Derniers sujets
» Froide Noblesse
par Arthur Rainbow Aujourd'hui à 17:02

» Attaque Nocturne
par Lenore Aujourd'hui à 14:25

» Recensement des Avatars (obligatoire)
par The Babylon Rogues Hier à 22:57

» Fiche des Babylon Rogues
par The Babylon Rogues Hier à 20:39

» Tombent les masques
par Roxas Hier à 17:12

» Il était une fois ... Toxine (Finis )
par General Primus Hier à 16:22

» Jet The Hawk! Storm The Albatross! Wave The Swallow! We're the Babylon Rogues!
par General Primus Hier à 15:38

» Visite au cimetière
par Narantuyaa Mer 22 Nov 2017 - 16:54

» D'un prêtre à une soldate, et vice-versa
par Kestia Mer 22 Nov 2017 - 15:43

» Récréation
par Hoper Mar 21 Nov 2017 - 17:58

» Basique!
par Fiathen Dim 19 Nov 2017 - 22:17

» Absences Aqua
par Maître Aqua Dim 19 Nov 2017 - 21:21

» Conseillère en Urbanisme
par Huayan Song Dim 19 Nov 2017 - 15:13

» Essai en laboratoire
par Cypher Sam 18 Nov 2017 - 16:24

» Au fond du donjon, troisième grille à droite
par Kestia Sam 18 Nov 2017 - 14:32


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant
 Overdose de vert et de noir
avatar
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
La forme de vie ultime
Masculin
Nombre de messages : 97
Age : 26
Date d'inscription : 22/04/2015

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Officier
XP:
206/150  (206/150)
Jeu 17 Mar 2016 - 23:38
Overdose de vert et de noir

Tout avait commencé comme une journée ordinaire, maintenance de ses armes et de sa motos, petit déjeuner, entraînement dans la cours pour essayer de retrouver sa précision dans l'utilisation de ses pistolets et de ce sort électrique qu'il maniait depuis peu. C'est à ce moment là qu'il se rendait compte que pratiquement tout le monde avait ajouté du vert à sa tenue habituelle et semblait plus détendu que la moyenne... Jusqu'à ce qu'un des gardes se mette à passer un peu partout avec un exemplaire de l'Eclaireur. La journée qui semblait tout d'abord commencer comme un évènement festif que le hérisson noir ne connaissait pas se changeait progressivement en branle-bas de combat. L'installation des décoration était abandonnée, de même que les tonneaux de boissons.

Lui se contentait de recharger ses armes et de partir faire une ronde dans les étages supérieurs du château. C'est au bout d'environ une heure que l'alerte retentissait, le château était attaqué, mais lorsqu'il se dirigeait vers les fenêtre extérieure pour regarder il ne voyait rien. Le soldat de la lumière se retournait alors et prenait son élan vers les vitres se trouvant dans son dos, prêt à bondir au travers pour rejoindre les bruit de combat qu'il entendait résonner dans le jardin en contrebas, lorsqu'un garde l'interpellait. Il pestait alors en entendant les ordres qui avait été donné se dirigeait vers l'escalier en bousculant le messager au passage. Le regard mauvais, il croisait la machine qu'il avait retrouvée lors de sa dernière mission, descendant aussi, d'un pas lourd et précautionneux.

"- Les escaliers en marbres c'est vraiment pas ton truc.
- Tout dommage structurelle sera retenu sur mes revenu. Probabilité de complication quand à mon maintien opérationnel.
- Pourtant je suis certain que Tic et Tac se ferait une joie d'avoir l'occasion de voir comment tu fonctionne.

La machine devenait alors muette, semblant calculer les éventuelles risques d'une maintenance effectuée par l'un des écureuils au lieu de l'un de ses coûteux voyages jusqu'à la salle d'arcade pour passer entre les mains de celui qu'il prenait pour son créateur.

En bas de l'escalier, ils voyaient les garde s'afférer, plusieurs retenant la porte alors que d'autre partait chercher des meubles pour tenter de la barricader. Les deux battants de l'imposante porte tremblait sous les impact des créatures noires tentant de l'enfoncer, et s'entrouvrait même lorsque deux rondouillard au gilet vert arborant un trèfles à quatre feuille venait violemment s'y cogner de toute leur masse. Une crypto-ombre bondissait alors mais n'avait pas le temps d'atteindre le sol. Sautant les dernières marche et sprintant dans sa direction la mains droite en avant Shadow avant le bras gauche replié, paume vers l'avant, entouré d'une lumière parcourue d'éclairs bleutés.

