Derniers sujets
» Froide Noblesse
par Arthur Rainbow Aujourd'hui à 17:02

» Attaque Nocturne
par Lenore Aujourd'hui à 14:25

» Recensement des Avatars (obligatoire)
par The Babylon Rogues Hier à 22:57

» Fiche des Babylon Rogues
par The Babylon Rogues Hier à 20:39

» Tombent les masques
par Roxas Hier à 17:12

» Il était une fois ... Toxine (Finis )
par General Primus Hier à 16:22

» Jet The Hawk! Storm The Albatross! Wave The Swallow! We're the Babylon Rogues!
par General Primus Hier à 15:38

» Visite au cimetière
par Narantuyaa Mer 22 Nov 2017 - 16:54

» D'un prêtre à une soldate, et vice-versa
par Kestia Mer 22 Nov 2017 - 15:43

» Récréation
par Hoper Mar 21 Nov 2017 - 17:58

» Basique!
par Fiathen Dim 19 Nov 2017 - 22:17

» Absences Aqua
par Maître Aqua Dim 19 Nov 2017 - 21:21

» Conseillère en Urbanisme
par Huayan Song Dim 19 Nov 2017 - 15:13

» Essai en laboratoire
par Cypher Sam 18 Nov 2017 - 16:24

» Au fond du donjon, troisième grille à droite
par Kestia Sam 18 Nov 2017 - 14:32


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant
 L'étage interdit
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Éclat de l'Océan
Masculin
Nombre de messages : 170
Age : 25
Date d'inscription : 27/09/2011

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Seigneur
XP:
343/500  (343/500)
Sam 22 Avr 2017 - 20:11
« Sauf votre respect Maître, nous avons des ordres. L'accès à l'aile Ouest du troisième étage est formellement interdit. »

Deux gardes de la Lumière se tenaient face à Aqua, lui barrant le passage au pied de l'escalier menant à cette fameuse partie du Château qui était aujourd'hui au cœur de sa mission. Celui qui venait de prendre la parole était le Sergent Rodrick, un homme d'une trentaine d'années au visage dur et à l'air bourru. L'autre était une jeune femme, une nouvelle recrue répondant au nom de Valeria qui observait la scène avec un intérêt teinté d'un enthousiasme agité. Le ton du Sergent avait été plutôt sec. Sans se montrer désobligeant, il lui signifiait toutefois clairement l'agacement qu'il éprouvait par rapport à sa demande. La Maîtresse de la Keyblade ne se laissa pas déstabiliser par cette attitude, elle avait déjà pu la constater à plusieurs reprises chez quelques gardes. Dans une certaine mesure, elle pouvait les comprendre... Ils étaient des soldats, ce qui n'était pas son cas, et pourtant elle se permettait de venir chambouler leur routine. Qui plus est, certains d'entre eux avaient été formés par le Général Primus et devaient partager son point de vue, il était de nature publique qu'elle ne la portait pas dans son cœur. Aqua croisa les bras et un léger sourire égaya son visage avant qu'elle ne lui explique la situation d'une voix calme, essayant d'éviter de susciter un peu plus son antipathie.

« La Générale Cissneï m'a chargée de sécuriser l'étage afin d'y accueillir des réfugiés. » Elle perçut chez lui un bref tressaillement à la mention du nom de la dirigeante de la Lumière. « Alors, les rumeurs sont vraies ? Elle est revenue ? » demanda-t-il d'une voix qui trahissait son impatience d'avoir une réponse. Aqua se contenta d'approuver doucement de la tête. Sur le visage du Sergent Rodrick se lisait un mélange de contentement mais également de stupéfaction, comme s'il avait toujours du mal à croire la nouvelle. Qui aurait pu lui en vouloir après tout ? Cela faisait tellement longtemps que Cissneï avait disparu... Plus d'un an maintenant. De plus, son retour quelques jours plus tôt s'était fait dans une certaine discrétion, il n'y avait pas encore eu d'annonce officielle. Aqua, comme probablement beaucoup d'autres membres de la Lumière, avait ressenti un grand soulagement à la savoir de nouveau parmi eux. En ces temps difficiles, il leur fallait quelqu'un à même de diriger le groupe, de leur donner de l'espoir... Mais plus encore, elle était soulagée de la retrouver en vie. Son inquiétude n'avait cessé de croître avec le temps ainsi que l'absence total de pistes la concernant, et elle ne savait que trop bien que l'espérance de vie des leaders de la Lumière était plutôt limitée. Au moins cette fois n'auraient-ils pas à déplorer une perte de plus... Depuis son retour, Aqua n'avait toutefois pas encore eu l'occasion de s'entretenir avec sa supérieure. Elle s'était rendue ce matin à la Salle d'Audience dans l'espoir de pouvoir lui parler mais, c'était à prévoir, Cissneï était débordée par les ordres de mission et n'avait pas une minute à elle. Peut-être plus tard pourraient-elles discuter, mais pour l'heure elle lui avait confié une tâche qu'elle comptait mener à bien.

