Derniers sujets
» Essai en laboratoire
par Cypher Hier à 16:24

» Au fond du donjon, troisième grille à droite
par Kestia Hier à 14:32

» Jet The Hawk! Storm The Albatross! Wave The Swallow! We're the Babylon Rogues!
par The Babylon Rogues Hier à 13:59

» La Shin-Ra del Sol
par Rufus Shinra Hier à 10:30

» Froide Noblesse
par Huayan Song Ven 17 Nov 2017 - 19:52

» Tombent les masques
par Abigail Underwood Ven 17 Nov 2017 - 19:25

» Chasse aux corsaires
par Pamela Isley Ven 17 Nov 2017 - 11:13

» Absences de Pamela
par Milla Maxwell Jeu 16 Nov 2017 - 16:46

» Promenons-nous dans les bois -
par Agon Wiley Jeu 16 Nov 2017 - 5:58

» Il était une fois ... Toxine (En cours )
par General Primus Jeu 16 Nov 2017 - 2:06

» Sauver Tania [Exploit]
par Chen Stormstout Mer 15 Nov 2017 - 10:56

» Déménagement
par Chen Stormstout Mer 15 Nov 2017 - 10:34

» Contrats - Demande de Mission
par Merrion Dexelo Mar 14 Nov 2017 - 23:00

» Fiche d'Identité de Narantuyaa
par Narantuyaa Mar 14 Nov 2017 - 9:17

» Attaque Nocturne
par Narantuyaa Mar 14 Nov 2017 - 2:54


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant
 Un cauchemar inquiétant
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
L'Assassin écarlate
Masculin
Nombre de messages : 131
Age : 22
Localisation : Ici et la, en voyage constant
Date d'inscription : 11/09/2016

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Commandante
XP:
51/400  (51/400)
Mar 14 Fév 2017 - 0:10

Ton investiture faite et ta première mission réglée, il ne te reste qu’à passer la nuit avant de partir pour le Pays Imaginaire livrer des esclaves aux pirates de ce monde. Jessica est assise confortablement dans le lit de ta chambre, lisant un livre. Toi, tu te trouves à la fenêtre qui donne sur la cour de l’annexe du Manoir. Tu te perds dans les méandres de ton esprit, réfléchissant à la suite des évènements. La soirée est fraîche, mais reste douce d’une certaine façon. Tu t’apprêtes à aller venir te blottir contre ta belle-amie quand un corbeau se fait entendre au loin avant de venir se poser sur le rebord du châssis.

— Tiens donc... Que vient faire un joli spécimen comme toi sur le bord de ma fenêtre ?

L’oiseau se rapproche de toi, croisant légèrement comme pour demander quelques caresses dans ses plumes. Tu t’exécutes alors et grattes tendrement son magnifique duvet. Ca ne dure pas longtemps, il tourne la tête comme attirer par un bruit dans les arbres plus loin et repart subrepticement. Tu te mets à bâiller comme pour te rappeler qu’il est l’heure d’aller te coucher pour être en forme demain. Tu t’approches de ta couche et déposes tes vêtements non loin. Tu t’allonges, nue, près de ton amante qui vient de rejoindre dans le même apparat. Après quelques échanges passionnés, vous vous endormez dans les bras l’une de l’autre.

La majorité de la nuit se fait tranquillement, rien d’inhabituel ne se produit. Vous vous retournez plusieurs fois dans le lit, cherchant parfois l’autre dans votre sommeil, mais vraiment rien de grave ne se produit. Cependant, on n’est jamais à l’abri de rien. Voilà qu’un étrange rêve vient te hanter.

Rien n’est visible autour de toi, tout est noir, aussi noir que les ténèbres qui habitent ton cœur. Tu te sens épier de tous les côtés, comme si une présence se cache dans l’obscurité de cet endroit. Cela insuffle un sentiment d’oppression en toi. Soudainement, une statue à l’effigie de l’infirmière surgit du néant des lieux. Tu t’interroges sur le pourquoi de sa présence ici même. Et avant tout, qu’est-ce que cette sombre place ? De surcroît, une voix à peine perceptible commence à émerger d’un peu partout, tu ne sais pas dire d’où pourrait bien provenir sa source, mais elle se répand tout autour de toi. Au début, tu ne compris pas ce qu’elle dit, mais soudainement les paroles se font plus audibles, mais elles gardent leur caractère distant. Et, encore plus subrepticement qu’il y a quelques instants, la voix, dans un ton d’outre-tombe, vient se glisser jusqu’à ton oreille.

— Elle n’est pas ce que tu crois...

Tu te retournes afin de juger la créature qui vient te tourmenter, mais tu ne parviens qu’à apercevoir une aile squelettique disparaître subtilement.

— Qui es-tu ? Montre-toi !
—Moi seul sais ce qui va réellement se passer…
— Explique-toi !
— Cet idylle ne finira pas comme tu l’imagines…


Une vision vient s’immiscer dans ton esprit. Les images que tu aperçois sont succinctes et floues. Tu te regardes, une épée à la main, poignardée Jessica. La vision dérive ensuite sur toi pleurant dans les bras de ton boss, ta blonde raide à tes pieds.

—Seul Death est apte à te comprendre...

