L'Assassin écarlate

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Commandante
XP:
61/400  (61/400)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Mar 25 Oct 2016 - 14:04

Une attaque aura lieu ce soir près de la tour du clocher de la part de la rébellion sur un des entrepôts de la Coalition Noire. Il te faut donc prendre une troupe de Garde Noire et défendre ce hangar. L’ordre de mission en tête, tu retournes chercher le lance Kipet et te rends à la Caserne que tu viens fraîchement de quitter. Tu espères qu’on est arrivé à régler le problème du Sans-cœur. Enfin, là n’est pas la question. Tu rentres dans le préfabriqué et te diriges vers les dortoirs des hommes et indiques qu’il y a une réunion expresse devant le bâtiment. Tu fais de même avec celui des femmes, les quartiers communs et la cour d’entraînement.  Une trentaine de personnes se présente devant toi, le restant patrouillant dans la cité. Tous habillés de la même façon, mais tous différents. Cependant, d’aucuns n'oseraient dire que nous ne possédons pas une fière armée.

-Soldat, je sais que c’est la première fois que je me présente devant vous, cependant je ne vous donnerai pas l’occasion de douter de moi, annonces-tu pour démarrer ce briefing. Notre dernier interrogatoire sur un récent prisonnier nous a révélé qu’un assaut de la rébellion se prépare en ce moment même et viserait  l’un de nos dépôts. Je sais que c’est votre jour de repos, mais la Coalition à besoin de vos services.  J’aurai besoin de l’entièreté de l’unité ici présente. Le plus compétent d’entrevous se verra remettre cette arme à feu d’un genre nouveau. Je l’ai personnellement testé, ici même, je vous assure, elle fonctionne très bien.

Un homme, un peu plus vieux que les autres, aux yeux d’un bleu nacrés et aux cheveux jaune blé, s’avance et se présente comme l’ancien et le plus expérimenté d’entre eux.

-Mon capitaine, je suis le sergent Wire Kingston. Je serais honoré de servir sous votre commandement. Je me porte garant de ces hommes.
-Bien, je compte sur vous sergent


Tu lui procures l’armement promis et coordonnes ta troupe. Sans plus attendre, vous vous dirigez ensemble vers les entrepôts non loin de la ville.

En arrivant sur les lieux de la mission, non loin du clocher, d’imposants bâtiments sortis de nulle part, longs et étroits, s’offrent à ta vue. Plusieurs appartiennent à la Coalition, mais apparemment un seul serait visé. Tu assignes tes hommes à leurs positions respectives et donnes tes ordres. L’homme au lance Kipet se poste devant la porte principale du hangar, assisté par dix autres gardes. Tu places ensuite le reste des hommes aux entrées secondaires afin de parer à toute éventualité. Toi. Toi tu cherches un moyen de te poster sur le toit de la bâtisse pour avoir un visuel sur la majorité des environs. Tu fais le tour du bâtiment, mais ne trouve rien de bien probant. Tu vas donc voir sur les entrepôts environnants. Enfin, tu trouves une pile de caisses sur la gauche d’un hangar non loin du tien. Tu y grimpes sans trop de difficulté et repaire une barre de fer un peu plus haut. Tu t’élances et marches sur le mur de quelques pas. Quand ta course commence à perdre de l’élan, tu sautes d’un bon et t’accroches  à la poutre métallique. Tu te balances afin de prendre une impulsion suffisante et finis par te lâcher pour atterrir sur une autre tige un peu plus loin. Il ne te reste plus qu’à grimper sur le toit et qu'à rejoindre celui qui t’intéresse. Une fois dessus, tu regardes après le point qui te donnera la meilleure visibilité et t’y postes. Il te faut donc attendre maintenant la venue de tes ennemis.

Les minutes passent, les heures s’égrainent, la nuit finit même par passer, mais jamais tu ne perds ta concentration. Tu restes à l’affût du moindre signe de menace. Cependant, rien ne vient. Tout est calme, même lorsque les premières lueurs de l’aube apparaissent. À croire que les informations que Death t’a fournies sont fausses. Tu finis par descendre de ton perchoir, ne repérant rien et perdant un peu patience. Il t’est arrivé de faire de longue filature, mais jamais rien qui ne te demandait de patienter pour aucun résultat. Tu discutes longuement avec le plus vieux des soldats pour savoir si rien d’inhabituel ne s’était passé. Il te dit qu’il n’a rien remarqué de bizarre. Un échec, cette mission est un échec… Cela ne t’était jamais arrivé.  Tu t’apprêtes à abandonner ta mission et revenir faire ton rapport quand une ombre furtive vient subtilement entrer dans ton champ de vision. Tu n’as eu qu’un seul contacte avec la rébellion, mais tes Ténèbres en toi parle d’eux-mêmes, la lumière est ce qu’il y a de plus présent chez l’espion qui t’observe. Tu en déduis qu’il fait partie de la résistance. Ils doivent être curieux de l’attroupement de soldats autour de l’entrepôt de la Coalition. Rien ne t’empêche de les manipuler. Tu vas leur en donner pour leur argent.