« Et la Capitaine Fiona m'a renvoyée vers vous pour solliciter votre collaboration. » Elle l'entendit marmonner de manière bougonne quelque chose à propos des ordres, mais bien vite il s'exécuta, prenant le pas sur le groupe pour les guider jusqu'à l'étage. Aqua le suivit aux côtés de la nouvelle recrue qui paraissait de plus en plus excitée, trop heureuse d'échapper à la corvée de la garde et des rondes pour passer à l'action. Il y avait également une certaine forme de nervosité dans sa manière d'être un peu trop crispée ou de la façon dont ses yeux furetaient ici et là tout en l'évitant. Ce ne fut que lorsque la Maîtresse de la Keyblade lui lança un regard interrogateur qu'elle osa se risquer à prendre la parole « Maître Aqua, je... Euh... Vous êtes l'un des raisons pour lesquelles j'ai rejoint la Lumière ! Enfin... ! Je veux dire, avec le Général Primus évidemment ! » Elle avait ajouté maladroitement cette dernière partie lorsque son officier supérieur s'était retourné pour la fusiller du regard ! Aqua porta sa main au niveau de ses lèvres pour cacher un sourire grandissant, amusée par la situation. « Et Dame Cissneï aussi ! J'espère qu'un jour je serais une grande guerrière comme vous... » Cette fois, elle ne put s'empêcher de lâcher un petit rire clair, sincère et dénué de toute moquerie. Cette jeune recrue était adorable de naïveté ! Conservant une étincelle de malice dans les yeux, Aqua reprit tant bien que mal un visage sérieux. La soldate la regardait avec un air éberlué, ne s'attendant certainement pas à cette réaction. Elle espérait ne pas l'avoir vexée ! « Désolée. » commença-t-elle platement « Je ne peux que vous y encourager. » Pour ne pas se mentir, la jeune femme se sentait flattée, bien qu'également un peu gênée, par cette déclaration. Elle n'avait jamais eu la prétention d'être un modèle pour quiconque, mais après tout l'idée ne la dérangeait pas si elle pouvait susciter des vocations à défendre la Lumière ! Encore fallait-il inspirer les bonnes valeurs. « Cela dit, j'ai toujours pensé que personne ne devenait grand par la guerre. » ajouta-t-elle de manière songeuse. Quelque part, elle espérait lui faire comprendre que leur combat était de loin le moins évident, qu'il ne suffisait pas de savoir se battre pour protéger la paix mais plutôt de savoir quand le faire... Enfin, tout ces préceptes idéalistes n'étaient que bien peu de choses maintenant que la guerre était déclarée...

« Nous y sommes. » lança le Sergent Rodrick en désignant une porte qui ne différait aucunement de toutes celles du Château Disney, si ce n'était l'imposant verrou qui la maintenait fermée. Il chercha sur son trousseau la bonne clé et déverrouilla le mécanisme, se décalant ensuite légèrement pour laisser passer la Maîtresse de la Keyblade. Lorsqu'elle posa sa main sur la poignée, Aqua s'arrêta net. Elle ressentait quelque chose de l'autre côté... Quelque chose qu'elle ne connaissait que trop bien... Ses capacités de détection n'était certainement pas les plus affutées mais les ténèbres qu'elle percevait lui apparaissaient, en contraste avec la lumière omniprésente, comme le nez au milieu du visage. Il y avait bel et bien des sans-cœurs à cet étage, même si elle n'aurait su dire combien. La jeune femme regarda successivement Rodrick puis Valeria comme pour les avertir du danger qui les attendait, mais les deux soldats avaient déjà la main posée sur la garde de leurs armes, prêts à agir. Délicatement, elle poussa la porte...

L'étage lui semblait familier, il ressemblait pour ainsi dire comme deux gouttes d'eau à celui où elle avait sa chambre. C'était un long couloir bordé de multiples portes donnant accès à autant de pièces différentes. Il aurait presque pu sembler habitable s'il n'y avait eu cette pénombre qui n'avait rien de naturelle, ces traces de griffes aux murs et ces meubles renversés témoignant de l'abandon des lieux aux créatures des ténèbres. Aqua en tête, le petit groupe se déplaçait à pas feutrés, guettant le moindre danger qui pourrait surgir de l'ombre... Il y eut soudain un grand fracas derrière elle ! Dans un sursaut, la jeune femme se retourna, alerte, pour constater qu'il ne s'agissait que de Valeria qui venait, maladroitement, de faire tomber une armure. La recrue affichait un air contrit devant son supérieur qui lui jetait un regard de reproche. Heureusement, il y avait eu plus de peur que de mal. Brièvement, Aqua lui adressa un sourire bienveillant pour l'encourager. Au même moment, la rappelant à sa mission, son attention fut captée par autre chose, une sensation diffuse au fond de son être qui se précisait et devenait plus pesante à chaque instant... Elle balaya du regard le couloir sans y distinguer aucune trace d'ennemis. Pourtant ils étaient là, tout près... Aqua ferma les yeux. Peut-être y verrait-elle plus clair ainsi ? Si son regard ne pouvait déceler les dangers tapis dans l'ombre, son cœur y parvenait... C'était comme si le simple fait de ressentir leur présence était une agression pour sa lumière, comme si les ténèbres l'encerclaient insidieusement et menaçaient de la happer à chaque instant. Sa Keyblade se matérialisa machinalement dans le creux de sa main... Ils approchaient. Ils étaient déjà là, tout autour d'elle. Mais pour avoir trop longtemps arpenté l'obscurité, Aqua avait appris une chose : au fond des ténèbres les plus noires il y avait toujours de la...

