Derniers sujets
» Réglementations et demande de Partenariat
par Invité Aujourd'hui à 2:21

» Field of Heroes
par Invité Aujourd'hui à 2:18

» Et là, un squelette !
par Chen Stormstout Hier à 21:45

» Répétition
par Arthur Rainbow Hier à 21:39

» Qui part à la chasse perd sa place !
par Rufus Shinra Hier à 18:21

» Comme le dit Oscar Wilde...
par Arthur Rainbow Hier à 16:26

» La cerise sur le gâteau
par Général Primus Hier à 15:04

» Loué soit Son nom
par Cypher Hier à 14:01

» Tombe la chemise
par Cissneï Hier à 3:26

» UUUUUUn joyeux bon anniversaire mon (ma) chér(e)
par Cissneï Lun 16 Oct 2017 - 23:19

» Vlog au Moulin rouge ! On vous dit tout ! On cache rien !
par Chen Stormstout Lun 16 Oct 2017 - 18:19

» Breaking News : Annonciation du Primarque Matthew March
par Roxanne Ritchi Lun 16 Oct 2017 - 14:34

» Discussion entre éclopés
par Vesper Earl Dim 15 Oct 2017 - 18:44

» Douce nuit
par Rufus Shinra Dim 15 Oct 2017 - 17:48

» Diviser pour mieux régner
par Huayan Song Dim 15 Oct 2017 - 15:42


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant
 L'âme d'un chercheur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Masculin
Nombre de messages : 175
Age : 22
Localisation : Vaisseau-mère de la Shinra
Date d'inscription : 17/09/2016

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Général
XP:
34/550  (34/550)
Mer 4 Oct 2017 - 0:21
Une nouvelle mission, une nouvelle escouade. Kurt observait la soute du vaisseau, une clope à la bouche et confortablement assis sur son siège. Depuis combien de temps n’était-il pas partie en mission avec d’autres membres de la Shinra.

Depuis l’incident à San Fransokyo, voilà la réponse qu’il voulait éluder.

Par ailleurs, c’était aussi la dernière fois où il avait commandé des hommes et des femmes. Peut-être est-ce que c’est comme le vélo, cela ne s’oublie pas. Machinalement, il dégageait le chargeur de son arme, comptant les balles et vérifiant la culasse. Il l’avait déjà fait avant d’embarquer. Il répétait juste le geste, cherchant à juste à ce que le temps passe plus vite. Il avait presque l’impression de vivre dans un rêve, observant sur la droite, imaginant Loris rire à l’une des blagues d’Hadrien ou même Farah en train de compter ses bâtons de dynamite. Ça lui manquait.

Balançant son mégot de cigarette au sol, écrasant celui-ci de son pied, il se raclait la gorge avant de remettre son arme en ordre et fixer le reste de la troupe.

Deux femmes étaient avec lui. La première était D.Va, il se souvenait d’elle, surtout de son méka ! Un joyeux bordel a la tour Krei, il savait plus ou moins à quoi s’attendre avec elle. Une grosse machine attirant l’attention et capable de faire pleuvoir le feu des Enfers sur la première personne assez stupide pour croiser sa route.

Ensuite, il y avait l’autre, inconnue au bataillon. Le médecin avait feuilleté son dossier avant de grimper dans le vaisseau, cherchant ses faits d’armes ou la moindre information utile pour les opérations. Toutefois, elle était la seule personne dans ce vaisseau à avoir combattu au côté de la cible. Rien qu’avec cela, elle était d’un atout indéniable. Enfin, l’objectif de la mission n’était pas de combattre Vexen, seulement de l’approcher et de le recruter.

Il ne restait plus qu’à espérer que le plan allait se dérouler sans accroc, qu’aucune cartouche ne soit tiré et que D.Va ne ressente pas le besoin d’appeler son méka à l’aide. Craquant son cou, le chef d’escouade se levait pour se mettre au centre de la soute, se tenant à l’une des structures du toit.

