Derniers sujets
» La Menace Chocolatée
par Huayan Song Ven 21 Juil 2017 - 14:24

» Il faut du soin
par Pamela Isley Ven 21 Juil 2017 - 12:18

» Thé glacé sous les palmiers
par Kurt Brown Jeu 20 Juil 2017 - 16:25

» Aux abonnés absents
par Kurt Brown Jeu 20 Juil 2017 - 15:06

» Après une pause
par Abigail Underwood Jeu 20 Juil 2017 - 13:24

» Libre, l'univers pour t'accueillir
par Abigail Underwood Jeu 20 Juil 2017 - 13:11

» Est-ce qu'il y a un médecin dans l'assemblée ?!
par Chen Stormstout Jeu 20 Juil 2017 - 12:04

» Entre ciel, terre et campagne
par Agon Wiley Jeu 20 Juil 2017 - 9:49

» Des morceaux de Fred dans les cheveux
par Jecht Jeu 20 Juil 2017 - 1:43

» Les Orphelins
par Natsu Dragneel Mer 19 Juil 2017 - 21:43

» Réglementations et demande de Partenariat
par Le Cygne Mer 19 Juil 2017 - 16:45

» Trois petits oiseaux
par Le Cygne Mer 19 Juil 2017 - 7:18

» Chasse aux trésors et/ou aux monstres
par Lili Mar 18 Juil 2017 - 10:47

» La Chute de Nottingham
par Freyja Crescent Lun 17 Juil 2017 - 23:23

» Une main tendue
par Cissneï Lun 17 Juil 2017 - 21:27


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant
 L'Aurore ou le matin d'un nouvel espoir
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
L'Aquilon
Masculin
Nombre de messages : 291
Age : 24
Localisation : Entre la lumière et l'obscurité... dans les limbes du coeur
Date d'inscription : 14/05/2012

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Capitaine
XP:
232/350  (232/350)
Sam 1 Avr 2017 - 12:47
-T’es sur de ton coup là ?

-Mais oui ! Répondit Richard en finissant les dernières retouches.

-Et dis toi que tu fais ça pour le bien de tout un peuple, renchérit Henry, hilare sur une chaise.

-Ouais mais… je trouve ça trop...

-Je t’assure que tu es très bien ! Ajouta Emma assis sur son lit, un livre posé à côté d’elle.

Septimus ne répondit rien, et laissa l’albinos finir son travail. Lorsque ce dernier eut fini, il put se regarder dans la glace. Ses longs cheveux blonds d’habitude attaché en queue de cheval courraient sur ses épaules, et étaient légèrement bouclés. Ça, il l’acceptait assez facilement. C’était le reste du travail de ses amis qui lui posaient problème. Emma avait sélectionné pour lui un rose pale, et un eyeliner très léger. Richard lui avait confectionné une robe rose aux manches transparentes et bouffantes. Et le colosse s’était délecté du spectacle.


-J’reviens des que possible, grommela-t-il en sortant de sa chambre.

En lisant l’éclaireur ce matin, le couturier avait eu une idée de génie – selon ses propres termes – pour remonter le moral des habitants du Domaine Enchanté qui déplorait la perte de leur princesse, disparue il y a cinq ans de cela. Pourquoi l’étudiant avait-il accepté ce plan ? Probablement par bonté de coeur – ou parce qu’il avait des tendances de travesti… il préférait la première option.

Lorsqu’il traversa les couloirs de l’académie, une pluie de rires, de moqueries et de sifflements accompagnèrent son passage. Ses joues prirent la teinte de sa robe, mais le maître de la keyblade continua d’avancer, en faisant attention à ne pas se fouler une cheville à cause de ses talons – la brune disait que c’était l’accessoire et le détail indispensable pour parfaire sa tenue. Prenant une grande inspiration, il se prépara à quitter l’établissement pour se rendre jusqu’au hangar qui contenait son vaisseau. Il retenait Richard et ses idées à la noix. La prochaine fois, il n’aurait qu’à s’y coller.

