Derniers sujets
» Tour du Propriétaire
par Narantuyaa Hier à 18:21

» Bric à Brac
par Chen Stormstout Hier à 16:06

» Cachons tout ça
par Death Hier à 15:37

» Pourtant, rien ne change
par Death Hier à 11:22

» Chasse aux corsaires
par Pamela Isley Hier à 11:14

» J'ai PAS mal à mon forum
par Fiathen Hier à 8:07

» Que la vengeance commence!
par Kestia Mer 13 Déc 2017 - 22:18

» Camanaich et Entraînement de combat et agilité
par Cissneï Mer 13 Déc 2017 - 19:09

» ...comme si c'était hier !
par Lenore Mer 13 Déc 2017 - 12:23

» Contrats - Demande de Mission
par Surkesh Mar 12 Déc 2017 - 23:02

» Le savoir c'est le pouvoir
par Narantuyaa Mar 12 Déc 2017 - 3:51

» Mille Épines
par Death Lun 11 Déc 2017 - 18:27

» Tombent les masques
par Maître Aqua Dim 10 Déc 2017 - 0:41

» Fiche Technique: Waltz
par Waltz Sam 9 Déc 2017 - 17:52

» Au coeur du Vide
par Rufus Shinra Sam 9 Déc 2017 - 17:29


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant
 Mais pourquoi peindre un cygne?!
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Féminin
Nombre de messages : 55
Age : 28
Date d'inscription : 12/08/2017

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Lieutenant
XP:
203/650  (203/650)
Ven 18 Aoû 2017 - 20:13
Voilà, c’est fait, j’y suis. Je suis arrivée dans cette cité où l’école est reine. Il y en a partout des universités. Des grands bâtiments, des plus petits et une foule d’étudiants. J’ai un peu de ce ces gens… Ils discutent entre eux, ils ont l’air ravis et pleins d’entrain. Et moi…je déambule parmi eux un peu perdue. Je ne porte pas les mêmes couleurs, ni de jolis habits propres. Je dénote clairement… et certains regards me font sentir qu’une petite crasseuse ferait mieux d’aller prendre son d’elle avant de tenter quoi que ce soit. C’est une bonne chose que cet endroit regorge de fontaines. Une très bonne chose. Il a fallu attendre que la nuit tombe pour s’y glisser lentement. L’eau m’a fait frémir mais c’est agréable de se débarbouiller, retirer toutes les marques du voyage. Je barbote dans la fontaine tranquillement, admirant le ciel noir et faiblement étoilé au dessus de moi. C’est une grande ville…j’espère que ça se passera bien… Je dois trouver comment entrer à l’académie…

Je soupire, faisant des bulles dans l’eau avant de m’arrêter d’un coup, mes oreilles se redressant à l’affut du bruit qui s’approche. Je glisse dans l’eau le plus doucement possible pour m’approcher du bord et de mes affaires. Ca vient toujours vers moi. J’essaye de réfléchir rapidement. Je ne peux pas cacher le tas de mes affaires dans l’eau, mes habits ne craignent rien mais pas mon sac… Je baisse la tête, plaquant mes oreilles de mes mains, me faisant toute petite et espérant ne pas avoir un seul cheveu qui dépasse et soit visible de devant la fontaine. Je n’entends plus les pas mais comme des quack, lent et faibles. Je tourne le regard sur le rebord de la fontaine et sursaute en criant quand je vois apparaitre un gros volatile rougeot devant moi. Nous nous enfuyons tous les deux dans des directions opposées. J’ai le cœur qui bat tellement vite…

J’ai seulement pris mon sac. J’ai un peu peur de retourner là bas pour aller chercher mes affaires. Je prends une respiration tremblante, un frisson me parcourant alors que des gouttelettes d’eau glissent sur mon corps. Je tremble sous le vent frais et déambule à l’affut du moindre bruit dans une rue avant de me glisser dans le premier jardin que je vois. Il a fait beau aujourd’hui, c’est encore l’été, les gens tendent leurs habits dehors. C’est comme s’ils me les offraient sur une grande assiette qui brille…non…un…plat d’eau d’argent ? Je penche la tête, finissant par la secouer. Ca n’est pas important. J’enfile les habits, arrivant à me dégoter un semblant d’uniforme dans les mêmes teintes que les étudiants que j’ai vu cette après midi. Cette cité est calme…c’est agréable. J’enfile une gavroche et trouve rapidement un parc pour passer la nuit.
Le soleil se lève à peine que je me remets en route. Etre arrivée ici c’est bien mais il faut encore trouver comment cela fonctionne. Je regarde un peu partout l’air perdue et une petite dame toute ridée s’approche de moi.