- Les filles…. Enchantées… Belle entrée dans la matière, se disait-il. Mon nom est Kurt Brown, SOLDAT de 1er classe, j’ai déjà été mené à travailler avec l’une d’entre-vous. Il se retournait pour fixer D.Va, levant un pouce. Et malheureusement, je n’ai jamais eu le plaisir de vous croiser, mademoiselle Song. Cette fois, il souriait à son intention.

Passant la sangle de son arme à l’épaule, passant celle-ci dans son dos, Kurt sortait de sa poche une photo prise par Nina Arad. Dévoilant le visage de Vexen, cela avait fait rire le médecin quand il s’était rendu compte que c’est à cet homme qu’il avait parlé lors du tournoi au Colisée de l’Olympe.

- Bien, vous avez pris connaissance de notre ordre de mission, notre cible est le simili répondant au nom de Vexen. Il tendait alors la photo à D.Va, pour ensuite se remettre en position. Les ordres sont simples, nous devons recruter cet homme et en aucun cas l’attaquer ou que sais-je d’autre. Nous voulons en faire un ami, et en aucun cas nous tirons sur nos amis.

Cela pouvait sembler stupide de répéter cette information, néanmoins, c’était son rôle qui implique cette tâche.

- Il est au courant que nous arrivons. Il prit une seconde pour laisser l’information filtrer. Il a lui-même glissé sa position, il nous attend au mont spiral et il connaît déjà deux d’entre-nous. Kurt fixait le deuxième agent, mademoiselle Song. Il sait, a priori, ce dont nous sommes capables. Donc, la stratégie à appliquée est simple, nous devons l’approcher pacifiquement et parler avec lui. Cependant, la diplomatie n’est pas mon fort et je suis loin d’être avenant dans la ville d’Halloween. D’un point de vue stratégique, je suis compétent. L’une d’entre-vous êtes elle doué pour ce genre de chose ? Nous avons réellement besoin d’un plan d’attaque pour cette opération.


Dernière édition par Cypher le Lun 9 Oct 2017 - 11:41, édité 1 fois
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Féminin
Nombre de messages : 33
Age : 20
Localisation : Vaisseau-Mère
Date d'inscription : 31/05/2017

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Lieutenant
XP:
170/270  (170/270)
Mer 4 Oct 2017 - 16:13
Un travail d’équipe. Une horreur en perspective. Le Président a une tendance à me fournir des équipes souvent bancales que je dois tenir d’une main de fer pour arriver à faire quelque chose de correct. Et dire que je ne reçois même pas de primes pour mes bons et loyaux services. Je ne suis même pas inscrite à la très chic liste des « employés du mois ». Il faut dire qu’à mon avis, cette secrétaire a dû donner beaucoup de sa personne pour arriver à ce niveau-là. Enfin, ce n’est pas le sujet.

J’ai reçu un ordre de mission très particulier. Particulier car je vais revoir une personne que j’ai vu il y a quelques temps maintenant : le Savant Glacial. Ce satané Vexen, qui a une sacrée dette envers moi d’ailleurs si vous voulez mon avis. Je me rappelle encore du combat dans le bar rempli de mafieux qui a tourné en véritable carnage. Oui je sais, je ne suis pas la dernière pour éliminer des gens. Cependant, il y a la manière de le faire et celle-ci, dans le bar, est dénuée de toute élégance. Vous me direz, on fait ce qu’on peut pour survivre. Je sors de ma chambre du Vaisseau-Mère. Je suis habillée comme une mission habituelle d’Illusiopolis, c’est-à-dire une combinaison en cuir, avec un long manteau pour cacher toutes mes petites armes blanches. Je ne connais pas le monde où nous allons. C’est une source d’inquiétudes pour moi. Je ne sais pas à quoi m’attendre et je déteste être surprise. Je me dirige vers le hangar où sont tous les vaisseaux de transports de la Shin-Ra pour les départs en mission. Alors que je descends lentement les marches, cherchant mon vaisseau attitré pour la mission, j’entends une voix familière derrière moi.

