Derniers sujets
» Météo en live : le 18 octobre
par Janna Aujourd'hui à 13:02

» Pour un peu de bien
par Lulu Aujourd'hui à 13:00

» La Chute de Nottingham
par Général Primus Aujourd'hui à 12:58

» Tombent les cartes
par Lenore Aujourd'hui à 9:06

» Tombent les masques
par Agon Wiley Aujourd'hui à 4:28

» Comme le dit Oscar Wilde...
par Genesis Rhapsodos Aujourd'hui à 4:24

» Et là, un squelette !
par Genesis Rhapsodos Aujourd'hui à 4:15

» Réglementations et demande de Partenariat
par Invité Aujourd'hui à 2:21

» Field of Heroes
par Invité Aujourd'hui à 2:18

» Répétition
par Arthur Rainbow Hier à 21:39

» Qui part à la chasse perd sa place !
par Rufus Shinra Hier à 18:21

» La cerise sur le gâteau
par Général Primus Hier à 15:04

» Loué soit Son nom
par Cypher Hier à 14:01

» Tombe la chemise
par Cissneï Hier à 3:26

» UUUUUUn joyeux bon anniversaire mon (ma) chér(e)
par Cissneï Lun 16 Oct 2017 - 23:19


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant
 Le Nouveau Départ
avatar
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Éclat de l'Océan
Masculin
Nombre de messages : 163
Age : 25
Date d'inscription : 27/09/2011

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Seigneur
XP:
343/500  (343/500)
Mer 19 Avr 2017 - 14:13
Quelques années plus tôt...

Le souffle du vent. Une chaude brise taquina la végétation, faisant osciller les hautes herbes, avant de venir caresser son visage encore légèrement tuméfié. Par delà les sommets le soleil brillait haut dans le ciel, baignant de sa douce lumière la Contrée du Départ. C'était agréable, apaisant... En contrebas, Aqua pouvait distinguer l'immense manoir qui trônait caché au milieu des montagnes. Un faible sourire vint brièvement éclairer son visage blessé à la vision de son seul véritable foyer. Elle était chez elle ! D'un pas lent, presque flânant, la jeune femme descendit le sentier de la montagne, cueillant au passage quelques fleurs aux pétales d'un blanc immaculé. Elle se sentait rajeunir de dix ans. Combien de fois avait-elle emprunté cette route auparavant ? Par moment, il lui semblait presque pouvoir déceler une fugace silhouette d'enfant, la sienne, dévalant le sentier, probablement engagée dans une course folle avec Terra. De ces fragments d'un autre âge naquit une chaleur diffuse et réconfortante au fond de son cœur. Il y eut, pendant un instant, une accalmie dans ses peines. Mais le temps de l'insouciance et des jeux était désormais bien loin...

Plongée dans ses souvenirs, Aqua ne reprit ses esprits qu'une fois arrivée dans la vaste cour qui menait à l'entrée du manoir. Elle gravit sans hâte les quelques marches conduisant à la lourde porte et se figea. Une vague d'appréhension la saisit. Elle aurait voulu déjà percevoir l'écho des voix de ses amis, de leurs rires complices. Elle aurait voulu que rien n'ait changé. La jeune femme ferma les yeux et prit une longue inspiration avant de pousser la porte, qui émit un grincement plaintif, et de pénétrer à l'intérieur de la grande salle. Seul le bruit de ses pas venait troubler le silence. Un rai de lumière au travers d'un vitrail luttait vainement contre la pénombre environnante, révélant la poussière dans l'air. Aqua referma la porte derrière elle et porta son regard vers le fond de la pièce où siégeaient trois trônes. Une expression de tristesse se dessina sur son visage, et c'est le cœur lourd qu'elle traversa le hall. Le choc des Keyblades résonnait encore dans ses oreilles. Il lui semblait que son examen du Symbole de Maîtrise datait d'hier... Mais il y avait un monde entre hier et aujourd'hui. La jeune femme s'arrêta devant le trône du milieu qui semblait crouler sous le poids des années. Hier cet endroit était sa maison. Aujourd'hui, c'était un tombeau... Avec délicatesse, Aqua posa les quelques fleurs qu'elle avait cueilli au pied du trône jadis occupé par Maître Eraqus.

