Derniers sujets
Le bleu est une couleur chaudeAujourd'hui à 19:57Maître AquaAl' Aujourd'hui à 1:14Al'Quand vient la pluieAujourd'hui à 1:13Fabrizio ValeriRendez-vous arrangéDim 9 Déc 2018 - 17:06Kuro[Mini-série de Kestia (avec Kestino)] De Shin à Sans-CoeurDim 9 Déc 2018 - 16:28Chen StormstoutBattu par les flotsSam 8 Déc 2018 - 22:20Chen StormstoutMansuétudeSam 8 Déc 2018 - 20:23NarantuyaaRites de CombatSam 8 Déc 2018 - 18:58NarantuyaaBalade nocturneSam 8 Déc 2018 - 15:27ShadowPour une poignée de plusVen 7 Déc 2018 - 13:35Kurt BrownBric à BracJeu 6 Déc 2018 - 21:00LenoreA chaque jour son lot de solutionsJeu 6 Déc 2018 - 19:42Chen StormstoutA chaque jour sa joieJeu 6 Déc 2018 - 19:41Chen StormstoutBiceps et EnduranceJeu 6 Déc 2018 - 19:40Chen StormstoutMa SoeurJeu 6 Déc 2018 - 19:40Chen Stormstout
Membre

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Sergent
XP:
78/200  (78/200)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Sam 8 Oct 2016 - 16:12
A table

Lorsque Red arrivait dans ce monde, c'était déjà la panique et elle n'était pas là pour arranger les choses. Des jours qu'elle n'avait rien eu d'autre à se mettre sous la dent que de la viandes cuites et des légumes… Se comporter de façon "civilisée" était une véritable plaie à ses yeux, mais au moins cette fois il semblait qu'elle ait enfin l'occasion de s'amuser un peu à sa manière. A peine avait elle mit un pied en dehors du transport spatial qu'elle voyait le personnel de l'astroport aux prise avec une masse d'insectes tentant de rentrer de force.

"Besoin d'aide messieurs les agents ? Hihihi."

Un grillon se retournait vers elle, s’apprêtant à la sommer de reculer, à peine quelques secondes avant qu'un horrible craquement ne résonne aux alentour. L'instant d'après, ses collègues la voyait donner une pichenette sur le torse de la créature aux pattes à ressort, le faisant tomber au sol alors qu'elle tenait sa tête dans sa main droite, par le bord de la jointure la reliant auparavant au reste de son anatomie. Elle prenait ensuite le visage à deux mains et croquait dans celui-ci au niveau de l’œil devant les insectes effarés. Le choc de la scène mettait quelques secondes à se dissiper, suffisamment pour qu'elle laisse tomber son repas entamé au sol et avance vers la sortie du bâtiment, provoquant un mouvement de recule de la foule.

Son pied droit était le premier à quitter l'endroit, se posant au sol sous la forme d'une patte velue de couleur sombre, bien vite rejointe par le reste du coup de la jeune femme, inchangé jusqu'aux hanches, mais désormais fixé sur l'abdomen d'une araignée-loup. L'autre détail se trouvait à l'ombre de sa capuche, au-dessus de ses habituels yeux doré, se trouvait six autres sphère de la même couleur.

"Quel étrange façon de voir les choses… Enfin, ça ne doit pas changer grand-chose au goût."

En une fraction de seconde, elle se jetait sur une fourmi moitié plus petite qu'elle et la saisissait par les épaules, plantant ses crocs dans sa gorge et commençant rapidement à la vider de tout son contenu. Face à la scène, les cris de terreur redoublait, la confusion régnant au point que deux flux d'insectes hurlant de terreur se formait : Ceux qui tentaient de forcer le passage encore plus désespérément et ceux qui fuyaient dans l'autre direction à toutes jambes. Les deux flux se croisaient, plusieurs créatures de ce monde finissant au sol et piétinée par la masse en mouvement, alors que l'araignée, désignée tour à tour comme une tarentule, une mygale et une veuve-noire, bien qu'aucun de ces noms ne soit le bon, se contentait de laisser là la carcasse vide.

La coalisée était un prédateur au milieu d'un troupeau affolé, elle n'avait que l'embarrât du choix de ses proies, désordonnées et paniquées, ce qui transformait rapidement sa faim dévorante en grignotage intempestif. : Si elle achevait bien certaines de ses cibles d'un coup net, la plupart n'y laissait que quelques morceaux, qu'elle arrachait avec ses griffes ou ses dents. Les morts s'accumulaient beaucoup plus du fait de la cohue que de son agression. Les gens commençaient même à pousser certaines personnes dans sa direction pour essayer de se protéger eux-mêmes.

De plus en plus choisissaient la fuite plutôt que d'essayer de rentrer, jusqu'à ce qu'elle ne lève les yeux, repérant un imposant morceau de carton soutenu par des brindilles. Levant les mains au-dessus d'elle, l'araignée créait une boule de feu avant de la lancer sur sa cible, l'embrasant et la faisant tomber au sol, coupant toute retraite. Quelques-uns d'entre eux se lançaient tout de même dans les flammes alors que les insectes ailés n'arrivaient pas à prendre leur envol à cause des gens agrippant leurs pattes. Elle riait dans sa folie, jusqu'à ce qu'elle crie de surprise et de douleur : Une mante religieuse lui avait saisi une patte et tirait dessus pour essayer de rapprocher son autre lame du corps de la jeune femme.

