Derniers sujets
» Pensées rationnelles
par Cissneï Aujourd'hui à 1:03

» Un soir, une fête, une femme, un homme
par Arthur Rainbow Hier à 22:11

» Aux abonnés absents
par Kurt Brown Hier à 20:01

» Les Orphelins
par Septimus Hier à 19:06

» Changer de tête
par Pamela Isley Hier à 18:15

» La nature a horreur du vide
par Lenore Hier à 12:00

» Les sans-coeurs aussi ont le droit de se marrer
par Lenore Hier à 9:37

» Le glorieux et puissant être mystérieux !
par Surkesh Lun 18 Sep 2017 - 23:31

» De retour au bercail...
par Surkesh Lun 18 Sep 2017 - 22:20

» Lessive à Port Royal
par Surkesh Lun 18 Sep 2017 - 17:55

» Tatanes et coups de lattes!
par Surkesh Lun 18 Sep 2017 - 16:53

» Bric à Brac
par Chen Stormstout Lun 18 Sep 2017 - 16:06

» Envie de me connaitre ? Il y a un peu de lecture - Fiche d'identité A. Underwood
par Abigail Underwood Lun 18 Sep 2017 - 14:31

» Achetez mon vaisseau, il est beau mon vaisseau !
par Chen Stormstout Lun 18 Sep 2017 - 14:25

» L'enthousiasme éternel
par Death Lun 18 Sep 2017 - 12:26


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant
 Le travail d'un esclave
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Capitaine Crochet
Masculin
Nombre de messages : 91
Age : 36
Localisation : Sur les flots
Date d'inscription : 27/04/2015

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Commandant
XP:
367/400  (367/400)
Sam 10 Déc 2016 - 0:12
-Et c’est comme ça qu’on fait mon gars. T’as pigé ?

Killian acquiesça et prit la serpillière que lui tendit le vieillard à la peau buriné et basané. Rufus l’avait encore une fois collé aux travaux forcés, aux tâches ingrates, alors qu’il avait parfaitement accompli l’objectif de sa mission. Il lui avait ramené ses deux rondouillards. Était-ce sa faute si un SOLDAT s’était enfui, et qu’un autre avait péri – en plus d’un membre de l’équipe scientifique ? Il n’avait aucune obligation de les ramener sain et sauf au Vaisseau-mère, il n’était pas une bloody nourrice.

Le pirate soupira, et commença à lessiver le sol, imitant les mouvements que venait de lui montrer Manolo, le technicien de surface de l’usine gummi. Il avait un peu de mal à manipuler son balais – la faute à son crochet – mais dans l’ensemble, il arrivait à être assez efficace. Le vieillard l’était cependant bien plus et il doutait que cela ait quoi que ce soit à voir avec le fait qu’il ait ses deux mains. Bien qu’il possédait jeunesse et force, Manolo avait pour lui la technique et l’expérience. Deux atouts qui lui avaient permis de conserver son poste jusqu’à un âge aussi avancé malgré la rigueur de l’emploi.


-Dis mate, tu es tout seul pour nettoyer cette usine ?

-Ouep. C’est comme ça depuis quarante ans mon gars, répondit-il. De temps en temps, l’patron envoie des gars pour les punir et m’aider mais ça m’complique plus la vie qu’autre chose. Comme ils sont pas contents, ils font pas l’boulot correctement.

Le Capitaine Crochet secoua la tête. Il comprenait les sentiments de son compère et ne pouvait qu’espérer que son futur équipage soit aussi compétent et impliqué que l’homme qu’il côtoyait. Il ne voyait aucune chose pire qu’un pirate qui ne croyait pas en ce qu’il faisait, en ce qu’il vivait. Secouant la tête une nouvelle fois, il se remit au travail avec plus d’ardeur et d’application, non pas pour Rufus, mais pour Manolo. Il gagnerait le respect de cet homme avant la fin de la journée, il en était certain.