Tout avait changé... Silencieusement, elle se recula de quelques mètres pour se mettre à genoux sur le sol froid. Ses muscles et ses articulations la firent souffrir et la jeune femme soupira d'inconfort. Elle ne s'était pas encore remise du courroux de Bahamut... Aqua ferma les yeux, tâchant de contenir ses émotions. « C'est un échec complet... Pas vrai ? » lui avait demandé Cissneï sur le chemin du retour de Port Royal. La maîtresse de la Keyblade avait tenté de faire bonne figure, de la rassurer, mais elle ne pouvait pas encore envisager l'étendue de la catastrophe... A leur retour au Château Disney, un chapeau familier était posé sur le trône, et à cet instant elle comprit l'origine du sinistre pressentiment qui l'avait poursuivie dans ses cauchemars. Son estomac se noua, son corps tout entier se crispa à cette pensée et une larme coula sur sa joue meurtrie. Maître Yen Sid n'était plus... Elle avait manqué de s'effondrer lorsque ses dernières lueurs d'espoir avaient été balayées par les rapports attestant de la destruction de la Tour Mystérieuse. Aqua était complètement perdue... Les mondes s'entredéchiraient sous l'influence des différents groupuscules, elle n'avait été en mesure de raisonner aucun de leurs leaders à la réunion, et le seul homme capable de la guider dans cette époque qu'elle ne comprenait plus venait de disparaître. Mais que devait-elle faire !

Terra, Ventus, Eraqus, Yen Sid. Partis. Elle se retrouvait seule, une fois de plus, dernière relique d'un âge révolu incapable de retrouver se place désormais.

Sa gorge était serrée, son corps agité de soubresauts. Les mots eurent du mal à sortir mais finirent par s'échapper d'une voix tremblante « Maître... Je n'ai... Je n'ai pas été à la hauteur... » Tout son enseignement, la confiance qu'il lui avait accordée, tous les sacrifices réduits à néant par son incapacité à agir. Qu'avait-elle espéré ? Depuis qu'elle avait obtenu son titre de Maître, sa vie n'avait été qu'une succession d'échecs. Elle n'avait pu sauver aucun des êtres qui lui étaient chers, alors comment pouvait-elle prétendre que son devoir était de changer les mondes à la seule force de ses principes ?

« Nous ne sommes pas infaillibles Aqua. »

Cette voix ! Les yeux de la jeune femme s'ouvrirent brusquement sous le coup de la surprise. Cela ne pouvait être, et pourtant... Face à elle se tenait Maître Eraqus. Même après près de quinze longues années, il demeurait inchangé : le même air strict, la même posture noble dégageant une autorité naturelle. « Maître... » fut tout ce qu'elle parvint à articuler, les yeux emplis de larmes, son chagrin se mêlant au bonheur qu'elle avait de le revoir. Il s'approcha de son élève et posa une main réconfortante sur son épaule.

« As-tu déjà oublié mon enseignement ? » demanda-t-il d'une voix calme et rassurante « La nuit la plus noire ne fait que précéder l'aube. Même dans les ténèbres les plus profondes, ta lumière te guidera. » Aqua ne sut quoi lui répondre et se contenta de baisser les yeux comme une enfant prise en faute. Eraqus se recula et fit quelques pas vers le trône en lui tournant le dos. En le voyant s'éloigner, elle fut soudainement saisie d'une peur terrible, celle de le voir de nouveau disparaître. Elle sentit grandir en elle un besoin urgent de le retenir, un besoin de réponses. « Maître ! Que puis-je faire ! Qu'auriez-vous fait ! »

