Derniers sujets
» Et elle est où mon attraction ?...
par Ioan Kappel Aujourd'hui à 3:00

» [Piano] Compos, reprises, KH et autres...
par Sora Hier à 18:15

» Un famtôme dans la boutique
par Famfrit Hier à 12:36

» Les règles du jeu
par Death Ven 16 Fév 2018 - 16:14

» Vol pour l'hoverboard
par The Babylon Rogues Ven 16 Fév 2018 - 9:47

» As de Coeur
par Huayan Song Ven 16 Fév 2018 - 1:10

» Ho ho ho !
par Daenerys Targaryen Jeu 15 Fév 2018 - 12:32

» Absence Roxas
par Huayan Song Mer 14 Fév 2018 - 14:01

» Objets trouvés non réclamés
par Kurt Brown Mer 14 Fév 2018 - 12:52

» De Nouveaux Traits
par Chen Stormstout Mar 13 Fév 2018 - 18:14

» L'importance de faire ses preuves quand on est un fauve
par Cassandra Pentaghast Lun 12 Fév 2018 - 23:04

» Ambition privée
par Huayan Song Lun 12 Fév 2018 - 17:14

» UUUUUUn joyeux bon anniversaire mon (ma) chér(e)
par Kurt Brown Lun 12 Fév 2018 - 11:59

» Intrusion
par Agon Wiley Dim 11 Fév 2018 - 1:32

» Cocktail du Soleil
par Huayan Song Sam 10 Fév 2018 - 19:11


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant
 Changer d'horizon
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Le Dévoué
Masculin
Nombre de messages : 287
Age : 22
Localisation : Tortuga
Date d'inscription : 17/08/2010

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Lieutenant
XP:
187/270  (187/270)
Mer 27 Sep 2017 - 11:25
Sortir de prison fut une chose bien plus aisée que prévu. Après une semaine à reposer dans ce trou – et plus jamais je n'ai envie d'être prisonnier, ah ça non! - les grilles s'ouvrent et on me dit que je peux sortir.

Un merci, tout de même. La politesse.

Je n'ai pas envie de rester à port royal plus longtemps. J'ai envie de changer d'horizon. Certes j'ai des affaires ici, à régler. Mais après une journée de renseignement, Beron était partit sur la mer et moi et les bateaux... comment expliquer.

J'ai le mal de mer.

Et j'ai le mal de mer rien qu'à y penser. Burp.

Il fallait faire mes au-revoir. Erinya avait gardé les enfants car Laura avait besoin de repos, elle est jeune et elle n'est pas mère. C'est normal. Je fis une étreinte à chacun des gamins et à la grand mère bienveillante. Elle me souhaita bon voyage, et bon courage.

Je toquais à la porte. Elle avait cet air heureuse, qu'elle perdit quand je lui annonçais la nouvelle. Un tas de question, une discussion trop longue pour que je puisse simplement écrire et retranscrire. Un mélange de consternation, de doutes, de questions... Et le désespoir peut-être, que notre prochaine rencontre ne se fasse jamais. Car si elle lui arrivait quelque chose, ou qu'il m'arrivait quelque chose...

Quelques mots. "Tu ne voudras pas rester... Quelques minutes de plus?"

Je vais garder les détails pour moi, c'est privé. Mais... Cet instant, semblant bien plus long que ce qu'il ne fut véritablement, me permis de récupérer. Dans un lit, la lumière de la lampe a huile mettait en valeur ses courbes et la flamme dans son regard, dévorante. Une étreinte qui nous fit le plus grand bien, qui permettait de se sentir moins seul, moins abandonnés, une étreinte douce comme le miel.

... sauf qu'elle m'a mordue peut être ou une deux fois. Ouille.

Au moment de partir. Après une bonne douche, l'entretient de l'équipement, je fus récompensé par un baiser, celui d'une amie et d'une amante. Et il fallait désormais se quitter.

J'avais une idée d'où je voulais aller.

<< Un ticket pour Sherwood, s'il vous plaît >>

Et me voilà dans le vaisseau. Heureusement pour le voyage y'a la télévision et des journaux pop'. Les grosses lignes : Hulk Grogans contre Bob Simois.

Et… Ah ! L’éclaireur ! Je me souviens de ça, c’est passé pendant mon cours séjour à la shin’ra. Elle est sympa la nana, toute bien maquillée et… et c’est Maître Genesis ? Mais… Que lui est-il arrivé ? Il a l’air si malade… ça m’inquiète.

Je me penchais en avant en regardant le poste. C’est une interview.

Une attaque de la coalition noire sur le Sanctum… Death en faisait partie, de mémoire. Et en décidant de l’aider quand il fut dans le besoin, j’ai dû déclencher une sorte d’effet papillon… J’ai provoqué en partie la ruine de mon ancien groupe. La mort d’Angeal ne me stupéfia pas. Mais elle vint rajouter à ma culpabilité, non. Non… Vivre par la lame, mourir par l’épée. Et…
Mais qui est ce nouveau primarque ? Quelle est cette histoire de guerre entre le consulat et le sanctum ? Qu’est-ce que c’est que ces…

Non. Si je n’étais pas partit plus tôt, je serais partit maintenant, sans manquer de frapper ce primarque.

C’est peut-être, ou sans doute, pour le mieux.

Mais je ne regrette pas ce que j’ai fait, que je sois venu en aide à Death. Cela me semblait être la juste chose sur l’instant. Peut-être que je suis responsable de la mort d’Angeal.

Mais on meurt tous un jour, non ?
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Aimé Césaire, la liberté pour horizon
» Envi de changer d'interface...?
» Les Américains ne pourront pas changer la donne à Cuba après Castro.
» Une mission pour changer la face d'Haïti !
» Une silhouette dans l'horizon