Derniers sujets
» L'enthousiasme éternel
par Agon Wiley Aujourd'hui à 2:28

» Trophées d'Agon Wiley
par Agon Wiley Aujourd'hui à 2:01

» Halloween quand tu nous tiens !
par Septimus Hier à 21:25

» Le ciel est à nous
par Arthur Rainbow Hier à 12:55

» Absence Xaldin...
par Général Primus Hier à 1:50

» Annonciation
par Matthew March Dim 20 Aoû 2017 - 17:14

» Une main tendue
par Matthew March Dim 20 Aoû 2017 - 16:28

» L'empereur du micro
par Lotis Terrick Dim 20 Aoû 2017 - 10:57

» Breaking News : Annonce du Porte-parole !
par Roxanne Ritchi Dim 20 Aoû 2017 - 0:03

» Ecrire pour les nuls
par Lotis Terrick Sam 19 Aoû 2017 - 16:36

» Field of Heroes
par Invité Sam 19 Aoû 2017 - 16:07

» Réglementations et demande de Partenariat
par Invité Sam 19 Aoû 2017 - 16:02

» Mais pourquoi peindre un cygne?!
par Genesis Rhapsodos Sam 19 Aoû 2017 - 4:46

» Can't stay away
par Death Ven 18 Aoû 2017 - 13:06

» Breaking News : Attaque sur le Domaine Enchanté
par Roxanne Ritchi Ven 18 Aoû 2017 - 11:11


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant
 Dé-sans-cœur-isation compromise
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Seigneur des Esprits
Féminin
Nombre de messages : 108
Age : 29
Localisation : Pangée
Date d'inscription : 09/11/2016

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Commandant
XP:
379/400  (379/400)
Dim 4 Juin 2017 - 16:36






Dé-sans-cœur-isation compromise



J’arrivais pour la première fois dans ce monde qu’était celui d’Halloween, j’avais eu vent d’une transformation et j’avais toujours regretté ce moment. Jusqu’à ce que je me retrouve directement ici, j’avais pris avec moi un petit miroir pour voir le visage de Milla défiguré par cet accoutrement et… Je ne m’étais absolument pas attendu à ce que j’allais découvrir.

Je n’avais pas une apparence de monstre, zombie ou autre créature terrifiante, mais j’avais tout simplement pris l’apparence de Sheena. Pourquoi est ce que je me retrouvais avec le corps de ma défunte femme ?

Je n’avais plus cette immense mèche sur le dessus de la tête avec les pointes vertes. Ma tenue avait aussi radicalement changé, je portais la tenue que Sheena avait pour habitude de revêtir ; une tenue blanche et noir avec quelques petites formes et arabesques rouges.

C’est parce qu’elle est morte et que je suis un esprit qui a fait que je suis comme ça ?


Trop de questions se bousculaient dans ma tête et je ne voulais pas penser à ça. Mais le simple fait de revoir le vissage de ma douce et tendre épouse, me faisait perdre complètement pied.

Ila fallait que je me concentre sur cette mission qui me paraissait très compliqué. Je devais éradiquer les sans-cœur qui étaient désormais dans ce monde pour pouvoir accéder au village du Père Noël.

Je m’avançais donc vers la forêt me permettant d’accéder au portail qui m’amènerait à ce lieu. Cet endroit était très sombre et je n’avais vraiment aucune envie de rester ici indéfiniment. D’une part, de par mon apparence, cela me dérangeait légèrement d’être devenu Sheena -et qu’accessoirement, je n’avais pas envie de la voir blesser- et d’autre part, je n’avais pas envie de perdre une nouvelle fois la vie à cause de ces créatures.

Si la princesse Ariez avait voulu créer une armée de sans-cœur, c’est qu’à mon avis, il ‘y avait pas juste une dizaine de ces créatures qui se baladaient dans ce monde. Je devais donc prendre mon courage à deux mains et essayer de vaincre ces monstres une bonne fois pour toute…

À cette période de l’année, l’air avait commencé à se réchauffer, mais il faut croire que ce monde fait complètement abstraction des saisons et des températures. E plus d’être dans un endroit plutôt lugubre, j’avais un peu froid.