Il s'immobilisa et, sans se retourner vers son élève, pencha la tête sur le côté. Un silence de mort s'installa avant qu'Eraqus ne se décide à le rompre, mais chaque mot semblait empli d'une tristesse qu'elle ne lui connaissait pas « Un de mes amis s'est un jour trop approché des ténèbres. Était-ce notre amitié ou mon désir de voir le bien en lui qui m'a aveuglé ? J'ai souhaité lui laisser une chance, et ma décision nous a tous condamné. » Elle savait qu'il faisait référence à Xehanort et aux évènements qui avaient bouleversé leurs vies. Avait-elle jamais mesuré la culpabilité que son Maître avait dû éprouver en réalisant quelle mascarade s'était jouée sous ses yeux ? C'est avec épuisement qu'il s'assit sur son trône, lui faisant face de nouveau. « Malgré mes erreurs, j'ai toujours fait ce que je pensais être juste pour préserver la Lumière. Ce titre de Maître te revient car le moment venu tu sauras faire le bon choix et rester inflexible sur tes convictions. Nous ne devons jamais perdre espoir Aqua. » La jeune femme sentait qu'il s'éteignait petit à petit. « Ne me laissez pas seule... » implora-t-elle. « Il est temps pour toi de suivre ton propre chemin. »

Elle vit que le trône de gauche était désormais occupé par Maître Yen Sid. Le sorcier lui adressa un sourire rassurant. C'est alors qu'Aqua comprit véritablement les paroles de son maître. Ils ne pouvaient pas la guider éternellement. C'était à elle maintenant de voler de ses propres ailes. Son regard s'emplit de reconnaissance face aux deux hommes qui lui avaient tant appris ! Pour tout ce qu'ils avaient fait, elle les respectait plus que quiconque. La jeune femme sentit un nouvel espoir poindre dans son âme. Elle ferait tout ce qui était en son pouvoir pour suivre leur exemple, pour être le phare de lumière qu'ils avaient été pour elle ! Du bout des doigts, Aqua toucha l'éclaireuse qui pendait à son cou et ce contact la rassura. Le visage dur d'Eraqus arborait désormais une expression de tendresse alors qu'il lui adressait un dernier regard.

« Va. Tu es mon héritage et je te regarderais avec fierté ma fille. »

Une seconde larme coula sur sa joue, une larme de joie cette fois. Et Aqua ouvrit finalement les yeux, sortant de sa méditation. La lumière semblait plus prononcée qu'auparavant dans le grand hall. Au pied du trône, au milieu des pétales immaculés, quelque chose venait d'apparaître, un cadeau de ses anciens maîtres. La jeune femme se releva en douceur, tâchant d'épargner ses muscles endoloris et s'approcha des pièces d'armure et de la Keyblade posés au sol. C'était ce qu'elle avait perdu bien des années plus tôt, avant de se condamner à errer dans les ténèbres en essayant de sauver Terra. Elle pensait ne jamais les revoir... Des milliers de souvenirs fusèrent à travers son esprit, des entraînements, des voyages, des rires, des peurs, la fin, la chute, et au bout une conclusion pleine d'espoir. Il n'était pas encore trop tard ! Délicatement, elle posa une main sur son armure qui irradia d'une lumière blanche avant de disparaître.

Il lui restait une dernière chose à accomplir avant de retourner au Château Disney... Aqua toucha son épaulière et, dans un flash de lumière, son armure de l'Ordre se matérialisa autour d'elle. Elle fit apparaître dans sa main Garde du Maître, l'arme qu'elle avait longuement utilisé, celle qui lui avait permis de sceller le cœur de ce monde... Celle de son mentor. Respectueusement, elle en amena la garde au niveau de son casque et ferma les yeux.

« Maître. Père. Je ne vous décevrais plus. »

Et sur ces mots, elle planta dans le sol la Keyblade d'Eraqus qui reposerait dorénavant là où était sa place.

Alors qu'elle partait, Aqua ne put s'empêcher de repenser au moment où elle avait quitté la Contrée du Départ pour la première fois. A cette époque, déjà, elle ignorait ce qui se dresserait sur son chemin, mais elle savait qu'elle avait un but, une mission à accomplir. Les mondes avaient changé, mais au fond... Les choses n'étaient peut-être pas si différentes après tout !
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 01. Episode n°1 ; Un nouveau départ
» Petite Ode ○ La chanson du désespoir où la mélodie d'un nouveau départ ?
» Une fin signifie seulement un nouveau départ...[Mahiru et Dan]
» A l'aube d'un nouveau départ [AJ Lee]
» Besoin d'un nouveau départ