Ce que l'insecte n'avait probablement pas prévu, c'était que les mains de l'arachnide s'enflamme et qu'elle se jette sur elle griffes et crocs dehors malgré les entailles se multipliant sur sa peau. Elle plaquait la mante au sol et lui assénait une série de coups de plus en plus violents à la tête, avant de les levers et de les joindre, pour la faire éclater sous un véritable coup de marteau pilon accompagné d'un cri de rage.

Il lui fallait quelques instants pour reprendre son souffle et c'est là que derrière les cris de paniques et les pleurs elle entendait un bourdonnement. Tournant la tête, elle voyait un nuage noir commencer à approcher au loin.

"Les voilà, ils arrivent ! Ils arrivent hahah !!!"

Elle se tournait donc vers l'endroit d'où elle était venue et se lançait en avant, bousculant tous ceux qui se mettait sur son chemin, poussant un autre cri de rage renversant les gardes et les fuyards pour atteindre l'astroport, où elle retrouvait son apparence normale, trébuchant à la disparition de ses jambes supplémentaires. Elle repartait en courant à quatre pattes, puis en se redressant pour se jeter dans le vaisseau qui l'avait amenée.

Le spectacle en face d'elle était monstrueux : des dizaines de sans-cœurs à l'apparence de guêpe étaient en train d'attaquer la foule, emportant les gens ou les piquants sans relâches.

"Décollez !!! Décollez avant qu'ils arrivent !!! Hahaha!!! Vite, vite, ils approchent !"

Les portes se refermaient alors et l'engin prenait son envol, retournant à la Citée du Crépuscule.



Dernière édition par Red le Ven 23 Mar 2018 - 16:34, édité 1 fois
Le Boucher de Grimm

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Boss
XP:
1347/0  (1347/0)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Dim 9 Oct 2016 - 21:10
Mmmh.. Je suis mitigé.

La mission est bien, en soi, c’est un moment de combat afin de faire sombrer le monde dans les ténèbres. Et de ce point de vue, c’est respecté et intéressant à lire. Je soulignerais juste que j’ai eu du mal à m’imaginer la bête que tu dressais et il m’a fallu plus de la moitié. T’es à la Fourmilière, pour n’importe qui, ça ne doit pas être anodin de devenir un insecte et ton personnage ne réagit pas à cela.

D’ailleurs…Remarque. Dans le sujet des explications, écrit par Xaldin, il y a un paragraphe sur les transformations. Et celui-ci dit que le moment ou nous nous transformons, genre avec Animus, il faut un certain temps d’adaptation pour maîtriser cette forme et la valeur est calculé par rapport à ta dextérité. Pour l’exemple, il faudrait trente en dextérité afin de pouvoir manipuler facilement un vaisseau. Alors ici, avec tes douze en dextérité, il faut tout de même un petit temps d’adaptation. Ce qui est drôle, t’as fait l’inverse ! Le petit moment de blanc en redevenant humaine en quittant le monde. Enfin, si jamais tu retournes dans un monde à transformation, tu le sauras.

En fait, j’allais te pondre un super paragraphe sur ta méthode de chasse avec ton araignée. Et après avoir fait mes deux minutes de recherche sur ces horribles bestioles, j’ai compris que tu parlais d’une araignée-loup ! Je ne connaissais pas cette dernière, et j’avais compris dans ton texte qu’il s’agissait seulement du figure de style pour parler de ton personnage et non de la race de ton prédateur. Alors, je vais remplacer ma précédente critique de « une araignée de combat pas de la sorte » à un « putain, c’est génial de se documenter jusqu’à ce point pour un rp ! ». Et vraiment, en relisant mon rp avec mes nouvelles connaissances, je vois que t’as bien gérer ça !

Finalement, ma véritable déception, c’est d’en avoir pas eu assez. Nous n’avons droit qu’à un seul combat, qui est plutôt une exécution, et un retour à la Cité du Crépuscule. Je ne suis pas stupide, la plupart des insectes ne combattent pas, mais uniquement la plupart. Pourquoi ne pas voir une sauterelle ? Ou une autre araignée ? Nous avons droit à une mante-religieuse qui se rebelle, malheureusement, tu t’en débarrasses plutôt rapidement. Et en parlant de ça, je te rappel que tes sorts de feu sont des HS et que t’as 0 en magie… Ta réserve se vide super rapidement, et tes sorts ne sont pas non plus les plus puissants… Et une autre déception, tu vois les guêpes un seul instant. Un combat contre des sans-coeur incontrôlable aurait permis à ton personnage de ressentir une véritable difficulté, dans cette mission.

Vraiment, j’attends de voir ton personnage en véritable difficulté dans un combat. Red est forte, mais elle tombera forcement contre quelqu’un de plus fort, que ce soit un pj ou un pnj.

Mission accomplie !

Avancé : 32 points d'expérience + 300 munnies + 3 PS. Deux en Magie et un en Défense.

_______________________________
messages
membres