L'araignée au plafond

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Officier
XP:
Une commande à honorer Left_bar_bleue12/150Une commande à honorer Empty_bar_bleue  (12/150)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Jeu 27 Avr 2017 - 6:20
Après avoir reçu une nouvelle commande, la silhouette lavande se dirigeait vers sa boutique, habillée de son habituelle tenue bouffante rouge et ses cheveux coiffé en une petite couette noire sur le côté gauche. Elle clignait de chacun de ses cinq yeux de droite à gauche tout en sortant une petite clé métallique de sa poche et ouvrant la porte de sa boutique, mais laissant l'écriteau sur fermé. L'endroit était parfaitement entretenu, pas la moindre trace de poussière et des toiles d'araignées dans chaque angle et entre chaque poutre de la charpente du rez-de-chaussée. Elle claquait alors chacune de ses mains droites dans ses mains gauche, trois claps résonnant dans la pièce simultanément.

Au son de ses mains, des centaines de petites sphères colorées, la plupart noire comme le charbon, mais le panel de couleur visible était assez impressionnant, faisaient leur apparition un peut partout. Sa voix féminine s'élevait alors dans la pièce, usant d'un ton légèrement autoritaire.

"Allons, allons, on s'active s'il vous plaît ! Nous avons une commande spéciale du quartier général. Mon carnet de livraison, je veux vérifier que nous avons bien reçu les ingrédients cette semaine. Hors de question de renouveler le fiasco de la semaine dernière, tomber à cours de sucre en plein milieu de la préparation d'une tarte qui doit en être recouverte est inadmissible."

Des filaments descendaient alors du plafond, de petites créatures rouges et vertes, dotée de huit pattes chacune, suspendue au bout et se balançant jusqu'à une étagère pour en soulever un calepin et un crayon avant de repartir dans l'autre sens et de les amener jusqu'à la maîtresse des lieux qui s'en saisissant de ses deux mains supérieures avant de commencer à lire et noter à côté de chacun des ingrédients si elle devait aller en rechercher elle-même par la suite.

Elle se dirigeait ensuite vers l'étagère afin de ranger le calepin bleu pour en prendre un rouge et un livre de recette, pendant qu'autour d'elle les araignées se mettaient à réaliser diverses pâtisseries par leurs propres moyens, s'y mettant à plusieurs pour déplacer des objets beaucoup trop grands pour elles et imitant la forme de gâteaux pour servir de référence à leurs congénères.

Pendant ce temps-là, la patronne faisait les quatre cent pas dans la boutique en gouttant au passage presque tout ce que ces employées préparaient, se retrouvant parfois la tête en bas au plafond, tout en lisant le livre dans ses deux mains du haut et en prenant des notes dans avec celles du milieu, saisissant ce qu'elle comptait manger de celles du bas. Elle finissait par poser l'ouvrage et ses notes sur deux petits chevalets posés sur une large table dans un coin de la pièce, juste à côté de ses fourneaux et commençait à se saisir de divers ingrédient, les disposant en quatre groupes distincts : un comprenant les ingrédients communs aux trois desserts et un spécifique à chacun d'eux. Puis elle commençait à les mélanger dans les trois plats tout en faisant de petits allé retours pour préparer certains d'entre eux sur le feu pour les faire fondre ou en créer de nouveaux. Elle sortait ensuite deux, autres gâteaux, sans garniture d'un imposant frigo posé contre le mur, qui était rempli à craquer des préparations de la veille et les découpait en trois à l'aide de deux imposant couteau.

"Sa sucrerie… Avec un nom pareil il doit manger sucré à tous les repas… Je suis certaine que ce gâteau aux amandes amères nappé de caramel au beurre salé devrait le changer un peu de son régime habituel."

Pensant à voix hautes, elle recouvrait le gâteau avec le mélange de sucre et de beurres, masquant ainsi les trois couches de pâtes et les deux d'amandes avant de passer au suivant, finissant les mélanges qu'elle préparait pour les deux autres dessert. Et dans le même temps, elle trempait les tranches de l'autre gâteau dans un grand plat remplis d'alcool. Puis venait le moment de le recouvrir lui aussi, après l'avoir fourré de deux bonnes couches de crème fraîche, d'une couche de chocolat et de chantilly, utilisant la crème pour reprendre le motif de la rosace de la cathédrale et de placer de petits éclats de sucre coloré et transparent pour lui donner une vague ressemblance avec le vitrail.

