Derniers sujets
» Réglementations et demande de Partenariat
par Invité Aujourd'hui à 2:21

» Field of Heroes
par Invité Aujourd'hui à 2:18

» Et là, un squelette !
par Chen Stormstout Hier à 21:45

» Répétition
par Arthur Rainbow Hier à 21:39

» Qui part à la chasse perd sa place !
par Rufus Shinra Hier à 18:21

» Comme le dit Oscar Wilde...
par Arthur Rainbow Hier à 16:26

» La cerise sur le gâteau
par Général Primus Hier à 15:04

» Loué soit Son nom
par Cypher Hier à 14:01

» Tombe la chemise
par Cissneï Hier à 3:26

» UUUUUUn joyeux bon anniversaire mon (ma) chér(e)
par Cissneï Lun 16 Oct 2017 - 23:19

» Vlog au Moulin rouge ! On vous dit tout ! On cache rien !
par Chen Stormstout Lun 16 Oct 2017 - 18:19

» Breaking News : Annonciation du Primarque Matthew March
par Roxanne Ritchi Lun 16 Oct 2017 - 14:34

» Discussion entre éclopés
par Vesper Earl Dim 15 Oct 2017 - 18:44

» Douce nuit
par Rufus Shinra Dim 15 Oct 2017 - 17:48

» Diviser pour mieux régner
par Huayan Song Dim 15 Oct 2017 - 15:42


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant
 Le dîner est servi
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Maître brasseur
Masculin
Nombre de messages : 409
Age : 27
Date d'inscription : 21/05/2013

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Commandant
XP:
37/400  (37/400)
Dim 30 Aoû 2015 - 13:35

Moi qui espérais pouvoir garder un taux de cholestérol stable avant la prochaine soirée du Moulin Rouge, ça risque d’être compromis après mon passage dans ce cauchemar pour diabétique. Attention, n’allez pas croire que ce monde m’est déplaisant, loin de là. J’ai brassé de bien bonnes liqueurs avec les ressources de ce monde. Cependant, ma dernière rencontre avec le Sucrier n’avait pas laissé de souvenir aussi doux qu’un baba au rhum, j’ai quand même été emprisonner pour délit de sale gueule de réglisse, d’après les paroles d’un beignet en képi. D’ailleurs, le Kart de sa majesté a-t-il été livré ? Une fois de retour aux Jardins Radieux, j’ai déposé le véhicule en meringue devant l’hangar de Ghaz’ et je ne me suis pas soucié de son rapatriement un seul instant. J’espère éviter le privilège de visiter une fois de plus les murs en sucre roux du donjon, même si la couche de biscuit était des plus confortable.

Je pense être fixé à l’instant où j’emprunterais la prise de la borne du jeu de course, les beignets attendent peut-être avec impatience le retour des membres du Consulat.

D’ailleurs, en parlant du Consulat. Je n’irais pas seul à la table de la majesté de ce royaume, et ce n’est pas pour me déplaire ! Si mes yeux ne me font pas défaut, dans mon ordre de mission, le nom de la jeune Isley apparaissait comme partenaire pour cette mission diplomatique. Ne l’ayant croisé qu’au détour d’un couloir, et surtout après qu’elle m’ait donné le nom de cet ignoble voleur d’alambic, je reste curieux de connaître cette jeune femme.

Entendons-nous bien, nous sommes de nombreux consuls à parcourir les Citées Dorées et je déplore le fait d’avoir un carnet de connaissance aussi peu remplis. Il y a bien le grand bourru d’Ulthane, ou encore la jeune et excentrique Natalia et ne parlons pas de notre porte-parole… Néanmoins, comme le dit un vieux proverbe de chez-moi, les rencontres forges les aventures. Et ce serait un odieux mensonge de vous faire croire que je ne suis pas pressé de passer la soirée autour de la table de sa Sucrerie avec la jeune consule. La soirée promet d’être d’anthologie, si nous ne signons pas un accord avec elle à nos côtés, je ne sais pas ce qu’il faut de plus à ce dingue de guimauve !

Malheureusement, je n’ai pas été rejoins par la dame à la station Shin’ra pour nous rendre à ce dîner. En même temps, j’ai cette mauvaise habitude d’arriver une heure en avance pour ce genre d’évènement, forcer et contraint de m’ouvrir l’appétit par une petite promenade apéritive. Me voici donc, faisant les cents pas sur l’immense arc-en-ciel servant de passerelle d’accès au monde sucré et habillé sur mon trente et un. Nous sommes invités à la table d’un Roi, et pour cela, un tailleur accompagnait mon ordre de mission.

Mon Chéri, les tenues de lin c’est soo Terre des Dragons. Tu devrais te mettre à la page et opter pour une tenue plus moderne et moins paysanne !
Je l’aime bien ma tenue moi, elle est confortable quand je travaille ou quand je vis une aventure sur un autre monde. Enfin, je n’ai même pas eu le temps de protester que je me suis retrouvé les bras levés sur un tabouret à être mesuré de tous les côtés sous les remarques du tailleur. Et à peine j’eus le temps de respirer qu’il revenait à la charge, chargé comme un mulet prêt à me travestir pour cette soirée ! Bon d’accord, je porte plutôt bien le chapeau frappé de l'éffigie du Consulat, mais la chemise blanche en dessous du gilet rayé ne sont pas de trop ? J’ai du mal à respirer, et je suis obligé de tenir la bouteille de champagne dans les mains… Où sont les poches ?!

La salle d’arcade venait de fermer, les habitants de Sugar Rush n’avaient plus aucune obligation. Au loin, on pouvait entendre résonner le bruit mécanique d’un kart tournant inlassablement en rond sur le circuit. Je plissait un peu le regard sur la piste pour distinguer un boite blanche rouler à toute allure. Apparemment, le Roi s’amusait bien sur la machine amélioré par l’ork, un bon point pour nous. Alors qu’à côté de moi passait des oursons en biscuit, probablement pour changer un peu de l’air sucré du jeu.

Et c’est à cet instant qu’un raclement de gorge me rappela à l’ordre. Aussi vif que le permettait le gilet, je me retournais pour distinguer la chevelure rousse de la dame que j’étais sensé accompagné à ce dÎner. Respectueusement, je fis la révérence afin de la saluer avant de me relever et de l’observer quelques secondes, béa d’admiration.



