Derniers sujets
» Tour du Propriétaire
par Narantuyaa Hier à 18:21

» Bric à Brac
par Chen Stormstout Hier à 16:06

» Cachons tout ça
par Death Hier à 15:37

» Pourtant, rien ne change
par Death Hier à 11:22

» Chasse aux corsaires
par Pamela Isley Hier à 11:14

» J'ai PAS mal à mon forum
par Fiathen Hier à 8:07

» Que la vengeance commence!
par Kestia Mer 13 Déc 2017 - 22:18

» Camanaich et Entraînement de combat et agilité
par Cissneï Mer 13 Déc 2017 - 19:09

» ...comme si c'était hier !
par Lenore Mer 13 Déc 2017 - 12:23

» Contrats - Demande de Mission
par Surkesh Mar 12 Déc 2017 - 23:02

» Le savoir c'est le pouvoir
par Narantuyaa Mar 12 Déc 2017 - 3:51

» Mille Épines
par Death Lun 11 Déc 2017 - 18:27

» Tombent les masques
par Maître Aqua Dim 10 Déc 2017 - 0:41

» Fiche Technique: Waltz
par Waltz Sam 9 Déc 2017 - 17:52

» Au coeur du Vide
par Rufus Shinra Sam 9 Déc 2017 - 17:29


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant
 Un achat particulier
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Seigneur des Esprits
Féminin
Nombre de messages : 142
Age : 30
Localisation : Pangée
Date d'inscription : 09/11/2016

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Seigneur
XP:
126/500  (126/500)
Mar 9 Mai 2017 - 14:48




Un achat particulier



Je n'étais pas revenu dans ce monde depuis que j'avais rendu visite à Hadès. Et pour être honnête, j'étais bien content de ne pas retourner voir ce Dieu de la Mort.

Aujourd'hui, ma mission était « simple » je devais acheter un navire pour les pirates du Pays Imaginaire. Death m'avait expliqué bien des choses à propos de l'achat de ce bateau et il s'avère que Chalcis est bien le seul et unique endroit où je pouvais réussir cette mission.

Mais bien évidemment, ça n'allait pas être très simple, j'avais en possession une bourse contenant trois mille munnies et je n'avais aucune envie de la perdre. J'avais donc attachée une cordelette à la bourse que j'avais passé au dessus de ma tête. J'avais aussi pris soin de portée ma tenue achetée à Agrabah comme ça, elle n'était pas visible et j'avais donc peu de chances de me la faire dérober.

Seulement, je n'avais pas débarqué à Chalcis même, je devais me farcir tout le chemin à pied. Entre le désert qui s'étend à perte de vue et la simple idée que je pourrais me faire attaquer par des brigands ou n'importe quelle autre saloperie... Ça me faisait froid dans le dos.

Je sortais la carte ainsi qu'une boussole que j'avais acheté à un petit vendeur pour une somme de tente-cinq munnies. Je tentais de stabiliser la boussole pour qu'elle m'indique le Nord et ainsi pouvoir partir vers l'Est en tout tranquillité.

Ma direction trouvée, je jetai ensuite mon attention sur la carte qui m'indiquait que Chalcis était à plus ou moins à une journée de marche.

Sérieux !? Mais ce véhicule Shin-Ra ne pouvait pas me déposer plus près ? Note pour plus tard, penser à acheter un vaisseau plus tard.


Je grimaçai comprenant que mon périple à travers cette étendue désertique allait être longue... Très longue.

Je pris un grande inspiration, enfilait ma capuche et avançai d'un pas décidé. Je continuais de zieuter la boussole de temps en temps pour voir si je ne me perdais pas en chemin.

Les minutes paraissaient être une éternité et rapidement elles devinrent des heures. Je buvais quelques gorgées d'eau que j'avais pris aussi dans une gourde. Mon premier voyage à Agrabah m'avait fait comprendre que partir sans avoir de quoi s'hydrater était une très mauvaise idée. Et je n'avais aucunement envie de me retenter cette expérience. Surtout là, j'étais seul.

Je suais à grosse goutte et bien évidemment aucun coin d'ombre dans ce lieu. Je regardais une nouvelle fois la boussole, j'étais toujours dans la bonne direction. Mais le soleil n'avait aucun envie de se coucher, il était encore bien trop tôt, la journée commençait à peine, le plus judicieux aurait été que je parcours ce chemin de nuit. Mais maintenant c'est trop tard. Je ne vais pas faire demi-tour pour rentrer chez moi et revenir ici dans quelques heures.

