Derniers sujets
» De l'ennui naît l'horreur
par Chen Stormstout Aujourd'hui à 19:50

» Les Exploits du Poète
par Arthur Rainbow Aujourd'hui à 13:47

» Halloween quand tu nous tiens !
par Arthur Rainbow Aujourd'hui à 12:56

» L'enthousiasme éternel
par Agon Wiley Aujourd'hui à 2:28

» Trophées d'Agon Wiley
par Agon Wiley Aujourd'hui à 2:01

» Le ciel est à nous
par Arthur Rainbow Hier à 12:55

» Absence Xaldin...
par Général Primus Hier à 1:50

» Annonciation
par Matthew March Dim 20 Aoû 2017 - 17:14

» Une main tendue
par Matthew March Dim 20 Aoû 2017 - 16:28

» L'empereur du micro
par Lotis Terrick Dim 20 Aoû 2017 - 10:57

» Breaking News : Annonce du Porte-parole !
par Roxanne Ritchi Dim 20 Aoû 2017 - 0:03

» Ecrire pour les nuls
par Lotis Terrick Sam 19 Aoû 2017 - 16:36

» Field of Heroes
par Invité Sam 19 Aoû 2017 - 16:07

» Réglementations et demande de Partenariat
par Invité Sam 19 Aoû 2017 - 16:02

» Mais pourquoi peindre un cygne?!
par Genesis Rhapsodos Sam 19 Aoû 2017 - 4:46


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant
 Je connais quelqu'un qui connait quelqu'un...
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Clef Noire
Masculin
Nombre de messages : 146
Age : 26
Date d'inscription : 14/03/2015

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Capitaine
XP:
257/350  (257/350)
Jeu 10 Aoû 2017 - 21:18
" Je te vois... "

" Là tu me vois... "

Ses yeux sont rivés sur ma sombre personne qui se tient face à lui, un rictus narquois sur la face et les bras qui se lèvent tel un magicien faisant son show.

" ...mais tu me vois ici aussi ? "

Il sursaute et se retourne pour m'apercevoir dans son dos...

" Et là ?! "

...puis pivote nerveusement sur sa droite, me revoyant une nouvelle fois !

" Parce que je suis partout à la fois ! "

Cette fois, ce n'est pas une projection de mon image... c'est bien moi qui ait profité de son attention détourné pour me ruer sur lui et le renverse d'un coup de pied dans le ventre. Je sens mon pied s'enfoncer dans ses intestins, lui qui déjà à terre, tente de se relever mais n'en aura pas le temps. Un instant, je me concentre. Mes yeux luisent jusqu'à remplir d'ambre le blanc de mes yeux et... soudain sous ma forme de sans-cœur, je l'éventre sauvage et frénétique à coup de griffes ! Le voilà tétanisé, qui ne comprend pas ce qu'il se passe en me revoyant, certes pourri de ténèbres mais humain. Lui qui vient de se voir mourir reste tétanisé et pâle comme un cadavre. Autant ne pas faire durer le suspense, un cœur est un cœur et c'est toujours bon à prendre pour moi... vaut mieux manger de la merde que rien du tout. Seulement, pour le bien de mon contrat, j'ai besoin qu'il pense pouvoir être épargné. Vous me direz, je peux toujours lui demander s'il veut mourir ou mourir dans d'atroces souffrances... mais allez, l'espoir, y a que ça de vrai.  

" Qu'est-ce que tu veux ?! "

" Deux choses. " Lui dis-je, posément. " La première, pourquoi un pirate allié à la Coalition Noire traine seul dans une forêt alors que la lumière, des indiens et des mercenaires peuvent lui tomber dessus ? "

" Je... je me suis perdu... "

" Je veux la vérité, toute la vérité, rien que la vérité... "

" C'est vrai ! J'te jure ! "

Je le regarde, l'air contrarié... mais c'est juste un matelot comme un autre... et il a vraiment l'air mort de trouille. De toute façon, c'est pas ce qui m'intéresse le plus.

