Véritable Primarque

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Boss
XP:
99/650  (99/650)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Mar 10 Oct 2017 - 16:16
Martin entra dans ma chambre légèrement affolé, déboussolé. À travers mes larmes, allongé sur mon lit, j’arrivais à percevoir l’inquiétude qui le dévorait. Était-ce si étrange d’entendre quelqu’un prit d’un fou rire dans ce monde ? Certes, les habitants avaient connu plus que leur part de soucis et autres catastrophes mais quand même !

Je me redressai tant bien que mal, toujours secoué par ce rire qui m’avait pris quelques instants plus tôt. À côté de moi se trouvait la lettre que j’avais reçu, et que je désignai au Haut-Prêtre pour qu’il sache la raison de son inquiétude. En me levant ce matin, je n’aurai jamais imaginé ça possible. Non, à vrai dire, ce n’était pas que ce matin. Je devais reconnaître une chose à la Coalition Noire, et son dirigeant, ils avaient du cran.


-Mon… Matthew ? Qu’est-ce qui vous fait rire dans cette missive ?

-La demande tout simplement !

Je fis un petit bond pour me remettre sur les pieds, et je me dirigeai vers mon bureau. Dessus était posé le journal de l’éclaireur, avec en première page, l’arrogant Porte-parole. Ça aussi, ça avait été drôle à lire. Après avoir manipulé les médias lors d’une interview, il se donnait en spectacle en organisant une conférence de presse. Et bien qu’il condamnait les malheureux actes d’un de ses étudiants, il semblait un peu trop heureux de pouvoir le condamner, quand bien même il affirmait qu’il n’avait pas à rendre cette justice.

-Vous comptez… accepté ?

-Bien sur. Pourquoi refuserai-je ?

-Et bien… parce qu’ils ont tué Angeal ! Qu’ils ont massacré de nombreux habitants !

-Il s’en est excusé. Plus ou moins. Je lui repris la lettre des mains. Il faut savoir passer à autre chose dans la vie !

-Mais…

Je m’assieds à mon bureau, et pris une feuille vierge. Il était temps que je réponde à cette demande.

-Ne vous en faites donc pas. C’est une bonne chose pour nous.

Missive:
Mon très cher ami Death,

     Vous me voyez désolé de ne pouvoir vous appeler par votre vrai nom, mais je ne le connais point. Je vous remercie de vous inquiéter de l’état du château. Votre attaque nous a permis de faire peau neuve. Nous profitons de cette occasion pour rendre à la ville sa gloire d’antan, et réaffirmer la force du Sanctum. Sans vous, ça n’aurait pas été possible.

     Je suis également heureux de voir que nos actions vous ont été profitable à vous aussi. Il aurait été dommage de voir la Coalition noire sombré dans l’oublie. Votre groupuscule a été fort autrefois, l’Histoire ne peut en conserver la trace d’un groupe ramolli, rempli de dégénérés.

     Vous pensez posséder les arguments qui me pousseraient à venir vous rencontrer, et il est vrai que vous les avez. Cependant, ce ne sont pas ceux auxquels vous pensez. Je me fiche d’un quelconque traité entre nous, et si mon prédécesseur n’a pu récupérer par lui-même Aurore vu la durée de son règne, c’est qu’elle ne compte pas suffisamment aux yeux du culte.

     En Revanche, vous avez piqué ma curiosité. J’ai hâte d’entendre qui est cet ennemi dont vous me parlez. Aussi, en espérant que vous acceptiez ces petites conditions, je vous verrai très prochainement, après ma sacralisation.

     Nous nous retrouverons seul à seul sur les places de Costa del Sol. Je vous conseille d’amener votre plus joli maillot de bain, et de faire un peu de musculation. Il ne faudrait pas que les filles puissent observer un peu de gras sur votre ventre.


Mattew March, tête pensant du Sanctum.


-Vous déliverez vous-même cette lettre à la Coalition.

-Moi ? Mais… Enfin il doit bien y avoir quelqu’un d’autre pour le faire. Peut-être un templier ? Ou le courrier de la Shinra ?

-Je demande à tout le monde de participer plus activement au renouveau du Sanctum et son bien-être. Ça vaut pour les prêtres… et les Haut-Prêtres. Si vous ne vous sentez pas à la hauteur, passez un peu plus de temps aux entraînements avant de partir.

-Bi… bien, il en sera fait comme vous l’entendez.

_______________________________
 

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Commandant
XP:
373/400  (373/400)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Jeu 12 Oct 2017 - 17:49
Bonjour ! C’est donc moi qui vais noter ton exploit. Il s’agit de mon premier commentaire. Il est probable qu’il ne soit pas de la même pertinence ou du même niveau que ceux de mes illustres camarades.

