Le Chasseur Ardent

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Général
XP:
431/550  (431/550)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Mer 2 Nov 2016 - 21:29



- Tchao Lenore ! Fit Natsu d’un geste d’adieu de la main à sa camarade encapuchonné alors qu’elle disparaissait entre les murs sombres et crasseux de Tortuga.

A son tour, le Chasseur Ardent marchait avec un sourire niais au visage et les joues bien rouges. Il faut dire que la soirée qu’il venait de passer avec la nouvelle venue des Mercenaires avait été, une fois de plus, bien animé sur l’île de la Tortue.
Peu après avoir fait l’inspection des dernières avancées de Bogart sur la construction de navires volant, le duo s’était rendu dans un bar pour y déguster les Langoustes rouges les plus grandes des Caraïbes accompagné de quelques bouteilles de rhum. Et comme d’habitude dans ce genre d’endroit, il ne s’est pas passé longtemps avant qu’une bagarre générale n’éclate et que Natsu n’eut envie de se mêler à la confusion pour rigoler un bon coup. Lenore avait également fait preuve de quelques talents combatif durant cette petite sauterie, elle était beaucoup plus robuste et débrouillarde qu’elle en avait l’air. Forcément ! C’était une Mercenaire après tout !

Entretemps, la nuit avait fini par totalement tomber. Moment où la vie s’éveillait pour laisser place à la débauche légendaire du coin.

Toujours souriant, Natsu s’amusait à éviter les habitants débraillés en effectuant quelques pas de danses au son de la musique ambiante. Un mélange incongru de gigue et de polka qu’il avait appris dans les deux Mondes qui lui servaient de foyer depuis tout ce temps. Evitant les ivrognes qui titubaient déjà, saluant les quelques marins qui le reconnaissaient, et réceptionnant d’un hochement de tête les clins d’œil charmeurs que lui tendaient les prostituées.
Il passa soudain devant une ruelle où une altercation semblait avoir eu lieu. Chose classique dans le coin, mais qui reste pourtant sous la juridiction des Mercenaires si cela les concerne. Hors, quand le Chasseur Ardent découvrit deux hommes passablement brulé et un autre, plus chétif, le bras déboité. Cela aurait pu entacher sa bonne humeur, mais une odeur familière vint lui chatouiller les narines : celle d’alcool bon marché et de Sandwich, de métal légèrement rouillé et de graisse, avec un soupçon d’eau de Cologne qu’on ne trouve presque plus en vente depuis quelques temps….Henri était dans le coin il n’y a pas longtemps…Rhaaa mince c’est vrai ! C’est Heinrich maintenant ! Quoi qu’il en soit, le jeune homme aux cheveux roses sût qu’il n’y avait pas besoin de se prendre la tête sur ce qui avait pu se passer ici. Il avait encore confiance en Le Dévoué pour savoir que ce qu’il avait fait n’était pas dénué de sens juste par rapport aux lois des Mercenaires…Même si il n’en était plus un. Son seul remord était de l’avoir raté de peu. Mais au final il retourna gaiement à sa promenade en laissant le trio de malfrat dans leur triste état. Ils n’avaient que ce qu’ils méritaient s’était-il amusé à penser

Ce n’est qu’une fois à l’extérieur de la ville portuaire que le jeune homme restreignit légèrement son entrain au fur et à mesure qu’il se rapprochait des quais où quelques rares navires y mouillaient à cette heure tardive sous un clair de lune à moitié dissimulé par les nuages qui couvraient en grande partie le ciel.
Il en profita pour se poser un instant sur un vieux tonneau afin de bénéficier encore des derniers éclairages de la ville tout en posant son sac à dos à ses côtés avant de se mettre à y fouiller dedans.

Il en sortie alors le journal soigneusement plié que Fred lui avait fait lire plus tôt dans la matinée. Outre le gros titre qui y figurait et dont il avait déjà eu vent, c’était plutôt ce qu’il y avait à l’intérieur de cette feuille de choux qui l’intéressait. Natsu n’était pas du genre à apporter ce genre de lecture avec lui, feuilletait quelques pages pour ce tenir un minimum au courant avant de la donner à qui en voudrait. Pourtant, avant de partir, Fred semblait se montrer insistant sur le fait que le Chasseur Ardent conserve le journal.

C’est alors qu’une enveloppe glissa d’entre les pages pour tomber lentement sur le sol au moment où ce dernier déplia le journal.

Sourcil droit levé avec un regard interrogateur, Natsu ramassa le bout de papier pour l’ouvrir et en sortir ce qu’il contenait. Puis, à la faveur de la nuit, il lue le message secret que le Tavernier lui avait écrit.

Ses yeux se froncèrent en guise de réponse silencieuse à la demande de Fred, lui faisant perdre son entrain en même temps qu’il se mettait à soupirer d’exaspération. Se plaignant intérieurement de ne pouvoir être tranquille avec tout le travail qu’on lui collait sur le dos dernièrement. Mais bon, ce n’est pas comme si il avait le choix. Si on le lui demandait aussi spécialement, c’est qu’il devait y avoir une raison particulière. Il n’allait pas refuser une telle demande, et puis cela le forcerais seulement à faire un petit détour avant de retourner dans le Nouveau Monde…. C’était presque une bonne excuse pour perdre le plus de temps possible avant de revoir la tête à claque de Radcliff.

Se forçant à sourire pour renforcer la justification qu’il venait de se trouver, le Chasseur Ardent se rendit auprès du guichet Shin-ra pour réserver le prochain vol en direction du Colisée…

messages
membres