Derniers sujets
» Attaque Nocturne
par Surkesh Aujourd'hui à 15:11

» Reading Project
par Lotis Terrick Aujourd'hui à 14:27

» Jour de fête
par Cassandra Pentaghast Aujourd'hui à 12:57

» 1297 Mishtaven Street
par Roxas Aujourd'hui à 11:03

» Météo en live : le 18 octobre
par Janna Hier à 13:02

» Pour un peu de bien
par Lulu Hier à 13:00

» La Chute de Nottingham
par Général Primus Hier à 12:58

» Tombent les cartes
par Lenore Hier à 9:06

» Tombent les masques
par Agon Wiley Hier à 4:28

» Comme le dit Oscar Wilde...
par Genesis Rhapsodos Hier à 4:24

» Et là, un squelette !
par Genesis Rhapsodos Hier à 4:15

» Réglementations et demande de Partenariat
par Invité Hier à 2:21

» Field of Heroes
par Invité Hier à 2:18

» Répétition
par Arthur Rainbow Mar 17 Oct 2017 - 21:39

» Qui part à la chasse perd sa place !
par Rufus Shinra Mar 17 Oct 2017 - 18:21


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant
 Une menace qui plane
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Khaleesi
Féminin
Nombre de messages : 33
Age : 30
Localisation : Vaes Dothrak (EN PAUSE)
Date d'inscription : 29/01/2017

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Lieutenant
XP:
203/270  (203/270)
Lun 19 Juin 2017 - 21:18




Une menace qui plane



Et voila une nouvelle mission pour moi. Et cette fois-ci, je ne devais pas étudier le montage des reportages, on. Aujourd’hui, je vais faire mon « premier vrai » reportage.

Je pars donc dans la remise où est entreposé tout le matériel -après avoir été dire à l’accueil que j’allais me « servir »- je tâtonne sur le mur pour trouver l’interrupteur car sur la porte de stockage, il y avait un petit écriteau que je n’avais pas vu encore « Attention au matériel ». Je ne sais pas ce qui s’était passé entre-temps, mais peut-être que quelqu’un avait été prendre du matériel sans le ranger ?

Je trouve enfin l’interrupteur et lorsque je peux enfin voir clairement dans la pièce… Il n’y a rien de particulier. Enfin rien qui n’a changé. En fait, cet écriteau a été mis pour éviter que les gens ne foncent dans cette pièce comme des bourrins.

Au moins, ça fonctionnait, si moi j’ai été capable de ne pas rentrer dans la pièce tête baissée, les autres devaient sûrement le faire aussi. Je récupère donc la même caméra que j’ai utilisée lors de ma mission à Agrabah, ainsi qu’un appareil photo.

Je dois prendre de photos de l’entrée du manoir qui avait été reconstruit dernièrement par des hommes de la Shin-Ra. Mais l’autre partie de ce reportage était qu’il y avait une histoire de « monstres » et c’est là que j’entre en scène, je dois en fait questionner les gens sur ce qu’ils peuvent savoir au sujet de ces créatures.

Bon, peut-être que ce ne sont que des balivernes mais, il faut mettre en avant ces choses qui rôdent et ainsi dire aux gens grâce au reportage de faire attention, si jamais ils venaient à aller dans ce monde. Si on peut limiter au maximum les dégâts…

Mon sac avec tout le matériel nécessaire, je prends mon billet pour un vaisseau avec en destination la Contrée de Départ. Je préfère partir directement vers le manoir fraîchement reconstruit. Et je dois avouer que je ne m’attendais pas à ça. Enfin, je veux dire, que je sais que de construire ou reconstruire des choses, ça met du temps. Mais, franchement, pour un truc qui a déjà vécu et qui aujourd’hui ressemble à « ça » après « un coup de neuf », ça a de la gueule… Même si je dois bien avouer que je ne sais pas à quoi pouvait ressembler cet endroit avant… J’ai presque un peu honte de ne pas connaître tant que ça les mondes que je visite aujourd’hui. Il est vrai que je n’ai connu que la Costa Del Sol avant d’avoir la possibilité de faire mon stage à l’Éclaireur.

C’est plutôt imposant, je descend délicatement le chemin pour atteindre l’entrée du Manoir. J’aperçois au sol quelques mégots de cigarettes. Soit un touriste ou un des ouvriers qui a laissé ça là. Bon, au moins, ça prouve qu’il y a eu du passage. Et vu le nombre de ces choses, c’était un -ou plusieurs- fumeurs, donc je me demande vraiment si ces histoires d’épouvantail et de l’autre créature, n’étaient pas tout simplement des canulars… Mais je dois quand même « enquêter » là-dessus.