Je te demande aussi de m’excuser pour le temps que ce commentaire m’a pris. Je ne savais trop comment m’y prendre et j’ai longuement hésité sur ce que je devais, ou non, y inclure.

Mais passons. Ce RP va au but : la réponse (positive) de Matthew à la proposition de rendez-vous de Death. Pour information, côté demande de Death cela se passe ici.
Et comme je suis… bref. Je vais faire un bon pavé. Désolée.


Passons rapidement sur les choses d’usage. Côté français, peu de fautes, donc tout va bien Smile Titre en anglais — je crois que certains ne le supportent pas. Je dois avouer préférer les titres en français, mais bon cela ne me fait pas saigner des yeux personnellement.
Simplement, pour la mise en page ! J’ai constaté récemment (ou re-constaté) que le format Spoiler mettait le texte en gris sur noir. Peut-être que pour la lisibilité, juste mettre du blanc ou une autre couleur plus claire que le gris plutôt foncé pour le texte pourrait être salvateur.


Côté positif, le RP ne se perd pas dans 115 considérations pour en arriver à son objet. Ce qui n’est pas un mal clairement, bien que comme tu le verras j'aurais pu apprécier quelques approfondissements ! Il s’agit d’une rapide mise en situation qui permet de percevoir un peu l’état d’esprit de Matthew.
On retrouve d’ailleurs ici le Matthew irrévérencieux, celui qui se rit de l’autre. J’ai senti l’ironie de sa lettre. Il n’a pas peur de Death lorsqu’il l’écrit ou alors il le dissimule assez pour lui donner le sentiment qu’il ne va pas s’écraser devant lui. Et que par les mots, il sait s’imposer. C’est quelque chose de cool je dois dire !

Alors maintenant je passe à mes petites remarques. Elles sont pas véritablement des critiques je dirais alors il faut se rassurer Smile Ce sont des curiosités, des questionnements, et un petit regret.

Je suis assez curieuse de savoir ce que va donner cette entrevue. Je savais déjà que Matthew accepterait le rendez-vous du chef de la Coalition Noire. Après tout, il l’avait écrit à Cissneï (ici). Mais je ne sens encore pas la prudence dont il s’est réclamé dans ladite missive ! Le rendez-vous en one-one sur la plage de Costa del Sol n’est pas synonyme d’une toute prise de précautions. Après, Matthew a, de l’estimation que j’en fais, un caractère qui fait que j’imagine sans mal qu’il prendra ses précautions. J’attends justement de voir lesquelles.


Juste. Je dois préciser qu’au début je me suis un peu prise la tête dans mes mains en me demandant pourquoi les arguments de Martin avaient si peu de poids pour quelqu’un qui pense, dans Rex Tremendae (ici pour les curieux), « Tant de morts, tant de blessés. […] La Coalition se maudirait de nous avoir attaqué. De nous (ndlc : Matt’ inclus donc) avoir laissé en vie. » Je reviendrai sur Martin un peu plus tard mais comme ça m'a (vraiment) embêtée de pas bien comprendre, ce commentaire va se rallonger de quelques paragraphes sur Matthew !

ATTENTION : ce qui va suivre est un avis personnel sur le personnage Matthew March. Ne le prenez pas pour un article d’autorité. Et surtout je suis ouverte pour en parler. Je le mets en spoiler parce que je m’éloigne un peu de cet exploit en particulier, mais voilà.
« Matthew,  Matthew»:
Pour la note. J’ai longtemps eu le sentiment que Matthew n’était pas constant. En ce sens que je ne comprenais pas certaines de ses actions par rapport à d’autres. Et je n’ai pas été aidée par le fait que ta fiche est un test RP, et qu’il y ait pas eu une sorte de présentation « objective » de sa psyché.
Je voyais ses réclamations : « on doit aider les gens ! Détourner le regard c’est mal ! » et d’un autre côté je voyais des manques assez cruels de considération. Et là ma confusion est ressortie en voyant comme Matthew balayait les arguments, pourtant valides, de Martin sans sembler même y apporter une réelle attention.

J’ai donc relu… tous tes RP (je suis une malade, ouais). De la fiche de présentation aux exploits, le RP avec Cassandra… tout. Et je crois discerner quelques réponses à mes interrogations. Je peux aussi bien totalement me fourvoyer et on pourra en parler plus en profondeur tous les deux, mais tu coup y’a un peu de lecture ici que je vais tâcher de condenser au maximum.