Cela faisait désormais quelques heures que je marchais, je ne savais absolument quelle heure il pouvait être et à en juger par mon ombre qui se dessinait sur le sol, il devait être à peu près midi, je ne pouvait presque plus la voir. D'ici quelques heures, elle se redessinera vers le Nord-Ouest.

Et il faut croire qu'Agrabah et cet endroit sont aussi horrible l'un comme l'autre. Je n'avais pas parcourus beaucoup plus de chemin depuis que j'avais regardé mon ombre quasi-inexistante et je crevais de chaud, je transpirais à grosse gouttes et le fait d'avoir une capuche n'arrangeait pas les choses. Mais il était hors de questions que je me choppe une nouvelle insolation, je préfère cette situation plutôt que l'autre.

Je remuais vigoureusement ma tête comme pour oublier un peu cette sensation de chaleur, je zieutais une nouvelle fois la boussole -rien n'avait changé- et je continuais ma route.

Je regardais de temps à autre mon ombre, espérant ainsi voir le bout de cette longue traversée. Je respirais fort, ma gourde devenait de plus en plus légère au rythme de mon avancée. J'aperçus au loin une forme. Quelque chose de très flou, je plissais les yeux pour tenter de voir ce que ça pouvait être. Quelqu'un qui pourrait m'aider serait le bienvenue.

Je redoublais d'efforts pour enfin atteindre ce petit point au loin, je ne marchais plus, je trottinais presque pour le rejoindre. Je finis par courir sans m'en rendre compte. La chaleur n'aidant pas, je ralentissais, je jetais un nouveau coup d'œil à la boussole, j'avais dérivé.

Super... Bon faut juste espérer que maintenant ce détour n'était pas inutile.


Je m’étais beaucoup approcher de ce petit point -qui n'en était pas un- et reconnus rapidement une silhouette humaine. C'était une femme, elle était allongée au sol, dans les vapes. La chaleur avait eu donc raison d'elle aussi ?

- Hey ho. Madame. Ça va ?


Je ne voyais aucune réponse de sa part. Elle paraissait plus âgée que Milla, elle portait une tenue très légère dans les tons bleu et vert. Ses cheveux étaient très long et d'une couleur originale, ils étaient également d'un vert d'eau comme sa tenue et complètement détachés. Ses yeux étaient fermés et je ne pouvais les voir. Je décidais de sortir ma goutte et de verser quelques gouttes sur son visage pour le rafraichir ainsi que ses lèvres.

Elle ouvrit ses yeux et releva son visage avec du mal tout en toussant et en essuyant son visage.

- Vous allez bien ?
- Oui, oui. Heu... Qui êtes vous ?
- Pardon. Je me nomme Milla et je vous ai aperçu au loin alors je suis venu vous aider.
- Merci. Effectivement, je me suis fait avoir. J'ai voulu retourner chez moi à Chalcis et je me suis perdue car dernièrement on m'a volé ma boussole et... Je suis désolée, je suis en train de vous raconter ma vie !
- Il n'y a pas de mal. Je dois aller également à Chalcis, on peut faire la route ensemble si vous voulez ?
- Avec grand plaisir, merci !


Je tendais une main à cette jeune femme, elle se releva. Je regardais la boussole et repris la direction de l'Est. Mais avant ça, je regardais rapidement mon ombre, elle avait repris un peu de auteur et se dessinait vers l'Ouest. Le temps avait passé plus vite que je ne l'espérais.

Je proposais à boire à ma compagne de route qui profita de ce nectar rafraichissant tout en me souriant.

- Muzet.
- Hum ?
- Mon nom à moi c'est Muzet.
- Enchantée !


Elle avait une voix très douce et avait l'air très aimable. Je préférais ne pas trop parler ou la faire discuter aussi, cela nous aurait assécher la gorge et nous arrivions à la fin de la gourde d'eau.

La prochaine fois, penser à prendre plus d'eau.


Au bout de plusieurs heures, le soleil s'était enfin couché, bien qu'il fasse encore jour -nous n'étions pas dans le noir complet- Muzet avait retrouvé un peu plus ses forces, de plus il faisait désormais moins chaud et décidais de retirer ma capuche sans pour autant enlever cette bure. Même si cette paraissait très gentille, je ne voulais pas prendre le risque de voir cette bourse dérobée par la personne que j'avais sauvée.

Mon ombre avait désormais disparu et Muzet se mis à courir, ce que je fis rapidement, car elle m'indique que nous n'étions plus qu'à deux pas des portes de l'entrée de Chalcis.

Je remerciai le ciel d'avoir enfin pu atteindre ma destination. Et effectivement, la carte ne s'était pas trompé, j'avais mis à peu près la journée. Mais j'aurai pu être plus rapide si je n'avais pas aperçu Muzet au loin.