Arrivé à son vaisseau, la blonde se dépêcha de monter à l’intérieur, et de quitter ce monde de fous. En chemin, elle avait croisé énormément de monde – il y avait un spectacle ou quoi ? - et pas mal de cinglés. Des mères de famille avaient été outré par sa tenue et l’avaient frappée. Des hommes en chaleur lui avaient mis la main aux fesses. Et deux parmi ceux-là avaient refusé de la croire lorsqu’elle disait être un homme – ils avaient juste regretté son manque de poitrine. Toutefois, le calvaire était enfin fini – pour l’instant – et elle se dirigeait en toute quiétude vers le château du roi Stéphane.

Le travesti se posa non loin des murailles du château – il ne s’imaginait pas faire des kilomètres avec des talons… comment faisaient les filles ? Il remonta le chemin et passa la herse qui empêchait tout intrus de pénétrer la ville. Celle-ci lui apparut déserte et bien calme. Beaucoup trop calme. Port Royal et le Jardin Radieux grouillaient de vies – pas de la même vie en revanche. Cette bourgade lui donna un sentiment d’effroi, de morosité. Les habitants avaient-ils subis une nouvelle épreuve ?

Déglutissant péniblement, le jeune homme se dirigea vers le château, regardant à droite et à gauche pour espérer découvrir ce qu’il s’était passé – ou ne pas être pris en traître au détour d’une ruelle. Les volets des maisons étaient clos, les cheminées des commerçants ne crachaient aucune fumée. Devait-il crier pour prévenir les gens ? Non. C’était une mauvaise idée. Plus pour sa sécurité, que celle d’éventuels personnes qui se terraient chez eux.

Le keybladeur put traverser la ville sans encombre jusqu’au second mur qui entourait le château. Il pénétra dans la cour qui était aussi belle que les espaces verts du Jardin Radieux – peut-être même plus – s’il faisait exception de la grande batisse près du mur. Était-ce là où les gardes dormaient ? Où ils rangeaient le matériel ? Possible, mais il n’en aurait aucune certitude à moins d’aller voir. Cependant, avant qu’il n’ait pu esquisser le moindre pas, les deux hommes en armure qui gardaient la porte du palais poussèrent des cris en le voyant. Immédiatement, ils rentrèrent à l’intérieur, en continuant de pousser leur hurlement. Une pointe de vexation naquit dans son cœur et parmi sa surprise. Il n’était pas si laid que ça tout de même !

Alors que Septimus se dirigeait d’un pas lent vers le lieu où avaient fui les gardes, des trompettes et des cors sonnèrent un peu partout. Il crut même entendre un nom être prononcé parmi tous ces bruits. Aurore. Alors voilà de quoi il s’agissait. En le voyant de loin, les guerriers l’avaient pris pour la princesse. Il souffla de soulagement et un sourire apparut sur ses lèvres. Il n’était donc pas si laid au point de faire fuir les gens. Mais cet air réjoui ne dura qu’un instant. Si les hommes du roi étaient partis prévenir tout le monde que leur chère disparue était de retour… ne risquait-on pas de le punir sévèrement pour avoir trompé tout le monde ?

Prit de panique, l’étudiant accéléra le pas en direction du château au moment où le roi et la reine sortaient précipitamment. Derrière eux, il pouvait apercevoir des cuisiniers, un bouffon, et tout un cortège au garde à vous. Pourquoi avait-il écouter ce stupide albinos ? Pourquoi avait-il accepté de se déguiser en fille… en leur fille ?


-Ma… majesté, s’écria-t-il. Excusez…

-Ma fille ! Hurla-t-il. Ma magnifique fille est de retour ! Prévenez les villageois ! Prévenez l’éclaireur ! J’organise la plus grande fête qui soit ! Tout le monde est invité !

Qu’avait-il fait ? Le maître de la keyblade souhaitait simplement leur remonter le moral, pourquoi pas les faire rire. Il n’avait jamais eu l’intention qu’une telle situation disproportionnée arrive. Tout était hors de contrôle, et il allait encore une fois finir dans des cachots. Il avait vraiment besoin d’apprendre à utiliser sa tête.

-Majesté, dit-il d’une voix forte en s’inclinant, faute de pouvoir s’agenouiller. Je m’excuse de vous avoir trompé. Je ne suis pas Aurore…

-Qu’est-ce ? Demanda le roi en ralentissant.