"Mange toi ça !"

La créature des ténèbres recevait alors de plein fouet un éclair de plasma en pleine tête lorsque le hérisson inversait violemment la position de ses deux mains, projetant le monstre contre les portes maintenant refermées.

Le robot qui l'accompagnait allait alors prêter main fortes aux autres gardes, posant une main sur chaque bâtant, alors que Shadow jetait un oeil au sol sous les pieds de ses alliés, dégainant alors un pistolet calibre neuf millimètre semi-automatique et retenant son souffle. Il pressait alors plusieurs fois la détente, dissuadant les ombres qui s'apprêtait à apparaître à cet endroits de le faire pour reporter son attention sur et les autres gardes. Elles était facilement une quinzaine, dont quatre ressortait clairement du lot, avec leur chapeaux haut-de-forme verts.

Deux lignes de soldat c'était alors formées, l'une derrière ceux maintenant la porte avec des lances pointées vers le sol entres les jambes de leurs collègues, l'autre dos à dos avec boucliers et épées, prévenant toute tentative d'attaque dans le dos des autres. Au pieds de l'escalier, un groupe hétéroclite de mage, archers et guerriers en tout genres se tenait debout, avec à sa pointe le hérisson noir, qui rangeait son armes à feu pour dégainer un katana au tranchant parfaitement aiguisé. L'affrontement était inévitable, ils le savaient tous, les sans-coeurs étaient des créatures à l'instinct de conservation pratiquement inexistant. Elle se ruaient d'ailleurs sur le mur de bouclier pour n'y trouver que les lames des soldat les repoussant juste avant de frapper.

De l'autre coté, c'était une flèche qui ratait de peu le chapeau d'un des sans-coeurs, pour venir se planter dans le corps de celui qui se trouvait juste derrière, le personnage de jeux vidéos ayant réussit à profiter de l'esquive de la créature au couvre-chef pour lui transpercer la forge, avant d'effectuer un large mouvement circulaire, tranchant plusieurs des ombres et crypto-ombres alentours à divers endroit de leur corps, pour revenir finir de désolidariser la tête de sa première cible de ses épaules. L'ombre disparaissait comme n'importe quel autre, a ceci prêt qu'elle laissait derrière elle un chapeau remplis de munnies qui s'éparpillait sur le sol.

il effectuait alors une roulade sur le coté, esquivant l'attaque d'un autre monstre, qui se faisait ensuite trancher en deux par une hache de grande taille, le feutre vert se séparant en deux parties égales pour libérer un flot de billes colorée sur le sol. Deux crypto-ombres se jetaient alors sur lui, la première interceptée par un de ses éclaires divins, l'autre la lame de son sombre lui traversant le torse. Une pluie de rayon rouge s'en suivait alors lorsqu'une magicienne se mettait à agiter son bâton monté d'une pierre ronde couleur de sang.

profitant de la confusion, il se mettait à trancher à tout va au coté de deux autre combattant à l'arme blanche. Les créatures semblaient ne pas vouloir cesser d'affluer sous la porte, suffisamment nombreuse pour ne pas toute finir clouée au sol par les lancier. Le combat durait encore plusieurs heures, forçant les combattants à se relayer pour garder le rythme, même une fois les portes bloquée par d'énorme meubles et étayées par des poutres de bois épaisse.

Lorsqu'enfin les dernières ombres disparaissait et que les gardes se lançait à l'assaut dans le jardin pour éliminer les retardataire, Shadow lui se contentait de se laisser tomber assis sur les marches des escaliers. Au final, sur la trentaine qui avait bien voulut se montrer, il n'avait réussis qu'a pourfendre que trois de ces fameuse ombre chapeautées. La plupart avaient d'ailleurs trouvé le moyen de leur échapper tout simplement. En se faufilant jusque dans les couloirs ou repassant sous les portes. C'est alors qu'il posait alors une question qui allait lui attirer les moqueries des autres ainsi qu'une pluie de chopes vides et de sucreries entamée.

"Au fait, c'est quoi cette fêtes que vous prépariez avant que les sans-coeurs débarquent ? Pourquoi tout le monde me regarde comme ça ?"

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LES SERPENTS
» Croisé Caniche noir à la SPA de Dunkerque
» griffon noir & feu 8 mois - adoraaable à Béthune ADOPTE
» Toupie petit caniche noir, 11 ans - ADOPTE par sa FA
» SHAPY Labrador noir cage 37 La Louvière Belgique - ADOPTE