_______________________________
 
 
 


Dernière édition par Chen Stormstout le Lun 31 Aoû 2015 - 17:22, édité 1 fois
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Femme fatale
Féminin
Nombre de messages : 287
Age : 30
Localisation : Shangri-La
Date d'inscription : 09/04/2013

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Commandant
XP:
265/400  (265/400)
Dim 30 Aoû 2015 - 14:51





   Le dîner est servi





Pamela avait été envoyé en mission avec un autre membre Consul pour aller voir Sa Sucrerie. Personne que la jolie rouquine ne connaissait absolument pas.


Alors qu'elle était dans la gare centrale pour prendre le chemin pour entrer dans Sugar Rush, elle n'arrêtait pas de penser à sa Majesté, à essayer de savoir à quoi il pouvait bien ressembler. Était-il grand ou petit ? Plutôt rondouillard ou maigre ? Très chevelu ou bien au contraire chauve ?


Alors que toutes ces questions continuaient de fuser dans sa tête, Pamela s'efforça de ne pas tomber en se prenant les pieds dans sa nouvelle robe spécialement faite pour l'occasion : Elle était de couleur verte. La partie supérieure de la robe n'avait pas de bretelle et lui arrivait au pied avec une longue ouverture sur le côté, permettant ainsi de pouvoir marcher sans trop de mal. Ses chaussures, en parfait accord avec sa robe étaient vernies. Mais d'imposant talons aiguilles claquaient à chaque pas que la sorcière faisait.


Enfin arrivée dans l'entrée de Sugar Rush. Pamela ne pût cacher sa surprise. C'est un monde qu'elle ne connaissait pas. C'était immense, pleins de bonbons, de gâteaux, de chocolat... Tout ce qui peut faire rêver un enfant.



Sans compter le fait que ce soit un jeu de course, je comprends pourquoi les gamins aiment jouer sur cette borne.



Son regard vagabondait partout dans ce paysage et ce fût à cet instant qu'elle aperçut Chen qui était là également et l'attendait. Elle l'interpella avec un petit raclement de gorge. Puis son compagnon d'un jour se retourna.



- Salut !




On est bien d'accord ? Plus stupide que « Salut », tu meurs...



Pamela se mit ensuite à sourire repoussant une petite mèche de cheveux de devant son visage qui refusait de rester son chignon soigneusement coiffé, agrémenté de quelques fleurs blanches.



- Je vois que tu as pris du Champagne. J'ai opté pour du chocolat, mais maintenant que j'y pense. Ça ne ferait pas un peu cannibale de manger cette friandise ici ?



La sorcière se contenta de se mordiller la lèvre inférieure puis sourit derechef.



- Le tailleur a fait un très bon boulot. Très élégant !











avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Maître brasseur
Masculin
Nombre de messages : 409
Age : 27
Date d'inscription : 21/05/2013

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Commandant
XP:
37/400  (37/400)
Lun 31 Aoû 2015 - 18:19


Humblr… Bonjour !
Et bien, je ne m’attendais pas du tout à cela ! Je ne suis pas le dernier des incultes et me rends bien compte que le Consulat est un culte à la beauté, mais cette femme avait quelque chose, un truc qui ne laissait pas indifférent lorsque l’on pose les yeux sur elle. Non, ce n’est pas possible, il y a un truc. Comment je ne pouvais pas avoir remarqué une dame pareille avant aujourd’hui, non, je sais, c’est la robe et la coupe ! C’est un truc de femme, pour attirer l’attention, c’est forcément ça ! Enfin, je pense. Mon expérience avec la gente féminine se limite aux danseuses que j’ai recrutées et à Eva,  la sirène du Moulin Rouge. Les pandarens de mon île natal ne font pas partie de l’équation, entendons-nous bien, c’est différent.

Quoi, mince ! Elle vient de dire un truc et je n’ai même pas fait attention, je vais avoir l’air de quoi moi. Allez, concentre-toi pour dire quelque chose de pas trop stupide. Oh mazette, ça veut dire quoi le truc qu’elle vient de faire avec ses lèvres. Dieu du ciel, faite que je n’ai pas l’air embarrassé ou idiot… Miracle ! Elle vient de dire autre chose, je peux rattraper le coup !

Euh… Oui, c’est vrai ! Mais il a fait un bien meilleur travail avec vous, vous êtes resplendissante ! Enfin, je dis ça, je veux dire que vous êtes vraiment jolie dans cette robe ! Hem…
Je repasserais pour ne pas avoir l’air stupide. Je baissais les yeux un instant, cherchant à détourné mon regard pour avoir l’air moins inconfortable et je remarquais la boîte de chocolats au bout de son bras.

Oh les chocolats ?! À mon avis, ils ont de quoi rendre jaloux le plus grand chocolatier des Jardins Radieux. Ne soyez pas étonné, mais j’ai vu de mes yeux une cascade de chocolat chaud coulant dans ce monde !
Je me retournais et pointais une direction vers le nord, j’avais vu ce phénomène en quittant le Château du Roi lors de ma dernière visite. Et j’ai bien entendu évité de plonger ma fourrure dedans, de quoi aurais-je eu l’air ?

C’était par là, juste au pied des escaliers menant à notre hôte. On pourrait y faire un tour après, si vous le désirez !
Attend, ça ne ressemblait pas à une demande de rencard ? Mince, j’espère qu’elle ne va pas se méprendre avec mes paroles. Seigneur, que m’arrive-t-il au juste ? Immobile pendant quelques instants, je regardais la fumer dégagé par le trajet du carte s’approcher de la ligne d’arrivée en contre-bas de la passerelle en arc-en-ciel. Je me retournais alors, un large sourire barrant mon visage avant prendre de nouveau la parole.

Je pense que sa Sucrerie va bientôt avoir fini avec sa course de Kart, que pensez-vous de le rejoindre à la ligne d’arrivée ?
Je tendais alors ma main, paume vers le haut en direction de la jeune dame. L’invitant à la prendre afin de descendre la longue passerelle ensemble, histoire de faire bonne impression devant le Roi ! Ne croyez pas, une fois de plus, que je profite de la situation ! Enfin, un peu quand même…



_______________________________
 
 
 
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Femme fatale
Féminin
Nombre de messages : 287
Age : 30
Localisation : Shangri-La
Date d'inscription : 09/04/2013

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Commandant
XP:
265/400  (265/400)
Lun 31 Aoû 2015 - 20:19








La sorcière remarqua la petite gêne qui se lisait sur le visage de Chen. Mais décida de ne pas relever, le pauvre, il était déjà mal à l'aise. Inutile de l'enfoncer encore plus...