« Hey ! Mademoiselle Song ! »

N’étant pas sûre de quel avorton il s'agit, je me retourne et tombe nez-à-nez avec Yijun. Un ancien coéquipier de mission. Il me regarde avec un grand sourire charmeur et descend les quelques marches qui nous séparent pour s’incliner devant moi. Il est charmant cet homme tout de même.

« Qu’est-ce que vous faîtes ici, Yijun ?
- Je vais prendre un vaisseau pour une mission et vous ?
- De même. Je pars pour un monde inconnu appelé « La Ville d’Halloween ». Cela vous dit quelque chose ?
- Hum… »

Il fait semblant de réfléchir un instant, certainement pour se donner un air un peu important. Nul doute qu’il essaye encore de flirter avec moi.

« Je connais en effet. Nous y sommes allés avec Gunther déjà. C’est assez étrange…
- C’est-à-dire ?
- Hé bien les visiteurs doivent porter des déguisements qui font peur là-bas, ou bien attendre un peu et se transformer en monstres.
- Mais qu’est-ce que c’est que ce monde ? L’un des Sept Enfers ?
- Honnêtement, il y a un degré d’adaptation à avoir mais au bout d’un moment cela ira je pense. Vous êtes une femme pleine de… Ressources. » dit-il en me faisant un petit clin d’œil.

Il me fait savoir qu’il doit maintenant partir pour sa mission. Je le libère et il s’en va, me faisant encore un clin d’œil au passage. Ah ! Ces cantonais, quels charmeurs. Je m’égare, revenons à mes problèmes. Un monde où l’on se change en monstre ? Qu’est-ce que c’est que cette histoire ? Cela ne sent pas bon je pense. Cependant, je ne peux pas me défiler : c’est une mission d’importance d’après l’ordre que j’ai reçu, je ne peux pas faire marche arrière et l’échec serait fort dommageable à ma carrière dans l’entreprise. Sans compter que le Savant Glacial est nécessairement un bon atout pour la Shin-Ra.

Je me dirige vers l’emplacement de notre vaisseau. Je vois un homme des équipes de combat de la Shin-Ra dans le vaisseau avec une autre femme, qui semble être asiatique. Je suis déçue de voir que ce n’est pas Francis qui va me piloter. Il commence à me manquer, ce gros porc mal élevé. Certes, il est rustre, impoli, sale et alcoolique, mais je ne peux daigner le fait qu’il m’a sauvé la vie dans un crash de vaisseau. C’est un excellent pilote. Dommage donc. Je monte à bord, je m’incline respectueusement devant mes deux collègues de mission. Nous décollons.

Le voyage se fait relativement en silence. Lorsque nous approchons de notre destination, le dénommé soldat, Kurt Brown commence à faire un débriefing. Son gros fusil m’impressionne quelque peu. J’ai entendu quelques histoires sur ces sections un peu spéciales de la Shin-Ra. Le nom de Kurt Brown ne m’ait pas familier. Cependant il appartient au SOLDAT de première classe, ce n’est pas un rigolo. Et quelque part, je suis plutôt rassurée : au moins nous avons un expert en combat avec nous, ce qui n’est pas toujours le cas dans mes missions par exemple. Foutue coupe budgétaire.

Je ne retiens quasiment rien de ses premiers mots, si ce n’est « Mademoiselle Song » et « Les filles… ». Mademoiselle ? Moi ? Fille ? Moi ? L’autre personne avec nous, la femme, s’appelle D.Va apparemment. Etrange, je me demande ce qu’elle fait dans la vie elle. Je redresse fièrement la tête, je regarde mes deux compagnons de route. Je décide de le laisser finir son intervention, pour me lancer. Il a l’air d’avoir besoin de mon aide ce pauvre garçon. Je prends un air faussement sympathique, histoire de pas me reprendre un retour trop violent après.

« Je suis ravie de pouvoir participer à cette mission à vos côtés, D.Va et Monsieur Brown. Pardonnez ma familiarité, je ne connais pas votre titre chez le SOLDAT. » dis-je, faussement peinée.