« Lumière ! » cria-t-elle en ouvrant subitement les yeux et en levant son arme en l'air !

Ce fut comme une décharge aveuglante jaillissant de son cœur pour repousser la nuit ! Une onde lumineuse qui se propageait tout autour d'elle en s'intensifiant à chaque seconde. L'éclat en était si pur qu'il illuminait l'intégralité du couloir, révélant au grand jour les sans-cœurs, peut-être une vingtaine, se cachant dans les ombres. Traversés par cette lueur, les créatures gesticulaient et se recroquevillaient, essayant vainement d'échapper aux rayons qui semblaient les paralyser. Aqua sentait une chaleur réconfortante se répandre dans tout son corps à mesure que l'influence des ténèbres diminuait, une impression agréable et apaisante de ne faire qu'une avec la lumière. Les deux soldats avaient dégainé leurs armes et s'approchaient des sans-cœurs, prêts à combattre. Elle pouvait encore les aider ! La Maîtresse de la Keyblade ramena son arme au niveau de son buste, ses traits tendus dans une concentration extrême alors qu'elle tentait de canaliser cette phénoménale vague d'énergie au fond de son cœur. Et, dans un mouvement ample de sa clé, elle relâcha cette puissance dans une explosion luminescente, une déflagration éblouissante qui parcourut l'intégralité du couloir, affaiblissant les créatures des ténèbres qui disparurent finalement sous les derniers coups du Sergent et de la recrue.

Aussi subitement qu'il s'était éclairé, l'étage plongea de nouveau dans la pénombre. Légèrement éprouvée par l'effort magique qu'elle venait de fournir, Aqua s'appuya contre le mur. Ils avaient réussi à repousser la menace, mais pour combien de temps ? Sans la pierre angulaire de Lumière, les assauts des sans-cœurs ne connaitraient pas de répit... En regardant les dégâts qu'avait subi ce couloir, elle espérait de tout son cœur que la situation n'empirerait pas en se propageant aux autres parties du Château. Pour l'heure, le mieux à faire restait de conserver un œil sur cet étage comme Cissneï l'avait demandé, et le Sergent Rodrick semblait tout indiqué pour modérer la présence des créatures en attendant qu'il soit habitable. Bientôt, des réfugiés pourraient y être hébergés, mais avec leur nombre grandissant et la menace des sans-cœurs cela ne pourrait être qu'une solution temporaire. En retournant vers la Salle d'Audience pour faire son rapport, Aqua réfléchissait au meilleur moyen de résoudre ce problème. Y en avait-il seulement un... ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
L'Ange de Réconfort
Féminin
Nombre de messages : 611
Age : 23
Date d'inscription : 22/08/2009

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Boss
XP:
577/0  (577/0)
Lun 24 Avr 2017 - 16:50
Petite note qui arrive avec un peu de retard, et je m'en excuse !

Alors, en somme, c'est un bon rp. Franchement je ne vais pas tourner autour du pot ; il est court, concis et se suffit à lui-même. En somme, en te donnant cette mission, c'était ce que j'espérais lire à la notation. Il y a cependant un petit problème, qui se trouve être la taille des paragraphes. Plus d'une fois je me suis perdue en lisant, en soit ce n'est pas grave, mais j'ai perdu ma ligne assez de fois pour que ça m’agace.

La mission a été bien évidemment accomplie, avec un petit plus, parce que tu as fait intervenir quelques PNJs qui donnent de la vie au rp, ce sont de bons PNJs, que j'aimerais bien revoir. Franchement, tu plus d'interaction avec eux ne m'auraient pas déplu !

Le point positif, et je vais souligner ceci puisqu'à mon sens c'est important, c'est ton orthographe parfaite, mais aussi le style qui est très lisible, très clair. En vérité, je te parlais plus haut de tes paragraphes assez imposants, et bien une fois qu'on lit le texte, rien ne nous en fait sortir. Pas de faute, pas de tournure de phrase étrange. Alors, je ne sais pas s'il n'y a aucune faute, en vérité, mais je n'en ai pas vu une seule, pour moi il n'y en a pas. Il n'y a pas de description à outrance, en vérité c'est un rp très mesuré, et je sens que tu as fait le maximum avec la mission que je t'ai donnée.

Mission accomplie ! : 10 points d'expérience + 100 munnies + 2 PS en force !

_______________________________
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Couloir du 3ème étage
» Interdit aux moins de 18 ans
» Pensionnat Interdit
» Rome interdit les bocaux à poissons rouges...
» On reconnaît la passion à l'interdit qu'elle jette sur le plaisir