Derniers sujets
» Contrats - Demande de Mission
par D.Va Aujourd'hui à 16:53

» UUUUUUn joyeux bon anniversaire mon (ma) chér(e)
par Maître Aqua Aujourd'hui à 15:24

» Vol pour l'hoverboard
par D.Va Aujourd'hui à 14:57

» Les règles du jeu
par Surkesh Aujourd'hui à 13:08

» Loué soit Son nom
par Kurt Brown Hier à 23:57

» Au fond du gouffre
par Fabrizio Valeri Hier à 22:12

» Nakada versus the Machine
par D.Va Hier à 20:27

» L'importance de faire ses preuves quand on est un fauve
par Bryke Ronso Hier à 1:26

» Mayhem
par Kurt Brown Hier à 0:10

» Bêtes de foire
par Kurt Brown Lun 19 Fév 2018 - 12:41

» [Piano] Compos, reprises, KH et autres...
par Huayan Song Dim 18 Fév 2018 - 13:16

» A l'assassin! Au meurtrier!!
par Lotis Terrick Dim 18 Fév 2018 - 12:05

» Et elle est où mon attraction ?...
par Ioan Kappel Dim 18 Fév 2018 - 3:00

» Un famtôme dans la boutique
par Famfrit Sam 17 Fév 2018 - 12:36

» As de Coeur
par Huayan Song Ven 16 Fév 2018 - 1:10


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant
 En eaux profondes
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Masculin
Nombre de messages : 280
Age : 23
Localisation : Port-Royal
Date d'inscription : 17/09/2016

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Maréchal
XP:
1/0  (1/0)
Mer 12 Avr 2017 - 16:37
- C’est une blague ! S’exclama Farah au moment même où l’escouade avait posé pied dans le monde d’Atlantica. Une semaine que j’suis avec vous, et c’est la deuxième fois que j’me retrouve transformée !
- Fait pas cette tête, t’es charmante aujourd’hui ! Rigola Kurt avant de détourner son regard de la poitrine de sa collègue, celle-ci n’ayant plus rien d’autre sur le corps qu’une paire de coquillages, pour ensuite tourner la tête en direction des deux autres SOLDATs. Vous êtes tout aussi charmant, vous inquiétez pas.
- Pourquoi est-ce que je suis le seul à pas avoir une queue de poisson ! Hurla Loris en tournant sur lui-même, incapable de se diriger avec les tentacules ayant pris la place de ses jambes.

De leur côté, Hadrien et Kurt prirent plusieurs minutes pour s’habituer à la nageoire caudale dont la magie d’Atlantica avait le luxe d’offrir à chacun de ses visiteurs. L’escouade, pour les besoins du monde, avait débarqué à la station Shinra établie dans les flots et celle-ci débauchait sur une cavité afin de permettre à chaque voyageur de s’exercer avant de passer dans le grand bassin.

- Parfois, j’me demande bien ce que nous faisons avec vous. Prononça le médecin en faisant des tours dans l’eau, accompagné par le sniper dans une étrange chorégraphie. N’est-ce pas, Hadrien ?
- Quand ça vient de Loris, plus rien ne me surprends. Répondit le SOLDAT avant de s’avancer pour faire face au technicien. Il était toujours le dernier lors des entraînements, toujours en galère sur la corde verticale ! Rigola le sniper avant de reculer d’un coup de nageoires pour éviter le coup de poing que Loris tentait de lui asséner.
- Vous êtes des odieux connards ! Dit-il difficilement, l’élan de son coup l’ayant projeté en avant et le faisant de nouveau tourner sur lui-même. Allez bien vous faire foutre !

