La Clé du Destin

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Maréchal
XP:
3739/3500  (3739/3500)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Dim 11 Déc 2016 - 16:57
L'enlèvement de Cissneï s'était déroulé sans trop d'accrocs, non ça s'était même plutôt bien passé. Mais je ne comptais pas m'arrêter là, bien sûr. Il me fallait d'autres preuves de ce que j'avançais, et... malheureusement quand il n'y en a pas, il faut les créer. C'est pourquoi à la nuit tombée, je m'étais rendu dans le bureau de notre Boss. J'avais déjà eu besoin d'y aller, aussi un simple portail me permit de rejoindre la pièce sans avoir à crocheter la serrure.

Dans le bureau, il n'y avait personne et c'était tant mieux. Je ne souhaitais pas être dérangé dans mes fouilles, encore moins d'être repéré. Je fis quelques pas vers son bureau et portai mon attention sur le grand meuble qui contenait les rapports de mission. J'ouvris un des tiroirs au hasard et vis les rapports de mission de Maître Aqua. Je pris le dossier et le feuilletai un petit peu, non sans vraiment  lire ce qui y était écrit. Je fermai le dossier, le remis dans son tiroir et le refermai.

Je dus faire plusieurs essais avant de trouver les rapports qui m'intéressaient. C'étaient ceux de Primus. J'en pris deux dans la pile de rapports et reposais le dossier dans le tiroir. C'étaient deux rapports de mission, l'un parlait de la mission cerbère qu'elle avait effectué avec Tidus, Nirid et Cissneï, l'autre parlait d'une forêt de la Terre des Dragons dont apparemment personne n'était jamais revenu.

Une fois les rapports récupérés, je dressai un portail pour retourner dans ma chambre et m'installai à une table. Je pris un stylo et pris un feuille dans l'immense pile que j'avais prévue à cet effet. Maddie me jeta un regard genre « Qu'est-ce que tu fais ? » mais j'étais beaucoup trop concentré pour lui répondre. Elle n'en demanda pas plus et replongea dans son livre.

S'infiltrer dans le bureau et voler des rapports, c'était la partie facile. Maintenant, il fallait que j'apprenne son écriture pour écrire de fausses preuves. Je commençais par m'attaquer aux majuscules, tentant de reproduire les même courbes qu'elle. Je passais une bonne partie de la soirée à m'exercer là-dessus. Je ne pouvais pas me contenter d'un résultat « satisfaisant », non... Ce devait être ressemblant à la perfection.

Heureusement, j'étais habile de mes mains, et le résultat fut à la hauteur de mes attentes à tel point que la seule différence entre l'original et ma copie étaient le froissement du papier dû à l'enervement. Ça n'avait pas été si simple, copier une écriture n'était pas vraiment quelque chose de très difficile, mais la copier dans les moindres détails était évidemment beaucoup plus compliquée, il fallait s’imprégner des mimiques d'écriture de la personne, et plus ou moins reproduire les même gestes sans pour autant les avoir vus.

Lorsque j'en eus fini, je remarquai que je n'étais qu'à la moitié de ce que j'avais à faire. Fabriquer de fausses lettres seules ne m'aiderait en rien, je devais créer une correspondance. C'est pourquoi après avoir remis les rapports originaux à leur place dans le bureau de Cissneï, je me mis en quête de ceux de Fiona, amie de Primus et capitaine de la garde en son absence. Je fis la même chose que pour Primus et pris un rapport d'une des nombreuses patrouilles, chose intéressante, il y avait même son témoignage lors de notre petit duel entre la Générale et moi. Intéressant.

Je pris les deux documents et de nouveau, pris le chemin de ma chambre. Je me rassieds à mon bureau et me mis cette fois ci à copier l'écriture de Fiona. Son écriture était... beaucoup plus « féminine » que celle de Primus. Elle allait être compliquée à copier, mais je ne perdais pas espoir. Si deux bonnes heures de plus me permirent d'obtenir un résultat proche de l'original, il m'en fallut encore une pour obtenir une parfaite copie. Non, elle n'allait pas jusqu'à mettre des petits cœurs sur les points des « i », mais les courbes avaient ce quelque chose d'irrégulier qui était difficile à copier.

Lorsque les deux écritures furent miennes, je partis un instant remettre les rapports de Fiona dans le bureau et revins à ma chambre. Le fait qu'il n'y eut personne dans le château me facilitait grandement la tâche. Primus n'était pas là, Cissnei non plus... Restait Maître Aqua qui était dans la Salle d'Audience la plupart du temps, et les gardes qui patrouillaient à gauche à droite. Ce n'était clairement pas le moment de se faire attaquer !

Maintenant, il n'y avait plus de modèle, je devais créer ces lettres par moi-même. Je réfléchis quelques instants, tentant de trouver quelque chose de crédible avant de me mettre à la tâche. Pour faire le moins d'erreurs possibles, j'écrivis la conversation sur une feuille à part, et écrivis toute la partie « Primus » avant d'écrire la partie « Fiona ». Changer d'écriture un coup sur deux aurait pu nuire au rend final. Lorsque j'eus finis je jetai un œil aux lettres et les rangeai dans une enveloppe avant de les garder précieusement dans ma chambre. Le maquillage était parfait.



