L'Aquilon

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Seigneur
XP:
69/500  (69/500)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Sam 12 Aoû 2017 - 19:25
-Ca va être l’assaut final. Vous êtes prêts ? Demandai-je en essuyant le sang qui coulait le long de ma bouche.

-J’m’enflamme pour sûr ! Allons renvoyer chez eux ces minables ! Et ensuite, j’offre une tournée générale au Centurio ! Ria l’énergumène aux cheveux roses à mes côtés.

-La taverne a été détruite je te rappelle, soupira l’homme efféminé. Mais je partage l’idée. Tu nous payeras un verre lorsqu’on se sera débarrassé de ces trois-là.

Je souris à mes deux compagnons et je m’avançai, posant le pied sur le reste d’une colonne. Les combats précédents avaient ravagé le Colisée de l’Olympe mais pas que. Le Château Disney, mon foyer, avait été dévoré par les ténèbres. Le Domaine Enchanté avait rejeté le paladin qui levait son bouclier, prêt à charger les ennemis. Ou à sortir notre botte secrète, son lancer spectaculaire dans les airs combiné à ma magie. Je ne savais jamais vraiment ce que cette tête chevelue cachait.

-On y va ! Hurla Natsu.

Je le vis partir comme une fusée, et sauter dans l’espoir d’atterrir aux pieds de nos adversaires. Les derniers qu’ils nous restaient à affronter. Lorsqu’il s’approcha du sol, il fit un tour sur lui-même à cent quatre-vingt degré, frappant violemment le sol qui se fractura en millier de morceaux. Entre tous ceux-ci, de nombreuses flammes coururent vers ces monstres qui nous faisaient face. Deux d’entre eux sautèrent pour s’enfuir. Le dernier, le Porte-Parole du consulat s’éleva simplement de quelques centimètres et redirigea les flammes dans notre direction.


-Il a besoin d’aide, me cria le templier.

Je fonçai sur lui, pris appuie sur son bouclier et me retrouvai rapidement à plusieurs kilomètres au-dessus de ce champ de bataille. Je vis les ténèbres progressé dans notre direction. Une véritable marée composée de sans-coeurs qui plongeraient ce qui restait de ce monde dans l’obscurité éternelle. Sauf si nous l’empêchions. Je concentrai dans mon poing toute ma puissance magique. Puis je visais Natsu et Genesis en lançant la plus puissante des magies de feu, Divine comédie. Je savais que le mercenaire ne craindrait rien, et j’espérais que l’artiste ne saurait faire face à ma puissance.

Ma boule de feu toucha comme prévu l’endroit que j’avais visé. Mais le consul s’était suffisamment éloigné pour que la zone de vide qu’il avait créé le protège des flammes. Maudit soit-il. Mais ça n’allait pas suffire pour nous arrêter. Le plus fou de notre trio fonçait déjà vers lui. Charger serait le terme approprié. Il visait l’aile, ce qui était un bon plan. Du coin de l’oeil, je vis Fabrizio lancer un caillou, ou plutôt un rocher, dans l’espoir d’aider notre ami. Ses chances de réussite à cette distance étaient réduites, mais la tactique pouvait suffisamment perturbé le futur macchabée pour que Natsu l’achève !

Alors que je tombais toujours vers le sol, planant pour ralentir ma chute, je vis Vesper courir à toute vitesse et démolir le rocher du templier. Pendant ce temps, Natsu dut lâcher le Porte-Parole à cause de l’énorme créature invoqué par ce couard de Death. Il s’était retiré suffisamment loin des combats pour être tranquille, et même moi je n’étais pas sûr de pouvoir le toucher avec suffisamment de précision. À la place, je reportais mon attention sur la seule femme de ce combat. L’homme de foi chargeait avec son épée électrifiée alors que la dangereuse créature se préparait à esquiver, mais pas que. Elle gardait ses mains dans le dos, préparant une attaque à la dague très probablement. Et je misais beaucoup sur le fait qu’elle soit empoisonnée.

Je fermai les yeux, et lorsque je les rouvris, des centaines de canard baveux apparurent à mes côtés. J’allais bombarder ce champ de ruine avec mes invocations. J’allais battre Death, Vesper et Genesis. J’allais devenir un héros intemporel pour les rares survivants de cette terrible guerre. Les ventes de mes chaussures allaient exploser, j’en étais sûr.