Je prends mes clichés, je regarde les premiers… Et le rendu n’est pas concluant. La luminosité à travers les arbres assombrit énormément le rendu des travaux. Je regarde rapidement autour de moi, personnes. Je dépose l’appareil photo dans le sac et tente de grimper à l’arbre. Mais, comme j’ai un peu deux mains gauches, je tombe directement au sol.

- Aïe !


Je ne vais pas renoncer directement, je regarde de plus près les branches pour pourvoir mieux grimper à ces dernières. Je retente une nouvelle fois l’expérience en prenant un meilleur appui... Et je glisse une nouvelle fois. Ma tenue n’aidant pas. Quelle idée de grimper aux arbres avec une robe ? Je me suis prise pour Tarzan… Enfin, Jane plutôt.

Je me raccroche in extremis et grimpe un peu plus. Je regarde les branches se trouvant face à moi et ceux sont elles qui obstruent la lumière. Je décide de les pousser un peu plus, bon, elles se brisent facilement, n’étant pas très épaisse. En se cassant, je glisse une nouvelle fois et je tombe de nouveau au sol. Mais cette fois d’un peu plus haut. Je me fais affreusement mal à la cheville et pour couronner le tout, ma robe s’est déchirée sur le bas.

- Génial... Il ne manquait plus que ça.


Je tente de redonner un semblant d’apparence correcte à ma robe -en vain- et retourne à mon sac en claudiquant et en reprenant l’appareil photo pour reprendre quelques clichés, qui cette fois me conviennent mieux. J’espère qu’ils seront utilisables pour le journal, car ça voudrait dire que je me suis tordu la cheville et lacéré ma robe pour rien…

Mon premier travail effectué, je pars de nouveau, mais cette fois-ci vers le village en contrebas où mon deuxième travail m’attend.

J’avance lentement, tellement ma cheville me fait mal et que je tente de cacher au mieux ma tenue déchiquetée. Je finis par trouver une personne que j’interpelle de loin.

- Bonjour, excusez-moi de vous importuner. Mais pourrais-je vous poser quelques questions ?
- Heu… Ça dépend, c’est pourquoi ?
- Je travaille pour l’Éclaireur et je dois faire un reportage sur les créatures qui rôdent aux alentours.
- Les créatures ? Vous parlez de l’épouvantail et des monstres qui bouffent tout le monde ?
- Tout juste.
- Allez-y. Mais rapidement alors. Je n’ai pas que ça à faire.


Je remerciai rapidement cet homme qui n’avait pas l’air très heureux de participer à ce reportage. Et en même temps, je peux le comprendre. Je prends de son temps pour un reportage dont il n’a presque sûrement rien à faire et puis, il devait sûrement avoir du travail à faire.

Je lui demande de se mettre dos au manoir qui se trouve en contre-plongée et lui demande de me parler directement de ce qu’il sait de ces créatures. Je n’ai pas envie de faire durer cet « entretien » trop longtemps, car je vois bien que je l’énerve plus qu’autre chose…

- Depuis peu, nous savons qu’il y a un épouvantail qui effraie tout le monde. On ne sait pas comment il est exactement, car nous avons juste pu apercevoir une silhouette. Rien de bien concluant. Et il y a eu aussi après cette histoire. Un monstre qui rôdent et qui tue les gens. Là, encore on ne sait pas non plus à quoi il ressemble. Autant vous dire que les seules personnes ayant eu un contact avec lui… On ne les a jamais revu.


Je le remerciai une nouvelle fois et le laissai partir. Je pose la caméra sur un rocher et la fais pivoter pour qu’elle puisse filmer tout ce décor autour de nous. Histoire de donner un aperçu de l’endroit où ces monstres vivent et ainsi espérer faire prendre conscience aux gens qu’il faut traquer ces créatures si jamais ils venaient à les rencontrer.

Je tente de faire le moins de bruits possible sur la capture de l’image, une voix et une musique -un peu glauque- seront sûrement ajoutées au montage.

Je coupe la caméra et la range dans mon sac pour enfin repartir vers le vaisseau Shin-Ra pour que je puisse retourner dans les locaux de l’Éclaireur donner mon travail et me reposer… Et accessoirement essayer de faire réparer ma robe.









avatar
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Maître brasseur
Masculin
Nombre de messages : 409
Age : 27
Date d'inscription : 21/05/2013

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Commandant
XP:
58/400  (58/400)
Mar 20 Juin 2017 - 10:27
Alors, qu’est-ce que je vais bien pouvoir dire de cette mission ?

En soit, j’ai plusieurs choses à raconter ici. Ça risque d’être un peu dans le désordre, j’viens de lire et j’ai noté sur un papier les remarques que mon cerveau à fait durant la lecture.