« Je suis Madame Huayan Song. Je vous serai donc gréer de ne pas m’appeler « Mademoiselle ». Comme vous pouvez le supposer, je suis originaire de la Terre des Dragons. »

Je marque une petite pause, pour qu’ils digèrent cette première partie. Bien que j’imagine que D.Va peut se débrouiller, je ne connais pas le niveau intellectuel de notre chef de mission. Je préfère rester prudente.

« J’ai déjà rencontré la cible, de très prêt. Je peux vous garantir que je suis très heureuse de ne pas devoir l’affronter, il est redoutable. Je suis plus à l’aise sur des affaires de diplomatie, mais je peux me défendre si jamais. Je suggère donc l’idée que s’il a laissé sa position aussi clairement, c’est qu’il nous tend un piège. Donc, nous devons nous attendre à des épreuves, ou quelque chose de similaire. Je recommande que nous rejoignons la ville d’Halloween dans le calme, nous accoutumer à notre « forme particulière », - si une telle chose existe réellement là-bas-, et ensuite rejoindre avec la plus grande prudence le Mont Spirale. » dis-je, d’une voix très sérieuse.

Je marque une nouvelle pause. Essayant de réfléchir à ce que je peux ajouter à ma précédente déclaration. Je ne sais pas réellement à quoi m’attendre, il va falloir ne pas perdre la face.

« Pour la stratégie, je pense que nous devrons nous adapter aux formes qui vont être les nôtres, et ensuite aviser en fonction des « épreuves » ou je ne sais quelle chose le Savant Glacial a préparé pour nous accueillir. Il sait que nous venons pour lui, comme vous l’avez dit monsieur, il n’avait donc aucun intérêt à nous laisser sa position. Si ce n’est pour voir ce que nous « valons ». Il a déjà eu un aperçu de mes pouvoirs, à titre personnel. » dis-je, paraissant assez sûre de moi-même étrangement.

Je tourne mon regard vers D.Va. Peut-être peut-elle ajouter quelque chose avant que nous arrivions ? Serai-je en présence d’une jeune timide ?


Dernière édition par Huayan Song le Dim 8 Oct 2017 - 14:20, édité 1 fois
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Petit Lapin
Masculin
Nombre de messages : 42
Age : 24
Localisation : Vaisseau-mère
Date d'inscription : 30/12/2016

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Commandant
XP:
215/400  (215/400)
Dim 8 Oct 2017 - 4:08
« Et malheureusement, je n’ai jamais eu le plaisir de vous croiser, mademoiselle Song. »

Ah ! Alors c'est elle ! Je tourne brusquement mon regard vers Song et la détaille. C'est... franchement... tellement ce à quoi je m'attendais. Difficile de pas rire en la voyant. La combi méga ringarde, on dirait Blade, la meuf. Combinaison en cuir, long manteau, manque plus que le cigare et les lunettes de soleil. Je m'en suis fait pour rien, au final... La fille est jolie mais froide. Elle pourra rien inspirer de mieux que moi. Après, j'ai trop d'expérience dans les concours et les tournois pour ne pas me méfier du dernier du classement. Oui, franchement. Le deuxième, bien entendu, tu ne le lâches pas du regard. Mais le dernier est une petite peste, bien plus dangereuse que la médaille de bronze ! Et pas que parce qu'elle a beaucoup de marge pour progresser.
Elle tourne son visage vers moi, nos yeux se croisent. Je lui fais un grand sourire accueillant. Cette fille va regretter de m'avoir fait porter des maillots aussi vulgaires. Tss... Je devrais presque la remercier, mes fans ont adoré. Mais y a des erreurs qu'une D.Va ne pardonne pas... Elle a aidé à concevoir des maillots et j'ai du les porter et me faire photographier... et accepter de laisser passer un châle sur lequel on a collé de vrais mollusques pour qu'une autre le porte, c'est pas franchement sympa.

