Derniers sujets
» Au fond du donjon, troisième grille à droite
par Kestia Aujourd'hui à 13:41

» A l'abordage !
par Chen Stormstout Aujourd'hui à 11:03

» En ligne de mire
par Cypher Aujourd'hui à 0:41

» Contrats - Demande de Mission
par Surkesh Aujourd'hui à 0:10

» Le savoir c'est le pouvoir
par Surkesh Hier à 22:07

» Tombent les masques
par Lenore Hier à 16:52

» Tour du Propriétaire
par Narantuyaa Jeu 14 Déc 2017 - 18:21

» Bric à Brac
par Chen Stormstout Jeu 14 Déc 2017 - 16:06

» Cachons tout ça
par Death Jeu 14 Déc 2017 - 15:37

» Pourtant, rien ne change
par Death Jeu 14 Déc 2017 - 11:22

» Chasse aux corsaires
par Pamela Isley Jeu 14 Déc 2017 - 11:14

» J'ai PAS mal à mon forum
par Fiathen Jeu 14 Déc 2017 - 8:07

» Que la vengeance commence!
par Kestia Mer 13 Déc 2017 - 22:18

» Camanaich et Entraînement de combat et agilité
par Cissneï Mer 13 Déc 2017 - 19:09

» ...comme si c'était hier !
par Lenore Mer 13 Déc 2017 - 12:23


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant
 Un calme dérangé
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Femme fatale
Féminin
Nombre de messages : 296
Age : 30
Localisation : Shangri-La
Date d'inscription : 09/04/2013

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Commandant
XP:
276/400  (276/400)
Mer 2 Aoû 2017 - 14:49




Un calme dérangé



Pamela était là, assise derrière son bureau. Adossée correctement sur sa chaise, presque littéralement affalée dessus. Elle devait tout simplement surveiller la bibliothèque de l'académie restée ouverte pendant les vacances pour que certains élèvent veuillent continuer d'étudier.

La jeune femme était en train regarder ses ongles, se demandant si elle devait ou non se faire une manucure lorsqu'un jeune homme, un des étudiants vint la voir à son bureau.

- S'il vous plait. Je cherche le rayon des...
- Tu as réellement cru que j'étais une bibliothécaire ? Tu as des jambes, un cerveau. Débrouilles toi.


Pamela se rendit rapidement compte qu'elle avait été odieuse avec cet étudiant. Mais si elle était là aujourd'hui, c’est parce qu'elle n'avait pas bien travaillé, c'était une sorte de punition, elle l'assumait... Même si ça la dérangeait de jouer les nounous.

Le temps passait, mais pas assez vite à son goût. Elle décroisa ses jambes, posa un coude sur son bureau et pris appui dessus. La sorcière tapota doucement sa joue avec ses doigts. Elle avait envie de voir son calvaire se terminer, mais rien à faire.

La journée va être longue... Très longue.


La jolie rouquine sentit ses yeux se fermer petit à petit. Elle ne faisait absolument rien et l’ennui commençait à endormir la jeune femme lorsqu’un quelqu’un dans son dos manifesta sa présence.

- Qu’est ce vous voulez ?
- Tu as l’air tellement heureuse… Sweetie.
- Xander !? Répondit la jeune femme en se retournant vers son interlocuteur.
- En chair et en os. Que fais-tu ici ?
- Je pourrais te poser la même question…
- Je passais dans le coin et je dois avouer qu’il y a une chose chez toi que je ne pourrais jamais oublier.
- Hum ?
- Ton parfum chérie. Ce délicieux mélange de fleurs mais une pointe plus présente de rose. C’est…
- Arrête ton baratin ! Tu as vu que c’était bien moi, tu peux t’en aller. Allez oust !
- Tu as cru que j’étais un animal errant ?
- Honnêtement ? Oui !
- Sweetie…


L’ancien amant de la jeune femme attrapa une chaise, la posa près de celle de la jeune femme et s’installa à côté d’elle.

- Fais comme chez toi…
- Je n’osais pas demander. C’est gentil de proposer.
- Tu as réellement cru que c’était une invitation ?
- Sweetie… Je ne vois que tu as toujours du mal avec mon humour.
- J’ai toujours eu du mal… Tout court avec toi.
- Sweetie…
- Arrête avec ce surnom ridicule. On n’est plus ensemble. Et depuis bien longtemps.
- D’accord. Mais à condition que tu m’accordes un peu de ton temps.
- Si ça peut me permettre de faire passer le temps vite… Vas-y.
- Dis comme ça… J’ai l’impression que ça t’ennuie d’être ici. Un problème ?
- Aucun.
- Dis moi. Qu’est ce qu’il y a eu de nouveau dans ta vie. Depuis la dernière fois qu’on s’est vu ?
- Rien.
- Tu vas réellement me répondre que par un mot à chaque fois ?
- ...


Xander attrapa la chaise de la sorcière et la fit pivoter pour qu’elle soit face à lui.