Tout ça te perturbe à un point que tu ne saurais exprimer. Est-ce vraiment la réalité montrée par une créature fantasmagorique ou est-ce le délire onirique que ton esprit t’invente ? Mais si c’est la vérité, qu’est ce que cela signifie ? Jessica est-elle une mauvaise personne ou bien quelque chose d’extérieur va faire dériver la situation de la sorte ? Death est-il vraiment le seul à pouvoir être en phase avec toi ? Tant de questions se bousculent dans ta tête semant le doute. Tu t’effondres à genoux, prenant ton crâne entre tes mains, essayant de contenir la douleur que tu ressens. Tu sens encore la présence de cet être planant au-dessus de toi. Tu essayes de le regarder à travers les larmes qui coulent sur tes joues, mais n’aperçois qu’une ombre encapuchonnée, tel le légendaire « Grim Reaper » anglaise ou la « Grand Faucheuse » fançaise, munit d’une paire d’aile squelettique et d’autre attribut lié à la Mort elle-même. C’est une vision terrible qui s’offre à toi. Si la créature pouvait sourire, tu imagines qu’elle sourirait à pleines dents en cet instant précis.

Tu te réveilles d’un bon en nage et affolé par le cauchemar que tu viens de subir. Tu as vraiment l’impression qu’il vient de se passer réellement. Tu sens en toi que cela t’a affecté plus que tu ne le voudrais. Jessica se réveille en sursaut, ressentant la détresse qui t’accable. Sans vraiment réfléchir, tu recherches la protection que peut te conférer le giron de ta tendre. Malgré tout, tu t’interroges sur elle. L’avenir en cet instant ne peut pas être plus flou. Il faudra que tu descelles la vérité à présent.


avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Le Boucher de Grimm
Masculin
Nombre de messages : 499
Age : 27
Date d'inscription : 05/02/2014

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Boss
XP:
1034/0  (1034/0)
Jeu 16 Fév 2017 - 10:53
C’est marrant, j’me lève ce matin avec l’objectif de faire des choses pour le forum. Naturellement, j’me dirige vers mes notations et j’me lance dans la notation de te rp ! L’ayant déjà lu, j’suis chaud pour taper ce commentaire et j’vérifie un truc ! Chose marrante, ce rp est posté pour la St Valentin et il parle d’Abigail tuant Jessica.

Aucune idée de s’il s’agit d’une attention de ta part, cependant, j’trouve ça très drôle !

Parlons du rp maintenant, honnêtement, j’ai assez apprécié le texte en soit. J’apprécie toujours quand on inscrit son personnage dans une trame et une continuité, ça donne plus une impression de série que l’on suit hebdomadairement et l’on apprend à apprécier le personnage et à le connaitre. Ce que je veux dire, c’est un peu comme du Doctor Who : un fin fil rouge que l’on suit durant la série et chaque épisode à une raison d’être là et suit la trame sans pour autan la mettre en évidence. Ici, c’est aussi cool, car il m’est en évidence les relations propres au groupe et dans le groupe. Nous ne parlons que de Death / Namtar / Abigail / Jessica, mais j’suis persuadé qu’avec ton nouveau rôle, les autres acteurs de la Coalition Noire se joindrons au casting de ce genre de rp.

Un truc qui n’est jamais évident, c’est d’intégrer le pnj d’une autre personne dans son rp et c’est plutôt satisfaisant ici. Enfin, la différence est qu’il s’agisse ici d’un passage éclair de la part d’un pnj. Pour être parfaitement, je m’attendais à être une personne extrêmement pénible, comme il s’agit de mon propre pnj et que j’ai envie qu’il soit respecter. À la différence que je n’aurai pas à le faire, étant respecté, je ne peux dire que bravo pour cela. Même si certaines mauvaises langues diront qu’il aurait été difficile d’échouer avec une intervention aussi brève !

Enfin, moi, j’aime bien. C’est ça nature de semer les graines de la discorde, et ce, rp le fait assez bien.

Au final, je n’ai qu’une seule et unique critique à faire dans le texte, c’est simplement l’utilisation du corbeau. J’ai bien compris qu’il s’agit de l’élément perturbateur et qui conduit au déroulement de la suite du texte. Toutefois, j’ai cette interrogation en rapport à la réaction par rapport à l’animal. Dans le contexte du personnage, ça ne me semble pas incohérent, pourtant le fait d’aller le voir et de la caresser me semble toujours étrange. Même après la relecture. J’veux dire, le corbeau, ce n'est pas un chat qui vient chercher une caresse avant d’aller dans le canapé ! Le voir arriver pour cela, je ne sais pas, ça sonnait faux dans ma tête. Peut-être le stéréotype de voir l’animal comme une peur (Edgar Allen Poe), comme simple messager (Game of Throne) ou encore une charogne et un animal qui veut du mal ! J’veux dire, le corbeau, ce n'est pas un chat qui vient chercher une caresse avant d’aller dans le canapé !

Voilà, j’pense avoir fait le tour. C’est un rp très sympa à lire, autan pour le développement d’Abigail que sa place dans le groupe.

Très Facile : 7 points d'expérience + 50 munnies + 1 PS en Psychisme

_______________________________
 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un RP inquiétant...
» Description de la demeure
» Un Envoûtant cauchemar. [Ivy & Scarecrow]
» [TUTO] Peindre un cauchemar ailé par Asmo.
» PC peu compétant ...