Il y a quelque chose que je trouve (moi, personnellement donc) assez pernicieux avec le rapport de Matthew au Sanctum, et apparemment dans une moindre mesure les gens du Domaine. Ils sont devenus, de mon point de vue, non pas une fin pour lui mais un outil. Parce que venant d’un monde largement « choyé » par un des groupes contre lequel il a / a eu tant de ressentiment ? Je ne sais pas trop.
Ca paraît con mais Matthew a parfois presque des élans « sadiques » envers le Sanctum : « Ah, c’est bien qu’ils aient soufferts. Ils méritaient de souffrir. » (je caricature, mais ton personnage peut avoir des pensées très dures notamment au début de Rex Tremendae). Il a donc, déjà de base, quelque chose d’un administrateur, mais vraiment son rapport au Sanctum m’a l’air particulier. Il ne semble pas avoir, ou vraiment moins, de scrupules quand il s’agit du Sanctum.

Matthew a tout fait. Tout. Pour ne pas être comme son père (je vous renvoie pour en savoir plus à sa fiche de présentation). Même ses élans de bonté envers les gens de son village, de ce que j’ai lu, il les a parce qu’il n’a pas voulu être comme son père. Il considère que sa propre bonté envers les gens de son village n’est pas une question de coeur mais d’éducation. Matthew paraît donc avoir un rapport très particulier avec le fait d’aider les gens — ce n’est pas une totale et pure générosité. C’est un acte très conscient, une construction. Et le fait que tu aies précisé « pas de coeur, mais d’éducation » dans ta fiche me fait penser qu’il n’est pas profondément comme ça mais s’intime de l’être.

Ce qui pourrait expliquer ces comportements que j’ai parfois du mal à saisir du fait que, tu entres parfois dans le détail de la psychologie et des pensées de Matthew et parfois non.

Lorsqu’il part pour le Sanctum il semble dans l’esprit de « Je vais ouvrir les yeux aux gens. Je vais montrer aux groupes ce qu’ils n’ont pas fait. Je vais sauver les oubliés. » Et lorsqu’il se découvre Primarque il semble se dire « Je vais me servir de cette organisation pour être, plus que le messager, le sauveur » (j’exagère un peu les termes mais c’est en gros l'idée de ce que je perçois). Cette thématique du « sauveur » reparaît encore dans sa fiche. Il dit à Alexandre, souriant de toutes ses dents alors qu’il a par son acte condamné la soeur de ce dernier, souriant face à la détresse de son ami : « Je t’ai sauvé ».
Mais bien qu’il se pose en « sauveur » ou en personne que je dirais, personnellement, assez paternaliste (dans son RP avec Cassandra, il ne fait, je crois, que « sembler » l’écouter — mais selon lui c’est lui qui lui ouvre les yeux, c’est lui qui amène la Vérité) ce n’est pas comme un paladin qui serait là pour essayer d’élever l’autre sans s’y imposer, sans trop chercher à le condamner. Matthew apparaît juge et cela crée un mix qui fait la richesse, la complexité, mais aussi la confusion du personnage.

Ce qui n’est pas forcément un mal non, c’est bien d’avoir des personnages qui portent un peu de controverse. Mais du coup on peut (enfin moi plutôt) rapidement se retrouver avec Matthew comme ceci : «  Mais… mais quoi ? »

Alors après c’est un bout des réflexions que je me suis faites. Je me fourvoie peut-être totalement sur ton personnage (et j’insiste là-dessus : ceci n’est pas un argument d’autorité mais mon avis personnel) mais j’ai essayé de brosser un portrait de Matthew à partir des informations que je détenais. Pour le coup je serais assez intéressée d’avoir ton retour. En soi, j’ai du coup le sentiment d’un caractère complexe, et potentiellement assez intéressant à voir évoluer, mais que j’ai du mal à appréhender Smile

Et du coup on en arrive au point suivant.