- Merci infiniment !
- C'est normal.
- Est ce qu'il y a quelques chose que je puisse faire pour vous remercier ?
- M'indiquer le port.
- Le port ? Vous voulez déjà repartir ?
- Ho non. C'est pour mon travail, je dois acheter un navire.
- Venez avec moi, je vais vous présenter celui qui vend les meilleurs bateaux !
- Hum ?
- Mon mari, Gaius.


Je venais de sauver la vie à cette femme, mais elle perdait pas le Nord, elle n'allait pas m'amener voir la concurrence. Si elle pouvait faire rentrer un peu de sous dans ses poches... Autant en profiter.

Nous marchâmes assez rapidement dans les rues pour atteindre enfin le port où j'aperçus un homme qui faisait les cent pas, à croiser et décroiser les bras. Regarder dans toutes les directions. Mais il s'arrêta net en nous apercevant.

- Ho Muzet, te voila enfin. Je commençai à m'inquiéter.
- Pardonnes moi Gaius. J'ai eu un petit accident dans le désert et cette jeune femme m'est venu en aide.
- Merci beaucoup mademoiselle ! Dit-il en me serrant la main.
- C'était la moindre des choses.


Il relâcha ma main et pris sa femme dans ses bras tout en l'embrassant. Gaius était un peu plus grand que Muzet. Des cheveux noirs lui arrivant aux épaules, il était légèrement basané avec les yeux rouges foncés. Il portait comme une costume avec une chemise blanche mais sans cravate ou tout autre accessoire.

- Chéri... Nous ne somme pas seuls...
- Désolé !
- Pas de problèmes.
- En fait Milla chercher à acheter un bateau.
- Qu'est ce vous auriez pour... 3000 munnies ? Chuchotai-je en annonçant la somme.
- Ho heu... Veuillez me suivre.


Nous quittâmes cet endroit pour aller un peu plus loin et là je vis de nombreux et magnifiques, tous plus beaux les uns que les autres. Bon je vis aussi un peu plus au fond des bateaux beaucoup plus imposants, qui eux, n'étaient pas dans mes moyens.

Gaius me montra un premier navire, puis un autre et encore un autre. Mais je restais silencieux en l'écoutant vendre sa marchandise.

Puis il finit par me montrer un énième bateau qui me coupa le souffle. Il était plutôt grand comparé aux autres. Une magnifique coque en bois. Sur la proue se dessinait une magnifique sculpture de femme et je ne mis pas longtemps à reconnaitre cette silhouette. Il s'agissait tout simplement de sa femme. Je le regardais avec de grands yeux et il remarqua très bien mon étonnement.

- Oui, c'est bien Muzet.
- Vous avez crée ce bateau ?
- Non, je l'ai tout simplement dessiné. Et la personne qui travaille pour moi les crée. Mais je n'ai jamais pu le faire partir en mer.
- C'est à cause de moi. Je suis malade.
- Ho c'est dommage. Je suis désolée.
- Ce n'est pas de votre faute. Mais l'amour que je porte à ma femme est plus fort que cette embarcation.


Je me contentai de sourire silencieusement en voyant l'amour de cet homme envers son épouse. Je repensais à Sheena avec un petit pincement au cœur.

- Et à combien vous le vendez celui-là ?
- Je suis désolé. Il est au dessus de vos moyens. J'étais tellement pris dans mon activité que j'en ai oublié la somme que vous vouliez mettre.
- Dites moi.
- 7500 munnies.
- Effectivement. C'est dommage.
- Mais je peux vous baisser le prix.
- Sans blague !?
- Vous avez sauvé ma femme. Et c'est bien là une chose que je puisse faire pour vous.


En prononçant ses mots, il pris la main de Muzet et lui souriait tendrement.

- Je peux vous le faire à 3000 munnies.
- Mais ça ne pas va vous apporter des problèmes ?
- Il est à moi, j'en fais ce que j'en veux. Et puis la vie de ma femme vaut plus cher que tous ces navires réunis.
- Whaou... Et bien... Heu...
- Marché conclu ? Ajouta-t-il en me tendant sa main.
- Marché conclu ! Répondis-je en la serrant.


Il partit chercher un document sur lequel il modifia le prix du navire, ajouta sa signature et je signais également.