Pendant que Farah tentait toujours d’avancer, ne provoquant rien d’autre que l’effet inverse, Kurt s’avança vers cette dernière et l’attrapa par le bras afin de l’aider à se diriger. Étrangement, dans cet environnement où tout le monde est pratiquement à poil, le médecin remarqua seulement à l’instant que la femme ayant récemment rejoint l’escouade était aussi basanée. Finalement, lorsqu’elle portait l’uniforme complet, il n’y avait que son visage pour se faire une idée. Alors que là, avec rien d’autre que son petit maillot en coquillage, elle était vachement sexy la dame d’Agrabah !

- Kurt… On s’écarte des autres là… Prononça-t-elle, sifflant entre ses dents.
- Oh pardon ! Avant qu’il ne fasse demi-tour sur lui-même et accompagne une fois de plus Farah vers les autres membres de l’escouade. Tu chopes le truc ? Suffit juste de bouger le tout en harmonie de bas-en-haut et t’avance droit devant.
- J’devrais pas avoir trop de mal avec ça. Dit-elle avec un sourire au coin, n’ayant d’autre effet que bloquer momentanément le médecin dans une étrange mimique.
- Vous bougez votre cul les deux tourtereaux ! Cria Loris, arrivant finalement à avancer dans une direction.

Boomboom rigola suite à la remarque du technicien alors que le médecin virait lentement au rouge. Rapidement, l’escouade fut de nouveau au complet et ils arrivèrent, plus ou moins tous, à se diriger dans les flots d’Atlantica. Une ceinture d’équipement autour de la taille et des fusils-harpons à la place de leurs matériels habituels, l’escouade eut enfin la possibilité de se jeter dans le grand bassin et ainsi partir à la chasse du grand requin blanc. Étant le plus à l’aise dans l’eau, se fut à Hadrien de s’occuper du collier de soumission offert par le service de recherche et développement de la compagnie. Merveille de technologie, heureusement qu’il n’était pas adapté pour les membres du SOLDAT.

- Encore une traque aux monstres ? Demanda Hadrien, prenant place au milieu de la formation.
- Même délire que le ver de sable ou la tortue d’Oerba, on affaiblit le machin pour sa capture et on le ramène à la maison. Donnant un coup de nageoire plus puissant pour prendre la tête de la formation. Et une fois de plus, on évite de se faire croquer. Ils ne m'ont pas donné le matériel pour vous opérer sous l’eau.
- Génial, chasser le requin avec trois harpons de merde et des tentacules à la place des jambes ! Répondit Loris, bon dernier dans la formation.

Tournant de façon à se mettre sur le dos, Kurt continua d’avancer avant de faire un signe de la main au technicien tout en dessinant un large sourire sur son visage.

- Continue de crâner et j’supprime tous les contacts de ton PHS ! Hurlait se dernier en fin de formation, faisant rire Farah et Hadrien. Et tu sais très bien que j’en suis capable !
- Pour un type sur la fin de son service, tu me sembles particulièrement aigri Loris. Dit le sniper en ralentissant son allure pour se positionner à sa hauteur et l’attraper par le bras. Allez, plus vite ce sera fini, plus vite on retourne au vaisseau-mère. Où est-ce que nous devons nous rendre ?
- Les rapports parlent d’un grand requin prêt de l’épave d’un bateau, de l’autre côté du récif. Dit le médecin, se rappelant de l’ordre de mission énoncé durant le briefing. Loris, c’est toi qui possèdes la balise de détresse pour la suite des opérations ?

Le technicien se contenta de grommeler par l’affirmative avant de sortir un petit objet de sa ceinture et le ranger par la suite. Kurt hocha la tête avant de se remettre sur le ventre et guider l’escouade vers une grotte en contrebas de la falaise. Une fois de plus, selon les rapports, il suffisait de passer par cette grotte pour traverser le récif et rejoindre l’épave de bateau. Au moins, il n’allait pas devoir passer leur après-midi à patrouiller dans les mers à la recherche de leur cible.