Néanmoins, après trois heures à nettoyer le sol, la fatigue et la douleur s’installèrent dans ses bras et le bas de son dos. Le brun sentait sa chemise lui coller à la peau, et il ne pouvait le supporter. Il avait besoin de se doucher, et de changer de vêtement. Et surtout, il avait besoin que cette usine soit enfin propre pour qu’il arrête cette corvée de malheur. Mais cette tâche ne semblait pas avoir de fin tant l’usine était grande. Comment Manolo parvenait-il à la garder propre tout seul ?


-Comment fais-tu mate ?

-De quoi ? Qu’est-ce que j’fais ?

-Comment fais-tu pour garder cet endroit propre tout seul ? Bloody hell ! C’est trop grand !

Le vieillard rit avant de reprendre sa tâche. La légende vivante s’accorda quelques minutes de pause supplémentaires avant de reprendre à son tour le travail. Sauf que cette fois, il décida de changer les choses. Son entraîneur trouvait qu’il ne s’entraînait plus assez ces derniers temps – ce qui n’était pas totalement faux – aussi allait-il profiter de cette occasion pour s’améliorer. Focalisant son attention sur le balais, il imprégna des mouvements de rotation, tout en le déplaçant devant lui au fur et à mesure qu’il s’avançait. Ce simple exercice lui demandait toute sa concentration et la serpillière ne faisait généralement pas ce qu’il souhaitait. Soit elle avançait, soit elle allait à droite, soit elle tournait sur elle-même. Il arrêta ses efforts de télékinésie après quelques minutes supplémentaires. Il n’avait d’autres choix que d’utiliser ses bras.

-Tu as déjà eu des vacances ?

-Et laisser cet endroit devenir un dépotoir ? Jamais mon gars, jamais.

-Alors laisse moi au moins t’offrir cette journée de repos mate.

L’homme récupéra le balais des mains du vieillard et se concentra. Il entra en contact avec son énergie intérieure et très vite, il put invoquer huit squelettes dont il était le maître absolu. Manolo poussa un petit cri de surprise – et très certainement de frayeur – alors qu’il souriait. Il donna les deux balais aux squelettes qui commencèrent à nettoyer, et ordonna aux six autres d’aller en chercher d’autres dans la remise. Une fois la troupe dispersée et au travail, il marcha avec le technicien de surface vers la salle de repos utilisé par les ingénieurs.

-Incroyable…

-Je sais.

-Et ils vont tout faire à notre place ?

-Tout oui.

-T’es un magicien mon gars !

-Pas un magicien non. Je suis un pirate. Je suis le Capitaine Crochet, répliqua-t-il en tendant une flasque de rhum.

-Et bien mon Captaine, dit-il en prenant une gorgée, à ta santé !

-A la mienne oui. Et si un jour tu souhaites profiter de la tienne, viens me trouver. Je t’offrirai un travail.
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Playboy Milliardaire
Masculin
Nombre de messages : 340
Age : 21
Localisation : Dans mon bureau
Date d'inscription : 01/04/2012

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Boss
XP:
221/650  (221/650)
Sam 10 Déc 2016 - 12:47
Petite mission sympa à lire. Je vais pas avoir énorme à dire dessus, j'te préviens ^^
Je trouve pas de truc négatif à dire dessus, c'est une mission à la con, et tu la fais sérieusement, non c'est bon.
C'était rigolo d'imaginer Crochet avec un balai, évidemment. Manolo était cool aussi, je l'aime bien, en plus il fait du bon taff. Je m'imaginais une caricature éthnique bien crade, mais ça a été quand même ^^

Le coup des squelettes, bon... J'ai bien fait craft des pompes à mes similis, je vois pas pourquoi les squelettes pourraient pas manier la serpillère. Kakakakaka, laver le sol quoi.

Enfin du coup, c'était archi simple, et malgré l'effort, ce sera très facile :

5 xp, 50 munnies, 1 ps en Symbiose

_______________________________
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» HAITI-JOBS-HAITI-TRAVAIL-HAITI TRABAJO-HAITI EMPLOIE-EMBAUCHAGE
» Plan d'action: ministere des Affaires Sociales et du Travail
» Atelier de travail sur le phénomène de l'exclusion dans la société haitienne
» Le travail ... Toujours le travail ... ( Pv Hermione )
» T' as du travail? Je m'en fiche ~? Viens chanter avec moi ? [PV May ]