Le Poète

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Capitaine
XP:
La Journuit des Méchants !  Left_bar_bleue328/350La Journuit des Méchants !  Empty_bar_bleue  (328/350)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Lun 9 Oct 2017 - 22:24
« Mesdames et messieurs ! Vous n'en croirez pas vos yeux ! » Déclare haut et fort au travers de son porte-voix le poète qui, de tout consulat, est le plus ma foi ! La foule se retourne alors, aux abois et tourne le dos à la grande estrade de bois. Voilà qu'Arthur, beau et fabuleux, débarque en chevauchant un lion au pelage de feu ! Des danseuses orientales lui ouvrent la voie, chaude comme le soleil d'Arabie à midi et leurs corps en émois ! Oh que oui ! Ce n'est pas un pauvre blondinet débraillé que l'on aperçoit... mais un noble sultan rougeoyant drapé des plus beaux vêtements par ce magnifique temps ! Si le ciel est gris, le mot soleil rayonne dans l'éther et réchauffe l'air, pas une paire d'yeux qui ne soit déjà ravis ! Des oiseaux par centaines envahissent les lieux, volent en transe et dansent pour une magnifique escorte royale. Puis de dizaines de fauves multicolores l'on entend les râles ou le rugissement fort. Arthur est fier et orgueilleux, se la joue comme pour faire des envieux ! « Mais soyez surpris car oui ! Dans un mois précis, tout ou presque vous sera permis ! » Une armée de musiciens mitraille soudain la plèbe à coup de trompettes et tambours, l'excitation monte dans les tours, les danseuses sont pleines d'amours ! Le cortège continue sa route alors que simplement, Arthur et son escorte sépare la foule comme moïse sépare l'océan ! « Je vais vous posez... une énigme et... même si vous avez la réponse... vous n'oserez jamais la dire ! Voici l'énigme ! »

Arthur s'élance alors, indolent et nonchalant, du peuple doucement méprisant, sans aucun sérieux pour rejoindre l'estrade en son milieu.

« Dans mon harem se groupe, comme un bouquet débordant d’une coupe sur un banquet, tout ce que cherche ou rêve, le jeune ou l'usé. Et son ennui sans trêve, est celui d'un cœur blasé ! Et si tous ces corps sans âmes, me plaisent un jour... hélas ! J’ai centaines de femmes mais pas d’amour ! La gloire et la richesse, j’ai tout ici : au cœur d'Arabie. En raccourci ? Le fric, le chic, le charmant et l’étrange. J'ai de tout en quantité puisque ma passion, c'est la déraison ! Ni la vierge de Grèce, comme de marbre vivant ; ni la fauve négresse toujours rêvant ; ni la vive Française à l’air vainqueur ; ni la plaintive Anglaise... n’ont pris mon cœur ! Mais moi j'ai volé les leurs !

...

Qui suis-je ?! »


La foule s'étonne et se questionne mais la réponse ne vient pas alors d'une exclamation, la sentence s'abat !

« Je suis... Aramand de Beaumont ! D'Agrabah feu le saint-patron ! Sultan de renom ! Dieu de la déraison et débordant de passion ! Et puisqu'Apollon m'a donné son accord, nous fêterons ma mort dans nos citées d'ors ! Car oui ! Dans un mois très précisément, jour pour jour... le soleil ne se lèvera pas au Jardin Radieux... oh c'est affreux... car la nuit, tout les chats sont gris, donc tout les excès seront permis ! »

Arthur, en plein délire, se fiche complètement de la foule et parle comme un fou jouerait de la lyre. Ses peintures, oiseaux, danseuses et musiciens perdent tout autant la raison, sans violence pourtant, juste en faisant la fête comme des dingues !

« Puisqu'il vaut mieux en rire qu'en pleurer, nous allons carrément festoyer ! Et ca sera l'occasion, pour chacun d'entre nous, de se déchainer ! De se moquer ! De railler le mal qui nous opprime pour ses sorts conjurer ! Quel méchant ou vilain mécréant peut y résister ?! Le ridicule ne tue pas... sauf pour ces salopards-là ! Et nous serons tous de beaux salauds cette jour de nuit-là ! Ca sera une nuit de fou ! Un sombre jour où nous ferons les sots ! Nous rirons à la face des méchants et en ce jour sans soleil, nous leur ferons grincer des dents ! Et pour cette fois... nous rendrons honneur, plus particulièrement, à Armand ! Si vous n'êtes pas content... et bien soit, serrez et grincez les dents ! »

C'est alors qu'on commence, à distinguer, que les musiciens sont déguisés en figure bien connu allant de Megamind à Xehanort en passant par Ariez et Kefka avec même quelques Roxas et d'autres membres de l'organisation XII ! C'est de très mauvais gout... mais justement, c'est l'intérêt d'être fou !