- Merci.



Alors que le panda lui montrait du bout du doigts la fontaine de chocolat au loin - qui d'ici ne ressemblait qu'à un point minuscule dans ce décor somptueux -, la jolie rouquine remarqua elle aussi la fumée du karting de Sa Sucrerie.



Attends ! Il a dit quoi là ? Bon, ça n'a pas d'importance, j'aime bien le chocolat.



La sorcière attrapa la patte de l'ours avec délicatesse et marcha à ses côtés pour rejoindre la fameuse ligne d'arrivée de la course.


Malheureusement pour la sorcière ce fût plus compliquée qu'elle ne l'espérait. La jeune n'était pas du tout habituée à ce genre de vêtement et ce style de talons - elle marchait avec des talons en général, mais ils étaient bien moins haut - Pamela avait l'impression de se dandiner dans cette robe malgré la fente sur le côté.



Si je marche dessus et que je la déchire, ça pourrait se voir ou pas ? Évitons de tenter le diable et essayons de marcher le plus naturellement possible... J'ai bien dit « Essayer »...



La jeune femme prit une profonde inspiration et marcha le long de cette route arc en ciel pour enfin atteindre la ligne d'arrivée avec Chen à son bras.


Ils n'avaient pas qu'à attendre le Roi. Et Pamela allait enfin pouvoir mettre un visage sur cette homme qui régnait ici...











avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Maître brasseur
Masculin
Nombre de messages : 409
Age : 27
Date d'inscription : 21/05/2013

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Commandant
XP:
37/400  (37/400)
Sam 5 Sep 2015 - 19:25

Olala, elle a la peau douce en plus ! Finalement, cette aventure est des plus agréable, faudrait que je trouve un moyen de le remercier Genesis la prochaine fois que je le verrais. Un truc utile, qui le rendra fier et pas une centième recettes de bière. Quoi que, une bière spéciale Tragédien, il y a un commerce à ce faire… Non ? Qu’est-ce que je raconte moi, je suis persuadé qu’il est le genre de type à boire un verre de vin et non dresser une chope. Faudrait peut-être que j’étende mon secteur d’activité, ou que je prenne du temps à faire autre chose que du rouge qui tâche.

Sympa, j’ai trouvé comment j’allais occuper mon retour aux Jardins Radieux !

La descente était plus rapide que prévu, nous voilà déjà la ligne d’arrivée en sucre et les bruits de moteur s’intensifiait. Revoir la Sucrerie, je ne sais pas si je suis bien prêt à vivre ça une nouvelle fois. Sauf si mon ami ingénieur a bien fait son travail et qu’il est le plus heureux des hommes de ce royaume. Pamela toujours à mon bras, je me demandais si elle avait eu une note d’intention à l’encontre du Roi.

Hum… Je ne sais pas si l’on vous a prévenus, mais l’homme chez qui nous allons dîner est… Spécial, oui, c’est le mot.
À peine fini ces quelques mots que le kart apparaissait à l’autre bout de la piste dans un bruit à réveiller les morts. Je regardais le point blanc s’approcher à toute allure, haussant légèrement un sourcil, je n’avais pas souvenir que les véhicules de ce jeu allaient à cette vitesse. Le Roi passa ensuite face à nous, soulevant la poussière avant de s’arrêter et descendre pour nous rejoindre. Il n’avait pas tellement changé depuis la dernière fois, mise à part la quantité de crasse présente sur son visage, d’autant plus démarquer quand il retira ses lunettes de course.

La grosse peluche est de retour !
Respectueusement, je posa ma main sur mon ventre et fit une légère révérence de la tête. Il était maintenant à quelques mètres de nous, époussetant ses épaules.

- C’est avec plaisir que je vous re…
- Vous et votre Consulat ont fait un travail remarquable, c’est du gâteau de courir maintenant ! Mais dite moi, qui est donc cette splendide crème qui vous accompagne ?!
- Et bien…


Je tournais mon regard en direction de ma collègue et l’invitais d’un geste de la main à se présenter. Je n’allais tout de même pas gâcher le plaisir de ce présenté, surtout après un compliment de la sorte. Quoique… C’est un compliment de se faire appeler crème ici ?



_______________________________
 
 
 
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Femme fatale
Féminin
Nombre de messages : 287
Age : 30
Localisation : Shangri-La
Date d'inscription : 09/04/2013

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Commandant
XP:
265/400  (265/400)
Dim 6 Sep 2015 - 11:37








Les karts étant arrivés à pleine puissance pour certains, d'autres un peu moins vite. Pamela s'efforça de ne pas tousser et cracher à la figure de leur hôte cette poussière qu'elle avait bien éviter d'ingurgiter.



- Hum… Je ne sais pas si l’on vous a prévenus, mais l’homme chez qui nous allons dîner est… Spécial, oui, c’est le mot.
- Je tâcherai de m'en souvenir. Merci.



Ces quelques mots murmurés, la sorcière regarda enfin le régent de ce royaume. Elle allait enfin pouvoir mettre un visage sur ce nom que tout le monde aimait employer « Sa Sucrerie ».


Plutôt petit, un visage rond, dégarni sur le dessus avec seulement quelques mèches de cheveux gris sur chaque côté de sa tête. Un nez assez imposant dans ce visage aussi rond qu'une pastèque. Ses vêtements quand à eux, ne faisaient qu'un dans ce décor. Tout à fait assorti.


Alors que le roi continuait de s'avancer, ignorant quelque peu Chen. Sa Sucrerie s'intéressa directement à la jolie rouquine.



- Mais dîtes moi, qui est donc cette splendide crème qui vous accompagne ?!




« Crème » !? Heu t'es quoi au juste un gâteau ? Ce n'est certainement en me comparant à de la nourriture que ça va le faire entre toi et moi...





- Pamela. Membre du Consulat. Enchantée de faire votre connaissance.



Sans avoir lâché la patte de l'ours, la sorcière imita une révérence, comme il était coutume d'en voir à une certaine époque.