Je continuais de marcher tout en restant sur mes gardes et je dégainai ma rapière… Quelle ne fut ma surprise lorsque je vis qu’elle aussi avait changé. Elle n’était plus blanche et bleue au niveau de la poignée, mais elle était désormais blanche et rouge à cet endroit. La lame -argentée d’ordinaire- était devenue noire et deux ailes blanches avaient fait leur apparition dessus.

Je ne comprenais absolument pas ce que cela voulait dire, mais il y avait une explication à tout cela, c’était obligé. Je voulais ignorer ces pensées un maximum, mais je devais bien l’avouer j’avais énormément de mal…

Je marchais sans savoir où j’allais exactement, je fermai les yeux et pris une profonde inspiration. Je les rouvris en soufflant doucement par la bouche, un petit nuage de buée apparu devant moi. Je tournai légèrement ma tête sur la gauche tout en baissant mon regard, une ombre était là, juste derrière moi.

Je me retournai lentement et levai ma rapière, la lame face au sans-cœur, il remuait la tête de gauche à droite. Ses yeux globuleux me fixaient, il arrêta de bouger sa tête quelques secondes avant de courir vers moi. Je levai mon bras prêt à abattre la lame sur cette bestiole.

Je donnais quelques coups d’épée dans la créature qui couinait, elle ne mit pas longtemps à quitter ce monde, mais ses cris avaient fait venir d’autres créatures et je décidai que celles-là aussi devaient finit de la même façon.

Plus les sans-cœur apparaissaient et plus j’avais de mal à respirer. Ils n’étaient pas très résistants mais ils étaient trop nombreux pour moi. Et je commençais sérieusement à fatiguer. Je reculai de quelques pas pour tenter de fuir mais je sentis quelque chose attraper mes cheveux.

Ma tête tomba en arrière, pris au dépourvu je lâchai ma rapière tout en poussant un cri de douleur. Je tombais violemment au sol. Je vis à cet instant un de ces petits monstres juste au dessus de mon visage, je le frappai avec le plus de force que je possédais pour le repousser de mon corps. Je tentai de me relever mais un autre sans-cœur s’était accroché à ma jambe que je repoussais tant bien que mal avec mon pied.

Lorsqu’il atterrit plus loin, je me levai enfin. Ma respiration saccadée, je cherchai du regard ma rapière que je vis à quelques mètres de moi, je me jetai dessus et la ramassai, je la pointai immédiatement devant moi tout en la tenant à deux mains.

Je pivotai rapidement, un coup à gauche, un coup à droite, j’étais encerclé d’ombres. Je levai le regard, plus loin j’aperçu de nouveaux yeux jaunes briller.

- Ils sont bien trop nombreux…


Une des ombres courut vers moi rapidement, je tendis immédiatement ma rapière pour l’arrêter. La lame venait de le transpercer et il s’évapora, un petit nuage violet sombre presque noir apparu devant moi et lorsqu’il se dissipa un autre était à quelques centimètres de moi. Je donnai un coup… Dans le vide, le sans-cœur avait disparu avant même que je ne le touche. Je le cherchai du regard mais ne le voyais pas, les autres, eux, se contentaient d’avancer également vers moi à différentes vitesses.

Je fis volte face pour tenter de retourner à l’entrée de ces bois et quitter ce monde, mais le sans-cœur que je n’avais pas touché était là, face à moi et me repoussa violemment en arrière tout en criant. Je retombai une nouvelle fois à terre, mais cette fois, ma rapière ne m’échappa et je la plantai directement dans mon ennemi qui disparu dans un cri de douleur.

Je me relevai et couru aussi vite que possible pour quitter cet endroit. Mais il faut croire que ces montres ont oublié d’être idiot et se mirent à me suivre en courant. J’avais pris un peu d’avance et m’arrêtais un instant, au sol quelques feuilles et de l’herbe. Je rangeais ma rapière dans son fourreau et posais mes mains l’une contre l’autre tout en fermant les yeux.

Lorsque je sentis une délicate chaleur entre mes mains, je les posais au sol. Un feu commença à naître sur cette partie de nature, il se déclara un peu plus sur les autres feuilles mortes, je continuais de reculer devant ce « brasier » qui prenait de plus en plus.