Et j'ai toujours la photo de Vexen dans ma main. Je la regarde attentivement, décidant que j'avais tout ce qu'il me fallait concernant ma pâle copie. Ca, c'est un vrai numéro deux. J'ai super hâte de le rencontrer. Honnêtement, après ce que j'ai découvert sur lui en parlant avec Luxord, c'est peut-être le gars qui m'intéresse le plus au monde ! Et c'est vrai que franchement... J'ai rien à faire là, objectivement. Je ne suis certainement pas une scientifique, j'ai pas franchement bossé ce que je pourrais offrir à Vexen s'il rejoignait la Shinra mais j'ai comme arme mon excessive confiance en moi. Y a pas moyen que je sois inutile.


« Je suis ravie de pouvoir participer à cette mission à vos côtés, D.Va et Monsieur Brown. Pardonnez ma familiarité, je ne connais pas votre titre chez le SOLDAT. » 

« Mon rang. » corrigé-je en lui souriant. « SOLDAT 2ème classe D.Va, Unité Méca. Mais tu peux m'appeler D.Va. »

« Je suis Madame Huayan Song. Je vous serai donc gréer de ne pas m’appeler « Mademoiselle ». Comme vous pouvez le supposer, je suis originaire de la Terre des Dragons. »

Bam ! Belle intuition, Di. Typiquement le genre de femme à détester qu'on la tutoie. Je suis sûre, ça va l'énerver. Et je veux pas me faire aimer d'elle. Je me donne... une heure pour m'en faire détester. C'est avec son ennemie qu'il faut avoir une relation polie, cordiale. Avec sa rivale ? Il faut être écrasante. Je l'écoute parler, quand même sérieusement, tout comme j'ai été attentive à ce qu'a dit le soldat 1ère classe Brown... Je voudrais pas qu'on me reproche mon manque de sérieux. J'ai un chef, cette fois. Je veux dire... C'est ma deuxième mission au sein d'une escouade et la première fois, il y avait Kurt Brown mais c'était le Président, mon chef. Et qui dit chef dit rapport. Et j'ai un certain goût pour les excellents rapports !!

« On fait attendre l'homme qu'on veut recruter ? » demandé-je d'une voix douce au chef de notre unité. « Non, je crois que le Soldat 1ère classe Brown s'occupera de la stratégie, moi de la diplomatie et toi, Huayan... » Je la regarde en lui souriant. «  tu pourras te charger de tout ce qui est paranoïa. » Je détourne mon regard, efface mon sourire et reviens vers Kurt Brown. « Épreuve ou pas. Forme effrayante ou pas. La première chose à faire, c'est de ne pas énerver Vexen. On devrait aller directement au mont Spirale et voir ce qu'il nous a préparé. » Je me tais un instant pour écouter quelques petits cailloux se heurter sur la carlingue du vaisseau et relancer leur course interminable dans l'espace. « Et pour ma part. » Je passe une main dans mes cheveux, évite soigneusement de regarder Huayan Song pour seulement fixer Brown, sans lui sourire. « Mon hobby, c'est de me faire aimer et je commence à avoir une belle habitude des similis. »
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Masculin
Nombre de messages : 175
Age : 22
Localisation : Vaisseau-mère de la Shinra
Date d'inscription : 17/09/2016

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Général
XP:
34/550  (34/550)
Dim 8 Oct 2017 - 17:27
- Hum… Est-ce qu’il était vraiment en train d’assister à ce quoi il pensait ? L’idée de nous retrouver à passer des épreuves, à la manière d’une émission de télévision, me semble stupide. Kurt fixait alors madame Song, comme elle désirait se faire appeler. Néanmoins, nous ne devons pas partir trop confiants, rire au nez de son adversaire est généralement la cause d’une défaite. Ici, il n’y a pas de place à l’improvisation, tout doit être carré.

Elles avaient toutes les deux raisons, il fallait être prêt à n’importe quelles situations. Aussi, il ne fallait surtout ne pas avoir un comportement belliqueux. Il n’espérait qu’une chose à l’instant, c’est que le concours qu’elles semblaient se livrer n’entache pas sur la réussite de la mission.