Quelques coups de nageoire plus tard, l’escouade du SOLDAT arriva finalement devant l’épave du bateau. En sortant de la grotte, ils n’eurent pas d’autre choix que de remarquer le grand requin. Il nageait paisiblement à plusieurs mètres au-dessus de la carcasse en bois, décrivant de grands cercles sans pour autant faire attention à ce qui se passait autour de lui. Amenant son doigt à la bouche, Kurt invitait les membres de son escouade à se faire le plus discret possible. Abaissant son torse, se dirigeant vers le fond de la mer, le médecin donna le signal pour que les autres le rejoignent. Battant de la nageoire, remuant légèrement le fond marin, ils finirent par arriver devant le bateau pour se coller à se dernier.

Levant son regard, Kurt cherchait après n’importe quoi pour finalement distinguer un sabord. N’attendant pas plus longtemps, il grimpa le long de la carcasse pour arriver à la trappe pour ouvrir cette dernière et se glisser dans le bateau. Vérifiant que l’endroit était sûr, il ouvrit de nouveau la trappe et invitait chacun des membres à le rejoindre.

- Félicitation Loris, personne ne t’a remarqué ! Plaisanta Kurt, se redressant de ses bras en attendant de voir la moue boudeuse du technicien. Les gars, nous allons la jouer stratégique aujourd’hui…
- Histoire de changer de tes habitudes ! Se dépêcha de dire le technicien avant de retourner dans son mutisme.
- Vous êtes vraiment attachant. Rigola Farah un instant avant de détacher sa ceinture et la poser sur les restes d’un tonneau en bois, le temps que Kurt puisse aller donner un coup à l’épaule de Loris.
- Nous allons nous servir de l’épave pour piéger le requin, pour qu’Hadrien puisse facilement glisser le collier autour de son cou. Il se retourna en direction du sniper. Toi, tu ne bougeras pas d’ici et nous autres, nous servirons d’appât.

L’espace d’un instant, les regards de Loris et de Farah se croisèrent avant de revenir sur Kurt.

- Tu déconnes là…? Commença le technicien. Les deux tanches ensemble pour servir d’appât alors que vous deux, vous débrouillez comme des chefs sous l’eau !? Kurt, c’est un plan de merde.
- Pour le coup, j’rejoins le p’tit gars. Affirma le Captain Boomboom.
- Croyez pas que je cherche à défendre ma position. Interrompit Hadrien. Au moment ou le requin sera prit au piège, c’est moi qui serais le plus exposé et vaudrais mieux que ce soit moi qui dispose le collier. Il attrapa se dernier et le tendit devant lui. Vous êtes pas à l’aise pour nager, vous ne le saurez pas plus avec ce truc dans les bras et à deux centimètres de la gueule du requin.

Le médecin affirma sans mot les paroles du sniper avant de s’avancer en direction des deux autres membres de l’escouade.

- Loris et moi-même allons attirer son attention avec nos harpons, il verra trois morceaux de gigot et n’aura pas d’autre envie que de se payer une tranche. Ensuite, il tourna son regard en direction de Farah. Ils t’ont bien donné des mines sous-marines…?
- En effet, j’en ai une demi-douzaine. Dit-elle en sortant une boite en acier.
- Arrange-nous une porte de sortie, en direction de la grotte, elles nous protégerons en cas de besoin. Passant sa tête au travers du sabord. Dispose le reste prêt d’ici, nous allons l’attirer ici et dégager une entrée pour qu’il se piège dans le bateau.
- Entendu, j’fais ça. Dit-elle en passant au côté du médecin pour sortir par le sabord, si seulement elle n’avait pas de nageoire caudale à cet instant.

Pas loin d’une dizaine de minutes plus tard, Farah revint par le même sabord qu’elle avait emprunté et jeta la boite de mine sous-marine. Vide. D’un hochement de tête, le chef d’escouade donna le signal pour que chacun se prépare. Kurt, Farah et Loris s’équipèrent du fusil-harpon et remontèrent la cale du navire pour sortir. Et pendant ce temps Hadrien vérifia une nouvelle fois le fonctionnement du collier avant que le reste de l’escouade ne quitte la pièce.

