Derniers sujets
» D'un prêtre à une soldate, et vice-versa
par Kestia Hier à 19:36

» Basique!
par Fiathen Dim 19 Nov 2017 - 22:17

» Absences Aqua
par Maître Aqua Dim 19 Nov 2017 - 21:21

» Conseillère en Urbanisme
par Huayan Song Dim 19 Nov 2017 - 15:13

» Essai en laboratoire
par Cypher Sam 18 Nov 2017 - 16:24

» Au fond du donjon, troisième grille à droite
par Kestia Sam 18 Nov 2017 - 14:32

» Jet The Hawk! Storm The Albatross! Wave The Swallow! We're the Babylon Rogues!
par The Babylon Rogues Sam 18 Nov 2017 - 13:59

» La Shin-Ra del Sol
par Rufus Shinra Sam 18 Nov 2017 - 10:30

» Froide Noblesse
par Huayan Song Ven 17 Nov 2017 - 19:52

» Tombent les masques
par Abigail Underwood Ven 17 Nov 2017 - 19:25

» Chasse aux corsaires
par Pamela Isley Ven 17 Nov 2017 - 11:13

» Absences de Pamela
par Milla Maxwell Jeu 16 Nov 2017 - 16:46

» Promenons-nous dans les bois -
par Agon Wiley Jeu 16 Nov 2017 - 5:58

» Il était une fois ... Toxine (Finis pas corrigé )
par General Primus Jeu 16 Nov 2017 - 2:06

» Sauver Tania [Exploit]
par Chen Stormstout Mer 15 Nov 2017 - 10:56


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant
 Une histoire d'oseille (Mission Atroce) [Pas terminé]
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Masculin
Nombre de messages : 7
Age : 21
Date d'inscription : 27/08/2015

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Capitaine
XP:
0/0  (0/0)
Jeu 8 Juin 2017 - 22:42
    Depuis ma dernière mission, qui n'en était plus une au finale, rien de spécial m'est arrivée, j'avais peut-être besoin de faire un break de tous ces délires du camp de la lumière, non pas que leur cause me repoussait ou que je ne trouvais plus ma place au sein de ce groupe, non, non, rien de tout ça, juste que c'est des grands malades. Je pense que ma première expédition aux enfers m'a fait comprendre qu'on n'était pas là pour se tenir la main et chanter, non, des gens veulent notre peau. Etant arrivé chez la lumière un peu trop tard pour vraiment comprendre pourquoi on a tant d'ennemis, je préfère maintenant exécuter les missions et découvrir tout par moi même.

    Est-ce que cela veut dire que je remettrai en question les ordres ? Probablement, mais dans ma tête. Est-ce que cela veut dire que je ferai capoter les missions ? Certainement pas. Disons juste que je ne suis pas fou comme eux, je n'ai pas de magnifique cause noble qui me pousse à avancer, faut dire ce qui est, je ne suis peut-être pas le modèle type du héros, mais j'essaye de faire ce qui me semble juste et bien avant tout. Buvant le reste de mon jus d'ananas dans ce vaisseau de la lumière, le pilote me dit que nous étions désormais arrivés à destination, le fameux monde d'Illusiopolis.

    - "Rien que le nom, tu sais que ce monde spécial"

    Donc toujours la même chose depuis ma dernière mission, un halo de lumière, faut se jeter dedans et me voilà arrivé. Alors, le monde en lui même est stylé, faut dire ce qui est, c'est sombre, des buildings de fou, de grandes rues, des néons qui éclairent un peu le tout dans cette nuit oppressante. Ah ouais, on rigole plus là. Rien qu'aux enfers c'était pas facile, là ça va être quoi ? Je ne ressentais pas de fatigue, ni aucun changement au niveau de mon corps, ouf, c'était déjà un point positif à mes yeux. Ouvrant ma petite note sur ma mission tel le petit bleu que je suis, pour éviter de rater un point essentiel. Trouver le night club. Très bien. Enfin, non, pas très bien, ça a l'air d'être une grande ville, des night clubs, il doit y en avoir pas mal.

    La mission en elle même peut durer très très longtemps, à moins que j'ai de la chance.

    Continuant de lire le papier je me mis à lire à voix haute

    - "...L'adresse se situe ; le 1297 Misthaven Street."

    Disons que là, je me reconnais bien, je suis toujours dans la précipitation et donc je rate des points clés, putain que ça m'aurait saoulé de chercher le club pendant des heures pour au final me rendre compte au dernier moment que l'adresse était sous mes yeux. Le seul petit point qui me fait chier c'est comment je vais trouver cette rue, j'ai pas de sort ou de pouvoir me permettant d'invoquer une carte ou même de devenir le robot là... Comment il s'appelle déjà... Ce truc là, il a une carte et y'a une personne à l'intérieur qui te dit où aller, qui calcul la distance et tout... Je crois c'est le PCF ? Non, y'a un S dedans, hm... GPS ! Voilà. Ben bref, je suis pas ça moi.

