Derniers sujets
» L'enthousiasme éternel
par Agon Wiley Aujourd'hui à 4:31

» Beau gosse
par Arthur Rainbow Aujourd'hui à 4:06

» Hybris
par Arthur Rainbow Aujourd'hui à 0:24

» Rex tremendae
par Matthew March Hier à 21:55

» Reading Project
par Sauron Hier à 21:00

» Un soir, une fête, une femme, un homme
par Septimus Hier à 20:55

» Pensées rationnelles
par Cissneï Hier à 19:29

» Entremetteuse
par Arthur Rainbow Hier à 19:24

» Aux abonnés absents
par Rufus Shinra Hier à 12:02

» Les Orphelins
par Septimus Mar 19 Sep 2017 - 19:06

» Changer de tête
par Pamela Isley Mar 19 Sep 2017 - 18:15

» La nature a horreur du vide
par Lenore Mar 19 Sep 2017 - 12:00

» Les sans-coeurs aussi ont le droit de se marrer
par Lenore Mar 19 Sep 2017 - 9:37

» Le glorieux et puissant être mystérieux !
par Surkesh Lun 18 Sep 2017 - 23:31

» De retour au bercail...
par Surkesh Lun 18 Sep 2017 - 22:20


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant
 Diplomatie
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Seigneur des Esprits
Féminin
Nombre de messages : 112
Age : 30
Localisation : Pangée
Date d'inscription : 09/11/2016

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Commandant
XP:
399/400  (399/400)
Mer 12 Avr 2017 - 13:31




Diplomatie



Je retournais en mission une nouvelle fois, mais j'allais rester dans le royaume de la Coalition Noire.

Depuis que j'avais recruté Bisley à la société Krey à San Fransokyo, il n'étais peut-être pas très à l'aise. Du moins, c'est ce que Death avait ressenti lors de son entretien avec lui et je devais faire en sorte qu'il se sente bien parmi nous.

Il avait été obligé de tout abandonner et même s'il ne le montrait pas directement, il fallait que je le sache. De plus, je ne l'avais pas revu -sauf le jour où j'ai rencontré sa femme et ses enfants- pour lui dire que sa femme l'aimait.

Je me présentais donc à sa maison, et appuyais sur le bouton de sa sonnette. J'attendais quelques secondes, puis une voix féminine à l'intérieur de la bâtisse me dit qu'elle arrivait.

Je retapais délicatement mes vêtements. Il n'y avait aucune vraie raison à faire ça. Mais ma dernière mission à Agrabah m'avait un peu dérangé. Ma tenue était propre, j'avais eu le temps de me reposer... Mais le fait d'aller chez les gens, c'est plus agréable pour la personne qui nous reçoit d'avoir à faire à quelqu'un de présentable.

Lorsque la porte s'ouvrit, j'aperçus Samirella -toujours aussi ravissante-, elle se mit à sourire un peu plus en voyant que c'était moi qui venait lui rendre visite.

- Ho bonjour Milla ! Comment allez-vous ?
- Merci très bien. Pardonnez-moi de vous déranger mais...
- Si vous souhaitez voir Bisley, il est dans son bureau. Je vous accompagne.


Je la remerciais en souriant et pénétrais dans la maison. Elle était très belle. Plutôt bien décorée et je me souviens très bien que c'était Sheena qui s'occupait de toute cette partie dans notre maison. Et Samirella et elle, avaient tous les deux des gouts similaires.

Les pièces de la maison étaient assez spacieuses, plutôt bien éclairées. J'entendis les voix de Sorey et Mikleo en train de jouer dans une pièce adjacente. Samirella m'indiqua le bureau où se trouvait Bisley, je frappais à la porte. Il me dit d'entrer ce que je fis.

Il était assis derrière un bureau où étaient posés différents papiers, livres et tout un tas de choses. Le pauvre homme avait l'air de se perdre dans son travail. En me voyant, il se leva et vint me serrer la main.

- Bonjour Milla !
- Bisley ! Je ne vous dérange pas ?
- Non, bien au contraire. J'ai une excuse pour pouvoir faire une pause grâce à vous.


Je lui. Cet homme était extrêmement gentil ,même si si lors de notre première rencontre, il avait l'air de s'énerver sur son travail. Je lui fis signe de s'assoir et je m'installa sur une autre chaise près de la sienne.

