Derniers sujets

L'Aquilon

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Seigneur
XP:
Les fugitifs Left_bar_bleue102/500Les fugitifs Empty_bar_bleue  (102/500)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Sam 30 Sep 2017 - 21:56
-Hey Septi, t’as vu ça ?

Septimus regarda l’écran de télévision dans la station Shinra. Le reportage sur la destruction de son ancien… foyer ? Il n’était pas très attaché à cet endroit, même s’il ne gardait aucune rancoeur contre ses anciens camarades. Toutefois… toutefois, il ne pouvait supporter que Genesis ait détruit cet endroit. Lui-même qui avait tenté de l’incarcéré il y avait quelques heures de ça. Lui qui l’avait obligé à tout quitté, tout abandonné en urgence. Chen était venu l’arrêter pour meurtres alors que les mains du diable ne cessait de couler du sang de ses victimes.

-Il trouvera une parade. Il dira qu’il n’est pas responsable. Ou qu’il a fait ça pour protéger les gens d’une menace plus importante. Tout ce qui compte pour lui, c’est de garder son image de mourant bien gentil, cracha-t-il.

Dire que l’invalide était amer de sa déconvenue avec le Consulat serait un euphémisme. Cette histoire le rongeait de l’intérieur, à telle point qu’il avait laissé de côté ses regrets quant à ses victimes. Il serait toujours temps d’y repenser plus tard, à tête reposée. Ou s’il avait confirmation que le poète était mort et enterré. Cela ferait une menace en moins pour les mondes.

Le duo sortit de la station de transport où ils avaient cherché des renseignements sur une possible mise à prix de leur tête. Pour l’heure actuelle, ce n’était pas le cas. Et ils étaient bien rassurés car ils n’avaient plus que leurs vêtements actuels et le vaisseau du plus petit. Leur fuite leur avait fait tout perdre, tant en possession qu’en amis. Il était peu probable qu’ils puissent un jour revoir Emma et Richard, madame Pop ou Alphonso et Frédériko, Chen et Peter.


-Qu’est-ce qu’on fait maintenant ?

-On revient là où tout à commencer. Ensuite…

-On avisera.

-Ouais.

-Amis pour la vie.

-Frères jusqu’à la mort et au-delà.

Les deux amis se dirigèrent vers la forêt, loin de Nottingham, loin de la guerre, loin des arbres morts. Au bout d’une petite heure, ils parvinrent finalement près d’une petite bicoque en bois, construite près de deux décennies plus tôt. Un vaisseau maculé de peinture était posé près de celle-ci. Au loin, s’ils se concentraient bien, ils pouvaient arriver à voir la tombe de John Dee. Ils avaient passé un quart d’heure en silence sur sa tombe. Seul hommage porté à cet homme qui avait façonné leur existence de bien des façons.

Le colosse entra avant le plus petit qui s’occupait de nettoyer le vaisseau de la peinture séchée. Lorsqu’il eut terminé, ce dernier alla également à l’intérieur. La poussière régnait en maître dans ce petit lieu inhabité. Mais à l’exception de celle-ci, et des divers toiles d’araignée, rien n’avait changé depuis son départ. Un sourire triste prit vie sur son visage alors qu’il se mouvait doucement en direction de son ancienne chambre. Il y trouva Henry, allongé sur son lit. Il décida donc de s’asseoir sur celui de son parrain.


-Ca fait…

-Bizarre, je sais.

-Il s’est… passé tant de choses ces dernières années. Je ne le remarque que maintenant mais, aussi insignifiantes que nos expériences ont pu être…

-Nous avons changé. Et pas nécessairement en bien.

-Pas nécessairement en mal non plus. Enfin, dans ton cas. Tu n’as pas de sang sur les mains.

-Non, à la place j’ai un secret dans le coeur.

-On fait… un sacré duo tous les deux.

-Gare à nos ennemis !

Ils sourirent tous les deux. Leur lien s’était fragilisé avec leur venue dans les Citées Dorées. Mais finalement, cette épreuve n’avait fait que le renforcer. Rien ni personne ne pourrait jamais les séparer autrement qu’en les tuant. Leur amitié était ancrée dans leur cœur, plus profondément que n’importe quelle autre émotion, que n’importe quel autre souvenir.