Le roi attrapa une des mains de la sorcière forçant ainsi la rouquine à se détacher de Chen. Puis il embrassa délicatement cette partie du corps de Pamela. Finit par relever son visage pour regarder de nouveau la jeune femme.



- C'est exquis, parfait ! Manque un soupçon de sucre tout de même.




Du sucre... Sérieux, tu as cru que j'étais quoi ? Les hors-d'œuvre ? Note pour plus tard. Pensez à toujours avoir une distance de sécurité avec ce petit homme...



Pamela se mit à sourire simplement. Même si cette remarque ne ressemblait pas à un compliment à ses yeux.


Sans lâcher la jeune femme, le roi s'empressa de passer devant Chen. Il conduisit ainsi ses deux invités Consul jusqu'à son palais.


Pamela suivait Sa Sucrerie sans rien dire, mais se retourna vers Chen. Elle avait un regard quelque peu différent de tout à l'heure, une pointe de peur se lisait dans ses yeux. Sans s'arrêter de le regarder elle lui murmura un seul et unique mot « Pitié » ce dernier fût inaudible pour le roi qui lui continuait d'avancer fièrement dans son monde.











avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Maître brasseur
Masculin
Nombre de messages : 409
Age : 27
Date d'inscription : 21/05/2013

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Commandant
XP:
37/400  (37/400)
Lun 7 Sep 2015 - 10:56

Je regardais la pauvre Pamela se faire traîner par le régent de ce royaume, un si joli minois contraint par la poigne du régent du Royaume. Espérons qu’il ne demande pas à la garder comme gage d’un accord avec le Consulat, Genesis ne serait pas vraiment heureux de la perdre… Et la moitié des consuls par la même occasion. Moins d’une minute était passée, et ils filaient déjà vers la sculpture de sucre faisant office de château, j’eus juste le temps d’emboîter le pas de la rouquine et d’entendre son appel à l’aide. Je comprenais sa peur, je la ressentais aussi. La Sucrerie n’avait rien de menaçant, aux premiers abords. Mais il restait le dirigeant d’un peuple en bonbon et n’avait pas hésité à emprisonner un voyageur, en l’occurrence, moi. Il était imprévisible, et cela le rendait dangereux. Tout ce que nous pouvions espérer, c’était s’attirer ses faveurs en serrant les fesses sans que rien de grave nous arrive !

Enfin, nous sommes les diplomates des Citées Dorées, il devrait avoir le peu de jugeote nécessaire pour ne pas faire de faux pas avec nous. Il ne me reste plus qu’à prier que ça se passe bien avec Pamela !

Je pressais le pas pour me mettre à la hauteur de ma collègue et du Roi, celui-ci occupé à conter chaque coin de son monde, sans oublier les courses de kart en pointant différent endroit bondé de nourriture. Pour être honnête, j’ai eu du mal à croire qu’il abandonne son véhicule sur la ligne d’arrivée. Cependant, à peine nous avions dépassé les gradins que les deux beignets à képis son apparu pour le pousser dieu seul le sait.

Habituellement, nous sélectionnons les coureurs pour la journée de demain. Néanmoins, ma royale personne a décrété que nous allions tous dîner ce soir à mon château ! J’ai d’ailleurs prévu une petite activité pour décider qui apparaîtra sur l’écran. J’ose espérer que ça vous plaira, et nous pourrons faire gosette ! Ohoh ! Vous avez compris ? Gosette, causette… C’est un jeu de mots !
Le Roi c’était retourné vers nous deux, un large sourire sur le visage et attendant une réponse de notre part. Je restais un instant dubitatif, cherchant à comprendre sa blague, mais rien. Je souris poliment et m’apprêtais à applaudir quand il baissa les bras.

La gosette, vous savez ! Le désert sucré, généralement fourré avec de la crème anglaise et des pommes… Oh, laissé tomber.
Il se retournait, boudeur et continuais à traîner Pamela derrière lui. Il fallut moins d’une dizaine de minutes pour gravir les marches menant au château, après être passé à côté de la fontaine aux chocolats, et une haie d’honneur composé de soldats Oréo nous attendant la lance pointée vers le ciel. Le Roi se dandinait devant ses hommes alors que je regardais avec impression les biscuits, les portes s’ouvrirent alors devant nous et présentèrent une salle immense dans laquelle une table prenait toute la place. D’ailleurs, j’aurais du mal à vous conter le nombre de bonbons, biscuits, sucreries et autre chose interdite par les diététiciens. Il y en a vraiment beaucoup, vraiment.

Ah oui, il y avait aussi tous les gamins du jeu. Rassemblé devant le banquet et attendant notre arrivée avec un large sourire barrant leurs visages. La soirée risque d’être longue…



_______________________________
 
 
 
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Femme fatale
Féminin
Nombre de messages : 287
Age : 30
Localisation : Shangri-La
Date d'inscription : 09/04/2013

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Commandant
XP:
265/400  (265/400)
Lun 7 Sep 2015 - 19:37








Pamela se sentit légèrement oppressée par la vitesse à laquelle allait le roi afin de se rendre à son château.


Mais heureusement pour elle, il faisait tout de même une sorte de petite visite guidée.


À son arrivée dans ce monde, la sorcière n'avait vu qu'une infime partie de cet immense royaume. Et la jeune femme fût subjuguée, que ce soit les couleurs, les créations faite à partir de friandises rendait cet endroit totalement idyllique.


Même si elle avait un tantinet peur de Sa Sucrerie, Pamela était tout de même très heureuse d'être ici.



- Habituellement, nous sélectionnons les coureurs pour la journée de demain. Néanmoins, ma royale personne a décrété que nous allions tous dîner ce soir à mon château ! J’ai d’ailleurs prévu une petite activité pour décider qui apparaîtra sur l’écran.
- Une surprise, génial !



La jolie rouquine s'était mise à sourire -poliment, cela va sans dire-, qu'à cela ne tienne. La sorcière était là pour une raison, et il était hors de question pour elle de mettre les pieds dans le plat. Elle décréta -intérieurement- qu'aujourd'hui, elle serait la femme la plus aimable du monde.


Plongée dans ses pensée, la sorcière n'avait pas tellement fait attention à la petite blague que le roi venait de faire.




Bon d'accord, niveau courtoisie... Ce n'est pas gagné. Je ferai mieux la prochaine fois.




