Derniers sujets
» Après une pause
par Abigail Underwood Aujourd'hui à 13:24

» Libre, l'univers pour t'accueillir
par Abigail Underwood Aujourd'hui à 13:11

» Est-ce qu'il y a un médecin dans l'assemblée ?!
par Chen Stormstout Aujourd'hui à 12:04

» Entre ciel, terre et campagne
par Agon Wiley Aujourd'hui à 9:49

» Des morceaux de Fred dans les cheveux
par Jecht Aujourd'hui à 1:43

» Les Orphelins
par Natsu Dragneel Hier à 21:43

» Thé glacé sous les palmiers
par Natsu Dragneel Hier à 21:41

» Aux abonnés absents
par Le Cygne Hier à 18:28

» Réglementations et demande de Partenariat
par Le Cygne Hier à 16:45

» Trois petits oiseaux
par Le Cygne Hier à 7:18

» Chasse aux trésors et/ou aux monstres
par Lili Mar 18 Juil 2017 - 10:47

» La Chute de Nottingham
par Freyja Crescent Lun 17 Juil 2017 - 23:23

» Une main tendue
par Cissneï Lun 17 Juil 2017 - 21:27

» Bouc émissaire
par Vesper Earl Lun 17 Juil 2017 - 17:53

» Pic-nique désenchanté
par Chen Stormstout Lun 17 Juil 2017 - 13:11


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant
 Le Terrible Gardien
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Le Boucher de Grimm
Masculin
Nombre de messages : 439
Age : 27
Date d'inscription : 05/02/2014

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Boss
XP:
888/0  (888/0)
Ven 17 Mar 2017 - 8:44

Il fallait faire quelque chose de cette bête.

Depuis combien de temps avions-nous cette énorme bestiole au bout d’une laisse, deux ans ? Trois ans ? Honnêtement, je n’en savais plus rien. C’était presque devenu une habitude de passer à côté du t-rex quand j’entrais par la porte principale. D’ailleurs, est-ce que nous lui avions donné un nom, et pourquoi diable Ariez voulait un animal de Fantasia pour garder la porte du manoir ? J’lui suffisais pas, apparemment. Putain, c’est vrai quoi. Outre lui filer des rebelles à bouffer et éviter qu’il ne croque l’un ou l’autre coalisé un peu trop curieux, il n’a jamais servi à rien. Sauf peut-être le jour où j’ai eu à le combattre pour le dominer, histoire qu’il arrête de prendre n’importe quoi pour un amuse-gueule. Et assuré le spectacle, j’me rappel du jour où la moitié du personnel du manoir c’était attrouper pour me regarder combattre.

Décidément, il fallait faire quelque chose de cette bête. Et si possible, rendre le monstre utile en cas de problème.

— Retirez-lui sa laisse, et son collier.
Il y avait des Gardes Noires autour de moi, deux occupés à garder le dinosaure en tout heure de la journée comme de la nuit. Alors que moi, j’me retrouvais devant la bête couchée au sol à l’observer depuis une dizaine de minutes. Ils échangèrent un regard avant de me demander de répéter l’ordre. Soupirant un instant, j’me suis retourné et j’ai regardé les deux gardiens dans les yeux en fronçant les sourcils. Pas la peine de faire un dessin, ils ont enfin décidé de s’exécuter.

Le bruit métallique des chaînes résonnant dans un cliquetis sonore alors que, lentement, la bête sortait de sa léthargie. Finalement, la lourde chaîne tomba au sol ainsi que le collier quand l’animal se dresse de toute sa hauteur.

Mine de rien, il faisait facile deux ou trois fois ma taille. Mon regard ne quitta pas le siens alors qu’il hochait la tête de gauche à droite, faisant battre son énorme tête, comme s’il respirait enfin sans son collier. Les deux gardes ne se sont pas fait attendre avant de reculer pour prendre les lances électrifiées qu’ils utilisaient pour calmer l’appétit de notre reptilien. Les minutes passèrent sans qu’il tente pour autant de quitter la zone que nous lui avions délimitée depuis aussi longtemps. Nous avions une bête sauvage à l’époque, dorénavant, il ne s’agissait plus que d’un chien habitué à sa niche et à son confort.

Il fallait faire quelque chose de cette bête, ou bien, elle ne servira à rien en cas d’attaque.

Sans quitter la créature des yeux, je reculais pour ensuite m’abaisser et attraper la hache du bourreau. Depuis le jour où je me suis rendu à la Salle d’Arcade, je ne m’en sépare pas pour apprendre à la maîtriser. Et sans me vanter, je suis dorénavant capable de combattre n’importe qui de présent à la Coalition Noire avec cette arme. Bref, j’amenais l’arme sur mon épaule d’un geste ample avant de m’avancer vers la bête.

Comme je le pensais, il avait l’habitude de recevoir des humains à manger. Et passé une certaine distance, il devenait plus agressif pour pouvoir attraper sa proie. Cinq mètres, il recule d’un pas un arrière et fixe son regard en soufflant. Quatre mètres, il abaisse son énorme gueule qu’il entrouvre légèrement. Trois mètres, un son guttural se fait entendre alors qu’il s’avançait pour me gober. Sans attendre, je fais un bond en arrière avant d’être renfermé dans sa gueule remplie de croc, le claquement est horrible. Sans proie, il se relève et cri à mon attention avant de tenter une nouvelle fois de me croquer.

Même manège, sauf que cette fois, j’attrape le bout de ma hache et balaye l’air d’un coup horizontal pour frapper la mâchoire du dinosaure à l’aide du côté contondant de l’arme.