Un regret (bien que léger) que j’ai concerne le Haut-Prêtre Martin. Il a souvent accompagné ton personnage dans tes RP, il a même en soi « découvert » ta condition de Primarque (). Et tout ce que je peux dire de lui c’est… peu de choses. En fait je me dis qu’il aurait pu y avoir un vrai échange avec ce personnage ici. Une opposition entre le Matthew qui semble voir le Sanctum comme un outil et un Martin qui y porte sa vocation !
Oui, Martin ne semble pas vraiment s’imposer dans tes RP. Mais là il a ses idéaux (« Et bien… parce qu’ils ont tué Angeal ! Qu’ils ont massacré de nombreux habitants ! ») et ton personnage les balaie avec sa nonchalance (au moins apparente) habituelle. Plus que quiconque, il a côtoyé Matthew et est le plus à même de lire au travers de ses lignes même s’il le considère comme Primarque et donc comme de droit divin. Le choix d’Etro.
Et tu pourrais me dire « oui mais c’est le Primarque qui lui dit chut donc il suit les ordres, c’est très Etro ! » sauf que... j'ai plus l'impression que c'est parce que tu le dépeints un peu sur la réserve.
En vrai il a l’air d’être un personnage un peu craintif (ou du moins son caractère un peu craintif et hésitant est celui que j’ai le plus vu ressortir), et je sais pas. J’aimerais en savoir plus sur lui que juste ça ! C’est quand même un Haut-Prêtre ! S’il est là c’est qu’il a dans ses valeurs assez de force pour accéder à ce poste. Au moins assez de reconnaissance de ses pairs ou, à un moment, de sa hiérarchie.

Et sinon je dois pas avoir un super sens politique mais j’espère que Death n’aura pas l’idée de montrer cette lettre au Roi Stéphane ._. Parce que bon. Il a beau être converti et nous faire grâce de quartiers dans le château, s’il lisait « si mon prédécesseur n’a pu récupérer par lui-même Aurore vu la durée de son règne, c’est qu’elle ne compte pas suffisamment aux yeux du culte », je crois qu’il nous foutrait un sacré coup de pied pour nous dégager.

Tout petit point, côté remarque sur le Consulat. Parce que oui mine de rien ici, Matthew parle de Genesis. Et je pense qu’il a lu ce qu’il se passe dans ce RP (Fausse Insolence). Pour rappel, Genesis y tient une conférence de presse à propos des exactions de Septimus à la Ville d’Halloween, avant de se faire interrompre et apprendre qu’on l’accusait de s’en être pris à Port Royal.

Mais je ne sais pas trop d’où tu tires qu’il a l’air heureux de condamner Septimus dans ce RP. Genesis y apparaît fatigué, et il est même dans une certaine mesure attristé intérieurement. Il le pense d’ailleurs : il n’a jamais souhaité que les choses se passent ainsi mais les lois sont là. Et oui, il a agi dans le sens d’arrêter l’étudiant même si c’est au Maire de la Ville d’Halloween de le juger.. mais c’est normal.
Quels moyens aurait eu le monde d'Halloween pour récupérer le membre d’une organisation inter-mondes comme le Consulat sans le soutien de celle-ci ? Et quel meilleur moyen de montrer comme le Consulat dénonce cet acte et est prêt à soutenir la Ville que d’aider celle-ci à pouvoir rendre justice ? Lorsque quelqu’un est en fuite dans un autre pays, les forces de l’ordre collaborent. C’est la même chose ici et cela va précisément dans le sens de ce que Matthew aurait voulu, alors qu’il était dans son village, des organisations inter-mondes : prendre leurs responsabilités.
Ne pas fermer l’oeil sur ce qu’il s’était passé. Ne pas laisser la Ville d’Halloween devoir lutter contre vents et marrées pour obtenir ce qu’elle put estimer justice. Être présents.
— Et puis dans ce RP, Genesis se fait tout de même accuser d’avoir détruit le Centurio ! Quitte à parler de Fausse Insolence, et à te rire de la situation désavantageuse de Genesis avec cette conférence de presse qui tourne au drame, pourquoi ne pas y aller à fond ? '-' Ce, même si cela rajoute un peu de texte à l’exploit.


Alors du coup voilà ! Un exploit qui va droit au but et qui me fait me questionner pour la suite ! Je précise que même si j’ai écrit un énorme pavé et que mes questionnements peuvent paraître être des critiques (vraiment c’en sont pas), cet exploit était divertissant et tu arrives bien à donner une petite ambiance à tes textes. Et puis pour le coup, comme j’ai relu tes RP et que je me suis pas mal questionnée sur la psychologie de ton personnage, si tu veux en parler je suis ouverte. J’aurais peut-être aimé un aperçu des pensées de Matthew sur cette rencontre, dans le sens de « mesures de sécurité » auxquelles il a pu penser, même si je comprends que tu veuilles le garder pour la suite ! J’attends donc avec impatiente votre rencontre, à toi et Death Smile

---------------------------------

Difficulté de la mission : Très facile.
Récompense : 5 points d’expérience, 50 munnies, 1PS en psychisme.

Note : Je crois que j’ai réussi à faire un commentaire plus long que l’exploit… soyez avertis, vous ne voulez pas m’avoir en commentatrice x’)
messages
membres