- Ouais, j’préfère ! Souligna Loris. Pas envie de faire péter avec les jouets de la nouvelle.

Ensemble, les trois SOLDATs remontèrent jusqu’à être à portée du requin. Une gigantesque bête, elle devait faire pas loin de cinq mètres de long et le simple fait de la voir se déplacer dans l’eau donnait tout sauf l’envie de s’approcher d’elle. D’un geste, le chef d’escouade ordonna aux deux autres membres de s’écarter et préparer leur tir, la bête n’avait toujours pas remarquer les SOLDATs. Un décompte, et finalement, les trois harpons filèrent dans l’eau et allèrent se planter dans le corps imposant du requin. Et instantanément, l’animal se retourna en deux coups de nageoire en direction des membres de la Shinra.

- Farah, Loris… C’est le moment de vous surpasser. Prévint Kurt avant de passer le fusil dans son dos à l’aide de la sangle.
- J’te retiens, toi et tes idées de merde. Dit le technicien avant de se retourner et filer en direction du cul du bateau. Tournant le regard, le médecin put voir l’experte en explosif faire la même chose et rejoindre la proue du navire.

À son tour, Kurt se retourna et fila directement vers l’entrée de la cale du bateau avant de laisser son regard partir en arrière. Aucune surprise, l’animal se retourna et fonça directement en direction du navire. Cependant, impossible de savoir qui il prenait en chasse et aucun des membres de l’escouade avait la moindre idée de son régime alimentaire et de la cible logique pour sa charge.

Cependant, c’est au moment où le médecin remarqua que le requin bifurqua sur sa droite qu’il comprit qu’il n’était pas la cible. Continuant de battre de la nageoire, Kurt reprit le fusil-harpon dans son dos et tendit la corde aussi bien qu’il le pouvait pour remettre un harpon dans l’encoche. Le bateau était encore à une dizaine de mètres, et la proie n’était pas vraiment loin de la nageoire de Farah. Amenant le fusil à l’épaule, il stoppa sa nage pour redevenir plus ou moins stable avant de presser la détente. La corde se détendit et le harpon s’en alla au travers de l’eau pour se planter dans la proue de navire.

- Et merde… Rugit le médecin en rechargeant son arme tant bien que mal. Loris ! Attire l’attention du requin. Cria Kurt aussi fort qu’il pouvait, espérant que son ordre soit entendu.
- T’inquiète, j’me planque !

Tournant son regard en direction du technicien, Kurt eut juste le temps de le voir s’engouffrer dans l’épave. Apparemment, il n’avait pas du tout compris l’ordre. Portant de nouveau son attention sur le requin, il distinguait la nouvelle recrue nager aussi vite qu’elle le pouvait devant la mâchoire claquante de la bête. Rageant, il arriva enfin à recharger son arme avant de tirer un harpon qui alla enfin se planter dans les flancs du requin. Cependant, cela ne freina pas sa course à un seul moment. Rageant de plus belle, le médecin attrapa un nouvel harpon et chargea se dernier d’un sort de foudre avant de l’encocher dans son fusil-harpon. La munition brilla un instant avant que Kurt ne tire et qu’il se rend compte de son erreur.

Le trait partait à toute vitesse pour se planter dans les flancs du requin et dégager une charge électrique qui toucha aussi Farah dans l’opération. Une chose était sûre, il avait distinctement entendu son cri malgré les litres d’eau les séparant.

Profitant que la bête soit groggy, Kurt nagea à toute vitesse pour atteindre la nouvelle recrue et la prendre dans ses bras. Amenant le bras de la blessée autour de son cou, il chercha ensuite après le sabord et nager aussi vite que sa charge lui permettait. Autrement dit, pas grand chose. Le requin eut déjà le temps de se remettre en route et charger de toutes ses dents le couple de SOLDAT. Sauf qu’avant qu’il n’arrive, l’explosion d’une mine résonna et le souffla alla plaquer les deux membres de l’escouade contre le navire en miette. Laissant un grognement sortir de la bouche du médecin. Alertant le technicien et lui donner assez de temps pour qu’il ouvre la trappe et laisse les deux SOLDATs rentrer à l’abri.

