Le Traître

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Maréchal
XP:
507/0  (507/0)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Ven 21 Oct 2016 - 19:54
Le cul sur le siège en cuir des vaisseaux de la Shin’ra, la clope au bec et le casque sous l’épaule, Kurt jugeait la nouvelle recrue assise en face de lui. D’après les dires, il venait à peine de réussir le test d’entrée et désirait plus que tout devenir un grand SOLDAT. Tirant sur son filtre, le docteur ne pouvait se retenir de sourire. La motivation de grimper dans la hiérarchie semblait tellement idiote pour l’originaire de la Cité du Crépuscule. Avec toutes les merdes qui hantaient l’univers, il aurait cru que le confort de la Shin’ra serait la première motivation et non l’envie de se battre. Après tout, Kurt avait accepté de rejoindre la compagnie afin d’éviter le joug de la Coalition Noire et d’avoir ses études payées. Il y avait les avantages ! Le PHS dans la poche, autant de cigarette que l’on veut et un accès quasi-illimité aux médicaments et autre drogue synthétisé par la compagnie.

Et surtout, l’accès à une douche chaude quand tu reviens d’une mission ou de l’entraînement organisé par chef de section.

Enfin. Le docteur crachait la fumée bleue au-dessus de sa tête avant d’adresser un léger sourire à son vis-à-vis, il portait toujours son casque et était cramponné à son arme. D’un léger coup d’oeil, Kurt remarquait que le cran de sécurité était d’ailleurs enlevé. Dans un mouvement lent, il approchait sa main pour abaisser la gâchette, faisant sursauter le nouveau.

- Eh, pas la peine de s’offusquer, t’avais oublié le cran de sécurité.
- P… Pardon. Disait-il en vérifiant une nouvelle fois la sécurité de son arme, pour ensuite reposer sa main sur la gâchette.
- On est dans le vaisseau, il ne va rien nous arriver. Ricana Kurt, s’allongeant sur la banquette du vaisseau et tirant une nouvelle fois sur sa cigarette.
- C’est ma première mission, enfin, première fois en dehors du simulateur.

Ouvrant une paupière, le docteur restait un instant immobile avant de se redresser et écraser son mégot dans le cendrier.

- Yep, c’est ce qu’on m’a dit. Je suis, en quelque sorte, ton parrain pour cette première sortie. Appelle-moi Kurt, je suis le médecin de l’escouade à laquelle tu vas être attaché… Enchantée ! Disait le docteur en tendant sa main.
- Hadrier. Il attrapa ensuite la main de son collègue et la secoua énergiquement.
- Oula, pas la peine de le faire avec autant d’entrain ! Et décrispe toi un peu, genre, en déposant ton arme et te mettant à l’aise.
- Oui oui…

Obéissant à l’ordre et non au conseil, Hadrien déposa son arme sur la banquette, à proximité de l’arme du médecin. Le jeunot laissa son regard se perdre dans l’immensité de l’espace, rendant Kurt légèrement nostalgique, ça lui rappelait son premier voyage en direction du vaisseau-mère. La bonne vieille époque ! Il en arrivait même à se demander s’il était toujours aussi bon au Struggle ou pas, il devrait peut-être proposer ça aux activités de la base, faudrait demander une boîte à idées dans la caserne. Enfin, le reste du voyage se faisait dans le plus grand des silences, le petit était stressé et il refusait les clopes que tendait Kurt.

Après une vingtaine de minutes de trajet, rythmé par les allers-retours de l’hôtesse au milieu de la cabine, les deux SOLDATs arrivèrent à Illusipolis. Descendant sur le tarmac, bandoulière de l’arme sur l’épaule pour l’un et le canon pointé droit devant pour l’autre, ils quittèrent la station et se rendirent au centre de Dark City.

- Hadrien ? Le médecin appelait le nouveau alors qu’ils avancèrent dans les rues, bousculés par les centaines de citoyens importés par la compagnie.
- Capitaine Brown ?
- J’ai déjà dit que Kurt suffisait… Bref… Ici, on va pas jouer les héros. Tu gardes ton index sur la gâchette et le pouce sur le cran de sécurité, un truc te semble louche, t’analyse et tu laisses les capteurs du casque faire leur travail. Te prends pas pour John Wayne à dégommer du citoyen et t’évite d’avoir l’air agressif à leurs yeux.
- Avoir l’air agressif…?

Kurt s’arrêtait un instant et pénétra dans l’espace personnel du nouveau membre de l’escouade, juste assez prêt pour lui murmurer à l’oreille.