" Okay. Juste une dernière chose et après, je te laisse tranquille. Où est la sirène et comment vous avez fait pour résister à son charme ? "

" Je vois pas de quoi tu par... " Je l'interromps d'un air très contrarié. " ...on a mis des bouchons d'oreilles pour leur chant et envoyer que des borgnes comme ça, elles étaient deux fois moins belles. La seule qu'on a chopé est prisonnière sur l'île du crâne. Je... je peux partir maintenant... ? "

Soudain sous ma forme de sans-cœur, je l'éventre sauvage et frénétique à coup de griffes ! Son corps est alors dévoré par sa propre ombre tandis que moi, j'assimile son cœur. Un cœur faible et peu lumineux... l'équivalent d'un bout de pain rassis mais merde, j'ai tout le temps faim. Soit, la prochaine étape... c'est de rejoindre l'île du crâne... et ca va être coton. En soit, rejoindre l'île du crâne ne me parait compliqué... je peux surement emprunter un bateau aux indiens... quoiqu'avec ma tête, ils risquent plutôt de me tirer dessus à vue. Un simple Rhapsodie Bleu fera l'affaire... mais ca va prendre des heures et des heures... puis à coup de simples glaciers, y a trop de risque que je tombe à l'eau. Je peux potentiellement me servir de mon ombre pour flotter sur l'eau... la matière noire serait plus pratique mais je risque d'avoir du mal à me faire un bateau ou même une barque. Le problème c'est que si j'utilise mon ombre pour allez jusqu'à l'île du crâne... et bien, vu du rivage ca n'a pas l'air tellement loin... mais c'est certainement pas la porte à côté. En admettant que j'ai assez de réserves magiques, va quand même falloir rester concentrer tout le long. Au mieux, je vais débarquer sur une île remplie à ras bord de pirates et sans aucune réserve magique... au pire, je tomberais à l'eau avant d'avoir atteint ma destination.
Peut-être que je peux... utiliser mon ombre et terminer à la nage... mais nager en pleine mer ? Je sais nager mais pas à ce point-là... même si ça marche, j'arriverais sans magie et complètement épuisé.

Un sans-cœur ? C'est pas un sans-cœur de force mineure qui dépassera pas les uns mètres ou qui n'utilise que des sorts élémentaires de bases qui pourra m'aider. Non, décidément, faut que je me démèrde pour convaincre les Indiens de me filer un bateau. Sauf que... comment je fais pour leur prouver que je suis un mercenaire ? Sous forme humaine, j'ai déjà l'air d'un coalisé et je risque de me faire abattre sur place. Donc, va falloir que je leur vole un bateau... ou que j'obtienne l'aide des fées mais ça, c'est juste impossible que ça arrive.
Allez... on peut faire un essai avec les indiens, juste pour voir ? Et si vraiment ils veulent pas me donner un bateau, j'en volerais un.

J'arrive chez les Indiens et... je me jette immédiatement au sol pour esquiver un tir de baliste ! Okay, je m'attendais pas à un accueil charmant mais... de là à me tirer dessus à coup de baliste ?! Je sais ce que j'ai dit sur les Indiens qui essaieraient de m'abattre sur place mais quand même !

...

La boulette... j'ai oublié de reprendre forme humaine... autant dire que là, j'ai merdé. J'attends pas un instant avant de me jeter à l'eau puisque le temps de rejoindre la forêt, on m'aurait forcément transpercer avec quelque chose ! Quand mon corps percute l'eau... j'ai l'impression d'être passé au travers d'un plancher de pierre pour ensuite, seulement, être immergé. Par chance, le courant me ramène jusqu'aux rivages... et... j'ai du mal à bouger. Alors oui, le simple fait de bouger une griffe tord mon corps de douleurs, j'ai chuté de plusieurs mètres de hauts... mais j'ai tout simplement du mal à bouger tout court. Je pense pas être paralysé... pas définitivement en tout cas mais... mon dieu... si quelqu'un me trouve, je suis incapable de me défendre et le resterait un bon moment. Là, parce que je retient la leçon, je reprends forme humaine et... direct, ma résistance diminue. De trente pourcents seulement mais... après une telle chute, c'est suffisant et je m'évanouis direct.

...

Pas mort... pas encore alors que je m'y prend à plusieurs reprises pour rouvrir les yeux. Quand j'y parviens enfin... me voilà ligotée à un totem par des cordes, faibles et endolories. Des indiens patibulaire me jaugent et m'épient de leurs regards méfiants. J'imagine qu'ils sont partis traquer le sans-cœur qu'ils ont manqués de tuer... et ont du me trouver en chemin.

" Que fais-tu ici Œil-de-Sans-Cœur ? "

Bien décidé à faire un effort et à me faire charmant malgré la douleur, je décide de... sourire... mais avec la douleur présente partout, ca devait plus avoir l'air d'une grimace qu'autre. Je siffle de douleurs entre mes dents contractés mais je fais ce que je peux pour avoir l'air cool. L'indien qui m'interroge est... baraque, avec des peintures de guerres et des tomahawk à la ceinture. Juste habillé d'un pantalon en toile avec quelques plumes dans les cheveux. Donc... je nage en plein inconnu là, sans mauvais jeux de mots avec les sirènes. Le Pays Imaginaire... faut vraiment qui est pote avec et qui ne l'est pas où se fait rapidement avoir. Moins j'en dis, mieux je me porte.

