Derniers sujets
» Froide Noblesse
par Arthur Rainbow Aujourd'hui à 17:02

» Attaque Nocturne
par Lenore Aujourd'hui à 14:25

» Recensement des Avatars (obligatoire)
par The Babylon Rogues Hier à 22:57

» Fiche des Babylon Rogues
par The Babylon Rogues Hier à 20:39

» Tombent les masques
par Roxas Hier à 17:12

» Il était une fois ... Toxine (Finis )
par General Primus Hier à 16:22

» Jet The Hawk! Storm The Albatross! Wave The Swallow! We're the Babylon Rogues!
par General Primus Hier à 15:38

» Visite au cimetière
par Narantuyaa Mer 22 Nov 2017 - 16:54

» D'un prêtre à une soldate, et vice-versa
par Kestia Mer 22 Nov 2017 - 15:43

» Récréation
par Hoper Mar 21 Nov 2017 - 17:58

» Basique!
par Fiathen Dim 19 Nov 2017 - 22:17

» Absences Aqua
par Maître Aqua Dim 19 Nov 2017 - 21:21

» Conseillère en Urbanisme
par Huayan Song Dim 19 Nov 2017 - 15:13

» Essai en laboratoire
par Cypher Sam 18 Nov 2017 - 16:24

» Au fond du donjon, troisième grille à droite
par Kestia Sam 18 Nov 2017 - 14:32


Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant
 Les conséquences d'un vol
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Masculin
Nombre de messages : 212
Age : 22
Localisation : Vaisseau-mère de la Shinra
Date d'inscription : 17/09/2016

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Général
XP:
186/550  (186/550)
Sam 7 Jan 2017 - 18:38
Kurt se permit une pause en s’adossant contre le mur en sortant de la salle d’opération, enlevant les gants en latex tachés de sang et les jetant dans une poubelle, il alluma enfin une cigarette. Il était resté combien de temps dans la salle d’opération ? Il l’ignorait, et vu la saveur du tabac, cela a dû lui prendre longtemps pour réparer les dégâts causés par l’arme du patron sur le tibia du Capitaine au Crochet. Quelle journée de merde. Le médecin termina sa cigarette qu’il écrasa et jeta aussitôt dans une poubelle avant de prendre une trousse de premier secours et se mettre face à un miroir. Lentement, il nettoya son nez des taches de sang séchées et dégagea ses narines des accumulations avant d’observer l’angle improbable de sa fracture.

Dans un souffle, il posa ses deux pouces sur l’arcade du nez avant de le craquer et le remettre droit. La douleur subite fut-elle qu’il n’empêcha de retenir un cri de douleur penchant dans les aigus avant que le sang ne recommence à couler. Trempant une compresse dans l’alcool, il apporta cette dernière à son nez le temps que l’hémorragie se calme.

Une dizaine de minutes plus tard, il rangea le matériel qu’il venait d’utiliser et se dirigea dans la partie réhabilitation de l’infirmerie. Cela faisait plusieurs semaines qu’il évitait soigneusement de se rendre dans cette aile trop souvent, et depuis l’épisode du bureau avec Rufus, il n’avait plus d’excuses et devait rendre visite à Roger, le Sergent de son escouade alité depuis son accident à Illusiopolis. Kurt avait merdé en balançant la maladie de son chef, il devait au moins être la personne qui lui annoncera l’inéluctable lettre de renvoi qu’il allait recevoir. Qui sait, il n’attendait peut-être que ça depuis le moment où il avait pris une chevrotine dans le torse.

Toquant à la porte de sa chambre, Kurt ouvrit lentement la porte pour voir la tête de Roger enfoncer dans un oreiller, regardant la télé diffusant un reportage d’un journaliste récemment apparu sur la chaîne de l’Éclaireur. Bear Grylls expliquait la différence entre certains champignons à Oerba, intéressant.

- ‘Lut Roger. Hésita le médecin. Ça va vieux ?
- Oh Kurt ! Ça fait longtemps, comment va depuis le temps ? Dit-il en se redressant sur son lit. Des nouvelles des gars, Loris et Hadrien ?
- Ils vont bien, aux dernières nouvelles.
- Cool, cool ! T’es venu m’annoncer que j’vais bientôt sortir d’ici ?