- C’est ta première fois ici, et tu ne sais pas comment sa tourne dans la ruelle de Dark City

Il recula ensuite lentement son visage, un sourire neutre transparaissait sur son visage… Ses yeux étant cachés par le casque des SOLDAT… Cela faisait légèrement reculer Hadrien alors que sa bouche s’ouvrait lentement et qu’une goutte de sueur perlait le long de sa joue. Et juste après ça, Kurt éclatait de rire et frappant l’épaule de son compagnon en reprenant la marche.

- Je déconne ! T’inquiète pas, c’est pas vraiment compliqué de faire une ronde à Dark City. Les citoyens évitent généralement de venir nous parler, histoire que les membres de gang de les passes pas à tabac.
- Les chefs de gang ?! Blêmis le jeune Hadrien.
- Ouais, c’est pas la joie ici… D’autant plus depuis que l’autre cinglé à fait pété la lune… Il il y a trois où quatre gangs qui imposent leur loi dans les ruelles.
- C’est intolérable ! Le Président ne fait rien pour aider les citoyens…?
- Il a pas véritablement le temps, et l’envie ! Enfin, je pense. Ricana Brown. C’est un tel merdier ici, il faudrait raser et recommencer… Une nouvelle fois…

Les collègues continuèrent d’avancer dans la ville, marchant sur le trottoir et tout se passait plus ou moins comme l’avait annoncé Kurt. Les clochards restaient au sol, les gamins changeaient de trottoir et les plus vieux longeaient les murs à leur approche. Une patrouille habituelle en somme, laissant le nouveau dans le doute quant à ses nouveaux engagements. Ils passèrent une vingtaine de minutes à marcher sur l’avenue principale, la seule chose qu’ils auraient pu se mettre sous la dent était un proxénète qui battait une de ses putes.

Kurt eut le bon sens d’attraper Hadrien par l’épaule afin de l’empêcher d’interférer, il avait déjà retiré le cran de sécurité.

- Nous devons aider cette pauvre dame ! Dit-il en se débattant de l’emprise du médecin.
- Avant de charger tel Galahad, utilise un peu les capteurs de ton casque. Kurt fixant l’homme et activait son casque en même temps.
- Humf… Avant qu’il ne fasse de même.

À travers leurs yeux, les capteurs du casque analysaient la scène et plus particulièrement le mec en question. Et une minute plus tard, il pouvait distinguait dans un coin de leur vision le casier complet du type. Un mec répondant au nom d’Alphonso, possédant une boite de nuit dans la ville et accusé d’une bonne dizaine d’homicide volontaire. Et suite à cette dernière information, Kurt se donna le luxe de lâcher son compagnon.

- Tu comprends maintenant ? Tu joues au con en cherchant à aider cette femme, et tu nous balances dans une guerre de gang. Et si tu te poses la question, non, le Président ne sera pas vraiment ravis d’avoir une guerre dans sa propre ville.

Le jeune SOLDAT s’arrêta un instant, laissant le canon de son arme se rediriger vers le sol. Apparemment, il était dépité. Par gentillesse, le médecin tapotant son épaule avant de continuer d’avancer et terminer par un dernier conseil.

- Pense à utiliser ton casque plus souvent si tu veux respecter les conditions de l’entreprise, et toucher ton salaire à la fin du mois.

Après l’épisode de la prostituée, les deux hommes continuèrent leur ronde, et toujours rien à signaler. Kurt se laissa à l’envi de fumer une cigarette, son arme à l’épaule et le pas lent. Il pouvait voir du coin de l’oeil que le manque de réprimande envers le proxénète touchait son compagnon, genre, il ne disait rien et faisait son travail les dents serrer. Pauvre gamin, il comprendra bien vite… Si ce n’est déjà fait… Que tout n’est pas rose, surtout quand on boss pour la Shin’ra. Il n’y a pas vraiment beaucoup de choses à faire contre le système, surtout quand on travaille pour ce dernier. Tournant à un coin de rue, Kurt demanda à Hadrien de rester en arrière alors qu’il s’aventura dans une ruelle.

- Je viens avec vous Capitaine. Alors qu’il faisait quelques foulées pour rattraper le médecin.
- Non, t’es pas prêt pour la suite.
- La suite, de quoi parler vous ?! Disait-il alors qu’une troisième personne s’avança à la rencontre des SOLDATs.
- Bordel Kurt, c’est qui ça ? C’est pas dans le deal. L’homme ayant intervenu était un vieillard, un bouc fourni et un chapeau melon sur la tête.
- Navré Berg, je pensais pas qu’il suivrait, t’as ce qu’il faut ?
- Comme d’hab’.