Le maître de la keyblade se leva, et se dirigea vers le coffre au pied du lit. Il s’accroupit et l’ouvrit, sortant les quelques vêtements de Dee. Il n’aurait jamais pensé porter un jour ce type de vêtements. Encore moins ceux de son maître. Néanmoins, il n’avait pas le luxe de faire la fine bouche. Pas maintenant qu’il était sans toit, et sans le sou. Fugitifs comme ils l’étaient devenus, ils ne pouvaient se permettre de rester bien longtemps ici. Il était fort possible que le monstre en rouge saurait bientôt qu’il avait vécu à Sherwood. Non, à vrai dire, il était certain qu’il le savait. N’avait-il pas clamé qu’il venait de ce monde lors de cette réunion à laquelle il avait participé alors qu’il venait juste de s’installer ? Il n’en était plus sûr. Mais ce qu’il savait avec certitude, c’était qu’ils n’étaient plus en sécurité ici.

Cela faisait bien longtemps que le jeune homme n’y était pas revenu. La guerre entre rebelles et autorités royales n’en étaient qu’à ses balbutiements. Sa relation avec les mercenaires était encore très forte, très impliqué – il avait envie de bien faire. Sa vision de Primus était celle d’une héroïne intrépide et sans reproche – l’enlèvement des mères lui avait ouvert les yeux. Oui, cela faisait longtemps. Et pourtant, il quitterait de nouveau ce monde, peut-être pour toujours, à la prochaine aube. Tel était le destin d’un fugitif.
Noirâtre Acceptation

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Maréchal
XP:
Les fugitifs Left_bar_bleue597/650Les fugitifs Empty_bar_bleue  (597/650)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Jeu 2 Nov 2017 - 12:09
C'est pas mal !
Bon... Déjà, j'adore la rage que Septimus a pour Genesis. Je trouve que la rage donne souvent bien en rp, si c'est bien fait évidemment. Tu reconnais toi-même que Septimus a fauté et qu'il est coupable de choses atroces, mais il n'arrive pas à prendre ce recul pour « comprendre » Genesis, et c'est bien normal.

En fait, j'ai ressenti ce que je ressens régulièrement dans certains rps, je suis un peu perdue bien sûr. Je ne connais pas vos personnages, vos fiches, vos relations. Ici au moins, je sais pourquoi Septimus est un fugitif, je sais à peu près ce qui s'est passé à Halloween Town et ensuite avec Chen, on va dire que ça aide pas mal.

J'apprécie que tu aies parlé de l'histoire de têtes mises à prix, ça veut dire que tu joues un minimum le jeu du fugitif. Après je pense qu'ils auraient pu encore être plus craintifs d'être découverts, là j'ai juste l'impression qu'ils sont passés rapidement dans la station Shinra. J'ai eu besoin d'aide pour comprendre de quoi tu parlais avec « la maison détruite » et tout ça, je me demandais vraiment de quoi tu parlais xD. Je ne pensais plus du tout à ton passé de mercenaire.

Et puis ensuite, on entre dans le passé de Septimus, et là je suis un peu perdue. Déjà je me demande pourquoi Septimus un mec à l'apparence humaine vit dans la forêt de Sherwood qui est un monde avec des animaux sans être un monde à transformation. Je veux dire, c'est dans ton histoire et ya pas grand-chose à dire là dessus, mais je me pose quand même la question du pourquoi, du comment.

Je ne sais pas trop qui est John Dee (d'avance désolée) mais j'ai trouvé ce petit retour en arrière assez triste, un peu émouvant. Tes deux personnages sont vraiment liés, j'aime bien le fait que tu mentionnes que tout n'a pas toujours été rose mais qu'après des hauts et des bats, vous vous en sortez encore plus forts. Je pense que c'est destiné à mettre en avant les faiblesses respectives de nos personnages, les choix qu'ils font qui leur coûtent. C'est intéressant, et ça montre que tout n'est pas toujours linéaire ou parfait. Il n'y a pas de Mary-Sue ou de Dark Robbie (je l'ai inventé).

Donc ouais, la conclusion est pas mal, j'apprécie que tu fasses un lien avec ton passé, parfois on a tendance à un peu trop oublier le passé de personnage et d'être focalisé sur le moment présent et les personnages qui nous entourent. Ici c'était bien.

A voir la suite, évidemment !

On va dire normal. De ce que j'ai compris, je donne un tiers des ps à Henry.
Septimus : 2 ps en dextérité + 24 XP + 230 munnies (des bonus tout ça)
Henry : 1 ps en défense
messages
membres