La Magicienne

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Sergent
XP:
74/200  (74/200)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Lun 2 Nov 2015 - 11:58


Naminé & Roxas

Une intro sans musique

Ce matin en me levant du lit, j'avais remarqué une lettre au bas de ma porte. Intriguée, je n'avais pas tardé à l'ouvrir pour la lire. Ma première réaction fut d'être plutôt très surprise Bon la mission en soit ne m'avait pas vraiment perturbée. En gros, je devais me rendre à Disneyville avec Roxas pour effectuer un repérage des lieux pour de futures missions. Non, c'était plutôt ces mots-là qui m'avaient perturbé "Ce dernier a une véritable propension pour la violence et la destruction". Alors autant, je savais que Roxas aimait foncer dans le tas à certains moments comme Sora mais à ce point-là...Ce matin en me levant du lit, j'avais remarqué une lettre au bas de ma porte.

Roxas avait aussi interdiction de toucher à la carte...Visiblement, notre chef n'avait pas vraiment confiance en mon amie et cela me perturbait un peu, car Roxas en dehors de Sora était l'une des seules personnes que je connaissais suffisamment ici pour lui accorder la mienne. Mais que diable s'était 'il donc passé en mon absence pour que Roxas en soit arrivé là ? Il faudra que je lui demande à la première occasion.


Cela faisait maintenant un quart d'heure que j'attendais dehors dos aux portes, lisant et relisant entre mes mains cet ordre de mission pour être sûre de n'en oublier aucun détail. Je ne pouvais voyager avec mon portail uniquement dans les lieux que j'avais déjà visité. Je ne pouvais voyager avec mon portail uniquement dans les lieux que j'avais déjà visité. Y aller toute seule serait aussi du suicide et puis j'avais le pressentiment que même Roxas qui était dix fois meilleur que moi aurait des difficultés d'autant plus s'il devait jouer les gardes du corps avec moi... Mais d'ailleurs ou était'il? Même s'il n'y avait pas d'heure précise, il devait sans doute être au courant de la mission maintenant... Même s'il n'y avait pas d'heure précise, il devait sans doute être au courant de la mission maintenant...

La Clé du Destin

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Maréchal
XP:
3739/3500  (3739/3500)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Sam 2 Jan 2016 - 18:07
Je la voyais du couloir, elle m'attendait. Faut dire que j'étais un tout petit peu à la bourre. Une demie heure quoi... Mais j'avais raté mon réveil, et le temps de me lever et de me prendre une douche pour être présentable, ben... j'étais en retard.

Alors, je suis descendu par les escaliers, histoire de faire bonne impression et de pas passer pour le gros bourrin de service, et je l'ai rejoint aux portes de la ville. Elle avait pas l'air super rassurée, ou alors elle était en train de pester quant à mon retard...


Salut Naminé ! Désolé du retard, j'ai eu des trucs à faire sur la route... Tu sais... des trucs importants.

Mais quel con, j'étais absolument pas crédible !

Donc aujourd'hui, on va a Disneyville c'est ça ? Je vais ouvrir la voie.

Je fis apparaître mon arme et la brandis vers la serrure qui était verrouillée. Un fin faisceau de lumière partit du bout de mon arme et fila directement au cœur de la serrure, la deverrouillant sur le champ.

Après toi !, lui dis-je souriant et accompagnant mes paroles d'un geste de la main.

Nous nous dirigeâmes donc vers la ville, et celle-ci n'était décidément pas en meilleur état que lors de ma dernière visite. Certains bâtiments s'écroulaient, d'autres étaient partiellement calcinés, mais le pire était que toute la joie qui devait normalement se dégager d'ici avait été remplacée par un profond sentiment de mal-être. Pour être franc, je préférais encore me balader a la ville d'Halloween, c'est dire !

Et encore, il ne s'agissait là que de l'état de la ville. Les sans-coeurs, eux, foisonnaient dans ce paysage apocalyptique. Des vouivres, des ombres, des soldats.... Il y en avait tellement que je n'arrivais pas à tous les distinguer. Naminé et moi mettions les pieds dans une véritable zone de guerre.

Je n'étais moi-même pas très rassuré. Je savais que je pouvais plus ou moins me débrouiller ici, seul... Mais accompagné de Naminé, je devais redoubler de vigilance. Elle n'était pas très robuste, il fallait le dire, et le moindre faux pas pourrait nous mettre dans des situations extrêmes.

Je soupirais un bon coup, puis je me tournais vers Naminé.


Tu as la carte. Dis moi où on doit aller. Et surtout, reste prudente et ne me quitte pas d'une semelle.

_______________________________
messages
membres