Derniers sujets
» La Menace Chocolatée
par Huayan Song Aujourd'hui à 14:24

» Il faut du soin
par Pamela Isley Aujourd'hui à 12:18

» Thé glacé sous les palmiers
par Kurt Brown Hier à 16:25

» Aux abonnés absents
par Kurt Brown Hier à 15:06

» Après une pause
par Abigail Underwood Hier à 13:24

» Libre, l'univers pour t'accueillir
par Abigail Underwood Hier à 13:11

» Est-ce qu'il y a un médecin dans l'assemblée ?!
par Chen Stormstout Hier à 12:04

» Entre ciel, terre et campagne
par Agon Wiley Hier à 9:49

» Des morceaux de Fred dans les cheveux
par Jecht Hier à 1:43

» Les Orphelins
par Natsu Dragneel Mer 19 Juil 2017 - 21:43

» Réglementations et demande de Partenariat
par Le Cygne Mer 19 Juil 2017 - 16:45

» Trois petits oiseaux
par Le Cygne Mer 19 Juil 2017 - 7:18

» Chasse aux trésors et/ou aux monstres
par Lili Mar 18 Juil 2017 - 10:47

» La Chute de Nottingham
par Freyja Crescent Lun 17 Juil 2017 - 23:23

» Une main tendue
par Cissneï Lun 17 Juil 2017 - 21:27


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant
 Work it harder - Make it better - Do it faster - Makes us stronger
avatar
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
L'Assassin écarlate
Masculin
Nombre de messages : 110
Age : 22
Localisation : Ici et la, en voyage constant
Date d'inscription : 11/09/2016

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Capitaine
XP:
314/350  (314/350)
Lun 3 Avr 2017 - 16:30

Enfin, après un moment de convalescence, ta forme olympique est revenue à toi. Mais, afin de ne pas retourner dans de mauvaises conditions sur le champ de bataille, tu décides d’aller à la salle d’entraînement du Manoir Abandonnée pour te refamiliariser au maniement de tes armes. Avant de partir, tu as laissé la Caserne aux bons soins de Safety.

Il n’y a personne dans la pièce, au moins tu es sûr de ne pas être dérangé. Tu enlèves ton manteau afin d’être plus à l’aise dans tes mouvements, te places au milieu de la salle et saisis tes deux épées. Fermant les yeux quelques instants afin d’atteindre un stade de concentration extrême, tu arrives finalement à imaginer les fantômes d’adversaires. Gardant les paupières closes, tu visualises parfaitement ton environnement tout en toisant tes ennemis.

Ça y est, ils chargent enfin vers toi. L’un portant son épée au-dessus de sa tête, l’autre son arme en garde basse. Ce dernier est le plus rapide. Il tente de te déborder par la droite et de t’asséner un coup. Tu l’esquives d’une pirouette sur la droite et lui tranches le flanc. Le deuxième est juste derrière, il t’attend de pied ferme. Sa lame fend l’air, mais tu l’évites d’une roue habilement exécuté. Ton épée trouve le dos de l’homme, le terrassant sous le coup. Au moins, tu n’as pas vraiment perdu la main.  

Sans crier gare, ton imagination faisant tout le travail, tu reçois une attaque-surprise qui t’envoie dans le râtelier non loin. À cause du choc, tu laisses tomber tes épées qui glissent sur le sol. Tendant le bras afin de trouver quelque chose pour taper, tu finis par ramasser une arme dont tu n’as pas vraiment l’habitude. Une faux vient se faufiler sous ta main. D’un bon, tu te relèves et essayes de te faire au poids et à l’allonge de cette nouvelle arme.

De surcroît, deux hommes te font face. Il ricane, te provoque, mais tu gardes ton sang-froid. Tu te lances vers eux en armant ton geste, le manche tendu vers l’extérieure. Une fois à leur hauteur, tu essayes de les atteindre, mais n’ayant pas l’habitude de son poids, tu te fais emporter et les dépasses sans les toucher. Tu te relèves, un peu honteuse, mais ne perds pas l’envie de maîtriser la faux que tu tiens. Tu respires et reprends tes esprits. Réfléchissant à une manière pratique de manier cette nouvelle lame, tu t’avances. Ils t’attentent en gardes, prêts à en découdre. Tu leur fais signe de s’approcher, sûre de toi. Ils s’exécutent et s’élancent à nouveau dans ta direction. Tu te prépares à les recevoir. Une fois qu’ils sont proches de toi, tu te mets enfin en action. Tu lances ta faux autour de ta taille pour couvrir un maximum de zone près de toi. Le premier des deux s’évanouit dans l’immensité de ton mental. Tu fais rouler ton arme dans ta main afin de parer le coup que t’assène ton ennemi et réplique par une attaque verticale lui balafrant tout le torse.