Les sans-cœur avaient ralenti leurs couses et regardaient ce feu avec leurs grands yeux jaunes. J’en profitai alors pour reprendre ma fuite.

Je ne mis pas très longtemps à retourner à la place de la guillotine pour reprendre le vaisseau Shin-Ra pour retourner au quartier général de la Coalition Noire et ainsi faire mon rapport à Death.

- En espérant qu’ils ne soit pas trop dégoûté de cette mission ratée.










avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Le Boucher de Grimm
Masculin
Nombre de messages : 446
Age : 27
Date d'inscription : 05/02/2014

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Boss
XP:
934/0  (934/0)
Lun 5 Juin 2017 - 11:23
Pipadou ! Nous voici pour noter la petite Milla.

Directement, j’vais te donner la grosse critique que j’ai contre cette mission. C’est simplement que tu ne sois pas allé jusqu’aux portes pour te rendre compte qu’elles ne sont plus présentes et qu’elles ont été détruites. Simplement que, avec le cas de figure où nous ne possédons pas l’information, le chapitre n’est pas clos et j’enverrais quelqu’un d’autre pour comprendre que l’idée de la machine est complètement foutue. Voilà, c’est le problème avec la mission.

Après, tu as pris une autre partie. Celui de nous rappeler que dans un monde, il y a des sans-coeurs tous les deux mètres et nous avons tendance à l’oublier. Dans le cas de cette mission, j’sais pas si tu l’as fait exprès, mais cet afflux de sans-coeur peu s’expliquer à la destruction des portes. Dans le sens où cette action a eu un effet négatif dans le monde et permet aux ténèbres de gagner du terrain. Donc, si t’avais vraiment cette idée en tête, c’est vraiment cool et j’suis content de voir un rappel sur le fait que les sans-coeur ne sont pas des brailleurs. Surtout en monde.

Car oui ! Je le dis haut et fort, après le premier passage dans la Forteresse Oubliée dans KH1, les sans-coeur vénère du cul de la Ville de Traverse me font toujours mal et j’meurs comme un con à chaque fois.

Pour la narration en soit, il s’agit de combat et j’trouve que c’est jamais la partie la plus facile du monde. Ici, c’est concis et on arrive à comprendre ce qui se passe. Il y a cependant un conseil que je peux te donner, c’est simplement d’ajouter fréquemment des repères physiques pour bien savoir on l’on se trouve dans la scène. Pour un exemple bête, avant de commencer un combat, tu dis un objet fixe que tout le monde connaît (pour la Ville d’Halloween, prenons le puits sur la place de la guillotine) et tu redonnes ta position par rapport à celui-ci au fil de combat. Pourquoi faire cela ? Bien faire comprendre à ton lecteur où tu te situes et comment le combat avance.

Avec ça, ta vision de la scène est beaucoup plus claire ! Et les gens seront contents.

Il y a un truc que j’ai beaucoup aimé dans le rp, c’est le rapport au fait que dans ce monde, tu sois directement transformé comme la défunte femme de Maxwell. C’est con, mais ça rajoute un truc super intéressant en rp. Est-ce que ton personnage aura envie de revenir dans le monde, ou non ? Est-ce que ça deviendra une envie morbide de revoir sa femme par se biais, ou au contraire, il évitera le monde comme la peste ? Honnêtement, j’aime beaucoup ce genre d’élément qui permet de se poser des questions sur un personnage. Cela entretient le mythe.

Voilà, je n'ai pas grand chose à rajouter sur la mission. Elle est intéressante et j’trouve celle-ci assez intéressante malgré le point négatif que j’ai soulevé. Et cela nous donne donc…

Mission échouée !


Avancé : 31 points d'expérience + 300 munnies + 3 PS ! Deux en Dextérité et un en Défense.

_______________________________
 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le palais Sans-souci en Danger
» Il n'y pas de vie sans agriculture...
» Land des Gabions, un modèle de site pour les sans-abri
» Elèves sans frontières, malades sans frontières
» QUE VAUT UN PEUPLE SANS MEMOIRE COLLECTIVE?