- Il y a de cela quelques mois, je me suis rendu avec une autre escouade dans ce monde et je peux vous assurer une chose. Il regardait les deux personnes sous ses ordres à tour de rôle. Il y a, non loin du lieux de rendez-vous, le manoir d’Oogie Boogie. Et je peux vous assurer qu’en cas d’épreuves, il ne pouvait rêver meilleur endroit pour nous tendre un piège.

Prenant son paquet de cigarettes, tapant le cul de ce dernier afin de sortir une clope, il amenait celle-ci à la bouche et l’allumait rapidement avant de reprendre. Éclaircissant son visage par la flamme de son briquet

- Dans le cas où notre cible venait à reculer, se replier vers ce lieu, vous avez l’interdiction formelle de foncer tête baissée.  Il crachait alors la fumée, se rappelant la charge du méka de D.Va dans les bureaux de Krei. C’est un coup à perdre un membre dans l’escouade, et je refuse d’avoir à rapporter le corps de l’une d’entre-vous. Même si je ne doute pas un instant de vos capacités respectives.

Il avait beaucoup parlé, trop parlé pour ne rien dire. Il ne faisait qu’énumérer des consignes, maintenant, c’était la première fois qu’il allait fonctionner avec elles. Il espérait simplement que les choses puissent se passer sans accrocs, qu’importe cette sensation d’être attendu à l’endroit le moins charmant de l’univers.

- Vous avez carte-blanche pour décider de qui ouvrira les négociations. Concluait alors le médecin. Madame Song veut se la jouer « vieille amie » ? Où l’expérience de D.Va prime dans le cas d’un travail avec un simili, je l’ignore. Vous devez être plus doués que moi, je n’ai jamais croisé ce type. Il amenant alors sa clope à la bouche, se retournant pour aller à sa place. Seulement, n’oubliez pas le mot d’ordre. Sécurité. Vous sentez que la situation vous glisse des mains, passer le flambeau. Il n’y a pas de place à la fierté sous mon commandement, j’exige simplement des résultats.

Terminant là-dessus, il retrouvait enfin sa place assise et il enlevait son arme de son dos pour la poser à côté de lui. Il n’aimait pas ça. Le simple fait de se retrouver sur une opération d’envergure avec des personnes dont-il ignorait tout ou presque, cette désagréable sensation ne le quitterait pas avant la fin de journée.

En attendant, il avait la fin du trajet pour réfléchir à cela et observer de loin l’échange qu’allaient avoir les deux femmes. Il s’était écarté pour deux raisons. La première était qu’il ne voulait pas être pris à parti et la seconde parce qu’il ne voulait pas être à proximité quand ça allait péter entre-elles. La vie était bien plus simple quand il n’avait rien d’autre à faire de diriger une escouade fixe. Il connaissait les forces et les faiblesses de chacun et savait comment réagir en conséquence. Ici, outre son incapacité à mener les négociations, le SOLDAT savait qu’il pourrait être assez habile pour empêcher que Madame Song ou D.Va soient blessées. Du moins, grièvement.


Dernière édition par Cypher le Lun 9 Oct 2017 - 11:41, édité 1 fois
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Féminin
Nombre de messages : 33
Age : 20
Localisation : Vaisseau-Mère
Date d'inscription : 31/05/2017

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Lieutenant
XP:
170/270  (170/270)
Dim 8 Oct 2017 - 23:12
Je ne sais vraiment pas ce que je dois penser de cette mission. Nous avons visiblement peu d’informations sur ce qui nous attend, qui que nous soyons. A titre personnel, je continue de penser immédiatement à un piège. Le Président a peut-être foncé tout droit dans un piège : en même temps, de ce que j’ai compris, il cherche depuis un moment à retrouver sa trace pour le recruter. Cela en devient presque une obsession, faut que j’arrête de penser à ça, j’en ai des frissons dans le dos. Monsieur Brown semble être un homme qui s'intéresse aux résultats. De ce que je vois, il semble être quelqu'un de calme, pas un impulsif prêt à me poursuivre dans une voiturette sur toute la Costa del Sol. Lui non plus n'a pas l'air d'être particulièrement rassuré, vu comment il semble insister sur la sécurité.