- Pamela ?
-
- Écoute. Je sais que c’est un peu tard. Et que ça pourrait être inutile. Mais je tiens à m’excuser. Sincèrement.
-
- Je comprends parfaitement que tu n’ais plus envie de me voir, ni de m’entendre. Mais, je veux que tu saches tout ce que j’ai sur le cœur.
- Et bien, crache ta pastille Valda et pars !
-
- C’est tout ce que tu avais à me dire ? Tu peux donc t’en aller. Merci et au revoir.
- Pamela ! Dit-il en attrapant les mains de la jeune femme. Je sais que je n’ai pas toujours été la personne la plus sincère du monde, ni la plus gentille. Mais je ne pourrais jamais cesser de repenser aux années qu’on a vécu ensemble. La dernière fois que je t’ai vu, tu étais avec cet homme…
- Samuel.
- Je m’en fous de son nom. Mais je ne le supportais pas. Le simple fait de le savoir à tes côtés me donnait envie de tout détruire, de le tuer. Pour pouvoir être le seule à avoir la possibilité de poser les yeux sur toi. Toucher ton visage, caresser tes cheveux. Écouter ton cœur battre…
- Arrête…
- Embrasser tes lèvres si douces. Redevenir celui qui te prenait dans ses bras…
- Arrête immédiatement !
- Sweetie, je ne suis peut-être pas le plus beau mec de la terre, ni le plus intelligent et je te le dis honnêtement, me dire « oui » sera peut-être la plus grosse erreur de ta vie, mais ne pas te le demander serait la plus grosse erreur de la mienne. Alors... Il se leva d’un bond de sa chaise avant de s’agenouiller devant la jeune femme. Pamela, tu es la plus belle femme du monde, nous pourrons avoir le plus beau bébé de la terre. Dès que je t'ai vu ça a été le coup de foudre, je me suis senti vivant pour la première fois de ma vie. J'ai trouvé mon âme sœur, tu es celle qui me complète. Et je refuse de passer encore une journée sans avoir le bonheur de pouvoir t'appeler « ma femme ». Veux-tu m'épouser ?


La jeune femme resta silencieuse, elle continuait de le regarder avec de grands yeux. Elle retenait sa respiration. Elle ne s’attendait absolument pas une déclaration pareille. Mais c’lui qui brisa ce silence qui commençait à trop gênant.

- Pamela. Dis moi quelque ch…
- Non. Murmura la sorcière.
- Pardon ?
- Non !
- Pourquoi ? Je peux changer. Je te le promets !
- J’ai déjà donné Xander. J’en ai souffert et il est hors de question que je revive ça une nouvelle fois. Je vais finir encore abandonnée quelque part. Et pourquoi pas sur le parvis de l’église ?
- Pamela…
- Pars. Ajouta la jeune femme en retirant sèchement ses mains de celle de son mentor.


Xander se tut et s’exécuta. Mais avant de passer la porte de la bibliothèque, il se retourna une dernière fois.

- Sache ma Sweetie que je ferai tout mon possible pour te ravoir à mes côtés.
- Si tu m’aimais réellement, tu n’aurais pas ce genre de discours, tu me laisserais seule.. Xander, t’es irrécupérable et tu ne changeras jamais. C’est ça qu’il faudrait que tu apprennes à retenir.


Blessé par le comportement de Pamela, l’homme aux yeux vairons s’en alla cette fois. Elle n’avait mentionné une fois le nom de Lukas. Il lui a dit mot pour mot qu’il voulait tuer Samuel, il était hors de question pour la jeune femme de voir le jeune homme qui lui ressemblait tant quitter ce monde.

Là, elle n’avait plus qu’une envie, celle de quitter l’académie et rentrer chez elle. La sorcière voulait se réfugier dans les bras du jeune homme. Un besoin de se sentir réconforter. Son animal de compagnie aussi lui manquait. Elle ne désirait vraiment qu’une chose, rentrer et profiter de sa « famille ».

Quand elle entendit les cloches annoncer qu’il était dix-huit heures. Elle récupéra sa soutane qu’elle enfila rapidement et parti aussi vite qu’elle le pouvait pour retourner au quartier résidentiel. Elle courait, son cœur battait à tout rompre. Lorsqu’elle arriva enfin devant sa maison, il y avait un attroupement de gens.

- Pardon, excusez-moi. Je voudrais passer c’est ma…


Pamela s’arrêta instantanément en voyant pourquoi tous ces gens étaient là devant chez elle. Un corps gisait dans son jardin.

- Non ! Lukas !?


La sorcière se jeta près du corps du jeune homme. Tapotant légèrement son visage.

- Lukas, je t’en prie. Écoutes moi. Réveille toi. Allez s’il te plait.


Son visage se détourna de celui du jeune homme et vit une marque sur son torse, l’impact d’une boule de feu. Elle s’empressa alors de vouloir utiliser sa magie pour pouvoir le soigner mais en vain.

Des larmes roulaient sur les joues de la jeune femme. Les gens autour d’elle commençaient à s’écarter pour laisser passer des médecins. Elle se releva pour leur laisser de la place et recula de quelques pas mais se retourna lorsqu’elle senti qu’elle venait de cogner quelqu’un.