C'est alors que Pamela remarqua la mine légèrement déconfite de son comparse Consul, mais qui se transforma assez rapidement en sourire.



- La gosette, vous savez ! Le désert sucré, généralement fourré avec de la crème anglaise et des pommes… Oh, laissez tomber.
- Veuillez m'excuser pour ma non-réaction à votre petit jeu de mot. Je ne connaissais pas. J'espère que Sa Sucrerie pourra pardonner mon ignorance.



C'est alors que le roi se mit à sourire à Pamela.



J'ai oublié une chose, « Bienséance » c'est mon deuxième prénom... Non je ne suis pas une lèche-botte.



Alors qu'il arrivèrent enfin au château du roi, le sorcière était toujours en adoration devant cette œuvre. Comment une chose pareille pouvait-elle existé ? C'était bien la seule question qui trottait dans la tête de la rouquine à cet instant.


La jeune femme arriva à quitter ses pensées lorsqu'elle aperçu tous ces gens qui était déjà dans la pièce où le dîner allait se dérouler.


Il y avait bien évidement les serviteurs de Sa Sucrerie, mais également d'autres personnes. Ils ressemblaient étrangement à des enfants... Rectification, il s'agissait d'enfants.


Il y avait bien une dizaine de petits monstres dans cette grande salle qui regardaient à tour de rôle Chen et Pamela. C'est alors qu'un de ces petits murmura quelque chose à un de ses camarades se mettant à rire aussitôt.



- C'est ça les nouveaux coureurs ?
- Heu... Non.
- Heureusement, sinon plus personne ne voudrait jouer à Sugar Rush... T'imagines nos joueurs, ils iraient voir ailleurs.
- Prendre ta place, n'était pas mon intention. Mais comment t'appelles-tu ?
- Jubileena !



Tout en prononçant son nom cette petite fille avait posé ses mains sur ses hanches, comme si elle essayait de montrer son autorité à la sorcière qui se mit à la dévisager.


Elle était toute de rouge vêtue. Sa chevelure également. Coiffée avec une couette de chaque côté de sa tête, sur cette dernière il y avait une sorte de chapeau en forme de cerise.


Jubileena se rendant compte qu'elle venait d'être toisée sous tous les angles, elle regarda alors l'autre Consul et se remit à murmurer quelque chose à son voisin.


Sa Sucrerie frappa dans ses mains et proposa à tout le monde de prendre place autour de la table. Pamela ne manqua de regarder Chen et ainsi que la chaise près d'elle pour lui faire comprendre où s'assoir, elle n'avait pas l'intention de rester seule avec le roi...










avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Maître brasseur
Masculin
Nombre de messages : 409
Age : 27
Date d'inscription : 21/05/2013

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Commandant
XP:
37/400  (37/400)
Dim 13 Sep 2015 - 12:53

Ce n’est plus un jeu vidéo, c’est une garderie ici ! Combien il y avait de gamin, et entendons-nous bien, les bonbons sur patte s’affrétant à charger la longue table en meringue blanche de centaine de pâtisseries ne font pas partie du compte. Donc, je regardais quoi moi… Ah oui ! Après une brève discussion avec l’une des coureuses, je voyais Pamela se diriger vers l’un des places en bout de table, à proximité du Roi bien entendu. Ce serait étonnant que celui-ci se garde de la présence de la jeune femme, il faudrait être sot pour ne pas remarquer que la crème est montée directe au cerveau du dirigeant de ce royaume ! Heureusement que je suis bien plus charmant que celui-ci, je la vois encore m’inviter à la rejoindre prêt d’elle. Il va y avoir des jaloux ce soir !

Mais, qu’est-ce que je raconte moi ?! Bon, concentration, je m’assis à côté d’elle et je réserve mon plus beau sourire pour le reste de la soirée, nous devons être au top afin de représenter au mieux le Consulat. Ce n’est pas un concours pour s’attirer les grâces de la rouquine.

Aussi étonnant que cela puisse paraître, il n’a pas fallu attendre une demi-heure pour que les enfants ce discipline et rejoignent le tour de la table. En face de nous se trouvais la fille avec laquelle Pamela avait parlé à l’instant et une avec la sucette à la bouche et un béret rose couvert de sucre en poudre. Au moins, nous allons avoir de la discussion à table, même si l’âge moyen ne dépasse pas celui de ma chère nièce.

Comme un déclic, je me souvenais de ce que j’avais emporté de mes ateliers et posait la bouteille de champagne en face du Roi. Et celui-ci s’empressa de l’attraper ainsi qu’une paire de lunettes pour scruter l’étiquette.

- Je doute que vous vous rappeliez de notre première discussion, mais je suis le Maître-Brasseur du Consulat ! Et pour vous remercier de votre invitation, j’ai sorti la meilleure bouteille de nos caves !
- Voyons… Nous prenez vous pour un jeu de course bas de gamme, nous ne gaspillons pas ce genre de chose à la fin des courses ! Vous n’avez pas du jus de pomme ou du chocolat chaud ?
- Hum… Et bien… Euh…
- Je plaisante voyons ! Laisser donc servir une petite coupe à notre charmante pièce de massepain. Madame !


Il remplissait la coupe face à Pamela, ensuite la sienne et finalement la mienne avant de lancer un regard inquisiteur aux enfants et reposer la bouteille devant lui et tendre le verre face à lui. Ce que je m’empressais de faire, toujours avec un large sourire sur mon visage.

À la course, et son meilleur pilote ! C’est-à-dire… Moi ! Ouhou !
Le Roi vidait son verre d’une traite, alors que les gamines levaient leurs verres de jus de pomme ou de cola, un regard maussade suite à l’annonce. Je trempais mes lèvres pour ma part. Pour être honnête, ce n’était pas trop mon truc, ça manque de goût c’est chose là ! Enfin, nous ne sommes pas ici pour discuter alcool ou autre truc de brasseur, je tournais mon regard en direction de ma collègue et lui donnais un petit coup dans les côtes et en pointant sa sucrerie du museau.

Ce n’était pas par gaieté de coeur que je la poussais à prendre parole, mais il fallait être honnête et dire que la Sucrerie n’avait d’yeux que pour elle et ne prenait pas qu’un instant pour répondre à mes questions. D’un certain point de vue, nous avons de la chance de l’avoir ici.



