Derniers sujets
» Explicatif sur l'Académie
par Genesis Rhapsodos Aujourd'hui à 4:59

» L'Annonciation
par Cassandra Pentaghast Hier à 22:48

» Can't stay away
par Milla Maxwell Hier à 22:38

» Mon deuil
par Genesis Rhapsodos Hier à 5:27

» Une main tendue
par Cissneï Mer 16 Aoû 2017 - 23:20

» Game Over RPG
par Invité Mer 16 Aoû 2017 - 20:30

» Réglementations et demande de Partenariat
par Invité Mer 16 Aoû 2017 - 20:29

» Bouc émissaire
par Général Primus Mer 16 Aoû 2017 - 19:27

» L'enthousiasme éternel
par Agon Wiley Mer 16 Aoû 2017 - 15:04

» Fiche de personnage de Lotis Terrick
par Lotis Terrick Mar 15 Aoû 2017 - 21:14

» Contrats - Demande de Mission
par Surkesh Mar 15 Aoû 2017 - 12:57

» La nature a horreur du vide
par Surkesh Mar 15 Aoû 2017 - 12:52

» Lotis Terrick
par Général Primus Mar 15 Aoû 2017 - 12:05

» Petit mog, grand mog
par Genesis Rhapsodos Mar 15 Aoû 2017 - 8:54

» Le cœur a ses raisons que la raison ignore
par Surkesh Lun 14 Aoû 2017 - 13:16


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant
 Renaissance
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
La Clé du Destin
Masculin
Nombre de messages : 992
Age : 21
Localisation : Château Disney
Date d'inscription : 25/06/2010

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Maréchal
XP:
3449/3500  (3449/3500)
Sam 3 Sep 2016 - 17:51
Spoiler:
 

C'était maintenant le moment de voir si mon plan avait fonctionné ! J'étais impatient d'aller retrouver ma nouvelle amie ! Celle qui, peut-être, m'épargnerait bien des soucis. Je débarquais donc en plein dans le Domaine des Ténèbres, sur la plage où tout avait commencé pour moi. Celle où Riku et mon double avaient atterri après leur victoire sur Xemnas. Là où j'avais moi-même atterri, lorsque je suis né.

Même si je n'avais presque plus de souvenirs de ma venue ici, je pouvais assurer que cet endroit n'avait en rien changé. Le décor avait toujours ce quelque chose de triste, et dans l'atmosphère se dégageait un incroyable sentiment de solitude que seuls des êtres dénués de sentiments seraient capables de supporter seuls. Cette terre était désolée, elle était en dehors du temps, rien ne s'y passait.

Le seul son était le reflux des vagues qui venait inlassablement s'échouer sur la plage. Il tranchait complètement avec ce lieu. C'était la seule chose agréable qu'on pouvait trouver ici, le reste n'était que roches sombres et pénombre qui s'étendaient à perte de vue.

Au loin, j'aperçus celle que j'étais venue chercher. Ses bottes de cuir noires, que je connaissais bien, étaient submergées. La silhouette encapuchonnée était tournée vers l'horizon et ne le quittait pas des yeux. Je mis ma capuche, m'approchais d'elle et m'arrêta une fois à ses côtés, fixant moi aussi le large.


Tu es perdue, n'est-ce pas ?

Aucune réponse. Rien d'étonnant, moi-même à l'époque je n'avais pas la possibilité d'en fournir. L'état dans lequel était un simili à sa création était assez spécial. On entendait les choses, on les comprenait, mais il nous était tout à fait impossible de nous exprimer.

Je suis venu te sortir d'ici. Ça fait longtemps que l'on te cherche. Te rappelles-tu de ton nom ?

A nouveau, aucune réponse. Auditive du moins.

Tu t'appelles Roxanne. Nous t'avons perdue lorsque tu t'es noyée dans les ténèbres. Tu as réussi à capturer Cissneï la dirigeante de la Lumière, et nous avons été séparés. Mais maintenant, tout va bien. Il est temps pour toi de rentrer à la maison.

Elle semblait absorber mes paroles. Elle m'écoutait, et était attentive, elle ne pouvait rien faire d'autre. Je m'appropriais sa concentration en lui parlant.

Tu ne te rappelles pas de moi non plus ? Je suis ton frère, Zeln. Nous luttions contre la lumière, comme nos parents le faisaient avant d'être tués.

Je posai amicalement une main sur son épaule. Elle n'eût aucune réaction.

Je suis si heureux de te retrouver. J'avais peur à l'idée de t'avoir perdue à tout jamais,  mais tu es là maintenant. Viens. Nous devons rentrer.

Je fis apparaître un portail en face de moi. Et elle s'y engouffra d'elle même, en ligne droite, sans jeter un regard en arrière. Lorsque sa silhouette disparut complètement, je refermais le portail et me laissa tomber au sol. Je soupirai.

Est-ce que c'était ma conscience qui me parlait ? Une voix dans ma tête me repassait en boucle les événements de la journée. J'avais tué des innocents, directement et indirectement, j'avais torturé et réservé le pire des sorts à une personne malchanceuse, je l'avais fragmentée, puis, j'étais venu baser sa nouvelle vie sur de bêtes mensonges. Et maintenant ? Elle errait avec pour seules indications ces quelques phrases que je lui avais lâchées. D'une personne complète, j'en avais fait un pantin. Je ne valais pas mieux que Xemnas, finalement. La différence entre elle et moi, c'est que jamais elle n'aurait sa Naminé, ou son Axel. Jamais elle n'aurait qui que ce soit pour la guider. Elle n'aurait rien. Elle était condamnée à rester coquille vide, peut-être même qu'elle ne serait jamais capable de simuler des sentiments. C'est seule qu'elle devrait dissiper la brume qui l'entoure.

Mais... j'avais beau me dire que j'étais allé trop loin, je revenais toujours au même constat. Je devais le faire. Il en allait de ma survie. Le pire, c'était que je me forçais à me dire que j'étais désolé, mais il s'agissait juste de me donner bonne conscience. Qu'en penserait Sora ? Qu'en penserait Axel ? Tous, qu'est-ce qu'ils en penseraient ?

Non, de toute façon, il le fallait. Il le fallait...

_______________________________
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
L'Assassin écarlate
Masculin
Nombre de messages : 110
Age : 22
Localisation : Ici et la, en voyage constant
Date d'inscription : 11/09/2016

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Capitaine
XP:
349/350  (349/350)
Ven 23 Sep 2016 - 10:29
Pas que je veux cracher sur ton rp, qui est très bien, mais Roxas n'est pas né à la Marge Noir. Il est né à la Cité du Crépuscule. La scène à la Marge Noir se passe bien après sa naissance.

Après c'est que détails de ma part ^^
Page 1 sur 1