Lorsque je ne fus qu’à cinquante mètres du sol, je décidai de lancer mon dôme d’orage dans une prairie autours de nous six… et j’accélérai ma chute. Je fis apparaître ma keyblade Tendre Promesse, et je visai le centre du dôme, chargeant ma main gauche du sort séisme. J’allais détruire toute la surface couverte par le dôme, et même si j’allais inévitablement blesser mes alliés, je savais qu’ils pourraient l’encaisser. Lorsque je touchai finalement le sol, celui-ci se craquela de partout. Des trous immenses apparurent à certains endroits alors que la terre s’élevait pour former des pitons rocheux, qui atteignaient presque le plafond, à d’autres.

Durant le chaos que j’avais créé, Fabrizio profita des canards baveux qui obstruaient le champ de vision de son adversaire pour l’empaler proprement. Vesper Earl avait enfin quitté ce monde pour de bon. Néanmoins… tout n’était pas rose pour notre groupe. Genesis envoyait des lances de verre sans s’arrêter sur le mercenaire qui commençait à être sérieusement amoché. D’autant plus que le mort-vivant géant le tabassait en bonne et due forme, et que Death s’était rapproché pour abattre sa faux. Natsu était résistant, mais il ne put encaisser tout ça sans broncher. Une profonde plaie sur son ventre, la perte d’un œil et d’une jambe furent le résultat de notre incapacité à venir l’aider à temps.

Dans un accès de rage, je me redressais et j’occultai tout autours de moi. Ces deux vermines allaient payer pour ça. J’allais les annihiler de la surface de ce monde. Je me concentrais dix petite secondes pour charger ma divine comédie de toute la puissance magique qu’il m’était possible d’utiliser. Cette fois, aucun espace de vide, aucune invocation n’allait les sauver. Je les détruirais moi-même. Je levai mon bras dans leur direction et…


-Echec critique.

-Dîtes moi que ce n’est pas vrai !

Septimus souffla d’agacement, et regarda d’un œil noir le dé qui s’était arrêté sur le un. Emma, Richard et lui avaient bravé monts et marées pour arriver jusque là, et il échouait au moment le plus critique ? Il n’avait vraiment pas de chance. Enfin, ce n’était pas la première fois que ça arrivait. Le Jardin Radieux avait implosé suite à une série malencontreuse de mauvaises décisions, et d’échecs au moment décisif. De nombreuses victimes pesaient sur sa conscience depuis.

Richard le regarda avec un grand sourire aux lèvres tandis qu’Emma secoua la tête en tentant de cacher difficilement le fou rire qui menaçait d’éclater. Le jeune homme était heureux d’avoir poussé ses deux amis à rejoindre ce cours sur l’art du jeu de rôle. Si incarner quelqu’un avait permis à l’albinos de se décontracter, et d’être… assez exubérant, la jeune femme faisait une pause plus que bien venu dans ses travaux, et repartait toujours détendue, et prête à imaginer de tous nouveaux bâtiments. Et son intelligence et sa diplomatie les avaient sorti de bien des mauvais pas.

L’estropié regarda les autres groupes de sa classe. Tous prenaient avec sérieux, et plaisir, ces parties qui leur permettaient de se préparer à l’imprévisible, mais également à s’entraîner dans l’élaboration de stratégies. Ou même avaient l’ambition thérapeutique de prémunir le deuil. Il n’était pas certain que cette objectif soit réellement accompli, mais chaque groupe, composé de trois personnes ou plus, arrivait toujours en avance, et désespérait leur maître du jeu. Au final, n’étaient-ils pas tous de grands enfants ? Il se retourna vers son propre mj et lui sourit.


-Qu’est-ce qui m’arrive ?

-Et bien Roxas, tu parviens à canaliser ton sort dans ton dernier soupir. Malheureusement, tu trébuches sur un canard baveux, et tu vaporises Fabrizio. Laisser livré à lui-même, Natsu se fait tuer par Genesis et Death. Votre aventure s’achève ici, et les ténèbres ont gagné.

-Merci du cadeau!

-C’est joyeux…

-On se revoit la semaine prochaine ?

-Bien entendu. Pensez à préparer de nouvelles fiches. Cette fois, vous serez des gardes du Sanctum, et vous devrez survivre aux complots et machinations tant internes qu’externes. Soyez prêts !

-Nous le serons, affirma Richard en ouvrant la marche vers leur dortoir.