Le médecin plongea alors sa main dans sa poche, sortant une boite d’aspirine et la tendant au mec répondant au nom de Berg. Ce dernier ouvrait la boite et compta le nombre de pilules avant de le ranger dans sa poche et sortir des tablettes qu’il donna à Kurt.

- Viens seul la prochaine fois, et plus de fludarabine si tu veux de la cisplatine. Et il se retourna sans dire un mot de plus à son interlocuteur. Alors que Kurt se retourna, il remarqua qu’Hadrien pointait son arme en direction de son visage.
- Qu’est-ce que tu fais gamin… Disait-il, levant lentement les mains, tenant toujours la plaquette.
- C’est de la fraude Capitaine, je peux pas vous laisser faire. Vous avez sciemment volé des médicaments pour les échanger contre dieu seul sait quoi !
- Écoute gamin… Il s’agit d’un traitement contre le lymphome, maladie dont le chef de l’escouade est atteint et…
- Taisez-vous ! Je savais que c’était impossible que la compagnie fonctionne comme ça. Alors qu’il s’approchait, le canon à quelques centimètrses du nez de Kurt.
»

Maintenant en face d’Hadrien, Kurt attrapa le canon de sa main droite qu’il repoussa sur la droite. Le gamin tira un coup de feu, la chaleur du canon brûla la main et lui força de relâcher son emprise. Sans attendre, il donna un coup de talon dans le ventre de son vis-à-vis, le faisant tomber au sol et dégageant ensuite l’arme du nouveau d’un coup de pied et pointant la sienne sur son visage.

- T’es calmé maintenant ? Disait-il en secouant sa main blessé. Et t’écoutes !
- Ne tirez pas !
- Je vais pas tirer ! Alors qu’il baissait son canon. Même si la compagnie est riche et synthétise mille et un médicament, elle n’a pas tout. Le chef d’escouade suit un traitement depuis deux mois et c’est le seul fournisseur que j’ai.[/color]
-
- Alors oui, je prescris du fludarabine à notre chef et je viens l’échanger ici pour qu’il crève pas dans la semaine.

Kurt recula alors, rangeant son arme à l’épaule et tendit une main en direction de son compagnon.

- J’avais pas envie que tu voies ça, car le chef cherche à être le plus discret du monde. Si ça s’apprend, il se retrouvera en quarantaine et ne pourra pas finir son service. Du coup ? Plus de casernes ou de salaire et il viendrait mendier sur le trottoir de Dark City. Tu seras gentil de garder ça pour toi.

Hadrien hocha alors la tête et ramassa son arme. S’excusant alors devant Kurt qui, en réponse, tapait une nouvelle fois sur l’épaule du gamin. Ils quittèrent la ruelle et terminaient leur ronde avant de se diriger une nouvelle fois à la station Shin’ra pour retourner au vaisseau. Le gosse ne disait plus rien, se sentait apparemment con alors que le médecin appliquait une crème sur la paume de sa main pour ensuite mettre un bandage. Kurt tentait une nouvelle fois de tendre une cigarette au gamin, qui refusa une nouvelle fois de plus avant de discuter du rapport qu’il devrait faire au Président. Et comme unique réponse, le pépé de l’escouade répondit qu’il fallait faire table rase et dire que tout c’était passé pour le mieux, comme d’habitude.


Dernière édition par Cypher le Lun 9 Oct 2017 - 12:27, édité 1 fois
Playboy Milliardaire

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Boss
XP:
286/650  (286/650)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Sam 22 Oct 2016 - 19:29
A lire, c'était sympa. Mais surtout intéressant en fait.

J'ai bien aimé comment avec une mission plutot banale tu as développé la vie de ton perso. Je saurais pas trop expliquer davantage mais genre, le coup des médocs c'était pas mal.

Par contre, c'est fou, j'ai vraiment du mal à cerner ton perso. Là tout de suite je dirais que c'est un mec bien. C'est pas un héros (cf. l'épisode d'Alphonso) mais c'est pas non plus un enculé. Mais a part ça, je saurais pas dire comment il réagirait à telle ou telle situation. C'est troublant ^^ Mais pas forcément mal.

Après au niveau de l'ambiance du RP en général, j'ai trouvé que c'était bien aussi. On pourrait aller jusqu'à parler de scène cliché, genre le mec super détendu et tout avec la recrue qui craint un peu. Mais non, ça va, en tout cas, lire ce RP était cool.

Normale : 20 xp, 2 PS : 1 en Dex, 1 en Def et 200 munnies !

_______________________________
messages
membres