Derniers sujets
» La Menace Chocolatée
par Huayan Song Aujourd'hui à 14:24

» Il faut du soin
par Pamela Isley Aujourd'hui à 12:18

» Thé glacé sous les palmiers
par Kurt Brown Hier à 16:25

» Aux abonnés absents
par Kurt Brown Hier à 15:06

» Après une pause
par Abigail Underwood Hier à 13:24

» Libre, l'univers pour t'accueillir
par Abigail Underwood Hier à 13:11

» Est-ce qu'il y a un médecin dans l'assemblée ?!
par Chen Stormstout Hier à 12:04

» Entre ciel, terre et campagne
par Agon Wiley Hier à 9:49

» Des morceaux de Fred dans les cheveux
par Jecht Hier à 1:43

» Les Orphelins
par Natsu Dragneel Mer 19 Juil 2017 - 21:43

» Réglementations et demande de Partenariat
par Le Cygne Mer 19 Juil 2017 - 16:45

» Trois petits oiseaux
par Le Cygne Mer 19 Juil 2017 - 7:18

» Chasse aux trésors et/ou aux monstres
par Lili Mar 18 Juil 2017 - 10:47

» La Chute de Nottingham
par Freyja Crescent Lun 17 Juil 2017 - 23:23

» Une main tendue
par Cissneï Lun 17 Juil 2017 - 21:27


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant
 Après une pause
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Seigneur des Esprits
Féminin
Nombre de messages : 103
Age : 29
Localisation : Pangée
Date d'inscription : 09/11/2016

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Commandant
XP:
362/400  (362/400)
Sam 1 Juil 2017 - 1:13




Après une pause



L'intendante de la Garde Noire m'avait rappelé une affaire que j'avais légèrement oublié depuis un petit moment. Il est vrai que je parcourais différents monde depuis un certains temps et je me souvenais instant de ce pauvre bougre qui avait perdu la vie lors de l'interrogatoire que j'avais mené.

Il s'était pris une balle en pleine tête, j'avais courru aussi vite que j'avais pu pour retrouver l'origine du tir, mais je n'avais appris qu'une chose à cet instant, c'était une femme.
Et Abigail Underwood avait eu vent de plus d'informations, en même temps, c'était tout à fait normal en tant qu'intendant de pouvoir obtenir des informatilns importantes.

Elle avait appris que cette taupe, cette femme avait sa planque dans les égouts de la ville, j'avais emporté avec moi une lampe de poche que j'avais trouvé dans le tiroir de ma table de nuit.

Je sortis des locaux du Quartier Général pour aller vers un coin plus ou moins tranquille de la ville, je n'avais absolument pas envie d'attirer des curieux. Je me retrouvais devant une ouverture de cette cachette. Je ne savais où cette femme pouvait se trouver exactement -et encore moins qui elle était- j'allais donc devoir parcourir sûrement plusieurs mètres de tunnels pour enfin la retrouver.

Je poussai un peu plus la plaque de métal. Je me mis à souffler comme un animal.

Personne de censé ne s'amuserait à passer à chaque fois par ce genre d'endroit. Et encore moins une femme, ou alors, elle a des supers pouvoirs.


Lorsque j'eu assez de place pour pouvoir glisser à l'intérieur, je trouvai à tatons une échelle que je descendis le plus lentement possible. J'atteignis le sol, mes deux pieds touchèrent instantanément l'eau se trouvant en bas.

Je sortis ma lampe et l'allumai, je balayai les lieux avec le faisceau lumineux. J'entendais des gouttes tomber et de l'eau ruisseler sur les parois. Il n'y avait aucuns endroits secs au sol, j'allais donc avoir les pieds mouillés jusqu'au bout.

- Génial, j'espère que je ne vais pas tomber malade...


Je parlais seul, et puis à part les rats, je n'avais peu de chances de rencontrer quelqu'un ici... Enfin, j'espérais surtout, je n'avais pas envie de me retrouver nez à nez avec cette femme ou un de ses accolytes si elle en avait.

Une personne capable de tirer une balle de sang sang froid dans la tête d'un homme, elle ne devait pas être bien, et je n'avais pas non plus envie de la cotoyer au quotidien, elle pourrait presque faire froid dans le dos... Rien qu'à y penser.