-Tu as l’air de débarquer fraichement ici jeune fille. Si tu veux t’inscrire, c’est dans ce bâtiment. Ils t’expliqueront tout.

Je lui fais un grand sourire et hoche la tête avec enthousiasme avant de partir vers l’endroit qu’elle pointait du doigt en lui faisant une petite courbette pour la remercier.

Je peux voir des grands panneaux avec des écritures. C’est joli, c’est doré et c’est écrit gros. Ca doit être ici. Je pénètre dans une sorte de grand bureau avec des papiers accrochés partout, des dessins dessus, de la couleur, des symboles. Je hausse les épaules et me tourne vers une personne assise dans son bureau. Je serre la lanière de mon sac contre moi et prends une grande inspiration pour me donner du courage.

Tu as fait bien pire Lotis, tu as survécu à des bagarres de jour et de nuit. Une dame avec des lunettes et un air sévère qui te détaille de la tête aux pieds ça n’est pas effrayant du tout !

"C’est pour vous inscrire ?"

Je hoche la tête et elle sort un papier puis me regarde avec des grands yeux en me désignant la chaise devant elle.

"Approchez."

Je reste figée. Je n’avais pas pensé à ça… Les papiers… Elle s’adoucit en voyant ma mine effrayée et me sourit.

"Je ne vais pas vous manger. J’ai arrêté de manger les nouveaux étudiants hier."

Je la regarde avec horreur et elle éclate de rire. Ils mangent les gens ici ? Pourquoi on ne m’a pas prévenue ? J’ai juste entendu qu’ici on pouvait tout apprendre et tout devenir ! Pas qu’on allait se faire dévorer à la première étape ! Ils trouvent peut-être qu’il y a trop d’étudiants… J’en ai vu tellement hier…

"Je plaisante, approche."

Je fais un pas timidement, puis un autre et finis par m’assoir sur la chaise précédemment désignée, serrant toujours la lanière de mon sac entre mes mains jusqu’à m’en blanchir les phalanges. Elle me tend un papier et un stylo. Je les regarde, incrédule.

"Tu dois remplir le formulaire pour être inscrite et payer les frais d’entrée."

Je crois que mes yeux essayent de sortir de là où ils sont tellement je suis éberluée. Des frais d’entrée ?!
Elle reste quelques secondes les mains en l’air avec son stylo et sa feuille avant de les reposer et de me sourire encore plus gentiment.

"Tu peux travailler ici pour gagner de quoi suivre les cours. Mais tu dois t’inscrire. C’est ce que tu veux ?"

Je hoche la tête avec conviction, clignant des yeux après qu’ils aient décidés de ne plus tenter de s’échapper de ma tête.

"Remplis ce papier et va chercher une petite mission pour te familiariser. Tu devras aussi choisir tes cours. En première année, le choix est très vaste tu verras, tu as le temps de trouver ce qui t’intéresse le plus si tu ne le sais pas et de découvrir les autres matières."

Je souris un peu, c’est surement plus une grimace qu’autre chose vu la tête de la dame en face de moi mais je prends le papier et le stylo. Je pose le papier devant moi, le regardant longuement, jouant avec le stylo avant de le saisir fermement dans mon poing serré et de gribouiller sur la feuille là où ils semblent avoir de l’espace entre les mots. J’ai appris à écrire mon nom. Ca a été long mais je le sais. Alors je l’écris fièrement et maladroitement avec le stylo sur le papier. C’est plus difficile qu’avec un bâton dans le sable… Le papier est moins solide que le sol. Mais même avec des trous, j’ai écrit mon nom. En gros. Sur tout le papier. J’ai un peu débordé sur le bureau pour le K. Finalement je n’ai pas réussi à écrire dans les petits espaces…pas du tout. Mais j’ai écrit mon nom ! Ca faisait longtemps. Je suis fière. Je souris de toutes mes dents et tends le papier à la dame un peu de travers. Elle est décontenancée par ma feuille. Mais elle l’a prend et la regarde avec stupeur.

"Lo…tis Te…rr…ic"

Elle jette un regard sur le bureau, recopiant un petit K en dessous du C.

"Lotis Terrick."

Je hoche la tête et me relève, lui attrapant la main et la serrant avant de quitter le bâtiment, la laissant. J’entends qu’elle chuchote ‘Ca alors’ tout bas mais je ne me retourne pas. Je sais que mon nom est étrange mais je l’aime bien. Je marche d’un pas conquérant et le torse bombé jusqu’à une place et m’arrête, un pied en l’air. Elle a parlé de mission… Mais je ne sais pas où c’est… Je laisse ma tête tomber en signe de défaite avant d’entendre des étudiants parler de travaux à faire et de se rendre dans un autre bâtiment.

