Seigneur des Esprits

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Seigneur
XP:
374/500  (374/500)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Ven 28 Juil 2017 - 20:53




Protecteur balistique



Death m’avait fait part de la venue du navire que j’avais au Colisée de l’Olympe auprès de Gaius -que j’avais eu à un prix assez raisonnable grâce au « sauvetage » de sa femme, Muzet- et que la machine de notre ingénieur de San Fransokyo était aussi en état de marche.

Tout allait pour le mieux… Enfin, c’est vite dit, nous n’avons aucun port à la cité du Crépuscule, donc notre navire était à terre et près de l’entrepôt de Bisley ce qui fait que des badauds pouvaient venir comme ils le voulaient, même si des membres de la Coalition Noire était là pour le surveiller.

C’est pourquoi, je partis le rejoindre, je ne devais pas seulement garder un œil dessus, mais je devais aussi voir pour les dernières petites modifications à ajouter dessus.

Arrivé enfin devant cet immense bâtiment, j’en avais presque oublié sa taille… Il n’avait pas pu grandir, c’était impossible. Mais c’était les nouvelles choses installées dessus qui le rendaient plus volumineux. Je ne pouvais pas grimper dessus, mais je pouvais quand même apercevoir les éléments qui étaient arrivés, plusieurs canons étaient sur les côtés du navire.

Ils ont énormément bosser dessus. C’est hallucinant ! Le simple fait de mener ces engins à bord du bateau, ça doit prendre un temps fou…


Je continuais de regarder ce navire avec beaucoup d’admiration et je reconnus immédiatement la forme de Muzet lorsque je lui fis face. Cette femme avait eu le droit d’avoir son buste et son visage sculpté sur la proue d’une caravelle.

Je marchais sans vraiment regarder où je mettais les pieds que je finis par percuter quelqu’un, c’était obligé. Quand on ne regarde pas où on met les pieds…

- Hey, mais faites attention !
- Pardon...
- Et vous n’avez rien à faire ici d’ailleurs. Barrez-vous ! On est vraiment trop envahi là. Faut vraiment que Death nous envoie quelqu’un, ça devient compliqué…
- Et bah, ça tombe bien !
- Hein ? Comment ?
- C’est Death qui m’envoie.
- Génial... Une gamine. Murmura le garde.


Je roulai des yeux et le regardai à nouveau.

- La prochaine fois que tu veux être discret. Fais-le correctement.
- Qu’est ce qu’il vous a demandé exactement ?
- Voir comment ça avançait, proposer de nouvelles idées et éventuellement repousser un peu ces gens qui sont venus jouer les touristes mais sans appareils photo.


Il n’ajouta rien, mais écarta légèrement sa main droite comme pour me permettre de laisser passer. Je continuais de marcher tout autour du bateau, où j’aperçus enfin du matériel pour pouvoir grimper sur le bateau. Un échelle, des sortes de grues faites un peu à la va-vite pour pouvoir transporter des marchandises lourdes.

Je décidai alors de monter sur le navire pour voir de plus près ce qui avait été ajouté et modifié et je devais bien l’avouer, j’étais agréablement surpris de voir ceux qu’ils avaient faits. En plus des armes que j’avais vu, il y avait des canons sur pivots.

Je m’approchai alors d’un homme qui tenait une sorte de carnet à la main, il notait tout en comptant ce qu’il y avait à sa portée.

- Excusez-moi.
- Oui, c’est pourquoi ?
- Je voulais savoir ce que vous êtes en train de faire.
- Et bien, c’est simple. Je fais le compte de ce nous possédons et ce que nous devons rajouter pour attaquer ou défendre… Mais vous êtes ?
- Milla. Milla Maxwell, je viens de la part de Death, il voulait savoir comment ça se présentait, l’avancement, tout ça…
- Je vois.
- Vous comptez ajouter d’autres choses à part ce que vous avez déjà ?
- Vous pensiez à quelque chose en particulier ?
- Des barils de poudre et des mortiers par exemples.
- Des quoi !?
- C’est une sorte de canons qui permet de faire des tirs indirects. La trajectoire courbe, permet au projectile d’atteindre son objectif même s’il est derrière un obstacle.
- Ha ça. Ha oui je savais que ça existait, mais je ne savais pas ça portait ce nom. Merci mademoiselle.
- Pas de quoi. Et bien, je vais vous laissez travailler et je vais faire part de mon rapport à Death.
- Bonne journée.
- À vous aussi.