- C’était quoi ce truc !? Demanda Loris en prenant le relais en attrapant Farah.
- Euh… Pas le temps pour ça ! Pressa Kurt en se retournant et ouvrant le sabord, lui laissant voir le requin. Prépare-toi Hadrien !

Kurt fille de nouveau en dehors du navire afin de faire de grand signe en direction du requin, ce dernier discerna tout de suite l’homme-sirène et se jetant dessus à toute vitesse. Le médecin, aidé par Loris, parvint à ouvrir la trappe de sabord pour qu’il puisse échapper à la charge et pour que celui-ci soit bloquer l’espace d’un instant dans la carcasse du navire. Kurt fut projeté en direction de Farah et attrapa celle-ci avant qu’elle n’aille se taper le crâne contre le bois du navire. Hadrien ne se fit pas attendre, poussant aussi fort qu’il le pouvait sur sa nageoire pour couvrir la distance et se poser à côté du requin. Attrapant le dispositif, il passa ce dernier devant le museau de la bête et n’arriva pas pour autant à éviter la mâchoire de la bête. Lui arrachant un cri et laissant une marque sur son avant-bras qui commençait déjà à saigner abondamment.

Ce fut Loris le plus prompt à réagir, il arriva au côté d’Hadrien pour l’écarter de la mâchoire claquante et relever le collier pour qu’il soit bien autour de la bête et activer le dispositif. Aussi subitement qu’au moment de sa charge, le requin cessa toutes actions et se décoinça de sa prison pour retourner nager autour du navire. Calmement.

- Félicitations, Loris. Dit simplement Kurt en déposant la femme, toujours groggy, sur le sol de la cale avant de nager en direction d’Hadrien. Vieux, ça va ?
- Ça ira mieux quand tu te dépêcheras de faire un truc. Dit-il entre deux souffles, un lambeau de chair s’envolant légèrement de la blessure.

Hochant la tête, Kurt reprit son arme et détacha la sangle de cette dernière pour faire un garrot au-dessus du coude du sniper. Il ne disait rien, mais il suffisait de regarder la tête qu’il tirait pour comprendre que ça ne faisait pas du bien. Ensuite, Kurt fit la même chose avec la sangle de l’arme de Loris pour maintenir la chair et éviter qu’elle ne se détache pour finalement préparer une piqûre et l’injecter à Hadrien.

- La douleur va se calmer d’ici un instant et on va retourner à la station, préviens-moi si ça va pas mieux, j’pourrai te faire une seconde dose. Il posa sa main sur l’épaule du sniper et celui-ci hocha la tête en signe de remerciement.
- La balise est activée. Prévint Loris pour ensuite s’approcher prêt d’Hadrien.
- Il s’est passé quoi…? La voix de Farah parvint aux oreilles de Kurt.

Maintenant que le sniper était hors de danger, le médecin alla rejoindre la nouvelle recrue et l’aida à se redresser en la maintenant par la nuque.

- J’ai vu le requin venir vers moi et j’suis partie en direction des mines pour lui échapper, et là, j’ai pris un coup de jus… Dit-elle en se tenant la tête.
- C’est… C’est rien ! S’empressa de dire le médecin, se grattant l’arrière de la tête. Une douleur, un truc ?
- Ma tête me fait super mal, j’ai jamais eu ça avant… Dit-elle péniblement. Et j’ai mal aux bras.
- Oh, je n'ai pas grand chose pour toi. Dit-il en prenant un relaxant musculaire pour l’injecter dans une seringue. Tiens, ça va calmer tes bras et prend ça. Il sortit ensuite deux cachets. Ça ira mieux dans une heures.