_______________________________
 
 
 
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Femme fatale
Féminin
Nombre de messages : 287
Age : 30
Localisation : Shangri-La
Date d'inscription : 09/04/2013

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Commandant
XP:
265/400  (265/400)
Lun 14 Sep 2015 - 10:42








La sorcière était assise entre le roi -en bout de table- et son acolyte Consul. Les verres remplis de ce somptueux champagne Pamela remarqua très vite que Sa Sucrerie avait l'air de l'apprécier énormément.



Ho... Il a une sacré descente lui. Je ne voudrais pas la remonter à vélo.



La jeune femme fit de même et but une petite gorgée de ce délicieux élixir. C'est alors qu'elle sentit ne sensation étrange dans ses côtes.


Elle se retourna discrètement vers Chen et comprit très bien ce qu'il avait en tête.


Pamela racla doucement sa gorge avant de sortir son présent aussi pour le roi.



- Je me doute qu'apporter du chocolat dans un lieu tel que le votre peut paraitre... Déplacé. Mais je sais que cette gourmandise est en général apprécié par tout le monde.
- Ma douceur, ma friandise... Vous avez bien fait. Car je dois vous avouer quelque chose. Le chocolat est mon péché mignon.




Non, sérieux. Arrêtes de me comparer à de la bouffe, ça devient malsain là...



La sorcière se mit à sourire par politesse.


Pamela sentait bien ce regard posé sur elle. Elle décida donc d'entrer dans son jeu et s'amuser -sans méchanceté- un peu avec le dirigeant de Sugar Rush.


La sorcière regarda avec beaucoup d'insistance le roi et se mit à faire de petits battements avec ses cils pour attirer son attention, faire abstraction de tout le reste.




- Je ne connais que très peu les jeux de courses. Pourriez-vous m'en apprendre plus sur ce monde que vous dirigez ?
- Héhéhé... Oui ! Bien évidement ma chère. Que savez-vous déjà des courses ?
- Pour être honnête... Rien malheureusement. Je vous demande de bien pardonner mes lacunes en ce qui concerne ce type de jeu.




Oui, bon je sais ce qu'est un jeu de course. Je ne suis pas ignare. Je mens. Mais ça va, c'est pour une bonne cause.




Sa Sucrerie n'avait à présent d'yeux que pour la sorcière et ignorait totalement les enfants assis plus loin à table -qui s'amusaient à se jeter à la figure des miettes de gâteaux- et prit un malin plaisir à expliquer en quoi consistait un jeu de course ainsi que la façon de participer à ses fameuses compétitions.



- C'est donc grâce à une médaille que chaque joueur peut participer à la course du lendemain... Enfin peut tenter de se qualifier pour la prochaine.
- Ho je comprends. Et je présume que vous êtes le joueur à avoir remporter le plus de victoire.




J'espère qu'il n'y a aucune loi dans ce monde de flatter l'ego de quelqu'un... Je n'ai pas envie de finir au trou.



La conversation terminée, le roi posa une de ses mains sur celle de la rouquine. Puis se mit à parler à l'assemblée de l'immense joie qu'il ressentait d'être le meilleur coureur de Sugar Rush.


C'est alors que la jeune femme se retourna discrètement vers le Maître Brasseur et lui murmura quelques mots.



- Il me mange dans la main. C'est quoi la deuxième étape ?



Sans rien ajouter de plus, elle se retourna de nouveau vers le régent et sourirait sans relâche.










avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Maître brasseur
Masculin
Nombre de messages : 409
Age : 27
Date d'inscription : 21/05/2013

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Commandant
XP:
37/400  (37/400)
Ven 18 Sep 2015 - 12:34

Le Roi n’avait d’yeux que pour Pamela… Elle était douée cette petite ! Avec un talent pareil, le Consulat n’éprouvera aucune difficulté à signer les alliances ou autres contrats commerciaux, elle est un atout pour nous ! Et surtout, elle est sublime à regarder, elle me ferait presque oublier mon verre de bière. Peut-être que je me baladerais dans mes rues des Jardins Radieux plus souvent dans l’espoir de croiser la dame, et peut-être même l’inviter à la brasserie. Attends, qu’est-ce que je raconte là ?! Les femmes ne sont pas attirés par les alambics ou autre pinte, elle préfère les plantes ou autres subtilités du genre.

Bon, restons concentré, ma collègue s’occupe de la Sucrerie. Je vais m’occuper de prendre la température du côté des autres coureurs en attendant.

Alors bon, les entrées étaient arrivées pendant la longue explication du régent. De la guimauve rose et blanc arrangé en forme de pyramide était maintenant disposé sur la table, et à peine les viennoiseries avaient-elles posé les plats que les gamins et gamines se ruait dessus. Même la petite fille croquant une sucette avait déposé la sucrerie sur le côté pour engouffrer la pâte sucrée, c’en est presque étonnant que le monde ne soit pas ruine avec des accros aux sucres pareilles.

D’ailleurs, il est temps de respecter la promesse que je me suis faite en arrivant ici. Pas trop de cochonnerie durant le banquet du Roi, sinon bonjour la prise de poids ! Je n’ai pas envie que les habitants des Citées Dorées changent de trottoir à mon arrivé pour ne pas devoir raser les murs. Je suis un bon-vivant, et je le vis bien ! Même si je commence à avoir des problèmes pour fermer le dernier bouton de ma chemise, mais ceci est l’objet d’une autre discussion. Et de toute façon, le tailleur à serrer mon costume plus que de raison et je risque de craquer le tissu après une respiration trop forte. Tendant une patte plutôt fébrile vers la demi-pyramide, j’attrapais deux guimauves pour les guider vers ma bouche. Et mon Dieu que c’était divin, l’expression du producteur au consommateur n’avait jamais sonné aussi réel ! Débridée de toute honte, j’attrapais à pleine main les bonbons que je versais dans mon assiette et dévorant sans vergogne les sucreries, oubliant complètement l’idée de parler à ces jeunes enfants.

Qui plus est, ils étaient bien trop occupés à se goinfrer comme je le faisais.

Les secondes passaient et la guimauve commençait à manquer. Du coin de l’oeil, je remarquais que Pamela et le Roi n’avaient toujours pas touché à l’entrée, trop occupé à parler entre eux. Et alors que je léchais le bout de mes doigts, je sentis les émanations du parfum de la jeune femme se diriger vers moi. Mimant la surprise, et rabattant mes mains aussi vite que cela était possible, j’écoutais ses paroles et réfléchi à la suite du plan. Il ne fallait pas être trop brusque avec le pacte, mais il restait tout de même la photo à prendre. Dans un murmure, je répondais à Pamela tout en me levant de ma chaise.