-Et prends nous un autre jeu de dés, je suis sûr qu’ils sont truqués, dit-il sous le rire de tous les autres.
Le Tragédien

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Boss
XP:
1124/500  (1124/500)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Mar 15 Aoû 2017 - 10:03
Exploit accompli.

C'est un excellent exploit, je trouve. Il est plutôt malin, il est très bien écrit malgré quelques fautes d'orthographe ici et là...

J'ai deux regrets, ensuite je passerai aux points positifs de cet rp.

Premièrement, qu'il ne soit pas plus long. Il est clairement de taille raisonnable mais j'adorerai. Non vraiment, j'aurais adoré que pour la première séance de jeu de rôle écrite dans le rp du forum, ce soit une séance jdr complète qui soit écrite. Oui c'est du boulot mais j'aime ce qui est ambitieux. Alors oui du coup tu aurais du changer ta manière d'amener les choses mais... j'y reviendrai.

Deuxièmement et surtout, que tu en aies parlé. Je ne sais pas où, je ne sais plus quand. Peut-être sur la cb. Je vois pas où d'autre en fait... Mais je sais que tu avais parlé du contenu de cet rp quelque part. Et c'est vraiment dommage, j'insiste. Vous êtes beaucoup à ne pas accorder d'importance à ce genre de cas mais... Je vais paraître encore une fois parfaitement extrême mais je crois que vous ne devez pas réfléchir beaucoup pour penser que "spoiler votre propre oeuvre" n'est pas important.

Ici... Tu as écrit ton rp de manière à ce que le lecteur comprenne ce que tu as écrit mais ne comprenne rien à la situation. Pourquoi Death, Genesis et Vesper se battent ensemble contre le monde, une armée de sans-coeurs avec eux, etc... Le lecteur normal sera là "Mais qu'est-ce que c'est que ça ?" et très rapidement va en conclure "Ah c'est un rêve."

Mais non. C'est une séance de jdr. Ca va surprendre quand on va lire, c'est ton but alors pourquoi en arriver à le dire sur la cb ?

Enfin...

Je trouve que c'est un rp super chouette. J'ai compris que tu t'étais éclaté à l'écrire et moi aussi j'ai pris un grand plaisir à le lire. C'est avec le sourire aux lèvres, en me disant que c'est une initiative vraiment sympa, que je l'ai fait; Je me dis maintenant que c'est aussi quelque chose que j'adorerais voir développé par le Consulat, et j'ai aimé que tu dises que c'est l'académie qui le rend possible. En voyant ça je me suis dit "comment ça serait trop cool, un consul du jeu de rôle"

Au début j'ai trouvé ça étonnant que ce soit... dans l'univers de Kingdom Hearts. Dans le sens où je trouve un peu spécial qu'un MJ choisisse son monde pour faire un jdr, avec Genesis en méchant (surtout que... bah c'est un consul, mais enfin ça n'est pas impossible). Ca rend le truc assez rigolo. Je ne sais pas si c'est une critique, toutefois je me demande si le MJ connait assez Vesper, qui n'est pas une personne connue (genre pas du tout), pour savoir comment elle se bat, même vaguement. Même remarque pour Fabrizio.

J'ai trouvé rigolo, quand même, qu'il y ait Genesis en méchant ^^. Ca me fait plaisir et ça a rendu la lecture plus sympathique, même si ce n'est pas un point qui devrait avoir de l'importance dans mon commentaire !

Euh... Voilà ! Et j'aimerais finir sur une chose que tu as soulignée toi aussi. C'est que le jeu de rôle a l'incroyable qualité de pouvoir rassembler des personnes très différentes. C'est vrai qu'on peut avoir une idée du jeu de rôle très typée geek et tout ça... mais en vérité on observe que même des gens très différents peuvent vraiment s'y amuser; Dans mon groupe d'amis avec qui je fais du jeu de rôle, y a quelques personnes bien... dans le délire geek et tout ça mais d'autres aussi qui ne le sont pas du tout et comme tu l'as dit (notamment avec Emma), c'est quand même très frais. Il y a aussi l'incroyable effet que ça peut avoir sur les personnes timides qui peuvent s'y épanouir. Voilà ! Donc c'est bien que tu aies parlé de ça discrètement ^^.

Très facile : 6 xp, 60 munnies et 2 PS dont 1 bonus, en psychisme.
messages
membres