Derniers sujets
» La Menace Chocolatée
par Huayan Song Hier à 14:24

» Il faut du soin
par Pamela Isley Hier à 12:18

» Thé glacé sous les palmiers
par Kurt Brown Jeu 20 Juil 2017 - 16:25

» Aux abonnés absents
par Kurt Brown Jeu 20 Juil 2017 - 15:06

» Après une pause
par Abigail Underwood Jeu 20 Juil 2017 - 13:24

» Libre, l'univers pour t'accueillir
par Abigail Underwood Jeu 20 Juil 2017 - 13:11

» Est-ce qu'il y a un médecin dans l'assemblée ?!
par Chen Stormstout Jeu 20 Juil 2017 - 12:04

» Entre ciel, terre et campagne
par Agon Wiley Jeu 20 Juil 2017 - 9:49

» Des morceaux de Fred dans les cheveux
par Jecht Jeu 20 Juil 2017 - 1:43

» Les Orphelins
par Natsu Dragneel Mer 19 Juil 2017 - 21:43

» Réglementations et demande de Partenariat
par Le Cygne Mer 19 Juil 2017 - 16:45

» Trois petits oiseaux
par Le Cygne Mer 19 Juil 2017 - 7:18

» Chasse aux trésors et/ou aux monstres
par Lili Mar 18 Juil 2017 - 10:47

» La Chute de Nottingham
par Freyja Crescent Lun 17 Juil 2017 - 23:23

» Une main tendue
par Cissneï Lun 17 Juil 2017 - 21:27


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant
 Un nouveau paladin s’investit dans l’ordre
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
L'Héritière perdue
Masculin
Nombre de messages : 33
Age : 22
Date d'inscription : 08/12/2016

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Capitaine
XP:
35/650  (35/650)
Mer 18 Jan 2017 - 4:20




Un nouveau paladin s’investit dans l’ordre



Mémoire du renouveau d’Arturia Pendragon
Chapitre 3
Comment j’ai trouvée Etro


J’étais revenu il y a peu d’Oerba. J’avais pris une journée pour me reposer de mes courbatures, mais je sentais encore mon corps tout endolori. Quand je retournai voir Angeal, il m’avait indiqué que j’étais bienvenue dans le corps des paladins. Cependant, avant d’être totalement considéré comme un réel membre, je devais me faire bénir par le haut prêtre Martin. La cérémonie devait avoir lieu le lendemain, mais pour l’heure je devais le retrouver pour un petit entretien théologique.

Trouver cet homme de foi ne fut pas simple. J’avais erré pas loin d’une demi-heure dans citadelle, ballottée de la cave au grenier par les gardes.  J’avais ainsi pu découvrir des lieux qui m’étaient alors inconnus. Mais je retrouvai l’ecclésiastique dans un endroit totalement différent, le jardin. On pouvait y  voir des saules pleureurs et une kyrielle de fleurs magnifiques. Il était assis sur un banc à contempler la nature qu’offrait ce lieu. Il frottait son imposante barbe rousse béatement. Son sourire me mit en confiance. Prenant mon courage à deux mains, je me dirigeai vers lui d'un pas léger afin d'éviter de le perturber et de gâcher ce moment intense pour lui. Il finit tout de même par me remarquer quand je me trouvai non loin de sa personne. Il m’invita à m’asseoir près de lui en tapotant de sa main la place vide à côté de lui. Je m’exécutai en le remerciant d’un signe de tête. Aucun de nous deux ne voulait rompre le silence religieux qui habitait ce moment.