T’inquiètes, je suis sur le coup…
Plongeant ma main dans la seule poche de ma veste, un intérieur dans lequel je n’aurais de toute façon pas pu mettre la bouteille de champagne, j’extirpais un appareil photo Polaroid prêté par un Consul et le tendais devant moi.

- Et bien, votre Sucrerie. Avant de passer à votre activité et au reste de votre somptueux banquet, je propose d’immortaliser l’instant ! Un peu comme une photo-finish, quand pensez-vous ?
- Une photo-finish ?! Je n’en ai pas besoin, je suis toujours largement devant mes concurrents. N’est-ce pas les enfants ! Ahaha !


Pris de court, je faisais fonctionner mon cerveau aussi vite que possible avec tous le sucre ingurgité il y encore un instant.

Vous pourriez garder un souvenir de ma splendide collègue lors de notre départ !
Les yeux du Roi s’illuminaient un instant, et la seconde d’après, il sauta sur la table pour se mettre à hauteur de la dame afin de prendre la pose. Elle était d’ailleurs un peu surprise par cette attitude, qui ne le saurait pas… Je me mis alors en position, portant la lentille de l’appareil à mes yeux afin de prendre l’instantané. Enfin, il fallut d’abord attendre que Pamela se mette en place et supporter les cris des enfants attendant eux aussi d’avoir leurs portraits tirés.



_______________________________
 
 
 
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Femme fatale
Féminin
Nombre de messages : 287
Age : 30
Localisation : Shangri-La
Date d'inscription : 09/04/2013

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Commandant
XP:
265/400  (265/400)
Sam 19 Sep 2015 - 11:41








Le compagnon Consul de la sorcière venait de se lever pour prendre cette photo tant attendu par le boss des Cités Dorées.


Sans même comprendre quoi que ce soit, Sa Sucrerie venait de sauter sur la table, tirant par la même occasion le bras de la rouquine.


C'est alors qu'elle se mit à imaginer une pose plutôt originale pour cette photo.


Pamela se leva, prit la tête du roi entre ses mains délicatement. Et posa ses lèvres sur la tête du régent, comme pour y déposer un baiser.


La jolie rouquine sentit le visage de Sa Sucrerie rougir au contact de ses lèvres.



J'ai comme dans l'idée, qu'il ne se lavera plus la tête ce petit bonhomme...




Le petit bruit typique des polaroids se fit entendre et Pamela quitta cette pose fantaisiste et retourna s'assoir.


Le petit bonhomme toujours debout sur la table, les yeux écarquillés redescendit aussi après quelques secondes d'absence. Il regarda les enfants qui étaient devenus plus que turbulent à la vue de l'appareil photo.



- Même pas en rêve, vous n'y aurez le droit. Je suis le meilleur, ce n'est pas pour vous... Et arrêter de manger comme des sagouins ! Vous allez me faire passer pour quoi auprès du Consulat ?



En prononçant ce dernier mot, il s'était remit à regarder la sorcière, avec un sourire béat.



- Veuillez les excuser ma chère. Les enfants peuvent être parfois un peu... Turbulent.
- Je ne leur en veux pas, c'est tout à fait normal.
- Vous en avez ?
- Grand Dieu, non ! Heu... En fait je veux dire, que je n'ai pas encore trouvé la bonne personne.



Pamela avait bien remarqué le visage de Sa Sucrerie lorsqu'elle avait donné cette réponse peu courtoise. Heureusement pour elle, le visage du régent s'était adoucit en entendant la seconde partie de sa réponse.



- Ça viendra un jour, ma douceur !



La roi s'était mit à caresser doucement la main de la rouquine en prononçant ces mots.



Si c'est une proposition, n'y compte même pas petit gars. T'es pas du tout mon genre. Avec éventuellement quelques années de moins, un peu plus grand et moins moche, je ne dis pas. Mais là ce n'est juste pas possible...



Cherchant à esquiver ce malaise, la rouquine changea directement de sujet.



- Vous nous aviez parler d'une surprise tout à l'heure, je serai curieuse de la connaître.












avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Maître brasseur
Masculin
Nombre de messages : 409
Age : 27
Date d'inscription : 21/05/2013

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Commandant
XP:
37/400  (37/400)
Mer 23 Sep 2015 - 19:42

La surprise…?
Gros blanc dans la salle suite aux paroles du Roi, les fillettes se sont figés sur place pour tourner leurs regards vers l’homme dégarni, les yeux brillant d’espoir afin de savoir comment il allait être départagé pour apparaitre sur l’écran demain. Même les servants sucrés se sont arrêtés, attendant de savoir probablement s’ils devaient préparer la dite surprise. Alors que lui, semblait avoir oublié jusqu’à la présence des autres personnes dans la salle tellement il était accaparé par la belle Pamela. Et soudain, la pièce était tombée et son corps entier s’ébranlait devant nous pour préparer là l’évènement tant attendu.

Oui!!! La surprise ! Allez chercher les cornets, et ramener les karts des enfants… Pardonner-moi ma douce, mes pouvoirs royaux sont demandés.
Il tournait alors le regard sur moi, essayant d’attraper des guimauves devant les assiettes des autres coureuses par pêcher de gourmandise.

Vous, l’autre du Consulat. Vous allez participer ! Rendez-vous devant mon trône, un de mes servants vous amènera les accessoires pour la surprise.
Je levais un sourcil, légèrement surpris qu’il porte son intérêt sur moi alors que je n’étais qu’une ombre sur sa table. Mais ne discutons pas, comme l’un de ses sujets, je m’exécutais et me rendais en face de son trône et posais un regard sur la salle en pleine effervescence. Sous les ordres des beignets, les fillettes étaient en rang devant la table en face de Pamela alors que la Sucrerie sautait en tout sens, ordonnant à ses hommes de poser des cubes en verre géant dans un coin de la salle. Et finalement, les karts de chaque coureur du jeu étaient disposé dans le fond de la salle. Je n’avais d’ailleurs pas remarquer qu’un biscuit avait déposé une dizaine de cornets de glace géant à côté de moi.