« Attendez que je vous annonce notre liste de V.I.P ! » Armand... heu... Arthur, non, c'est bien Arthur ! Je crois ? Bref ! Le blond en tenue de Sultan, pour ne pas vous embrouillez, sort de ses atouts, dans un geste théâtrale et prétentieux, un parchemin ridiculement long ! Ca lui prend bien une minute pour tout sortir ! « Death, alias le Faucheur... le Boucher de Grimm et accessoirement, Boss de l'impitoyable Coalition Noire ! Le Dieu des Enfers lui-même, Hadès ! Luxord, ancien membre de l'organisation XIII, tenancier d'un bordel en vogue alias le Joueur du Destin ! Enfin, le plus avare et vénal de tous, celui qui possède plus de monopole que j'ai de femmes... Rufus Shinra ! Alias... le Playboy Milliardaire ! J'ai même entendu dire que Megamind, Ariez, Konstantine Angel, Kanye West et Xehanort passerait faire un tour... que vous dire de plus ?! »

Puis il jette le papier, ne l'ayant même pas lu et laisse des volatiles répandre des pétales noirs sur sa foule ! Difficile de dire comment les gens réagissent... mais les caméramans et les journalistes, nottament de l'éclaireur ? Eux, ils deviennent fous ! Des questions fusent de partout alors que s'élèvent une armée de micros... qu'un homme assez classe pour s'habiller en sultan ignore simplement.

« Il y aura des spectacles, des ateliers, alcools et buffets à volonté, des jeux, des carnavals, des concerts et on se déguisera tous en méchants pour l'occasion ! Y en aura pour les vieux comme pour les jeunes ! N'ayez pas peur cependant, ce n'est pas Halloween... ca ne sera ni mieux, ni pire, juste différent... mais hey, les enfants ! Y aura quand même des bonbons pour vous pourrir les dents !

On ne va pas se faire peur... mais cette fête-là ? Elle fera un malheur. Le Consulat vous offre... dans un mois très précisément... la Journuit des Méchants ! »
Le Tragédien

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Boss
XP:
La Journuit des Méchants !  Left_bar_bleue1129/500La Journuit des Méchants !  Empty_bar_bleue  (1129/500)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Mar 10 Oct 2017 - 1:53
Mission accomplie.

Alors en tout premier lieu, si vous lisez ce commentaire, sachez que cette mission est très importante puisqu'elle annonce ce sur quoi le consulat bosse depuis peu et bossera pendant quelques semaines !

Donc... Je dois dire qu'au début, j'ai eu vraiment peur. J'avais pas lu la mission mais j'ai vu le titre, j'ai vu "la liste des guests" et je me suis dit "Aie... Il s'est planté". Et genre... hrp. Je me disais "merde il a planté la mission".

Très vite quand j'ai commencé à lire, je me suis dit... Comme toujours avec Arthur : Ouais. Quand même. Parce qu'arriver déguisé en sultan, accompagné de danseuses orientales, j'ai trouvé ça trop cool ! J'imaginais vraiment le sultan devant un peuple qu'il méprise, ça m'a vraiment emballé, ta description est super.

C'est évident que je m'attendais à sobre mais genre... pourquoi ? ^^ Pourquoi j'ai cru que ça allait être une annonce alors que franchement t'as bien réfléchi ton truc, la mise en scène de la mission, pour que ce soit une vraie perle à part entière. Il ouvre parfaitement le festival.

Mes doutes, tu les as balayés. J'ai vraiment trouvé cet rp super sympa, vraiment unique. Mais il a ses défauts.

Et pour le coup, ils sont assez balèzes. Comme toujours... C'est pas très soigné. Désolé d'être dur mais franchement, j'ai l'impression qu'à chaque notation tu te dis "Oh à part l'orthographe il a tout adoré ! Je continue comme ça !" et c'est vrai... Mais là je me dis que c'est un peu bof.

" Déclare haut et fort au travers de son porte-voix le poète qui, de tout consulat, est le plus ma foi !"

Alors... honnêtement il est possible qu'il y ait un sens à cette phrase que je ne comprends pas. Mais... Le poète qui est le plus quoi ? Parce qu'il manque un truc là. Si tu voulais dire "Le poète qui est le plus poète" il fallait ajouter au moins "qui, de tout consulat, l'est le plus ma foi."

Alors, une virgule entre ma foi et le reste, ça mange pas de pain. Si tu ne mets pas de virgule, on dirait un complément de phrase. On dirait que tu me dis "Ah oui, clairement, Arthur est le plus ma foi. Oui y en a qui sont bien ma foi dans le Consulat mais lui ? Alors là... Vraiment très très ma foi."
Comme je l'ai dit récemment, quand vous pouvez marquer une pause entre deux particules c'est qu'à priori vous pouvez mettre une virgule.