"J’espère que cette fois j’aurais une mission intéressante ! J’en ai marre de balayer les salles de classe de l’académie de science ! C’est toujours super poussiéreux ! Et ca sent pas bon… Je sais pas ce qu’ils font là mais vraiment… "

Je souris et les suis. Balayer c’est facile. Je sais faire. Si on peut gagner les frais d’inscription comme ça, je vais le faire tous les soirs ! J’attends mon tour et écoute attentivement la mission qui m’est donnée. J’ai bien fait de prendre ces habits là. Je fais étudiante ! Parfait. Je me redresse un peu et hoche la tête de ci de là alors que les explications défilent. Je souris et sors de la salle une fois la mission donnée, puis du bâtiment, m’asseyant sur un banc proche.

On a peint un cygne… Je ne sais pas qui est cet Arthur mais je ne l’aime pas. Je n’aime pas les cygnes non plus. Il ne doit pas être très heureux de ses ailes peintes et doit être un peu en colère… Je n’aime pas non plus les cygnes en colère… Ils sont effrayants, gros et bruyants. Et pas amicaux. Pourquoi l’avoir peint ? Il s’ennuyait ? Il avait envie de m’embêter par avance j’en suis sure. Je soupire et pose ma tête entre mes mains, glissant mes doigts sous la casquette lâche pour triturer doucement la fourrure sur mes oreilles. Je me relève et marche d’un pas décidé dans la ville. Me demander pourquoi il a peint ce cygne ne va pas m’aider à le retrouver. Je dois chercher des plumes. Ca n’est pas ce qui manque avec tous les oiseaux qu’il y a ici… mais elles doivent être rouges… Rouges… Je m’arrête. Le poulet d’hier ! Il était rouge ! Il ne doit pas en avoir des centaines ! A moins qu’Arthur en ait peint plusieurs…dans ce cas là je suis très embêtée et si je le croise je lui casse ses pinceaux !

Je retourne à la fontaine et trouve une plume rouge. Je la regarde longuement au sol et tends la main avant de me raviver. Il a parlé de maladie… Je regarde autour de moi et trouve mon tas de vêtements abandonnés, prenant mes habits pour les ranger dans mon sac, gardant mon ancien t-shirt en main pour me saisir de la plume. Je ratisse le quartier, trouvant d’autres plumes éparpillées. Je les ramasse avec soin et fini avec un joli petit tas. Il ne doit pas en rester beaucoup sur le volatile… Il doit être encore plus énervé… Je m’assois à côté de la dernière plume trouvée au sol et sors un petit bout de pain. Je ne sais pas si ici on est nourri…peut-être qu’après ma mission j’aurais un bon repas ? J’essuie ma bouche qui bave et mords dans le morceau de pain avec envie, humant de plaisir. Ca me fait presque manquer le ‘quack’ derrière moi. Je fais volte face d’un bond, lançant mon pain sur l’origine du bruit et vois un bec le saisir au vol et l’avaler, regardant avec tristesse mon repas disparaitre dans ce long cou sans fin et tomber dans l’estomac de l’oiseau qui secoue ses ailes rouges de plaisir. Rouges. Elles sont rouges. Je ne réfléchis pas et me jette sur lui, essayant de l’attraper sans trop lui faire de mal. Il est gros, pas content et se débat. Mais je ne suis pas contente non plus. Mon dernier morceau de pain ! Je finis pas lui enfiler le tshirt ce qui bloque ses ailes et le porte. Il est lourd et toujours pas heureux de son sort. Il pointe son bec vers moi et l’ouvre grand plusieurs fois pour me signaler son mécontentement, me piquant aussi avec. Je resserre ma prise et l’imite, laissant mes cordes vocales peu habituées s’exprimer des mêmes ‘quack’ que lui mais plus fort et plus indignés. Il se calme. Il n’aime peut-être pas être secoué pendant que je cri, ni immobilisé, ni qu’on lui réponde. Tant pis. Monsieur est peut-être le cygne d’Aphrodite, je m’en moque ! Pourquoi elle a des cygnes d’abord ?! Je grogne encore une fois et me mets en route avant de m’arrêter. Pourquoi cette ville est si grande ? Pourquoi ils peignent les cygnes ? Pourquoi je ne sais pas où est le sommet des arts ? Je pose le cygne et lui jette un regard si plein de conviction qu’il ne bouge pas. Très bien. Bon… un sommet… je fais le tour de moi-même, hésitant puis finalement me dirige vers un endroit plus élevé. Ca doit être par là. Ou pas. Je trouverais. J’espère. Je marche encore et encore. Il est bien lourd ce cygne. Et fatigué aussi, je vois ça tête pendre de plus en plus bas. Je grimace. J’espère que je ne l’ai pas trop malmené… Je vais peut-être me faire gronder par le vétérinaire et Aphrodite… Mes épaules s’affaissent et ma tête se baisse. Je suis un peu abattue. Je relève la tête en apercevant une personne arrêtée devant moi. Un homme d’âge mur qui me regarde de la tête au pied.

