Derniers sujets
» La Menace Chocolatée
par Huayan Song Aujourd'hui à 14:24

» Il faut du soin
par Pamela Isley Aujourd'hui à 12:18

» Thé glacé sous les palmiers
par Kurt Brown Hier à 16:25

» Aux abonnés absents
par Kurt Brown Hier à 15:06

» Après une pause
par Abigail Underwood Hier à 13:24

» Libre, l'univers pour t'accueillir
par Abigail Underwood Hier à 13:11

» Est-ce qu'il y a un médecin dans l'assemblée ?!
par Chen Stormstout Hier à 12:04

» Entre ciel, terre et campagne
par Agon Wiley Hier à 9:49

» Des morceaux de Fred dans les cheveux
par Jecht Hier à 1:43

» Les Orphelins
par Natsu Dragneel Mer 19 Juil 2017 - 21:43

» Réglementations et demande de Partenariat
par Le Cygne Mer 19 Juil 2017 - 16:45

» Trois petits oiseaux
par Le Cygne Mer 19 Juil 2017 - 7:18

» Chasse aux trésors et/ou aux monstres
par Lili Mar 18 Juil 2017 - 10:47

» La Chute de Nottingham
par Freyja Crescent Lun 17 Juil 2017 - 23:23

» Une main tendue
par Cissneï Lun 17 Juil 2017 - 21:27


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant
 Pic-nique désenchanté
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
L'Aquilon
Masculin
Nombre de messages : 291
Age : 24
Localisation : Entre la lumière et l'obscurité... dans les limbes du coeur
Date d'inscription : 14/05/2012

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Capitaine
XP:
232/350  (232/350)
Dim 16 Juil 2017 - 22:27
Les rires avaient peuplé sa journée. Après tant d’erreurs, tant de détresse et de tristesse, c’est cette image, cette information qu’il garderait en mémoire. Septimus était allongé sur l’herbe avec les bras croisés derrière sa tête, tandis qu’Emma dessinait il ne savait quoi, adossée à un arbre à ses côtés. Un peu plus loin, Henry et Richard discutaient d’il ne savait quoi, les pieds plongés dans l’étang que la famille de canards avait déserté depuis quelques heures maintenant. Il se sentait bien, entouré de ses amis. Aussi bien que cet après-midi passé dans une taverne avec William. Il ferma les yeux et sourit.

-Qu’est-ce qu’il y a ? Demanda-t-elle, toujours concentrée sur son carnet.

-Oh rien. Je me disais juste que cette journée était… parfaite.

Le silence lui répondit. La brise vint caresser sa joue tandis que les lueurs orangées qui parvenaient à transpercer les feuillages réchauffaient suffisamment son corps pour que la situation soit agréable. Était-ce ça le bonheur ? La plénitude ? Il devrait s’arranger pour créer davantage de moments comme celui-ci à l’avenir.

Le bruit de l’eau qui s’agite le dérangea quelque peu dans sa contemplation passive de cet instant, mais le maître de la keyblade n’y prêta pas attention. Henry et Richard devaient avoir froid, et ils revenaient vers eux. Ou alors le chasseur avait repéré quelque chose d’intéressant, et avait convaincu le tailleur de le suivre. Ses suppositions tombèrent à l’eau lorsque le bruit assourdi de course lui parvint aux oreilles. Inquiet que son frère de cœur lui fasse une mauvaise blague, il rouvrit les yeux et se redressa immédiatement, prêt à tout. Du moins tout sauf le visage tordu par l’inquiétude de son ami.

Un frisson parcourut son corps alors que l’étudiant inspecta les environs du regard. Richard et Emma étaient debout et tendus prêt d’Henry qui avait embrassé ses mains. Les chaises, les paniers et les deux glacières gisaient là où ils les avaient abandonné plus tôt dans l’après-midi. L’étang était aussi lisse qu’un vêtement de l’albinos avant une présentation devant son professeur. Le panneau à trois pattes ne bougeait pas. Le soleil avait considérablement décru, rendant l’endroit assez sombre. Les poires des arbres étaient immobiles, la brise n’était pas suffisamment forte pour les faire bouger. Il secoua la tête, se redressa et enfila son manteau rouge sang. Quel était ce mauvais pressentiment que le colosse avait ressenti ?

La réponse lui vint lorsque les poires se décrochèrent des arbres… mais s’en toucher le sol grâce à leurs ailes. Lorsque le panneau cessa de renseigner les visiteurs de l’étang pour ouvrir une gueule pleine de dent. Des sans-coeurs – bien qu’il n’en ait jamais vu de semblables. Mais pourquoi ici ? Pourquoi maintenant ? Alors que la journée avait été merveilleuse jusqu’à présent ! Était-ce son cœur qui les appelait inconsciemment ? Était-ce sa présence près de trois cœurs lumineux ? Une boule de feu passa sous son nez, et repoussa une poire ténébreuse qui allait l’attaquer.

Le keybladeur reprit ses esprits et fit apparaître son arme. Dans le même temps, il invoqua son mille pattes géant qu’il rendit juste assez grand pour qu’Emma et Richard monte dessus. Il lui ordonna de partir loin d’ici, et se jeta ensuite sur le panneau qui fonçait vers le chasseur. Il bloqua la charge, reculant légèrement. Il força ensuite sur Armoiries, et repoussa son ennemi de quelques mètres.


-Mets toi à l’abri ! Hurla-t-il.

Sans attendre plus longtemps, le jeune homme lança de nombreux éclairs de foudre autours de lui. S’ils étaient puissants, ils ne touchaient cependant pas beaucoup de cibles. Sa précision avait considérablement baissé avec le temps qu’il avait passé oisif au Jardin Radieux. Grimaçant, il arrêta son sort et faucha deux poires en deux frappes puissantes consécutives. Puis une troisième lui fonça dessus, dans son dos, et lui planta ses ailes acérées dans son dos, déchirant l’étoffe confectionné par l’apprenti tisserand. Il retint un cri de douleur et celle-ci s’atténua quelques secondes après. Lorsqu’il se retourna, il vit Henry, les mains levés dans sa direction. Il grimaça un sourire et, avant qu’il n’ait pu réagir, deux poires fondirent sur son ami, le renversant. Un cri de peur lui échappa. Puis les ténèbres s’offrirent à ses yeux.

Lorsqu’il émergea, le soleil, tout comme les sans-coeurs, avait disparu. Le blond haletait quelque peu, épuisé par un effort qu’il ne se souvenait pas avoir accompli. À ses pieds, le corps en sang de son ami de toujours gisait. Il s’accroupit et vérifia sa respiration, le coeur bâtant à toute allure. Fort heureusement, Henry n’était pas mort, même si ces blessures l’inquiétaient au plus haut point. Il agrippa un bras du chasseur, et en forçant sur ses jambes, il se mit debout, soutenant tout le poids de son ami. Il devait arriver à son vaisseau le plus vite possible. Il devait éloigner ses amis du danger, et soigner le colosse. Ensuite… ensuite viendrait le temps des réflexions et des blâmes.
Spoiler:
 
avatar
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Maître brasseur
Masculin
Nombre de messages : 320
Age : 27
Date d'inscription : 21/05/2013

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Capitaine
XP:
271/350  (271/350)
Lun 17 Juil 2017 - 13:11
Septimus le hippie, le retour. Déjà, t’es dispensé pour la remarque du titre ! Elle a été faite dans le commentaire précédent, j’aurai encore moins de choses à écrire.

Ce qui est bien, c’est de voir la continuité directe de ton précédent rp et que, justement, le tableau ce noirci par rapport à ce que nous avions eu droit juste avant. Honnêtement, ce serait te mentir que de dire que j’ai pas vu le truc venir. C’que j’suis en train de dire, c’est pas que tu sois prévisible mais qu’il s’agit d’une méthode d’écriture connu. Il est vraiment rare de voir un truc à la cool durer des siècles, RPZ l’élément perturbateur !

Est-ce que c’est un mal…? Non, c’est une suite logique. Il ne faut pas taper dans l’originalité juste pour en faire. C’est une méthode qui marche, pourquoi s’en priver.

Pour ce qui est du combat, j’dois t’avouer d’avoir une pointe de regret. On voit un Septimus alerte et qui ne doit pas reposer sur Henry, contrairement à d’habitude ou il est carrément placé au second plan, et qui prend les choses en main ! Et d’un coup, d’un seul, tu passes en non-forme et nous n’avons droit à plus rien qu’une exposition finale. Tout cela est fait pour donner quelque chose et c’est ce que tu voulais et non parler de combat pendant vingt minutes. Et dans ce sens, ça marche ! C’est juste que, moi, j’suis sur ma fin !

Après, cela montre une suite et j’avoue l’attendre avec impatience. Si cela est dans l’évolution que tu veux donner, cela promet d’être intéressant. Et aussi, c’est cool de voir de nouveau sans-coeur ! Bonne imagination, vraiment.

Exploit accompli !


Avancé : 32 points d'expérience + 300 munnies + 3 PS ! Un en Magie pour Septimus, et Deux en Défense pour Henry !

_______________________________
 
 
 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pique-nique improvisé [ PV Nora & Irving]
» Pique-nique dans la neige [PV]
» [Sondage] Jdr et Pique-nique !
» Un pique-nique au clair de lune [Livre 1 - Terminé]
» Pique nique entre deux chemins...