"Voilà qu'Arthur, beau et fabuleux, débarque en chevauchant un lion au pelage de feu !"

Oui alors, pas de fautes... Mais chevaucher un lion, non. Faut pouvoir le justifier, un truc comme ça ^^. Les danseuses oui, les oiseaux ça passe mais... un lion...

"Des danseuses orientales lui ouvrent la voie, chaude comme le soleil d'Arabie à midi et leurs corps en émois !"

Je vais commenter cette phrase, t'inviter à réfléchir, et puis... j'en ferai une dernière et ce sera tout parce que ça sert à rien de t'envoyer quinze règles à la gueule. Déjà, je t'invite vraiment à prendre une pause, à arrêter de lire mon commentaire et te demander "Qu'est-ce que j'ai mal écrit ?"

...

Ici honnêtement, c'est pas le pire. Je pense que tu as des lacunes en grammaire, c'est pas de ta faute mais faut essayer de rattraper ça. Alors.

Des danseuses orientales lui ouvrent la voie. Très bien.

"Des danseuses orientales lui ouvrent la voie, chaude comme le soleil d'Arabie à midi."

Alors... un adjectif s'accorde toujours en genre et en nombre avec le nom auquel il se rapporte. Le bouffon vert, les pommes vertes. Ok.

Du coup, chaude ? C'est l'adjectif de quoi. Ici, on pourrait croire (en étant imaginatif) que tu désignes la voie, dans quel cas tu n'as pas mal écrit chaude. On dit "voie chaude" puisque voie est au féminin singulier.

Mais bien sûr, ici, tu désignes les danseuses (comme le prouve le reste de la phrase) donc... chaude, tu l'écriras chaudes.

"Des danseuses orientales lui ouvrent la voie, chaude comme le soleil d'Arabie à midi et leurs corps en émois !"

Déjà... "en émois". C'est pas idiot de l'avoir écrit comme ça mais l'expression, c'est "en émoi".

"et leurs corps en émoi". Là on est devant un cas où beaucoup de personnes se trompent alors qu'en vérité c'est très simple.

Je vais te donner deux phrases et tu vas essayer de comprendre.

Ils ont abandonné leurs enfants, Tatiana, Georgia et la petite moche.

Ils ont abandonné leur enfant, Robin.

Pourquoi est-ce que dans la première phrase, j'ai écrit "leurs enfants" donc un pluriel à leur et un pluriel à enfant ? Bah parce qu'ils ont plusieurs enfants.

Leurs enfants te dit "Ah ils ont plusieurs enfants."

Donc... "Leurs corps" en parlant des corps des danseuses. Oui tu pourrais te dire "Il y a plusieurs corps puisqu'il y a plusieurs danseuses." mais ici ce qu'il faut se demander c'est "est-ce que chacune des danseuses a plusieurs corps ?" Si oui, tu écriras leurs corps. Si non, tu écriras leur corps.

Un autre exemple.

"Les enfants ont pris leur cahier de mathématiques." Tous les enfants ont un cahier de math.

"Les enfants ont pris leurs crayons." Tous les enfants ont plusieurs crayons.

Je ne retrouve pas le dernier passage que je voulais copier coller mais c'était un passage où il manquait un mot. Et là... il faut au moins te relire. La prochaine mission, je ne la commente pas s'il n'y a pas un effort à ce point de vue.

Ensuite !

En fait, cette histoire de guests m'a un peu gênée. Je trouve ça cool de dire "Y aura lui, y aura lui et y aura lui", à partir de la mission précédente de Pamela. Sauf que Pamela ne s'est occupée que de quelques lettres. D'autres personnes ont été contactées ou vont être contactées.

Et en plus bah on sait même pas s'ils acceptent de venir. Voilà. Après, le lien entre les rps reste cool.

Donc finalement... Très bonne mission, vraiment, j'ai beaucoup aimé . L'énigme est sympa même si je reconnais pas du tout Armand dans ce que tu dis (Armand, d'ailleurs, pas Aramand. Franchement, c'est typiquement le genre de truc que t'aurais corrigé en relisant) mais c'est pas un défaut. Faut rendre le perso intéressant pour le Consulat !

Et... par contre je déteste le nom que tu as trouvé pour la fête ! C'est adopté mais perso je suis pas du tout convaincu ^^. Si pour la prochaine édition, Genesis est encore en vie, il essaiera de faire changer ça !!

Mission facile : 11 xp, 110 munnies et 2 PS en dextérité.





messages
membres