Roger avait un large sourire sur le visage, attendant que le moment pour retourner sur le terrain. Malheureusement pour lui, ses plaies ne cicatrisaient pas correctement à cause du traitement qu’il prenait en parallèle. Même, si maintenant, il n’aurait plus accès à ça.

- Il y a un autre problème. Répondit Kurt en se grattant l’arrière du crâne.
- Tu m’inquiète vieux…
- Tu vas probablement recevoir une lettre de démission forcée du Président dans pas longtemps, j’ai merdé.
- Comment ça…?

Nerveusement, Kurt attrapa une chaise et s’installa aux côtés du Sergent. Les jambes écartées, posant ses coudes sur ses genoux, il commença à expliquer tout ce qui s’était passé et dit dans le bureau de Rufus Shinra plus tôt dans la journée. Roger écoutait sans empêcher le médecin de parler, religieusement, il attendait la fin avant de réagir.

- Voilà… Mes mains sont liées, j’peux plus rien faire pour toi. Roger se redressait totalement, se mettant assit sur le côté du lit pour regarder Kurt.
- T’es en train de me dire que, pour protéger ton cul, tu m’as balancé ? Le ton de sa voix grandissait en même temps qu’il parlait.
- C’est déjà assez dur comme ça, n'aggrave pas les choses Roger. Suppliait le médecin.
- Dur pour qui ? Tu te fois de ma gueule Kurt ?! Qu’est-ce que je vais devenir moi, tu sais très bien que j’ai nul part où aller ! Il tenta de se lever et chuta au sol, face première.

Kurt poussa sa chaise pour aider son Sergent à se lever, ce dernier leva sa main en l’injuriant de ne surtout pas l’aider à se relever. Le médecin recula alors que Roger s’aida de la chaise pour retourner sur son lit, de grosses gouttes de sueur perlaient sur son front alors qu’il s’écroulait sur son lit.

- Mec, t’es pas obligé de…
- Ta gueule ! Coupa Roger. Ferme ta putain de gueule, tu as déjà ruiné ma vie et celle de l’autre type. D’ailleurs, tu sais quoi ?! Je suis toujours ton supérieur et écoute bien l’ordre que je vais te dire.
- Oui… Soupira le médecin.
- Arrête, arrête d’être un connard et pense un peu aux autres au lieu de voir rien d’autre que ta petite gueule de con. Dégage maintenant.
- Roger, ce n'est pas obligé de se passer comme ça !
- Dégage de ma chambre…

Soupirant, le médecin sortit et ferma la porte derrière avant de prendre une cigarette et l’amener à ses lèvres. La journée de merde ne c’était pas fini avec l’opération finalement. Traversant les couloirs du vaisseau-mère, Kurt mit une bonne demi-heure pour atteindre les quartiers de son escouade. Après la déconvenue avec Roger, il n’était pas pressé de rentrer voir les deux autres. La porte s’ouvrit devant lui alors qu’il pénétra dans les dortoirs et retrouva les deux autres assis à jouer aux cartes dans un coin de la pièce.

- Kurt ?! Se précipitait Hadrien pour se mettre face au médecin. On ne t'a pas vue depuis hier soir mec, qu’est-ce qui s’est passé ?
- Il a quoi ton nez ? Se questionna Loris.

Pour la seconde fois de la journée, le médecin raconta l’histoire de la vieille et de la matinée. À la différence que pour les deux membres de l’escouade, il prévenait ceux-ci de l’histoire avec Roger et les risques qu’il encourait suite aux divulgations de Kurt à l’adresse des TURKs et du Président.

- Merde… Dit Hadrien en allant s’asseoir sur sa couche. Qu’est-ce qui va se passer du coup ?
- Je finirai le service après vous, Roger va se faire licencier et nous allons bientôt accueillir une nouvelle personne dans notre escouade. Répondit Kurt, les yeux dans le vide.

De son côté, Loris s’énervait jusqu’à frapper la porte de son casier avant de pousser sa gueulante dans les dortoirs de l’escouade.