Un truc m’a frappé pour la première partie du rp, que je vais nommer en disant : « Préparation du reportage », est simplement la façon d’écrire. En ce début de mission, j’ai eu l’impression de me retrouver à lire du Pamela. Oui, je sais que c’est toi, Pamela ! C’que j’veux dire, c’est que j’ai reconnu du Pamela et pas de Dany comme j’ai eu l’habitude jusqu’à maintenant. Pourtant, plus loin, j’ai retrouvé les adjectifs que je pourrais donner à ton personnage. Est-ce que c’est parce que ton rp à été écrit à plusieurs jours d’intervalle, ou simplement un retour au source.

Je ne possède pas la réponse, donc, j’me questionne ! Enfin, c’était simplement pour le dire, ça a retenu mon attention.

Un autre point, c’est par rapport au langage utilisé. Avec ce personnage, tu faisais un effort pour garder un langage de contexte par rapport à ses affectations ! Et rassure toi, c’est toujours la même idée et j’ai rien à rajouter. Ici, j’vais simplement relever une phrase dans le rp.

« Et voila une nouvelle mission pour moi. »

Ce que j’vais dire est très con et c’est probablement ma simple vision des choses, seulement, je n'imagine pas le directeur du journal donner des « missions ». C’est ce que j’me dis à chaque fois en postant dans le sujet (et qui ne porte pas le mot « mission » dans son titre), le directeur arrive dans une salle de débriefing avec un gros cigare en bouche en pointant chacun de ses journalistes du doigt en disant un truc du genre…

« Toi, reportage à Grimm… L’histoire du grand méchant loup. Billy ? Tu t’occupes du sujet par rapport à la nouvelle attaque de la Coalition Noire. Dans les mains, j’ai un dossier à traiter sur la nouvelle recette de bière du brasseur de Consulat, quelqu’un pour le traiter ! »

Tu vois l’idée ? Il donne des sujets à traiter, des reportages à filmer, des clichés à prendre et j’en passe. C’est probablement moi qui me fait des films et qui adore écrire des tonnes de texte pour pas-grand-chose, mais le terme « mission » ne me semble pas adapté pour ce que fait l’éclaireur.

Fiou… J’suis vachement critique, j’vais arranger ça. Donc, après avoir parlé de la forme, parlons tout de même du fond ! En vrai, il n’y a que ce que j’ai cité au-dessus qui m’ont fait tiquer.

En soit, j’aime beaucoup ce que t’a fait dans cette mission. Le fait de donner une consistance et une vie aux locaux de l’Éclaireur est quelque chose que j’apprécie beaucoup, et j’suis vraiment content de te voir faire ça dans tes rp. Que ce soit pour ta première mission, où tu viens signer ton stage. Le sujet pour le Temple d’Aphrodite et plus récemment, le cours de montage de vidéo directement dans le bâtiment. Comme j’aime souvent le dire, tu es le seul membre et t’arrives à donner vie à cette institution. Rien que pour ça, merci à toi.

Aussi, j’remarque que t’a fait attention au rp en rapport avec ce sujet. À la place du concerné, j’serais content de savoir qu’on m’a lu et qu’on fasse attention à l’empreinte qu’on laisse. Dans le cas présent, il s’agit de mégot de clope et ce n'est pas méga-glamour… Cependant, c’est une référence ! Et c’est cool de faire ça, et j’vais pas faire un discours sur le fait que : « Nous sommes sur un forum rp, réagir entre nous est le plus important à faire ».

Le reportage, en soit, est plus léger que ce que nous avons eu droit pour Agrabah. Après, j’ai dans la tête que cette mission te tentait moins. Et surtout, celle-ci donne beaucoup moins de matière à traiter. Dans le sens où, l’épouvantail est mort et Surkesh ne traîne plus dans ce monde.

Toutefois, il y a une chose à retenir dans ton écrit et j’ai vraiment aimé le voir ici, c’est le fait que tu soulignes que ton but est d’informer les gens pour que ceux-ci soit prêt et / ou au courant. Et que tu l’indiques, ça prouve que tu comprends bien le groupe et que ton personnage à sa ligne de conduite et j’trouve ça super intéressant.

Voilà, j’ai dit beaucoup de choses ici ! J’vais m’arrêter là pour que tu sois enfin tranquille, et j’me répète, bonne mission !

Mission accomplie !


Avancé : 30 points d'expérience + 300 munnies + 3 PS ! Un en Défense, un en Dextérité et le dernier en Symbiose.

_______________________________
 
 
 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nouveau lac formé par le séisme en Haïti menace d'inonder Grand-Goâve
» MICHEL MARTELLY MENACE DE GAGNER LES RUES
» la menace solaire
» [procès] Spik, insulte et menace envers le maire de LR
» LES CRIS D'ALARMES DE MENACE DE DICTATURE SONT-ILS JUSTIFIÉS ?