Je redescendais l’échelle et me retrouvais… Seul ? Mais où était donc passé l’homme qui m’avait empêché de passer plus tôt ? Et le pire c’est que des nouvelles têtes commençaient à s’approcher de moi… Enfin, ce n’était pas ça le pire, c’est surtout qu’ils n’avaient pas le costume des hommes de gardes de la Coalition Noire.

Ils s’approchaient vivement de moi et je m’empressai de dégainer ma rapière. Je n’avais pas l’intention de les blesser, mais tout simplement de les effrayer pour les repousser un maximum jusqu’à ce que je puisse voir un garde revenir.

Le premier qui arriva à ma hauteur, s’arrêta subitement en voyant mon arme. Je la tendis devant lui comme pour le menacer, et je n’avais pas l’intention de la baisser. Je préférais tenir la pause, peu importe le temps que cela prendrait.

Ils ne cherchaient pas à continuer d’avancer, quelques messes basses entre eux et j’en vis un qui partait qui s’en allait. Je ne quittait pas les autres des yeux, mais celui qui avait voulu s’en aller, ce n’était qu’en fait, un moyen d’approcher le navire par un autre moyen. Et le simple fait d’entendre ses pas sur des débris de caisses me permit de l’attraper par le col et de poser ma rapière sous sa gorge tout en avançant avec lui en guise d’otage vers ses amis, il se mirent à reculer.

Mon cœur battait à la tout rompre dans ma poitrine. Je n’avais pas envie de me battre contre autant de personnes, surtout que c’était des habitants du monde pour lequel je travaillais, je risquerais de passer pour un traître auprès de Death…

Je finis par retrouver un rythme cardiaque normal lorsque j’aperçus enfin le garde revenir en courant dans ma direction, je jetai mon « otage » sur ses acolytes.

- Pourquoi vous avez quitté votre poste ?
- Trop de personnes, il fallait qu’on les éloigne.
- En faisant ça, vous en avez fait venir d’autres… Comment Death réagira à entendant ça ?
- Vous n’allez tout de même pas lui dire ?
- À la seule condition que vous restiez à votre place.


Il se mit à déglutir en guise de réponse. Il reprit sa place tout en sortant lui aussi son arme pour faire partir les potentiels badauds. Et moi, je repartis cette fois pour de bon faire mon rapport à Death sur l’avancement des travaux.








Le Boucher de Grimm

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Boss
XP:
1297/0  (1297/0)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Ven 4 Aoû 2017 - 22:46
Pardon du temps que j’ai pris pour te noter, j’étais pas ouf en phase avec le forum durant cette semaine et j’reportai sans cesse la notation de ta mission. Et comme j’pars demain, il serait peut-être temps que je me lance !

Et par la même occasion, j’vais lire ta mission !

Alors, j’viens de finir ça, et j’ai pas vraiment de critique à faire. Voilà, tu as attendu une semaine pour que j’dise ça ! Pas mal, non ? Bon, j’arrête de dire des conneries. C’que dont j’suis assez content, c’est le contexte que tu donnes à la scène. Pour ce qui est de l’ordre de mission, j’avais bien demandé que certaines choses soient mises en valeur et cette consigne à été respecter avec brio ! La zone, le contexte et aussi tout ce qui implique la présence de cet objet dans la Cité du Crépuscule sont expliquer et n’importe qui prenant la peine de lire cette mission comprendra ce qui en retourne.

En soit, bravo à toi !

Aussi, j’suis content que tu prennes un peu plus de « responsabilités » dans le rp, dans le sens où j’ai donné carte blanche pour une amélioration de ton côté. Ici, l’ajout de mortier est une très bonne idée. Honnêtement, ma connaissance navale se limite à Assassin Creed : Black Flag et je n’avais pas pensé du tout à cela, une preuve que deux têtes valent mieux qu’une !

J’vais conclure sur un truc marrant, c’est la façon dont tu te justifies en donnant mon nom à chaque fois, un peu comme un ultimatum. En soit, c’est vrai, Death est craint pour ce qu’il fait et les gens n'ont pas envie de se le mettre à dos. Lire ton rp, ça m’a fait sourire de voir cette réalité. Pas que j’veuille que mon personnage soit détesté, juste que c’est toujours sympa d’avoir une vision extérieure à la sienne. Et surtout, j’imagine le type qui à le culot de répondre « une gamine » à la personne venant de dire qu’elle à été envoyé par Death. Genre, le gars, il va se fait défoncer ce soir.

Donc, bonne mission ! J’suis vraiment content de t’avoir donné cela à faire, merci Milla de t’être occupé de notre navire. Il va rester là encore deux semaines, heureuses ?

Mission accomplie !


Facile : 11 points d'expérience + 100 munnies + 2 PS en Dextérité !

_______________________________
messages
membres