"Une étudiante et un cygne ?"

Je lui fais des gestes essayant de lui faire comprendre que je dois emmener le cygne au sommet des arts, je grogne un peu aussi. Il se retient de rire alors je gonfle mes joues de colère et fais demi tour. On ne tombe pas toujours sur les bonnes personnes !

Il explose de rire alors que je repars et se calme le temps de me dire où aller avant de reprendre sa route en rigolant comme une baleine. Décidemment, cette ville est étrange. Pour une première journée…je suis servie ! J’espère vraiment avoir un bon repas après ça ! J’irais voir la dame du papier. Mais d’abord, le cygne. Je le reprends correctement entre mes bras et finis par tomber sur le vétérinaire en suivant la direction de l’homme. Je lui tends le volatile et reste jusqu’à ce qu’il l’ait examiné.

"Il est mal en point et très fatigué. Il va avoir besoin d’un bon temps de repos mais il devrait finir par s’en remettre."

Il prend l’animal avec lui et me sourit avant de disparaitre dans le bâtiment. Je me laisse tomber au sol sur les fesses et soupire de soulagement. Une bonne chose de faite. Je m’étire, grimaçant en sentant mes bras tout endoloris d’avoir porté l’oiseau si longtemps. Mon ventre profite de ce répit pour grogner bruamment.


Dernière édition par Lotis Terrick le Sam 19 Aoû 2017 - 16:33, édité 1 fois
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Le Tragédien
Masculin
Nombre de messages : 768
Age : 24
Date d'inscription : 23/08/2009

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Boss
XP:
1094/500  (1094/500)
Sam 19 Aoû 2017 - 4:46
Mission accomplie !

Alors... C'est ta première mission et tu l'as vraiment très bien faite. C'est aussi le rp qui introduit ton personnage au Sommet des arts, à l'académie, et pour cela je te félicite parce que tu as vraiment respecté l'explicatif que je viens de faire, j'en suis même flatté !

Limite j'ai envie de dire que le coeur de ton rp, c'est l'inscription que je trouve particulièrement réussie. Ca m'a fait rire, vraiment, surtout le coup de l'écriture, des trous dans la feuille, de l'espace dans lequel tu n'as pas réussi à caser ton prénom. Bref, j'ai vraiment trouvé ça rigolo. J'avoue qu'en lisant ta fiche, je ne sais pas pourquoi mais je n'ai pas vraiment compris qu'elle était muette. Je sais que l'idée m'était passée par la tête mais je l'ai aussi vite oubliée du coup ici, j'ai été surpris d'apprendre qu'elle n'avait pas appris à parler.

Ca a rendu le tout particulièrement rigolo et ça augmente l'effet "complètement paumée" de ton personnage puisque n'importe quoi va la faire galérer un maximum.

La mission est bien menée même si elle est assez secondaire dans ton rp. Et à ce propos, ça ne me dérange pas du tout. Par contre, le seul petit problème, c'est que tu rappelles de manière un peu trop... floue ce que fait ton personnage-là. Pour tous ceux qui n'ont pas lu l'ordre de mission, je me demande si ce que fait Lotis est compréhensible. Oui elle attrape un cygne mais pourquoi ? Tu parles de maladie mais c'est seulement à la fin, quand le médecin parlera de traitement et de rétablissement, que le lecteur pourra se dire "Ah d'accord c'est pour ça qu'elle a fait tout ça !". Tu ne dois pas forcément démarrer ton rp en expliquant ce que tu fais là mais une mention, même peu détaillée, peut vraiment être utile.

Voilà c'était bien ! Comme ton rp n'est pas juste la capture d'un cygne mais aussi l'inscription et le reste, je vais noter ça facile au lieu de très facile.

Tu peux t'ajouter 11 xp, 110 munnies et 2 PS en vitesse, dans ta feuille de personnage (quand tu cliques sur ton pseudo, en somme) ! Je t'avertis, si tu veux tes PS dans une stat particulière, tu dois me le signaler en demandant une mission =D
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mais pourquoi tout le monde s'endort ?
» Heu... J'ai jamais bu de bière, mais pourquoi pas ! [PV Silver]
» hein ? Oh vous me cherchiez ! Mais pourquoi ?...
» Tu m'évites, maintenant? |Ft. Maël
» Mais pourquoi ? Je ne comprend pas. - Feat Cerfy [END]