« Tu pourras te charger de tout ce qui est paranoïa. » dit D.Va. J’apprends par ailleurs que c’est aussi un SOLDAT, je ne l’aurai pas deviné, vu sa dégaine. Encore une petite fille qui pense savoir jouer à la grande.

Pour en revenir à cette phrase, je ne sais pas tellement comment réagir : est-ce qu’elle aurait le culot de me provoquer ou est-ce honnête ? Ah oui, elle me sourit. J’ai ma réponse. Je crois qu’elle ne se rend pas compte encore de ma capacité de nuisance. Je dois me ressaisir, même si elle mérite une correction, il faut avant tout penser à la mission. Je me redresse et commence à imaginer à comment réussir sur tous les tableaux jusqu’à ce que la mademoiselle Song ouvre de nouveau la bouche.


« Mon hobby, c’est de me faire aimer et je commence à avoir une belle habitude des similis. » dit-elle, tout en passant la main dans ses cheveux.

Réflexion faite, c’est décidé : je vais me la faire, d’une manière ou d’une autre. JE suis l’une des plus belles femmes de Chine, les hommes ne peuvent résister à mon charme ! Et elle, cette petite prétentieuse tente de draguer le chef de l’opération devant MON nez ?! C’est intolérable ! C’est intolérable. Il y a des choses qui je n’oublie pas, et cet acte en fait désormais parti. Je décide de ne pas rester trop en retrait, pour m’éviter un rapport négatif de la part de Kurt Brown. Je reprends la parole.


« Si ça peut vous faire plaisir, D.Va, je m’occuperai de soutenir le chef de l’opération du mieux que je peux. Je vous laisse la diplomatie, vous pourrez constater vous-même que le personnage est assez froid, comme son surnom a certainement dû vous le faire comprendre. » dis-je, calme et tentant d’être la plus posée possible.

« Cependant, je ne serai pas contre une explication quant à ces fameuses transfor… » commencé-je à dire, jusqu’à ce que le pilote me coupe la parole en beuglant depuis le cockpit.

« On entre dans le monde ! Nous sommes arrivés ! » crie-t-il. Comme si c’est un exploit de faire un voyage interstellaire. Avec Francis, c’est un exploit de survivre à un voyage, ça, je vous l’accorde et je vous le signe si vous voulez. Mais sinon, c’est une routine de nos jours.

Cependant, je commence à me sentir… Bizarre ? Je monte ma main à mon front pour voir si j’ai de la température. Pourtant, je ne semble avoir rien du t… AH ! Ma main ! Elle est toute pleine de… Plantes ?! Qu’est-ce que c’est que… La transformation ? Serait-ce cela cette mystérieuse magie qui transforme les individus en monstres terrifiants lorsqu’ils sont ici ?

Je ne m’inquiète pas du sort des autres, je me préoccupe du mien en priorité. Je cherche dans le vaisseau un miroir, ou quelque chose de similaire. Il y a une glace dans la cabine où nous sommes assis. Je me regarde et je peine à comprendre ce que je vois : moi. Mon visage n’a pas tellement changé, c’est pourquoi je sais que c’est moi. Cependant, des sortes de végétaux ont poussé sur mon corps… Mes yeux sont devenus verts, mes lèvres deviennent rouges comme une rose, mes cheveux ont pris une teinte verdâtre très sombre. Des ronces parcourent mon corps, des épines semblables à celles des roses poussent sur mes bras et mes jambes. Ma tenue est déchirée là où les ronces et les racines sortent et rentrent, des trous sortent les épines. Qu’est-ce que je suis devenue ? Qu’est-ce que c’est que ce monde ? Alors que je peine à comprendre ce qui m’arrive, une fleur de lotus se met à pousser sur ma poitrine. C’est terrifiant. Ce qui l’est encore plus pour moi, est le fait que je ne ressente aucune douleur, comme si tout ceci était normal. Où suis-je ? Que suis-je ? Est-ce que je retrouverai mon apparence plus tard ? tant de questions, pour aucune réponse.