Je remerciai très rapidement ce gentil couple avant de vouloir reprendre mon périple pour retourner au Quartier Général de la Coalition Noire... Et bien évidemment, je voulais remplir ma gourde d'eau pour pouvoir voyager de nuit.









avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Le Boucher de Grimm
Masculin
Nombre de messages : 510
Age : 27
Date d'inscription : 05/02/2014

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Boss
XP:
1054/0  (1054/0)
Mer 10 Mai 2017 - 7:46
Milla et le soleil, troisième prise ! Bien, j’vais te dire, j’apprécie toujours le fait de t’envoyer chercher des choses pour la Coalition Noire. Simplement, t’ajoutes toujours un élément qui pourrait m’être utile dans le futur et c’est franchement cool pour moi.

Toutefois ! Pour cette mission, j’vais avoir deux choses à reprocher.

La première vient du moment où tu acquiers le bateau. En soit, le moment n’est pas mauvais ou quoi. Simplement que, comme tu me l’avais prouvé auparavant, je m’attendais à avoir « plus » d’un point de vue descriptif. Qu’on soit d’accord, le navire choisi à se quelque chose d’unique et simplement parce que t’as ajouté un élément dessus. Ce que je veux dire par là, c’est simplement qu’il s’agit d’un navire grec et non d’un bateau que l’on pourrait retrouver à Port Royal.

Tu vois c’que je veux dire ? Pour cette mission, l’achat d’un navire, nous jouions la carte de l’originalité en allant le chercher au Colisée de l’Olympe. Ce qui aurait rendu la mission unique, ça aurait été de regarder après les spécificités d’un bateau grec et de les retrouver ici.

C’est pas vraiment une critique, ou simplement un reproche… J’viens simplement te dire que ce qui ajoute toujours un intérêt supplémentaire à un texte qui sort de ta « zone de confort », c’est de se renseigner et donner l’impression à ta lecture que ce que tu racontes est authentique ! En disant cela, j’pense à l’une de tes missions avec Dany lorsque tu parles du jargon de photographe. Dés que j’vois ça, j’me dis déjà qu’il y a de la recherche et que tu veux me faire croire (moi, lecteur) que c’est réel et ça rend un texte encore plus ouf. Il y a d’autre exemple avec Pamela, comme l’histoire avec les alambics dans ta cave ou ce qui touche généralement aux plantes.

Ma seconde critique, elle vient simplement de quelque chose que je te dis énormément dans mes commentaires. Simplement, prendre le temps de se relire une fois ta mission terminée et / ou à tête reposée. Peut-être que j’ai été plus attentif que d’habitude ou que t’a été un peu plus distraire qu’à l’accoutumer, il y a plus de faute d’inattention que d’habitude.

Navré, ça doit devenir pénible de voir ces lignes à chaque commentaire. Cependant, j’pense qu’il s’agit des erreurs les plus faciles à corriger. Contrairement à des règles de grammaire ou de conjugaison, il s’agit d’un truc ne demandant pas de bagage pour être rectifié. Du coup, j’vais tenter un truc que Rufus Shinra à fait dans l’un de ses commentaires. Si dans ta prochaine mission, il y a moins de trois fautes d’inattention, tu recevras en récompense un full bonus en expérience / munnies / PS à la fin de celle-ci. Te voilà mise au défi, Milla Maxwell !

Bon, j’ai bien parlé de ce que j’ai le moins apprécier dans cette mission.

Sache pourtant que ta mission est bonne. Tu te retrouvais avec une traversée à faire, et tu nous l’as donné. Certes, il n’y a pas eu le chemin retour. Sauf que j’ai vraiment ressenti la loose de Milla à se balader dans ce décor. Tu penses à nous rappeler que nous sommes en Grèce avec un climat pas aussi sympa que chez nous et tu récupères des éléments de tes précédents rp. L’exemple est la gourde d’eau pour faire ton chemin. C’est con, pourtant, pas mal oubli ce genre de détail. Mention spéciale aussi pour un fait, venir acheter l’équipement dont tu auras besoin pour te rendre sur ton lieu de mission. C’est con, pourtant, pas mal utiliserait une boussole sans avoir pensé à l’acheter avant dans la boutique de son groupe. Ce sont des petits détails qui permettent d’étoffer les choses et de rajouter du « réalisme » à la situation.

Voilà, une bonne mission ! J’espère vraiment que tu appliqueras pour la prochaine fois les deux remarques, j’suis limite en train d’attendre ton prochain rp.

Mission accomplie !


Normal : 23 points d'expérience + 250 munnies + 3 PS. Deux en défense et un en Force !

_______________________________
 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Achat d'or sur un site tiers, ATTENTION !!!
» Achat de provisions pour un long voyage
» [ACHAT] Codeur php
» [Achat] Rare
» Garde du corps particulier cherche employeur aisé.