Elle grimaça quand le médecin injecta la solution, jusqu’à ce qu’elle gobe les deux cachets et se retourne pour regarder Kurt dans les yeux.

- Merci. Un petit sourire sur le visage.
- Ahem… Il rougit carrément en voyant ça, amenant sa main derrière la tête.
- Bon ! Kurt, Farah… Il y a un blessé, on se bouge ! Cria Loris en faisant déjà passer Hadrien par le sabord détruit.
- Euh… Ouais ! Faut y aller, en route les gars ! Bafouilla Kurt avant de suivre les deux autres membres du SOLDAT.

Plusieurs coups de nageoire plus tard, l’escouade se retrouva de nouveau dans le récif et ils filèrent tous en direction de la station Shinra. Une autre équipe s’occupera de ramener le requin, ce n’était plus leur problème pour le moment.


Dernière édition par Cypher le Lun 9 Oct 2017 - 12:10, édité 1 fois
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Playboy Milliardaire
Masculin
Nombre de messages : 434
Age : 21
Localisation : Vaisseau-Mère
Date d'inscription : 01/04/2012

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Boss
XP:
286/650  (286/650)
Mer 12 Avr 2017 - 18:06
[insérez mot introducteur]

J'ai bien fait de te faire aller là-bas, bonne mission ! Alors ouais, là tu vas me dire "ouais comme d'hab, d'façon il en faut peu pour lui faire plaisir Cool " et... c'est pas faux. Mais là c'était mieux que d'habitude ! J'ai vraiment bien aimé !

Pour te dire, j'ai très peu de choses négatives à souligner. L'action est bien, tu décris bien le truc, tout le monde participe, personne n'est effacé (t'as pris en compte mon précédent commentaire j'suis content). Alors ouais, on peut toujours dire que c'est dommage que sur les 4 y'a 3 sirènes, mais c'est pas ultra grave non plus.

J'ai bien aimé le délire de la zone pour apprendre à nager, et l'apprentissage justement. C'était sympa et bien pensé. Je sais plus qui l'avait fait aussi, mais c'était une bonne idée. J'aime bien les interactions de Kurt et de Farah. C'est rigolo, et ça a pas l'air forcé, ça me semble naturel donc tant mieux ^^ J'ai hâte de voir la suite du truc. Et puis... on s'aperçoit que Kurt est une grosse timide en fait, c'est rigolo !

Sinon l'endroit où j'ai tiqué c'est le Tir de Foudre. J'me disais "ouais... c'est pas plus con qu'un Tir Infernal. Sora dans les jeux il peut faire foudre dans l'eau sans griller tout le monde donc j'imagine que ça passe", puis finalement au paragraphe suivant, tu mets quand même une conséquence. Sans dire que c'est exceptionnel, j'trouve que c'est fair-play. Pareil pour le tir que tu rates peu avant. Parce que ouais, un tir, on a tendance à l'oublier, mais ça peut rater !

Le plan était bon aussi, il m'a semblé cohérent. Par contre (!), le coup du garot dans l'eau, j'sais pas si c'est super faisable. Et puis les cachets... j'me suis dit juste un truc : t'aurais fait comment si c'étaient des cachets effervescents ? T'aurais fait mousser tout Atlantica ça aurait été ouf.

Bref, c'était bien sympa !

Périlleux : 38 xp, 350 munnies, 3 PS. Un en magie, un en dex et un en... symbiose ! Le premier je crois.
Attention...
Tu gagnes un coquillage ! Mais pas n'importe quelle coquillage ! C'est un coquillage super beau, avec des traces d'algues dessus. Il est bleu.


_______________________________
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Toutes les eaux sont couleur de noyade. [PV Aélis]
» Eaux croupies, rattus norvegicus
» Dégâts des eaux [Jena]
» [ Toutes les eaux sont couleur de noyade ] - [ PV ]
» Pierre, sauvé des eaux!