-J’ai lu que votre fille avait disparu depuis cinq ans, et un ami à moi pensait que de me voir habillé comme votre fille pourrait vous remonter le moral. Ou vous faire rire comme ça a été le cas pour mes amis. Je n’avais aucunement l’intention de vous tromper.

-Non… Ma fille, répliqua-t-il d’une voix brisée, les larmes aux yeux.

-Je… Si vous le désirez…

-Partez, le coupa-t-il. Je ne veux plus vous voir.

La blonde soupira, de soulagement mais également de déception. Elle avait encore tout fait raté, et blessé des gens qui ne le méritaient pas. Surtout après tout ce qu’ils avaient traversé. Elle se redressa, et tourna les talons, littéralement. Peut-être pourrait-elle prendre un cours sur la comédie, et l’art de faire rire à son retour. Mais le plus important, c’était qu’elle avait trois personnes à assassiner.
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Maître brasseur
Masculin
Nombre de messages : 320
Age : 27
Date d'inscription : 21/05/2013

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Capitaine
XP:
271/350  (271/350)
Lun 3 Avr 2017 - 11:25
Eh bien, il a de la chance mon petit Septimus. Première personne à avoir posté pour l’évènement du 1er avril, et premier à être noté ! Tu sens le poids du jugement sur tes épaules ?

Alors, j’vais fonctionner de la manière suivante pour les notations de l’event : la critique sans gentillesse et après, mon appréciation sur ce que vous avez faite pour la journée des blagues.

La critique vient ici d’une interprétation. J’ai tendance à penser qu’il vaut mieux ne pas parler d’un évènement en rp tant qu’il n’est pas fini, ce que tu as fait avec Bouc Émissaire et t’as bien prit soin de parler de la nuit de Swain. Et ma critique vient justement de cela, simplement qu’après la nuit de Swain, il semblerait qu’il n’y ait pas de vie dans la ville du Domaine Enchanté. Entièrement d’accord qu’il n’y a plus de gardes du Roi, comme ils sont mort, mais pourquoi est-ce que tu ne tombes pas sur des patrouilles du Sanctum dans les rues ? Ou peut-être devant des villageois en révolte et demandant des explications ?

Voilà ce que j’ai envie de critiquer cela, simplement que la ville semble « morte » alors que ce n'est pas pour autant que le Sanctum devrait arrêter de faire patrouiller ses hommes. Qu’ils soient complètement crevé ou non. Ce genre d’évènement peut amener des sans-coeur à apparaitre, et vaudrait mieux que les Templiers soient présent.

Voilà, c’est tout !

Maintenant, j’ai envie de féliciter l’auto-dérision que tu as fait preuve avec ton propre personnage. Peu de gens iront jusque-là pour une simple blague, genre, Death n’irait jamais se travestir pour le plaisir de faire une blague.

Ce qui est vraiment bon, c’est d’avoir joué le jeu jusqu’au bout. Nous suivons la loose de Septimus de sa chambre d’étudiant jusqu’aux portes du Château du Domaine Enchanté. Genre, j’ai adoré m’imaginer Septimus avec les cheveux détachés, la robe aux couleurs fortement masculine, les talons et le maquillage. Vraiment, cela m’a vendu du rêve d’imaginer ça. La cerise sur le gâteau aurait été de te voir faire un signe au Roi et à la Reine avant de vendre la mèche, ça aurait été priceless ! D’ailleurs, j’vais être honnête, j’ai bien rigolé en lisant et relisant ta mission.

L’event était un peu idiot, pour autant, j’suis content d’avoir commencé cette journée avec ça. C’est très bon et ça fait plaisir à voir.

Farce accomplie !


Normal : 21 points d'expérience + 266 munnies + 3 PS. Un en Défense, un en Vitesse et un en Psychisme !

_______________________________
 
 
 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La guerre des clans • Nouvel Espoir
» Arc 1 - Un nouvel espoir
» x Nouvel Espoir x
» Un nouvel espoir pour les Amazones
» [Pokémon ~ Schoolfic] L'Aurore d'un nouvel amour