- Putain ! C’est la faute de Crochet !!! Sans lui et c’est connerie, il n’y aurait pas eu de problème et Roger serait pas à la rue !
- Loris… Commença à dire le médecin.
- Tu sais ce qu’on va faire ?! On va lui renvoyer l’ascenseur, il va voir ce qui se passe quand on se frotte à un SOLDAT !
- Tu fermes ta gueule Loris.

Le médecin se releva et alla se mettre face à Loris, le pointant de son index, une pointe de colère dans les yeux alors qu’il réprimandait le technicien.

- Ce n’est pas tes affaires, tes problèmes. Je me suis mis, tout seul, dans cette histoire, et c’est à moi de m’en sortir.
- Nous sommes une escouade ! Répondit Loris.
- Non. Coupa le médecin. Ici, c’est personnel et tu n’as pas à te mêler de ma merde. D’ailleurs, que ce soit bien clair, aucun de vous deux ne viennent mettre son nez dans cette affaire ! Vous n'avez rien à foutre là-dedans, c’est bien claire ?!

Maugréant un instant, Loris et Hadrien finirent par accepter les termes de l’ordre donné par le médecin avant de retourner à leur partie de cartes. Quant à lui, Kurt partit s’allonger sur le lit, il en avait cruellement besoin, son dos lui faisait un mal de chien. Lentement, alors que les deux autres parlaient de cette histoire, le médecin finit par s’endormir sur son lit. Prêt pour une nouvelle journée demain, au service du bon Président Shinra.


Dernière édition par Cypher le Lun 9 Oct 2017 - 12:18, édité 1 fois
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Playboy Milliardaire
Masculin
Nombre de messages : 417
Age : 21
Localisation : Vaisseau-Mère
Date d'inscription : 01/04/2012

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Boss
XP:
286/650  (286/650)
Sam 7 Jan 2017 - 18:56
Le retour de Roger ! mais pas trop.

Alors, petite intro quand même avant de commencer à noter. Je ne sais pas si tu l'as voulu, je ne sais pas ... grand chose. Mais je tenais à m'excuser de la situation dans laquelle tu te retrouves actuellement. D'un autre côté, si tu as fréquenté d'autres forums de RP avant celui-ci, tu ne devrais pas être sans savoir que la vie de ton personnage, ce qu'il est, ce qu'il devient peut très bien être influencé par les autres joueurs. C'est l'essence même du RP ^^ Il faut toujours en tirer quelque chose de positif ! cheers

Pourquoi je te dis ça ici ? Parce que dans l'écrit que tu viens de nous livrer, j'ai senti plusieurs choses. De la colère après ce que vit Kurt, mais surtout du vide, de la tristesse. Kurt ici est... nan je dirais pas nickel, ça n'aurait aucun sens mais, il est "comme il devrait être à ce moment précis d'après ce que je crois savoir de lui". Tu vois ce que je veux dire ? Le mec sait qu'il a merdé, il est triste pour son pote Roger qui va rapidement être dans la merde, il se fait quand même renvoyer péter, il retourne vers son escouade, fraternité, son escouade veut l'aider, et il les renvoie péter à son tour.

La construction de ton RP est intéressante. Je sais pas si tout à été réfléchi depuis le départ, dès que tu as posé ta plume sur la feuille (j'image, j'image !) et... j'ai envie de croire que c'était pas le cas. J'ai envie d'y croire parce que ça voudrait dire que l'espace d'un RP t'as fusionné avec ton perso ! Je sais que c'est chelou ce que je te dis, mais j'suis pas sous Datura pourtant. Non, c'est... vraiment bien rendu ce délire de cycle qui se repète avec des acteurs différents. D'abord chassé, ensuite chasseur. C'est pas le terme exact mais bon.

Non, j'ai bien aimé, franchement. D'autant plus que ce RP vient de ton initiative, donc forcément y'a plus... plus de développement je dirais. C'est franchement sympa !

Du coup, sur ce post, je trouve que t'es bien méritant. Malheureusement, je peux pas te surévaluer ^^ Donc tu auras... un bonus !

Très Facile : 8 xp, 80 munnies, et 1 PS + 1 Bonus ; les deux en défense.

_______________________________
Page 1 sur 1

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet