Derniers sujets
» Météo en live : le 18 octobre
par Janna Aujourd'hui à 13:02

» Pour un peu de bien
par Lulu Aujourd'hui à 13:00

» La Chute de Nottingham
par Général Primus Aujourd'hui à 12:58

» Tombent les cartes
par Lenore Aujourd'hui à 9:06

» Tombent les masques
par Agon Wiley Aujourd'hui à 4:28

» Comme le dit Oscar Wilde...
par Genesis Rhapsodos Aujourd'hui à 4:24

» Et là, un squelette !
par Genesis Rhapsodos Aujourd'hui à 4:15

» Réglementations et demande de Partenariat
par Invité Aujourd'hui à 2:21

» Field of Heroes
par Invité Aujourd'hui à 2:18

» Répétition
par Arthur Rainbow Hier à 21:39

» Qui part à la chasse perd sa place !
par Rufus Shinra Hier à 18:21

» La cerise sur le gâteau
par Général Primus Hier à 15:04

» Loué soit Son nom
par Cypher Hier à 14:01

» Tombe la chemise
par Cissneï Hier à 3:26

» UUUUUUn joyeux bon anniversaire mon (ma) chér(e)
par Cissneï Lun 16 Oct 2017 - 23:19


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant
 Changement de propriétaire
avatar
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Expert comptable
Féminin
Nombre de messages : 218
Age : 27
Date d'inscription : 27/09/2016

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: capitaine
XP:
186/350  (186/350)
Mar 3 Jan 2017 - 22:54
Descendant du transport Shinra, Lenore souriait. Quelle aventure ! Personne ne croirait son rapport, c'était complètement fou. Après avoir fui un vendeur d'esclave trop gourmand qui pensait faire d'elle un de ses produit phare, elle avait fait un court séjour de quelques heures à la Salle d'Arcade. Un monde en perpétuelle folie. De couleur, de possibilités, d'imaginaire. Des esclaves? Elle en avait trouvé! Une cinquantaine, qui tenaient dans une ... valise magique! Elle ne put s'empêcher de rire toute seule. Non elle n'était pas ivre. A moins que le débarquement particulier du monde de la Salle d'Arcade, ait des effets secondaires inattendus.

Elle était revenue à Thèbes pour livrer ses nouveaux esclaves. Nourris de quelques fruits, logés , blanchis si on peut dire ça vu le peu de vêtements qu'ils possédaient, c'était pour eux l'occasion d'une nouvelle vie, au lieu de moisir sur le sol de la gare centrale comme des clochards ignorés.

Il lui fallait près de six heures de marche avant d'atteindre la mine, leurs nouveaux quartiers. Ce n'était pas un soucis pour la mercenaire, surtout avec "si peu" de bagages. Ils ne pesaient rien, c'était épatant. Comme si ils avaient disparus dans une trappe en entrant dans la valise. De temps en temps elle les entendait à l'intérieur, de "hop" et de bruit de trompettes assourdis.






Mais avant de les livrer, elle avait une affaire de vengeance à régler. Elle avait eu tout le trajet pour y penser. Fuir pour sa peau avant d'être vendue elle même comme esclave? D'accord, mais rester sur cet impression de faiblesse? Jamais! Elle allait choper cet enculé d'esclavagiste et lui offrir un sort pire que la mort.

Elle sourit en coin, un brin sadique, sans même s'en rendre compte. Elle reprit son chemin à travers les ruelles vers le quartier commerçant. Quelques heures auparavant à peine, elle fuyait en tentant de ne pas trop renverser de caisses , bousculant des clients pas assez souple ou rapide pour lui céder le passage. Il était donc normal qu'on lui adresses certains regards noirs. Elle préféra ne pas y portée d'attention. Après ce qu’elle allait faire de toute façon, on parlerait d'elle. Restait à savoir si ce serait en bien ou en mal.




La mercenaire approcha du coin de rue réserver au marchand d'esclave avec qui le Centurio avait l'habitude de travailler. Cet enflure n'avait pas hésité à se retourner pour le profit. Elle veilla à ne pas se faire voir par lui mais fit un signe discret lorsqu'elle aperçut ses deux hommes de main seuls. Un doigt sur la bouche, elle leur fit signe d'approcher.

Les deux brutes se regardèrent étonnés avant de lentement rejoindre la rousse qui hors de portée, levait les mains en l'air, paumes ouvertes, la valise entre les pieds. Elle ouvrit rapidement la bouche avant que ne leur vienne l'idée de lui sauter dessus.


" J'ai un marché à vous proposer, à vous deux , pas à lui. Vous voulez bien au moins me laisser le temps de vous en parler?"

Leur mine perplexe trahissait leur incompréhension, C'était du jamais vu, et elle avait déjà réussis à les entourlouper en leur filant entre les doigts. Mais ils lui firent signe de continuer. Lenore sourit et baissa les mains.

"Je compte me venger de lui, pas de vous. Mais si vous prenez son parti au lieu de m'y aider comme je vais vous le proposer, je n'aurais aucun scrupule à vous abattre avec lui."

Ils rirent, forcément avec sa stature, c'était assez peu crédible mais elle n'en démordait pas. Elle avait réfléchis à son argumentaire. Après tout , le langage de l'argent était universel et elle comptait sur leur appât du gain pour se les mettre dans la poche et quelques astuces pou r flatter leur ego.

"Vous savez que le Colisée a perdu pas mal de gladiateurs. Avec votre carrure, vous y feriez un tabac là bas. Et franchement ... actuellement vous êtes petites frappes pour un escroc qui vend ses propres clients? Dans combien de temps va-t-il vous vendre vous aussi ? Réfléchissez, Gladiateur dans ce monde c'est presque un demi dieu, vous savez combien ils sont payés?... La gloire, les femmes, la richesse... Vous ne l'aurez pas avec lui. Vous seriez presque sans patron au Colisée, personne à part Philoctète pour vous retenir. Si vous m'aidez, je veille à ce que le demi-bouc vous embauche à coup sûr."

Elle attendit un peu pour que l'idée germe et fasse son petit chemin dans leur esprit. Ils étaient bien tenter, ça se voyait à leur regard et leur façon de se gratter le menton mal rasé. Son sourire s'élargit légèrement alors qu'ils attendaient toujours la suite. C'était presque conclut.

"Vous me l’assommez et vous le livrez à la mine de souffre des mercenaire. Il va en devenir esclave lui même pour lui apprendre à essayer de m'enfler. Hésitez pas à lui faire mal, tant qu'il est en état pour creuser à coup de pioche."

Lenore jubilait à l'idée que cette ordure pourrisse au fond de la mine entourer des bestioles bleus infernales et de la boule orange bruyante. Il allait finir complètement fou rapidement. les deux hommes acceptèrent le contrat et se dirigèrent lentement vers la boutique de leur ancien patron.

Il ne restera plus qu'à trouver un autre fournisseur d'esclave à Thèbes pour les mercenaires. La rousse souriait, l'histoire ferait certainement le tour de la ville et ils apprendront à ne pas tenter d'enfler les mercenaires.
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Le Chasseur Ardent
Masculin
Nombre de messages : 665
Age : 27
Localisation : Pourquoi ? tu veux te battre !!!!
Date d'inscription : 18/11/2009

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Général
XP:
431/550  (431/550)
Mer 4 Jan 2017 - 11:00
Haaaaaa la mission pour trouver de Nouveaux Esclaves Smile. Celle-là je l’attendais avec impatience pour le plaisir personnel de te voir faire un truc précis…..et t’a mis les pieds en plein dedans Smile. Du coup j’suis de méga bonne humeur pour cette notation Smile


Alors on va commencer par le commencement !

C’était pas le Marché ! (Cours Lenore ! Cours !)

Sinon on commence bien dans l’action avec ce petit Prologue résumé. C’est pas toujours facile d’arriver à accrocher le lecteur dans une situation de ce genre, il faut judicieusement bien placer les informations pour qu’on se fasse emporter dans l’action sans se dire « qu’est-ce qu’il se passe bordel !!!! »
Et ben là c’était bien réussit Smile.


Ça vous tente un nouveau jeu ? (Rise My Minnions ! MOUHAHAHAHAHA !)

Première arrivée de Lenore dans ce monde tout en fanfare avec son et couleur je vous prie ! Moi en tout cas j’ai bien rigolé Very Happy. Les p’tites anecdotes un peu geek (ce monde est fait pour les geek bordel !!!)

Je dois avouer que tu respectes bien le Monde ! Aucun problème de ce côté-ci…ça aurait peut-être put être un peu plus amusant de donner un caractère différend des personnages par rapport à comment on les voit dans le jeux…genre…une Lara Croft très superficiel qui n’aime pas la saleté…..un cochon de Hungry Birds en fait très cultivé (quoi que lui…encore ça m’étonne pas trop qu’il soit stupide même en dehors ^^). Mais sinon je les aime bien comme ça Smile

J’ai vraiment eu l’impression d’être dans « les Mondes de Ralph »….on sentait parfaitement l’ambiance et tout était bien respecté Smile. Même le Tavernier de chez Tappers! D’ailleurs c’était bien pensé d’aller chez lui pour les informations…c’est probablement l’un des rares jeux vidéo où l’on peut « s’incruster » et se faire discret du moment que l’on ne bouge pas.

Bon tu deviens copains avec la p’tite boule orange d’une bonne façon, tu sais quoi dire pour manipuler les esprits…du grand #Lenore !

ET puis et puis et puis !!!! on en arrive à l’élément que j’ai vue venir à des kilomètres avant même que ce Rp ne commence : LES FUCKING LEMMINGS !!!! Nom de dieux !!! Ce jeu c’est toute mon enfance Very Happy. Du coup ce fut super fun de les voir débarquer comme futur main-d’œuvre !



Changement de Propriétaire (It was at this moment, Jackson knew….he fucked up)

Ce dernier post fut une petite cerise sur le gateau j’ai envie de dire Smile…on a eu le droit à un mini-prologue…logique qu’on finisse sur un épilogue tout en couleur pour que la boucle soit bouclé Smile

Ce fut vraiment sympa comme petite aventure ! On a de tout, tout le temps ^^.


Allez c’est partie pour la Notation ! bon la question ne se pose pas : Normale !

Normal : 20 points d'expérience + 200 munnies + 3 PS (1 Vitesse pour la course poursuite / 1 Défense pour l’endurance de la course / 1 Dextérité pour les acrobaties sur les toits de Thébes)

Et en plus !!!!!! tu as trouvé un Rapport dans la valise où tes p’tits lemmings se sont baladé durant le trajet retour !!!

Fais en part à Vesper pour plus de précision de ce côtés-ci ;)
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Assassinat du propriétaire de l’hôtel Le Palace
» Effondrement en Haiti: de la mairie au propriétaire de l'école .
» Des Haïtiens tuent un second propriétaire de plantation
» relation propriétaire - locataire
» "Le romantique est un propriétaire. Le Don Juan, un locataire." {-18}