- J’aime communier avec Etro en admirant  l’œuvre du Créateur, m’avoua-t-il finalement. Avant tout chose, laissez-moi vous souhaiter la bienvenue parmi notre communauté.
- -Merci, mon père, répondis-je. Je suis heureuse d'avoir atterrit ici et non dans un endroit sinistre.
- Cela me réjouit également. Cependant, comme le paladin-en-chef Angeal vous l'a spécifié, notre rencontre en ce jour n'est pas anodine. Il est de mon devoir de confondre le Sanctum avec vous afin de déterminer ou non si vous êtes apte à rentrer en empathie avec nos croyances.
- Je comprends, mais je suis prête. Je répondrai à n'importe quel de vos questions, clamai-je.
- Très bien. Alors, j'aimerai savoir, miss Pendragon, avez-vous déjà connu la foi dans votre vie passée ?
- Là d'où je viens, haut-prêtre Martin, plusieurs religions coexistaient dans le monde. Dans mon pays, la chrétienté, et sa vision monothéiste avaient la majorité de fidèles. Toutefois, il subsistait dans nos habitudes de tous les jours des traces de l'ancienne culture celte et de son panthéon de dieux. J’ai un profond respect pour leur cérémonie ancestrale.
- Intéressant, fit-il intrigué. Et seriez-vous prête à embrasser un nouveau culte ou resterez-vous fidèle à vos coutumes passées ?
- Pour être complètement honnête avec vous, je suis tout à fait prête à m’engager dans la voie d’Etro. Je n’ai eu que les courtes explications d’Angeal, mais je sens que la philosophie du Sanctum est proche de celle inculquée par les Celtes et de mes valeurs personnelles. J’aimerai simplement continuer à pratiquer le Samhain, le rite qui rend hommage à l'âme des défunts, afin d’honorer la mémoire de mon monde disparu. Enfin, si le Sanctum le permet.
- Bien évidemment. Notre ordre est tolérant envers les autres cultes. Si vous êtes disposée à prier notre déesse bien vaillante, qui sommes-nous pour empêcher nos membres de  manifester leur foi comme il le juge bon pour eux, me rassure-t-il avant de me poser son ultime question. Qu’êtes-vous encline à faire pour aider le culte d’Etro ?
- J’ai consacré mon adolescence et le début de ma vie d’adulte à protéger ceux qui ne pouvait le faire eux-mêmes au non de la religion et de la justice, je mettrai tout en œuvre pour continuer à les défendre. Ma lame et mon bouclier sont aux services du Sanctum désormais. J’en serai son bras armé.


Il se leva d’un bon énergique, épousseta sa croupe à l’aide de ses mains, et me remercia du temps que je lui avais consacré avant de m’informer de revenir ce soir  à jeun et vêtu de la robe de cérémonie qui aura été placée dans ma chambre au préalable. Il partit d’un bon pas, me laissant seule sur le banc et dans le silence le plus complet. Une vague de nostalgie m’envahit soudainement en observant la mélancolie du jardin. Je rabattis une de mes mèches derrière mon oreille avant de repartir à mon tour, mille et une questions à propos de la vie, l’univers et tout le reste. Mais au moins, dorénavant, le Sanctum allait pouvoir m’aider à trouver ma place. Peut-être même que cela me permettrait de mener à bien ma quête.


***

J’avais passé ma journée dans les rues du bourg à aider les plus démunies. J’appris certaines choses sur le monde qui serait ma demeure dorénavant. Plusieurs fois, on voulut me remercier de mes bonnes actions en m’offrant de quoi me sustenter, mais j’ai dû refuser, contraint par la cérémonie qui allait se dérouler sous peu. Il en était même l’heure. En rentrant pour la première fois dans la chambre qui m’avait été attribuée, je ressentis un vif sentiment de réconfort. Une armoire rustique et un lit trônaient dans la pièce. Ce n’était que le strict nécessaire, mais cela était tout ce dont j’avais besoin après un long sommeil forcé.