L'écho de mes pas dans ces tunnels donnaient un air encore plus morbide à ce lieu, l'absence de lumière -hormis celle de ma lampe- pourrait provoquer la peur du noir à n'importe qui. Je me mettais peut-être en danger à faire ça, j'éclarais autant que je le pouvais, ces couloirs. Mais je n'étais pas du tout rassuré.

J'arrêtais de remuer ma lampe, lorsque celle-ci se mit à éclairer quelque chose. Deux points rouges se mirent à briller devant moi. Ma respiration commença à s'accélerer et allzit crescendo au rythme de voir ces choses avancer vers moi à grande vitesse. Mon cœur cessa de s'emballer quand la chose qui s'approchait arriva dans le faisceau de ma lampe ; un rat. Je venais de faire un grosse frayeur à cause d'un animal !? Il n'était pas bien grand, de plus on le dit bien, ce n'est pas la petite bête qui mange la grosse.

L'animal courru encore plus rapidement lorsqu'il passa à mes côtés, je me mis à sourire comme un idiot et repris ma route. Les minutes devenaient de plus en plus longues et j'avais l'impression de tourner en rond. D'une part, tout se ressemblait et d'autre part, je commençais à en avoir marre d'être là.

J'allais devenir fou, d'autres rats avaient leur apparition, mais ces fois là, je n'avais pas eu peur. Mais ce qui m'interpella vraiment, fut le fait que tous ces rongeurs coyrraient tous en même temps, comme s'ils cherchaient à fuir. Je décidai alors de continuer ma route. S'ils voulaient s'échapper, il y avait bien une raison et l'allais la trouver, je doublai donc d'eddorts et ignorais mon envie de faire comme eux.

Au bout d'un certain temps, j'en voyais toujours, mais ceux-là, n'avaient pas eu la chance de partir, ils étaient morts. Mais il n'y en avait pas qu'un ou deux, c'est ça qui me dérangeait, il y en avait beaucoup plus. Je continuais tout en éclairant ces pauvres créatures et mon chemin. Je remarquais alors à cette instant, un peu plus loin sur ma gauche une sorte de passage, je décidai de m'y aventurer.

C'était une voie sans issue, mais je remarquai aussi autre chose, il y avait une forte odeur, ça sentait le soufre. Il y avait eu un feu, et pas un petit. Non, un véritable incendie avait été déclaré, il n'y avait aucune raison à faire ça. Sauf si on voulait détruire tout un tas de preuves. Était-ce là, l'endroit où se cachait la taupe qu'il y avait à la Coalition Noire ?

Je poussais du pieds certaines choses au sol, pour pouvoir pénétrer et trouver un élément qui pourrait nous permettre de l'identifier. J'entendis aussitôt un bruit qui n'avait pas saplace dans les égouts. Un cliquetis qui se transforma immédiatements en une suite de bip qui s'accélerait.

J'ouvris de grands yeux et courus dans la direction opposée. Le souffle me rejeta dirdctement au sol. Désormais, il n'y avait paw que mes pieds qui étaient trempés... Et j'avais un très mauvais goût dans la bouche. Il y a vraiment des choses immondes dans un endroit pareil.

Je tentai de me relever, j'avais mal partout et je commençai à repartir. Mais en plus, on ne pouvait plus trouver de preuves sur notre espion. J'espèrais juste que ça n'allait pas déranger l'intendante de ne pas avoir de nouvelles informations à ce sujet








avatar
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
L'Assassin écarlate
Masculin
Nombre de messages : 110
Age : 22
Localisation : Ici et la, en voyage constant
Date d'inscription : 11/09/2016

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Capitaine
XP:
314/350  (314/350)
Hier à 13:24
Pour toi non plus j'ai rien grand chose à dire.

On suit bien l'évolution de Milla dans les égouts et on ressent bien son dégout pour nos amis courts sur pattes.

En ça tu es sur une bonne pente et je te souhaite de continuer comme ça

Cependant, on sent aussi que tu n'as pas sus choisir quelques choses pour la fin de l'enquête. Il ne faut pas que tu es peur de faire avancer les choses avec tes idées. Cela peut toujours faire ressortir certaines choses dont on a pas l'idée.

Mission accomplie

Normal : 20 px + 200 muunies + 2 ps en psychisme et 1 ps en dex
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Après une pause, les sanguinaires reprennent du service
» Après le feu et le sang......la reconstruction.....
» Les Américains ne pourront pas changer la donne à Cuba après Castro.
» Perte des points en dextérité après Up
» Le rôle du Canada dans l’Haïti de l’après-Aristide :