— Aurais-tu oublié qui est ton maître…?
Bien entendu, il n’allait pas me répondre. Il hochait simplement la tête avant de baisser son regard sur moi et approcher son énorme museau à une dizaine de centimètres pour ensuite renifler comme un chien. Esquissant un sourire, je ne m’attendais pas à ce qu’il tourne la tête sur le côté pour essayer de broyer mon torse de sa mâchoire. Sautant sur place, j’eus à peine le temps d’éviter le coup alors qu’il se redressa et tenta une nouvelle fois de me croquer alors que j’étais dans les airs. D’une glissade aérienne, j’évitais le coup avant de le charger à nouveau et asséner une nouvelle attaque avec la tête de marteau de mon arme sur son museau. Lui arrachant de nouveau un cri de douleur et le faisant reculer en direction du mur.

De retour sur le sol, je soufflais de colère en même temps que je m’approchais de lui en tant la hache de mes deux mains. Putain de créature maltraitée toute sa vie de merde, il n’allait servir à rien.

M’avançant vers lui, je compris rapidement qu’il cherchait simplement à m’éviter jusqu’à ce qu’il atteigne les limites de son espace. Il me craignait, il ne chercherait pas a attaquer quelqu’un de plus fort que lui. Eh bien, il suffisait de jouer avec ça. Attrapant le collier au sol, je demandais à ses gardiens de retourner lui mettre le collier. Sans étonnement, il était aussi doux d’un agneau et il laissa les gardes remettre son collier. Il était soumis, il n’allait véritablement servir à rien. Et aussi soudainement que tout à l’heure, il se retourna pour tenter de gober l’un des gardes qu’il attrapa sans aucune difficulté. Entre les cris du garde et les bruits de mastication, j’ignorais ce qui était le plus horrible. Attrapant la chaîne, je m’approchais de son collier. Ce qui eut pour effet de le faire reculer jusqu’à la limite de sa zone autorité.

Laissant tomber le manche de ma hache jusqu’à n’avoir que le bout de cette dernière, je faisais rouler mon poignet pour faire tourner cette dernière au-dessus de ma tête et ensuite lâcher l’arme de toutes mes forces. L’arme continua sa trajectoire jusqu’à heurté l’animal qui cria une nouvelle fois jusqu’à tomber en dehors de sa limite. Et sans surprise, une fois qu’il se rendit compte d’avoir quitté sa zone, il se dépêcha de retourner devant. Soupirant, j’allais moi-même attacher la chaîne et remettre le t-rex à sa place.

Il n’y avait rien à faire de cette bête, elle ne serait utile que pour défendre cette porte, et uniquement dans le cas où elle ne se faisait pas tabasser par la première personne venue. Un caprice, une envie inutile qui encombre l’entrée de mon manoir. Dommage, j’vais de beau projet pour toi.

— Pas la peine de le nourrir avant la semaine prochaine, qu’il n’ait pas l’air d’un tas de graisses pour le jour où l’on sera attaqué.
La hache sur mon épaule, je m’avançais vers la porte du manoir avant de tourner le regard vers cette bête, la faisant reculer contre les murs du manoir.



_______________________________
 
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
La Clé du Destin
Masculin
Nombre de messages : 992
Age : 20
Localisation : Château Disney
Date d'inscription : 25/06/2010

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Maréchal
XP:
3449/3500  (3449/3500)
Lun 20 Mar 2017 - 19:40
Bon... je viens de perdre mon commentaire ça me fait chier ! C'est con parce que j'avais pas mal de trucs à dire sur ton RP. Comme j'ai pas la foi de me le retaper, j'vais y aller plus franco.

Alors, après lecture j'étais mitigé. C'est moi qui me charge de te noter, comme je l'ai annoncé dans le sujet.

Déjà, méga gros problème : le combo concordance des temps, syntaxe yolo et fautes d'inattention. Tu nous as fait la totale. Autant les fautes d'inattention, un "d'" a la place d'un "qu'", ça va, je corrige en temps réel.... autant là, sans déconner y'a plein de paragraphes que j'ai du me retaper. Tu m'as perdu mec, c'était... super dur ^^

Je remets quelques exemples vite fait :

"... dominer, histoire qu’il arrête de prendre n’importe quoi pour un amuse-gueule. Et assuré le spectacle, j’me rappel du jour où la moitié du personnel du manoir c’était attrouper pour me regarder combattre."

"Le bruit métallique des chaînes résonnant dans un cliquetis sonore alors que, lentement, la bête sortait de sa léthargie. "


Voilà ^^

Donc difficulté pour lire.

Pour les bons points, ça va être méga survolé, mais comme je t'ai dit, j'ai pas la foi de retaper mon commentaire comme il l'était.

Donc, les interactions avec le T-Rex, ça va, c'est cohérent. Les reflexions quant aux caprices d'Ariez, ça l'est aussi. La mention de la hache, très bien.

Rapide, ouais...

En tout cas, mon avis à pas changé par rapport à la V1 (ah, la V1 !) de mon commentaire. Je dois te mettre un léger malus, histoire de. C'était vraiment dur de lire.

Normal : 19xp, 190 (570) munnies, 3 PS en Symbiose. ZBRAH.

(Et encore c'est de la faute à la St Patrick cette histoire, j'ai utilisé la barre de recherche pour faire la multiplication et puis... j'ai fermé l'onglet. GGWP)

A toute de suite pour l'autre notation !

(Débrouilles toi pour ajouter tes points, j'ai pas accès à ta fiche)

_______________________________
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Att / Def /gardien
» Dans la jungle, terrible jungle [pv Elkim]
» Le gardien du culte
» Un terrible secret à avouer...
» Statistique de gardien