Sur le matelas, je trouvai une robe de lin parfaitement simple, dénuée de toutes fioritures, nous rappelant à quel point nous sommes des êtres humbles cherchant à évoluer dans notre modeste vie.  Après l’avoir enfilé, je me rendis dans la chapelle de la citadelle. La réflexion du soleil orangé du couchant à travers les immenses vitraux apportait une ambiance inspirant chaleur et humilité. Je n’étais qu’ici depuis peu, mais cet instant devenait important pour moi. J’allais enfin retrouver un statut et ne plus être esseulé. Il y avait quelques paladins et templiers dans la pièce venue, supposais-je, pour assister à mon ordination. Quant au Haut-Prêtre Matin, arborant une bure violette, il était posté devant le chœur de la chapelle, relisant une dernière fois son texte.

Je fus rapidement convié à me présenter devant l’ecclésiastique. Une douce musique d’instrument à cordes et à vents commença à se faire entendre dans toute la pièce. Martin se retourna vers moi et débuta son bénédicité.

- Chers membres de notre valeur ordre, acclama-t-il en écartant les bras, j’aimerai vous remercier de votre présence en ce jour bénit par la lumière d’Etro. Nous sommes réunis ici afin d’intégrer dans nos rangs un nouveau paladin, j’ai nommé Arturia !  Par la grâce du Créateur, cette dernière est venue vers nous recherchant l’aide que nous étions disposés à lui offrir. Mais fort de son courage, elle a décidé de nous remercier en voulant nous venir en aide en retour. Notre bien-aimé Angeal la donc envoyer en mission dans le monde le plus dangereux découvert jusqu’alors, Oerba, et elle en est revenue en vie !
- N’ayant aucun autre endroit où aller,
repris-t-il de plus belle après une acclamation en mon honneur, elle est venue devant vous afin de prêter le serment de l’armée sacrée du Sanctum. Comme pour chacun d’entre vous, je me suis personnellement assurer de ses qualités morales. Et, mes amis, je peux vous dire, elle est digne de la pensée véhiculer par Etro !


A mesure que la cérémonie avançait, la musique se faisait de plus en plus présente, comme pour accompagner mon évolution. Il m’invita à me mettre à genoux avant de plonger sa main dans un récipient contenant une pâte orangée et il l’étala en un gros amas sur mon front. Il me demanda aussi de récité les paroles qu’il allait me dicter.

- La paix n’existe pas sans passion pour la forger
La passion n’existe pas sans paix pour la façonner
La force n’est rien sans la sérénité pour la contrôler
La sérénité n’est rien sans la force pour l’attiser
Passant à travers moi, Etro guide ma lame
Avec passion, force et sérénité afin d’amener la paix



Une fois que j’avais prononcé ce mantra, le Haut-Prêtre Martin signa de son pouce la pâte orangée qui prit la forme du symbole des paladins, faisant de moi enfin un véritable membre de cet ordre. La fin de la cérémonie était arrivée. La musique était très forte, concluant ainsi le périple que je venais d'accomplir. Une ovation eut lieu. Tous les templiers et paladins présents frappaient dans leur main. Martin nous invita par la suite à profiter du banquet qui avait été dressé pour l'occasion. J'étais très émue. Je ne savais plus vraiment où me mettre. Mais le plus important, c'était qu'enfin, je faisais, espérai-je, le premier pas vers mon renouveau. Enfin, je faisais le premier pas vers Excalibur.














avatar
Voir le profil de l'utilisateur
L'Ainé des Surhommes
Masculin
Nombre de messages : 271
Age : 26
Date d'inscription : 04/09/2010

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Commandant
XP:
239/350  (239/350)
Jeu 19 Jan 2017 - 22:10
Alors, alors !

Premier point... un petit effort au niveau des descriptions, oui ! Tu poses les scènes, explique un peu le ressentit d'Arturia... tu est très directe et le restera mais déjà, je note une amélioration. La chance que tu as un peu raté c'est que cette mission, sans action combat ou danger, était le moment idéal pour nous faire de longues et belles descriptions puisque le rythme n'y était pas si important. C'est pour mon côté impitoyable et sévère ça... on situe bien le décor et les scène -notamment la première rencontre avec Martin que je trouve aussi simple qu’efficace-.