-Suivez mon jeu, ordonnes-tu silencieusement.
-Sergent, je dois m’absenter, veuillez à bien protéger notre arme secret, il ne faut pas que les rebelles mettent la main dessus, scandes-tu un peu plus fort que ce qui devrait être normal pour les attirer.
-Bien, mon capitaine. Je veillerai au grain sur notre bien.
-Je vous laisse cette arme, n’hésitez pas à vous en servir. Et placer des pièges autour et dans le hangar pour contrer les éventuelles menaces.

Tu quittes les lieux d’un pas déterminé pour concrétiser ton plan. Reste plus qu’à savoir si le poisson va mordre à l’hameçon.




Dernière édition par Abigail Underwood le Lun 14 Nov 2016 - 18:34, édité 1 fois
Le Boucher de Grimm

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Boss
XP:
1233/0  (1233/0)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Mer 26 Oct 2016 - 1:00
Ainsi, la rébellion ne comptait pas réellement attaquer ?!

Rentrons directement dans le vif du sujet, j’aime beaucoup donner des missions qui répondent aux actions d’autres membres de la Coalition Noire. Ici, je savais bien que c’était une mission vide, qu’il n’y aurait aucune attaque et que ce serait un « rp vide »

Ce que j’aime avec ce genre d’ordre de mission, c’est de pouvoir donner une liberté totale à la personne. Ici, avec ce que t’avais pour écrire, tu pouvais partir dans mille directions. Et le meilleur avec ça, c’est qu’il n’y a aucune barrière. Genre, tu pouvais faire un rp de dix pages où tu parles stratégies pendant des heures pour finalement rien ! Pourquoi pas justement le fait de dresser des pièges, et même aller jusqu’à frappe préventive en enlevant des citoyens. Et ici, t’as choisi la préparation et la tentation… Et j’apprécie ça, car tu me donnes un ordre de mission tout trouvé !

Tu m’avais prévenu, ce sera un rp court. Et franchement, je ne trouve pas qu’il manque vraiment quelque chose. J’ai vu le mini-commentaire fait par Ravness, et je sais pas véritablement rebondir dessus comme je n’ai pas vu le texte original. Je vais juste parler de ce que j’ai à me mettre sur la main.

En premier lieu, je vais dire ce que je pense de ce que tu as fait des Gardes Noires. Au moment où j’ai eu les rennes de la garde, je suis partie de la même idée de Ravness. En gros, des gens qui se sont engagés en sachant pertinemment qu’ils seront amenés à tyranniser leurs pairs, des malfrats voir des sales races. J’ai eu la vision de les discipliner, rendre les malfrats semblables à de vrais soldats entraînés. Enfin, la plupart étaient des entraînements pour savoir ou frapper pour tuer ainsi que des rondes régulières et autre joyeuseté d’un corps armés. Ici, j’ai vraiment imaginé la scène d’une trentaine de types aligné en rang d’oignons avec toi devant ceux-ci, mode discipliné et bien obéissant à ses supérieurs.

Et c’est ici que j’aurais une petite critique à faire, la même que Ravness. Tu nous parles de trente personnes, et nous n’en avons véritablement qu’un seul de présenter. Je ne suis pas en train de dire que je voulais trente noms dans le rp, mais pourquoi pas deux ou trois en plus ? Des trucs simples ! Ici, nous avons ici le parfait cliché du mec obéissant et volontaire, alors pourquoi pas continuer ?! Ici, je pense au Disney « Atlantide », pourquoi ne pas avoir repris l’idée des protagonistes. Le mec loyal, la femme-soldat, le fana des bombes et le mec one-punchline ? Je sais que j’en demande beaucoup, qu’ici je propose des tas d’idées après coup… Seulement… C’est dans le but de t’aider à imaginer toujours plus loin. Si dans un cas, je te propose des idées en aval de ta mission, tu réfléchiras probablement plus loin pour la prochaine fois !

Fini de parler dans le négatif, j’ai beaucoup apprécié le rp en soit. Le simple fait de rebondir sur l’inexistence d’une attaque pour en créer une, j’adore. Ton style est toujours très travaillé et c’est toujours appréciés, vraiment ! J’ai trouvé le discours du début assez juste, il y a toujours du travail à faire et peut-être décrire un peu plus tes actions durants ce dernier. Mais clairement, par rapport à Agrabah, c’est beaucoup mieux. Même chose pour le dialogue final, j’y peut-être plus cru.

Bon, en final, ce sera un commentaire plutôt court ! Et je le dis de nouveaux, j’ai beaucoup apprécié la mission, vraiment agréable à lire et ce lit par ailleurs d’une traite… Donc, voilà !

Mission accomplie !

Très Facile : 8 points d'expérience + 50 munnies + 2 PS dont un bonus ! Un en Dextérité et le second en Force !

_______________________________
 
 
messages
membres