    C'est pas en restant sur place que je vais avancer, je survolais les autres points de la mission, ils étaient suffisamment clair et cru pour impacter mon petit coeur. Je n'ai pas le droit à l'erreur sinon ben je suis à la rue, le mec va peut-être essayer de me faire peur ou s'enfuir, boarf, je crois m'être déjà bagarré avec des gars certainement plus costaud que lui, donc ça va, pour me faire peur faut y aller. Par contre si il s'enfuit, est-ce que j'arriverai à le rattraper. Hm, on verra.

    Bon, je ne vous dis pas comment on avance hein vous avez compris. Je commence à voir des passants, ce monde a l'air d'être assez vivant, c'est assez paradoxale avec l'environnement sinistre, quoi que, selon les quelques renseignements qu'on m'a donné sur ce monde, la Shin-ra le possède désormais, les anciens propriétaires préféraient être les seuls habitants, alors que les nouveaux semblent être plus sociables. Par contre, sont-ils des ennemis qui veulent nous buter à nous la lumière ? Pas vraiment d'info la dessus, mais c'est vrai que voir un lumineux chez eux, ça va pas leur faire plaise.

    J'avançai à droite à gauche, tentant ma chance pour peut-être me rapprocher de la fameuse rue Mistaven. Je n'osai pas vraiment demander de l'aide aux gens par contre, le crime est assez répandu et j'ai pas trop envie de me faire remarquer, du moins pour l'instant. Je restai dans les grandes avenues et éviter de passer par les petites ruelles, quand rapidement une main sur posa sur mon épaule gauche. Relevant ma tête rapidement, quelqu'un venait de carrément poser son bras sur moi. Tournant la tête vers la droite, je vis un garçon, il devait être un tout petit peu plus âgé que moi, peut-être 23 ou 24 ans. Avec un sourire à pleine dent et un bonnet gris sur la tête, des cheveux blonds dépassant et un teint pâle, n'y-a-t'il jamais de soleil ici donc ?

    - "Hey gros, t'as l'air perdu, tu cherches quoi ?"

    - "Naah, t'inquiète pas l'ami, je sais où je vais, si je me perds je te check ça marche ?"

    - "Et oui, y'a pas de soucis, si tu veux je peux t'aider maintenant, j'ai rien à foutre de ma nuit"

    - "Ça va aller, t'inquiète pas"

    Dis-je tout en prenant son bras pour le lever, mais il contracta en quelques secondes et tenta de resserrer son emprise sur moi. Je contractai mon bras également pour engager un rapport de force et montrer qu'il ne m'impressionnait pas

    - "Comment tu t'appelles frérot, t'as pas l'air du coin, tu veux pas venir rigoler avec mes potes"

    Ce genre de phrase... C'est le genre d'un mec bourré qui essaye de brancher une femme dans les bars où j'ai pu travailler à la cité des rêves, du temps où il me fallait un peu d'argent de poche. Soit je plais à ce mec, soit c'est une façon de l'amuser et son vrai but et de m'emmener à ses potes pour me passer à tabac et me voler mes affaires. Bon, je vais pas invoquer Ixion ou mes armes contre ce type, donc on va faire simple. Je le laissai poser son bras sur mon épaule gauche. Avec ma main droite, je lui attrape son t-shirt, d'un mouvement rapide des jambes, je me retrouver face à lui, dégageant au passage son bras de mon épaule. Ma main gauche, je lui attrape la manche de sa veste, même si elle est ouverte, ce ne sera pas un problème. Tirant sa manche vers mon visage, je rentrai mon coude droit vers l'intérieur de son ventre, pivotant sur mes pieds, je m'accroupis, ce qui le déséquilibra, avec ma hanche, j'envoyai un coup sur son bassin et le fis ainsi basculer en avant pour l'envoyer au tapis. Petite prise de judo que j'eus appris à la cité des rêves durant mon enfance, à ce qu'on voit j'ai encore des beaux restes. Son dos devait être en compote désormais, je pense qu'il me laissera tranquille.

    - "Prochaine fois évite de casser les couilles, je te jure que si je te revois j't'éclate la tête"

    Putain de merde. Il m'a énervé ce con. Ma colère me fit agir d'une manière étrange, je voulais à tout pris m'éloigner de ce mec, ces potes vont surement rappliquer et ça va devenir compliquer, donc vite. Je ne faisais même plus gaffe aux directions que je pris, ni même aux noms des rues, peu m'importer, je voulais déguerpir.

    (Post Non Terminé)


Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vol de mission [PV Zora] [Terminé]
» Fanfic de Levy-Chan =D
» Blue nightmares of a red hydrangea [ Mission Atroce ]
» (mission) Mars Attacks ! [Terminé]
» Serah Farron - L'histoire d'une âme pure [Terminée]