- Pardon, je... Xander ?
- Tu ne m’as pas laissé le choix Sweetie. J’ai été honnête… Mais toi, non. C’est de ta faute.
- Tu ne retrouveras jamais mon amour. Encore moins depuis ce que tu as osé faire.
- Je te récupérerai un jour.
- Je préfèrerai te tuer de mes propres mains plutôt qu’être avec toi.
- Tu dis ça parce que tu es en colère et je te comprends.


La jeune femme se concentra, ses yeux se mirent à luire et ressemblèrent à des rubis qui brillent au soleil. Mais lorsqu’elle leva ses mains pour jeter une boule de feu sur cet homme, il venait de s’évaporer dans les airs.

Il n’y avait plus personne autour de la jeune femme, elle était désormais seule. Elle se précipita dans sa maison, referma la porte derrière elle, se laissa tomber au sol et se mit à pleurer en silence.











avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Le Tragédien
Masculin
Nombre de messages : 768
Age : 24
Date d'inscription : 23/08/2009

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Boss
XP:
1094/500  (1094/500)
Ven 4 Aoû 2017 - 17:22
Mission accomplie.

Vraiment très chouette. Un peu dans l'idée de ce que j'ai dit à Chen, quand vous faîtes une mission avec un intitulé moyen, il faut réussir à en faire quelque chose d'intéressant. (Comme j'aime le dire, il faut pas forcément de l'original mais toujours de l'intéressant). Ici... au lieu de rendre la mission en elle-même intéressante, tu en as profité pour faire ce qu'il ne faut jamais hésiter à faire, parler de trucs personnels durant une mission officielle. Et j'adore.

Très honnêtement, à moins que j'aie raté des rps (et je ne pense pas. Je lis à priori tout ce que les consuls font), je pense que ça fait perpet' qu'on n'a plus vu Xander. Pour te dire, je pensais que tu n'en parlerais plus. Surtout que Pamela est maintenant très puissante, grâce à la pomme d'or et à ses capacités seules... Je ne la voyais plus craindre Xander.

Mais il est là et ça m'a vraiment surpris, honnêtement, je ne m'y attendais pas. C'est pas un personnage que j'aime clairement ^^ Je crois qu'en dehors du fait qu'il soit détestable, le personnage de Xander n'est pas ce que tu as fait de mieux mais... Mais tu l'as fait. Ce que je veux dire c'est que c'est un personnage qui existe depuis la création de Pamela, tu vas pas faire semblant qu'il n'existe pas. Et j'aime bien, ce retour à ça.

Autre surprise, la mention à Samuel, le truc que je n'espérais plus. Je trouvais que c'était une petite faiblesse, le fait que Samuel apparaisse et disparaisse aussi vite de la vie de Pamela et très sincèrement, j'ai moi-même essayé de justifier ça en envoyant Samuel vivre à la cité des rêves, durant la réunion. Donc ici, c'est bien que tu en fasses mention. C'est peu de choses mais ça permet aux lecteurs de comprendre que Samuel n'était jamais qu'un crush, une histoire. Et que ça arrive même dans les rps ^^ Donc très positif.

Finalement Lukas. Honnêtement quand tu l'as mentionné je me suis dit "Euh... qui ?" parce que bon... Tu n'en parles pas dans tous tes rps, clairement. C'est pour ça que je t'encourage vraiment à, dans tes missions, faire plus souvent des références, des introspections, à ton histoire personnelle, tes sentiments, amis, amours, Genesis (...)

Mais j'ai compris de moi-même qui c'était ! Et je me souvenais oui ^^. Sa mort, très bon élément, c'est vraiment bien. (Vive sa mort !)

Seul défaut de ton rp : Le rapport à la mission.

"Oui mais faudrait savoir ?! Je devais m'en éloigner ou pas !"

En fait le problème est qu'on est dans une bibliothèque académique... Pamela est pas du tout concentrée (très bon point pour l'immersion) et là, arrive Xander.

Dès qu'arrive Xander, Pamela et lui se retrouvent comme téléportés dans une autre réalité où on se fout bien de l'endroit où ils sont. A partir du moment où Xander est là, en clair, tu ne fais aucune référence à la bibliothèque. Tu parles pas du bruit de votre dispute, des gens qui vous regardent, non. Ca c'est dommage. Comme je te l'ai déjà dit, et j'adore m'auto-citer : "Réfléchissez à tous les points de vue. Qu'est-ce qui m'entoure ? A quoi ressemble celui que j'ai devant moi ? A quoi est-ce que je ressemble ? Comment me voit-on ? Que pense mon interlocuteur ? Et les autres ? "

Voilà ! Bien sinon ! La mission est très facile mais je vais considérer tout ce qui lui arrive comme étant émotionnellement important, donc :

Facile : 12 xp, 120 munnies et 2 PS... en psychisme.
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Finalement le calme est revenu.
» La fin d'une lecture calme [ Sue ]
» tout est calme, reposé....
» On est toujours dérangé quand on ne le veut pas! [Valentin]
» Un truc qui calme...