Tu rouvres enfin les yeux et constates que ton corps est endolori. Tu sens que tu vis, ça t’a fait du bien. Ramassant tes deux épées sur sol, ton visage arbore un léger sourire. Tu remets ton manteau après avoir rengainé et quittes la pièce avec la perspective d’un nouveau défi, venir à bout de la maîtrise de la faux de combat.


avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Le Boucher de Grimm
Masculin
Nombre de messages : 439
Age : 27
Date d'inscription : 05/02/2014

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Boss
XP:
888/0  (888/0)
Ven 7 Avr 2017 - 10:20
Bien, il est temps de noter l’entraînement de notre nouvelle intendante ! Alors, avant de commencer, sache que ce commentaire risque d’être fort court.

Pourquoi ? Pour la simple et bonne raison qu’il s’agit d’un entraînement, et il y très souvent pas beaucoup de choses à dire ou encore à critiquer. En gros, si s’agit de l’apprentissage de nouvel technique lié à des compétences récemment acquise, j’viendrais seulement te dire s’il y a une erreur d’interprétation ou une mauvaise utilisation de cette dernière. Dans le cas présent, s’il s’agit d’une discipline de ton personnage pour affûter ses réflexes et se maintenir à jour, j’vais simplement pouvoir parler de ce que tu fais et s’il y a des difficultés à comprendre tes actions et déplacements dans l’espace.

Pour le coup, j’ai pas eu de problème à me repérer ! C’est bien écrit et compréhensible et j’vois qu’il y a eu une relecture, comme je n’ai pas remarqué de faute d’inattention. Et après, c’est intéressant comme manière de décrire le combat, je parle des positions de garde ennemi.

Après, ça n’engage que moi. J’me demande s’il est plus pertinent qu’une salle d’entraînement se trouve dans le manoir abandonné ou bien dans la caserne de la Garde Noire. Ce que je veux dire, c’est simplement que l’armée humaine de la Coalition Noire se trouve à la caserne et qu’il y a probablement une meilleure infrastructure pour cela dans la caserne que dans le manoir. Après, la caserne « t’appartient » et je n’ai jamais fait que des entraînements dans la cours centrale. Question de point de vue.

Enfin… Voilà, voilà… J’ai vraiment pas grand chose à dire de plus ^^

Il y a un lien évident avec l’envie de maîtriser une faux, et vraiment, j’ai eu super envie de répondre à ce rp en temps que Death au lieu de le noter. Ça aurait pu faire quelque chose d’intéressant pour nos personnages, cependant, tu es déjà dans pas mal de rp avec Abigail et je n'avais pas envie de te mettre cette pression supplémentaire. Du coup, ça attendra plus tard ! Et j’en profite pour ajouter une chose.

Tout le monde peut intervenir dans les rp des autres membres du forum, pour peu qu’il y ait une logique rp. Si demain, Death s’en va à Port Royal et vient pisser sur le paillasson devant le Centurio, j’imagine que la moitié des Mercenaires viendront me casser la gueule pour cet affront ! Toutefois, si mon rp se termine avec un truc du genre :

« Ma vessie bien vidée, j’faisais un signe de la main au tenancier avant de sauter pour atteindre son toit et courir en direction de la station Shin’ra. Usant de toute ma vitesse, je creuse l’écart pour rejoindre mon vaisseau et décoller afin de retourner à la Cité du Crépuscule. »

En faisant cela, je me protège de l’intervention de n’importe quel rpiste pour la simple raison que je peux le faire avec ma vitesse et ma dextérité (c’est un exemple, j’sais bien que personne ne me laissera le temps de pisser sur le paillasson) et le rp aura servit à quoi ? Pas grand chose, outre la blague de me pointer devant le QG ennemis dans lequel ma tête est mise à prix. C’est une petite remarque, simplement pour dire que tu bloques légèrement l’intervention en disant directement que tu quittes la pièce. Genre, si j’avais envie d’intervenir, j’aurai eu besoin d’une pirouette pour expliquer mon arrivé.

Finalement, j’ai beaucoup parlé ! Sauf que ça n’avait pas grand chose à voir avec ta mission et j’ai pas grand chose à dire pour t’aider. Voilà.

Exploit accompli !

Facile : 12 points d'expérience + 100 munnies + 2 PS. Deux en Psychisme.

_______________________________
 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ¤~~You still have lots more to work on~~¤
» Live Fast, Die Young and Make a Beautiful Corpse - Anastasia Vanderbilt ?
» MAKE YOUR OWN FAIRYTALES
» And in the end, the love you take is equal to the love you make ? Diana Angelus Leroy
» you make me shine ? shane