  • « Générale,

    On est prêts pour le coup d'état maintenant que Cissneï a disparu. Cette occasion est parfaite pour votre projet ! Quand pensez-vous revenir de Sherwood ? »


  • « Capitaine,

    Je suis d'accord, l'occasion ne pouvait être meilleure. La Lumière va enfin pouvoir sortir de sa torpeur et se montrer efficace une fois que j'en aurai le commandement. Pour ce qui est de Sherwood, je vous demanderai de ne pas vous en mêler. »

  • « Générale,

    J'ai fait ce que vous m'avez demandé pour l'enquête sur la disparition de Cissneï, j'ai pratiquement rien fait. J'ai envoyé Shadow, mais j'ai pas donné de suite à ses découvertes. Par contre, je ne sais pas combien de temps je vais pouvoir continuer comme ça. Si pour le moment personne ne semble se poser de questions, j'ai bien peur qu'au bout d'un moment les choses se compliquent pour nous. »


  • « Capitaine,

    Je vous demanderai de continuer ainsi pendant quelques temps encore, la guerre de Sherwood étant sur sa fin, je serai bientôt de retour. Continuez à temporiser en attendant mon retour, je ne serai pas longue. »


  • « Générale,

    Je suis quand même inquiète. Et si Cissneï revenait avant votre retour ? Vous avez prévu un plan de secours ou pensé aux risques ? »


  • « Capitaine,

    Pour commencer, je doute que la Générale Cissneï revienne avant moi. Elle est restée tellement de temps au Château Disney qu'elle en a sûrement oublié toutes ses capacités. Vu le temps qu'elle met à revenir, je doute encore qu'elle soit vivante, n'ayez aucune inquiétude là-dessus. Et si jamais elle venait à revenir, sachez que je m'en chargerai personnellement. Quant aux accrocs lors de ma prise de pouvoir, je ne peux également que vous rassurer. Maître Aqua, pour qui j'ai du respect, comprendra la nécessité d'avoir un Général digne de ce nom. Quant au Maréchal Roxas, je peux vous assurer qu'il ne sera pas un problème. S'il s'interpose, je pourrai de nouveau invoquer sa trahison et le chasser définitivement du Royaume de la Lumière, chose que la Générale Cissneï aurait déjà dû faire depuis des années, ce qui prouve son incompétence. »



Voilà qui était fait ! Ces quelques lettres pourraient m'être utiles plus tard. Maintenant que tout cela était fait, je n'avais plus qu'à les enfermer à double tour dans un tiroir et à aller me coucher. Je n'avais pas encore idée d'à quoi elles allaient pouvoir me servir, mais au moins, ces lettres allaient appuyer ce que j'avais dit à Cissneï lors de sa captivité.

_______________________________
Maître brasseur

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Commandant
XP:
269/400  (269/400)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Dim 11 Déc 2016 - 17:57
Bienvenue au cours de copie avec comme professeur-superviseur Roxas ! Maréchal de la Lumière.

Honnêtement, j’aime beaucoup l’idée de la mission. Ici, et quand on réfléchit, tout est parfaitement logique quand nous prenons le point de vue de Roxas. Dans la suite des évènements liés à Cissneï et, dans la même veine, à la Lumière. Il se doit d’assurer ses arrières. Te le fait ici afin de confirmer ton baratin, et j’imagine par la même occasion, pour arranger les plans de ton personnage à la Lumière. Vraiment, de voir ton personnage aussi prévoyant, ça me rassure dans l’idée qu’il doit avoir un coup d’avance sur tout le monde. Ça ne sert à rien d’être supra-balèze, il faut aussi les méninges qui vont derrière pour pas se trahir ou pour justement prendre les autres à la renverse.

Vraiment, l’idée et la veine de ce rp… J’suis fan.

D’autant que, c’est pas seulement pour maintenant et plus tard, c’est surtout que tu reviens sur des évènements passer à la Lumière. Une partie dont tu es lié, et une autre pas du tout. Quand tu connais l’historique du forum, revoir ça fait un peu chaud en coeur.

Et c’est ici que j’ai une critique à faire ton rp, une seule et unique critique à faire. C’est simplement la façon dont tu énumères la mission en rapport avec Chernabog, je cite : « … l'un parlait de la mission cerbère qu'elle avait effectué avec … ». Vraiment, en lisant ça, j’ai eu un moment d’absence. Dans ma tête, une petite pièce s’est déroulée. Avec comme guest-star, Lenore et Raven, voici les dialogues.

«

- Hey! Salut Lenore, comment ça va ?
- Oh Raven ? Ça me fait plaisir que tu me demandes ça. Figure-toi que je reviens d’une mission avancée et que c’était pas facile facile !
- Ah ! Je te comprends, pas plus tard qu’hier, j’ai dû faire un exploit difficile pour le compte de la Shin-ra !
- Mais, tu fais des missions à grande difficulté pour la Shin-Ra ! Ce sont nos ennemis !
- Oups alors ! Je ne l’ai pas fait exprès !

*rire pré-enregistrer* 

»


J’ai essayé d’imaginer sur cette conversation, et j’me suis dit que c’était genre impossible. À la limite, tu peux dire que la mission que tu viens de faire était difficile ou facile selon la situation. Mais je ne sais pas, utiliser les adjectifs du forum pour nommer la difficulté des missions, j’ai l’impression que c’était casser le quatrième mur pour aucune raison. Voilà, c’est vraiment la seule critique que j’ai à faire. Pour le reste de ta mission, j’aime beaucoup de temps d’apprentissage nécessaire que tu nous fais vraiment ressentir, même avec tes 100 en dextérité. Et la crème de la crème, le contenu des rapports. Vraiment, je suis fan de cette mission et j’attends de voir la manière dont cela sera réutilisé plus tard.

Donc… Exploit accompli !

Normal : 20 points d'expérience + 200 munnies + 3 PS ! Deux en Défense pour rester éveiller avec un truc aussi pénible, et un en Magie pour le portail.

_______________________________
 
messages
membres