Derniers sujets
» Pensées rationnelles
par Cissneï Aujourd'hui à 1:03

» Un soir, une fête, une femme, un homme
par Arthur Rainbow Hier à 22:11

» Aux abonnés absents
par Kurt Brown Hier à 20:01

» Les Orphelins
par Septimus Hier à 19:06

» Changer de tête
par Pamela Isley Hier à 18:15

» La nature a horreur du vide
par Lenore Hier à 12:00

» Les sans-coeurs aussi ont le droit de se marrer
par Lenore Hier à 9:37

» Le glorieux et puissant être mystérieux !
par Surkesh Lun 18 Sep 2017 - 23:31

» De retour au bercail...
par Surkesh Lun 18 Sep 2017 - 22:20

» Lessive à Port Royal
par Surkesh Lun 18 Sep 2017 - 17:55

» Tatanes et coups de lattes!
par Surkesh Lun 18 Sep 2017 - 16:53

» Bric à Brac
par Chen Stormstout Lun 18 Sep 2017 - 16:06

» Envie de me connaitre ? Il y a un peu de lecture - Fiche d'identité A. Underwood
par Abigail Underwood Lun 18 Sep 2017 - 14:31

» Achetez mon vaisseau, il est beau mon vaisseau !
par Chen Stormstout Lun 18 Sep 2017 - 14:25

» L'enthousiasme éternel
par Death Lun 18 Sep 2017 - 12:26


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant
 Début de chantier
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Playboy Milliardaire
Masculin
Nombre de messages : 340
Age : 21
Localisation : Dans mon bureau
Date d'inscription : 01/04/2012

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Boss
XP:
221/650  (221/650)
Dim 13 Nov 2016 - 18:28
Tout se passait comme prévu. Le quartier avait été rasé, les habitants expulsés, et le chantier commençait. Une véritable armée de constructeurs, d'ingénieurs, et d'architectes étaient présents sur les lieux. Si pour le moment le projet n'en était encore qu'à ses fondations, qu'il s'agissait d'une longue et périlleuse entreprise, et que beaucoup restait à faire, j'avais bon espoir que l'établissement ouvre rapidement ses portes.

Bien sûr, le problème de relocalisation des habitants se posait, c'était pour ça qu'en parallèle, de grands immeubles étaient en construction. Je n'étais évidemment pas un monstre, je n'allais pas les laisser dans la rue ! Malheureusement, il était fort probable que les logements sociaux ne soient pas non plus la priorité de la compagnie. Il fallait rester lucide, la priorité allait au plus rentable.

La Milice aussi était sur place, accompagnée de quelques Soldats, dans l'optique d'endiguer toutes perturbations, émeutes, ou simplement curieux. Leur consigne était claire. Un périmètre avait été décidé, toute personne entrant dans ce dit périmètre devait être braquée. Dès lors elle n'avait qu'une poignée de secondes pour quitter les lieux sous peine d'essuyer des tirs. Cet avertissement devait donc dissuader les plus fortes têtes !


Votre café, Monsieur le Président.

Je vous remercie, Scarlett.

Cette femme était l'une de mes plus précieuses employées. Elle m'avait toujours été fidèle, et parfois même elle s'était avérée bonne conseillère ; l'idée des logements sociaux venait d'elle. Elle était mon intermédiaire avec la compagnie. Quiconque souhaitant me contacter devait passer par elle, et à cela je ne faisais que de rares exceptions. Mais surtout, personne ne faisait mieux de café qu'elle.

Je lui fis signe de la main, pour l'inviter à sortir de mon bureau et je pris la tasse qu'elle avait déposée sur la table de verre. Il n'y avait qu'elle pour faire un café aussi doux et corsé à la fois. Elle méritait amplement le statut d'employé du mois.

Je jetai un dernier coup d’œil sur les écrans de surveillance du site avant de partir en Réunion. Que diable allaient-ils bien pouvoir me demander cette fois-ci ? Peu m'importait à vrai dire. J'appuyais sur une touche de mon téléphone et attendis une réponse.


Monsieur le Président ?

Scarlett, vous n'avez pas oublié la Réunion de ce matin tout de même ?


Non, bien sûr que non Monsieur le Président, elle débute dans dix minutes.

Parfait, vous m'accompagnerez, j'ai besoin de quelqu'un pour prendre des notes.

Bien Monsieur le Président.


_______________________________
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chantier embrayage sur D15
» Guédelon - Chantier Médiéval -
» Chantier naval de la Marine Royale
» [Hungeria ; Nakamura] Chantier Naval de Nakamura
» Gaspard au chantier naval ( François et libre )