" C'est le Centurio qui m'envois... je suis venu voir comment ça se passait dans le coin depuis notre dernière visite. En route, j'ai croisé un sans-cœur qui m'a... "

" Toi du Centurio ? Toi prouver nous. "

... Comment je suis censé faire ça au juste ? Bon... y a un mercenaire qui est venu voir les Indiens pour sceller l'alliance, partenariat ou peu importe le nom qu'on donne à cette entente. Parmi ceux que je connais... Lenore est bien la seule que je vois réussir cette mission. Natsu m'a pas fait l'effet d'un diplomate quand je l'ai vu... le magelame ne l'est pas non plus à ce que j'ai entendu dire... Fred ne bouge jamais de son bar... Miguel, Cathy et l'autre grincheux ne bouge pas de Port Royal. J'ai que ce nom là à sortir alors... je tente le coup.

" Lenore, ça vous parle ? "

" Connais pas. Toi pas du Centurio et ressembler à un Koala Noir. "

Koala Noir... ? Le truc du noir, je capte mais... d'où je ressemble à un Koala... ? Koala Noir... j'vois pas trop. Ca aurait pas été con de me renseigner sur la situation du monde avant de venir ici.

" Tu trouves vraiment que je ressemble à un Koala ? "

" Oui. Moi pas aimer ta tête non plus. "

Je... après tout mes bobards, baratins et toute la tchatche que j'ai appris à déployer... je suis même pas foutu de convaincre des Indiens que je dis la vérité. Pour une fois que je dis la vérité en plus, ça m'apprendra.

" Nous attendre et te laisser en vie. Si Cheveux-de-Feu ou Guerrier-Barbu pas te connaître, nous te tuer. "

Okay... j'espère vraiment qu'ils me connaissent... attendez. Cheveux-de-Feu ?!

" Cheveux-de-Feu c'est Lenore ! Elle est maligne, a les yeux verts, des tâches de rousseurs discrètes... pas très grande, pas très petite non plus et moyennement gaulée. "

" Gaulée ? "

" Ses seins et ses fesses sont pas mal mais pas énormes non plus. "

L'indien reste stoïque et acquiesce en direction d'un collègue... je sens alors l'emprise des cordes qui se relâchent. Bon ! Les peaux-rouges sont toujours méfiants mais soit... ils me croient et m'expliquent deux ou trois trucs. Les Koalas Noirs, c'est la Coalition Noire en fait... et j'ai bien fait de pas parler des sirènes parce qu'ils n'ont qu'une envie... massacrer ce qu'il en reste. A part ça, ils veulent bien me prêter un bateau quand je leur explique que c'est pour allez sur l'île du crâne et tuer du pirate... par contre, j'ai intérêt à le rendre. En fait, que ce soit celui-là ou un autre, tant qu'on leur rend un bateau ils sont contents. Sauf que je suis loin d'être assez riche pour me permettre d'en repayer un... que je me vois pas en construire un non plus... et que je me vois encore moins contracter une dette auprès des mercenaires.

Atteindre l'île du crâne n'est plus un problème... me reste plus qu'à trouver comment je vais pouvoir exfiltrer la sirène... et comment je vais pouvoir survivre. J'imagine que la sirène, une fois libre, peut s'enfuir à la nage sans problème. Moi... ca va déjà être plus compliqué... l'approche furtive est encore la meilleure. Ce qui m'inquiète c'est que l'île au crâne... c'est pas juste deux-trois forbans qui traine là-bas et font une partie de uno. Les pirates savent quand même faire couler une barque... surtout avec le matos fourni par la Coalition Noire Un mec qui débarque dans une pirogue indienne parfaitement à découvert... à combien de mètres de l'île au crâne il se fait buter ? Bon... potentiellement, avec ma magie, je devrais pouvoir survivre mais... non, je vais juste pouvoir atteindre l'île mais après ? Ce contrat est bien plus compliqué que je le pensais au départ... et je dois bien réfléchir à mon approche.
Vu que je dois de toute façon guérir des blessures de ma chute... ca tombe bien.

La suite... http://www.kingdom-hearts-rpg.com/t6057-le-cour-a-ses-raisons-que-la-raison-ignore#47479
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Y'a quelqu'un qui monte. Quelqu'un de sérieux.
» [Achat] Recherche tueurs a gages! (PK)
» Désolée, je t'es pris pour quelqu'un d'autre [TERMINÉ]
» Apparition (LIBRE mais quelqu'un pitié ^^")
» Une renommé qui fait noyer quelqu'un