Quelle idée le Président a t-il eu de nous envoyer là sans même nous prévenir des effets basiques d’un tel voyage ? Les différents végétaux parcourant mon corps commencent à déchiqueter mon manteau, par mesure de sécurité, je décide de l’enlever. Ne reste que ma combinaison, sérieusement abîmée. Je ne ferai cependant pas le plaisir au chef de mission de me voir nue, donc je garde mes derniers vêtements portables sur moi. Je tiens à ma dignité. Je suis désormais un monstre entre une plante et une femme.


Je suis choquée par ce qui vient de m’arriver. Je m’appuie sur l’un des murs de la cabine. Je ne me sens pas bien du tout, je ne sais plus quoi penser et où aller. Je ne suis même plus consciente des individus qui m’entourent. Que sont-ils devenus ? Je l’ignore, et pourtant je suis si choquée que je n’en ai cure. Mon esprit est ailleurs. Le vaisseau se stabilise et atterrit. Je sors la première. Je regarde le monde autour de nous. Un monde sombre, un monde où je ne suis pas la bienvenue, un monde où je suis un monstre – objectivement parlant-.

Nous arrivons dans ce monde étrange, où l’on aime les démons et pas les anges. Suivez-nous, venez visiter cette horrible cité. Voici Halloween, voici Halloween, les citrouilles vont mourir de trouille.  J’ai mauvaise mine, et pourtant il va falloir encore une fois sauver la face face à cette situation désespérée. J’attends à l’extérieur que les autres arrivent. Je sens comme ma transformation se terminée : je touche mon visage, au moins lui il est presque intact. Il faut savoir relativiser dans ce genre de situations, j’aurai pu finir énorme avec de petits seins et des genoux cagneux.


Je ferme les yeux un instant et j’essaye de me concentrer. Je suis Song Huayan, je n’ai pas le droit de mourir. Je n’ai pas le droit de faillir à ma tâche. Ceci n’est qu’une étape que je vais surmonter, comme j’en ai surmonté d’autres par le passé. J’ai déjà tué, j’ai déjà volé, j’ai déjà fait des choses horribles. Je suis la véritable abomination dans ce pays de monstres. Vexen a beau vouloir nous attirer dans son piège, il ne sait pas encore que je fais partie de cet équipage et que par conséquent nous arriverons jusqu’à lui. Les gens ont une tendance à toujours sous-estimer la femme, la belle, celle qui ne sait pas se battre aussi bien qu’un SOLDAT. Soit, je ne sais pas combattre aussi bien qu’eux, et pourtant je suis bien plus dangereuse qu’eux. Tenez vous bien les monstres, Song Huayan est LÀ ! Bientôt vous apprendrez qu’ici-bas, dans ce monde semblable à l’un des Sept Enfers, je suis le véritable danger. Qu’importe les épreuves que le Savant Glacial nous a préparé, nous arriverons à le joindre. J’ai réussi à te trouver dans Illusiopolis Vexen, je ne sais pas ce que tu veux prouver par ces épreuves, mais aujourd’hui je suis accompagnée par deux SOLDATS qui semblent à peu près convenables.

« Ah… Cela fait du bien de se recentrer parfois. » dis-je à moi-même.

« Quelle est votre stratégie ? Vu que Mademoiselle Song souhaite s’occuper de la diplomatie, je vous laisse décider ce à quoi je peux vous être le plus utile. » dis-je, d’un ton fier et particulièrement motivé à mes deux "camarades".

Tu peux préparer les glaçons pour les cocktails Vexen, j’arrive.

Contenu sponsorisé
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chercheur recherché cherche joueur pour rp
» La Grotte du Chasseur
» Un Haitien sur la Lune
» Joe Python - Civilian - Chercheur d'equipement dans la cohorte
» L'héritière