- Comment vous sentez-vous ?
- Bien, pourquoi cette question ?
- Mon supérieur, Death. Il a l'impression de vous avoir un peu forcé la main.
- Ho non. Loin de là... Enfin, si un peu. Mais, c'est juste que j'ai eu l'impression d'être vu comme un esclave sur le coup.
- Je suis désolée. D'autant plus que je vous avais dis que ça ne serait pas le cas.
- Ce n'est pas de votre faute. Mais c'est l'effet que j'ai pu ressentir. Mais en y réfléchissant après, je me suis rendu compte que ce n'était pas ça et que c'était mon nouveau boulot. Je travaille toujours pour quelqu'un... Mais c'est différent.
- Il n'y aucun malaise alors ?
- Aucunes, promis !
- C'est parfait alors. Vous vous souvenez, lors de notre rencontre, je vous avais parlé d'une machine ?
- Oui, je m'en souviens très bien.
- J'ai les plans avec moi. Dis-je en lui tendant les documents. Le bâtiment dans lequel vous pourrez travaillé à été nettoyé récemment par un de mes collègues.
- C'est super ça !
- Nous essayons de tout mettre en œuvre pour que vous soyez parfaitement bien installé et que votre travail ne soit pas réalisé dans de mauvaises conditions.


Il se mit à sourire et regarda les plans qu'il avait déplié sur son bureau. Je préférai ne pas l'interrompre, il avait l'air concentré, mais c'est lui qui mit fin à ce silence qui commençait à être gênant.

- C'est quoi cette machine au juste ?
- C'est une machine qui appartenait au Père Noël. Nous avons réussi obtenir les plans, mais il nous est impossible de comprendre le charabia de... Tout ça. Répondis-je en grimaçant légèrement.
- Je vois. Et c'était pour ?
- Créer des jouets à une vitesse... Inconsidérable.
- Je comprends. Et bien je vais me pencher là-dessus très rapidement.
- Prenez votre temps.
- Non. Vous m'avez permis de sortir d'une situation que je ne supportais plus. C'est la moindre des choses que je puisse faire.


Je me relevai de ma chaise et lui serra la main avant de quitter le bureau pour partir de la maison. Samirella était dans la cuisine et me raccompagna jusqu'à la porte que je franchissais.

Je pouvais désormais rassurer Death sur les pensées de Bisley et son enthousiasme pour la création de la machine.









avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Le Boucher de Grimm
Masculin
Nombre de messages : 455
Age : 27
Date d'inscription : 05/02/2014

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Boss
XP:
934/0  (934/0)
Jeu 13 Avr 2017 - 12:18
Bisley et Milla, le meilleur duo que j’pouvais espérer avoir !

En vrai, j’suis vraiment content que tu sois la personne ayant eu à s’occuper de cette série de missions. À la base, il s’agissait simplement du recrutement d’un pnj pour la Coalition Noire afin d’atteindre un plan. Et maintenant ? Nous avons vraiment quelque chose que nous pourrions présenter dans les personnages prédéfinis, vraiment, tu nous a donné une histoire, un caractère et un physique à se type et j’suis vraiment content de tout ce qui est fait autour.

Et j’ose croire que t’apprécie aussi le personnage.

Bref ! Pour parler de ta mission. En soit, j’ai pas grand chose à critiquer… Outre les habituelles remarques, genre, pense à relire ta mission pour éviter les fautes d’inattention… La dernière mission à Agrabah m’avait tellement botté que j’avais déjà l’appréhension de me dire : « Ouais, elle ne sera pas aussi bien » et ça a l’air super méchant de dire ça. Sauf que non ! J’veux simplement dire que, j’savais que cette mission allait te donner envie, mais je n'allais pas croire que tu mettrais la barre au même niveau. J’sais pas si j’suis clair. Tout ça pour dire que, ta mission est sympathique par rapport à l’ordre de mission.

Emmène le livre jusqu’au type et tape la causette, il y a déjà eu des choses bien plus exaltantes à faire comme mission.

Donc, j’pense pas aller plus loin. Les comparaisons entre ta famille décédée et celle-ci sont touchantes, j’aime te voir faire vivre cette famille de pnj. Simplement dire que les jumeaux sont en train de jouer, c’est rien dans un texte, pourtant cela donne vie au pnj. Nous n’imaginons pas qu’il se retrouve ranger dans une armoire et on ne les ressort qu'en cas de besoin.

Voilà ! J’pense avoir faire le tour, c’est une mission sympathique.

Mission accomplie !


Très Facile : 6 points d'expérience + 55 munnies + 1 PS en Symbiose !

_______________________________
 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bush, Lula et Haiti: La diplomatie de l'éthanol (H en M)
» Changements tant attendus dans la Diplomatie Haitienne.
» (Haïti-Diplomatie) Le Palais veut des diplomates vendeurs
» Haiti : Repenser la diplomatie [Alterpress]
» Les déboires de la diplomatie haïtienne