"Le rhum est plus un alcool de pirates, mais je ne pense pas qu'un religieux en face grand cas, au pire il fera pénitence… Je me demande s'il peut se confesser à lui-même pour le coup."

Et alors que les araignées autour d'elle haussaient les épaules comme si le sujet leur passait bien au-dessus de la tête, l'araignée commençait à étaler la pâte du troisième dessert et à l'étirer avant de la poser dans un moule à tarte et de la recouvrir d'une sorte de flanc aux œufs et de la mettre au four, un groupe d'araignée sautant dans ce qui ressemblait à un grand sablier, tombant une à une avant de remonter sur la planche surplombant l'objet et d'attendre. Et pendant ce temps, Muffet s'attelait à créer des versions miniature des desserts à l'aide de ce qu'il restait des ingrédients.

Puis venait le moment de défourner la tarte et les gâteaux venant remplacer ceux qu'elle venait d'utiliser, après que la dernière araignée ne se soit saisie d'une baguette et n'ai sonné un gong miniature. L'araignée géante déposait la tarte derrière une fenêtre ouverte, grillagée avec un maillage suffisamment fin pour que même un enfant ne puisse pas y accéder. Elle enfournait alors la tartelette et déposait une feuille de mente au centre de la tarte une fois celle-ci refroidie.

"Une tarte à l'œuf toute simple, voilà qui devrait changer l'Empereur de ses plats compliqué qu'on lui sert tous les jours. Plus qu'à emballer tout ça."

Elle posait alors simultanément les trois desserts, trois sachets de thé, trois tasses, autant de sous-tasse et de théières dans des boites que les araignées venaient de lui amener. Puis elle refermait chacune d'entre elle à l'aide d'un fil tissé par une de ses congénères relativement imposante accroché au mur et plaçait les petits desserts sur le dessus de chaque boite, coinçant le bon indiquant le prix de chacun d'eux, un zéro de trop à chaque fois, juste au cas où le client ne remarquerait pas , avant de saisir chacune d'elle à deux mains et de se diriger vers la porte, qui s'ouvrait sous le poids d'araignée se massant dans un panier relié à la porte par un jeu de poulie.

"Je vous laisse la boutique le temps d'amener tout ça au QG… Et essayé de ne pas effrayer les clients cette fois."

Elle n'obtenait alors pour réponse que de voir une marionnette lui ressemblant trait pour trait se dresser, de fins fils presque invisible la reliant au plafond et se tendant pour acquiescer d'un signe de la tête tendis qu'un groupe d'arachnides retournait le petit panneau de la porte sur ouvert.
Le Tragédien

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Boss
XP:
Une commande à honorer Left_bar_bleue1129/500Une commande à honorer Empty_bar_bleue  (1129/500)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Ven 28 Avr 2017 - 15:13
Mission accomplie.

J'ai beaucoup aimé. À l'instar de Pamela récemment et de Chen, tu as fait une mission sur ton art et tu t'es suffisamment renseigné pour en être le spécialiste le temps d'un rp. Du coup la description de la recette et de sa confection sont vraiment bien faites, ça a l'air sérieux. J'ai beaucoup aimé tout le manège avec les araignées, vraiment. T'as bien fait ça, c'était très harmonieux.

Malheureusement, bon... pour l'instant ça va mais je vais te demander de te débrouiller pour avoir :

Âme Sœur : Actif. Nécessite Animus. Cette compétence permet à son possesseur d'avoir un contrôle sur son animal associé. Ce dernier lui obéit. Moins l'animal est robuste, plus le contrôle pourra être étendu à plus d'animaux. Psy : 20

Et donc du coup Animus. A la rigueur, si tu te débrouilles pour avoir Animus, je t'offre âme soeur en HS puisque c'est aussi un peu de ma faute pour le coup, j'aurais du t'avertir à la fiche de compétences que tu ferais mieux d'avoir âme soeur. Sans elle, tu peux difficilement te faire obéir par des centaines d'araignée.

Donc c'est vraiment une bonne première mission.

Facile : 12 xp, 120 munnies et 2 PS en symbiose.
messages
membres