J'ai... une petite critique sur un détail qui résume assez bien ce que j'essaye de te dire.

Citation :
J’avais passé ma journée dans les rues du bourg à aider les plus démunies. J’appris certaines choses sur le monde qui serait ma demeure dorénavant. Plusieurs fois, on voulut me remercier de mes bonnes actions en m’offrant de quoi me sustenter, mais j’ai dû refuser, contraint par la cérémonie qui allait se dérouler sous peu. Il en était même l’heure.

Arturia est donc... une enfoirée ?! Elle a passé sa journée à chanter, danser et faire des sketchs pour récolter des fonds en aidant les gens ? Elle... elle a croisée Goldman ou pas ?! Ou bien elle a achevée des mendiants pour les libérer de leurs pathétiques existences... ? Pour moi, ce n'est pas valable... tu aides des gens mais nous explique en rien comment tu les aides ou même qui tu aides, c'est trop facile ^^

Après, je note quand même l'effort et c'est forcément le problème d'être direct... mais d'être trop rapide, trop floue. Il est hors de question que tu te mettes à dire que tu es venu comme un bon samaritain alors que tu ne donnes pas la peine d'écrire... d'écrire la galère d'être un bon samaritain.

Enfin soit, tu as ajouté plus de descriptions et déjà, on est beaucoup plus dans l'ambiance. Les deux passages avec Martin -dans la chapelle et dans le petit jardin- vont vraiment dans la bonne direction. Donc voilà, j'ai repéré quelques fautes inattentions mais grosso modo, rien qui ne bloque la lecture ou me force à l'arrêter.

Passons ensuite au déroulement... non, il est très bon et on a vraiment le droit à la journée d'Arturia... passons au cœur de la mission : l'entretien théologique et l'intronisation.

Pour l'entretien, l'esprit y était et tu as bien retranscrit Martin mais j'ai trouvé ça un peu simple... ou plutôt, trop facile. Martin te pose une série de question à laquelle tu réponds. J'aurais préféré qu'il cherche l'erreur, approfondisse et détaille... qu'il cherche l'erreur, te pousse un peu à te contredire... voir te piège carrément. Là, ça fait un peu...

"T'es quelqu'un de bien ma petite ?"
"Oui !"
"Okay t'es prise !"

J'exagère un peu... et bon, c'est pas facile pour toi de te voir confier "Oerba" et ensuite un élément du background Sanctumien... donc je ne te blâme, tu avais surement peur de mal faire. J'aurais juste aimé que l'entretien puisse être raté... ou alors sous-entendre qu'il te sonde par magie ou un truc du genre. Au-delà de ça, Martin est bien retranscrit et bien décrit, je le trouve très cool dans ton rp ^^

La cérémonie !!! J'ai kiffé... et j'aime bien tout ce délire sur le crépuscule, l'orange, etc... j'y ai vu une analogie sur la personne de base lumineuse... qui plonge dans la nuit en devenant paladin. Ça m'a fait penser à Rafiki qui barbouille la tronche de Simba ^^ Petite déception au niveau des dialogues... j'ai trouvé que ca manquait un peu de "solennel" mais soit, j'ai bien aimé. (j’ai nommé Arturia !... je sais pas, ce genre de tournure me fait penser à un mec qui présente un artiste pour son numéro ^^") J'aurais voulu plus de détails mais tu commences à me connaitre à ce niveau-là mais y a pas eu d'erreur à proprement parler et l'esprit paladin y est.

Allez, je note ça très facile et c'était plutôt cool, on reprendra ta cérémonie pour chaque paladin ^^

Très Facile : 5 points d'expérience + 50 munnies + 1 PS en... psychisme tiens.

_______________________________

Fiche de compétence
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un nouveau-né retrouvé vivant dans une benne à ordures...
» L'Ordre des Templiers Noirs
» Let's go for Halloween ! [tous invités à participer !]
» Le MARNDR investit dans des cultures vivrières
» Avocats du Dragon