Mes sujets sucrés ! Comme chaque soir, je vais demander votre pièce afin de pouvoir participer à notre activité, même si celle-ci sera différente de nos habituelles courses. Et pour fêter notre rencontre avec le groupe des artistes, nous allons jouer avec la grosse meringue noire !
Un éclat de rire se propagea dans l’assemblée à mon encontre, alors que moi, je tendais fébrilement la main en saluant l’assemblée d’enfants.

Prenez vos karts! Et chacun de vous aura l’amélioration Lance-Boule, et le mini-jeu sera simplisme, la meringue tiendra le cornet et vous devrez faire la plus grande pièce montée en moins de trois tours de table !!!
Les pièces s’envolèrent dans la salle suivie des cris de joie, et en moins de temps qu’il en faut pour le dire, les enfants étaient aux commandes de leurs véhicules prêts à participer au mini-jeu. Et à ce moment, une étrange sensation montait en moi. De la joie pour avoir été choisi pour participer au jeu, et surtout être l’acteur principal, mais surtout de la frayeur d’être la cible de canon à glace pour la prochaine demi-heure !!! De loin, je voyais le Roi s’approcher de la jolie rouquine et lui parler directement, mais à cette distance, je n’entendais rien. J’attrapais alors un cornet entre mes grosses pattes et le tendais fasse à moi alors que le beignet s’approchait de moi et me susurrait à l’oreille.

Et la meringue, on compte sur toi pour montrer le Roi dans son plus beau jour. N’hésite pas a bouger pour attraper ses boules, et la petite en rose, tu t’arranges pour qu’elle perde. Ne pose pas de question.
J’hochais la tête sans trop comprendre ce que je devais faire alors que le bruit des moteurs résonnaient dans la salle. Je lançais un regard en direction de ma collègue, toujours assise à table, l’endroit où je rêverais d’être alors que le premier canon tirait sur moi.



_______________________________
 
 
 
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Femme fatale
Féminin
Nombre de messages : 287
Age : 30
Localisation : Shangri-La
Date d'inscription : 09/04/2013

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Commandant
XP:
265/400  (265/400)
Sam 26 Sep 2015 - 15:25








Ce fût une énorme surprise pour la sorcière car Sa Sucrerie avait décidé de mettre en avant son compagnon Consul dans cette petite attraction.


La sorcière regardait tout le monde en effervescence pour participer à l'obtention de sa place pour la course de demain.


Entre les enfants et les serviteurs du régent. Pamela tournait la tête dans tous les sens voyant la rapidité à laquelle ces gens s'activaient.


Lorsque Pamela vit le roi s'approcher de nouveau vers elle, elle remarqua aussi que Chen n'avait l'air très à l'aise au milieu de ce petit jeu.



- Ma chère, que penseriez-vous de grimper sur mon kart et de participer avec moi à cette petite surprise ?
- Ça aurait été avec plaisir, mais je ne suis pas tellement une adoratrice de vitesse. Et entre nous. Ce serait dommage qu'il arrive malheur à Chen...
- Que voulez-vous dire ma douceur ?
- Et bien si mon ami Consul venait à être blessé. Je crains que nous ne pourrions revenir ici...
- Ho, je vois.



Sa Sucrerie se jeta sur la table et cria à l'assemblée -et plus particulièrement aux enfants qui avaient déjà commencé- quelques mots.



- Une petite chose mes chers concurrents. Ceci est une nouvelle façon de participer à la course, mais attention à ne pas porter préjudice à la guimauve !



La sorcière vit à cet instant les visages des enfants qui s'étaient un peu durcis. Ils n'auraient pas la possibilité en ce jour de martyriser le panda.


La roi se tourna une dernière fois vers la sorcière esquissa son plus beau sourire et partit en direction de son véhicule pour entamer cette course folle à la création de la pièce montée en glace.



Je donnerai n'importe quoi à cet instant pour que cela ne dure pas longtemps et qu'on parte vivement de cet endroit qui me paraît bizarre... Enfin c'est surtout ce nain dégarni qui me fait peur.



À cette pensée, un frisson glacé parcouru l'échine de la rouquine. Regardant autour d'elle les karts faisant leur petite course, elle remarqua rapidement que personne ne s'intéressait à elle.


La jeune femme attrapa quelques friandises qui étaient toujours sur la table et les mangea le plus discrètement possible.


Tout en continuant de manger, elle regarda tout de même ce petit monde qui s'agitait sous ses yeux.


Le cône que portait Chen se remplissait petit à petit et surtout avec les boules de glaces de régent.



Ce ne serait pas un peu de favoritisme ça ? À croire que tous dans ce monde se plient au moindre désir de ce petit bonhomme...



Le dernier tour de table allait toucher à sa fin, Pamela s'essuya rapidement la bouche et bût une dernière gorgée du champagne qui restait dans sa flûte.


Un des énormes beignets sur pattes fit de grands signes avec ses tous petits bras pour mettre fin à cette course folle.


Les moteurs des karts s'arrêtèrent les uns après les autres. Pamela en profita pour regarder Chen qui était resté de marbre, comme s'il était tétanisé par toutes ces boules de glaces qui avaient volé vers lui.



- Chers participants, je vais vous annoncer le nom du grand vainqueur de ce mini-jeu !



Le beignet s'approcha du panda et se mit à compter les boules de glaces, une couleur pour chaque participant -bien que cela ne ressemblait plus à une mosaïque faite par Picasso qu'à une pièce montée- après avoir son petit calcul, il annonça le gagnant.



- Notre Champion est... Sa Sucrerie !



Fier de lui, le roi se contenta de manifester sa joie en se dandinant et sautillant partout.


Les serviteurs ramassèrent les karts pendant que les enfants eux retournèrent penauds à leur place à la table. Pamela, fit signe au Consul de revenir s'assoir. Lorsqu'il fût à sa hauteur, la sorcière lui murmura quelques mots.



- Il n'y a vraiment aucun mérite, n'est-ce pas ? J'ai bien vu que tu attrapais le plus souvent les boules de glaces du nabot...



C'est alors que le roi vint se rassoir lui aussi à son tour, en bout de table comme tout à l'heure, mais plus heureux.










avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Maître brasseur
Masculin
Nombre de messages : 409
Age : 27
Date d'inscription : 21/05/2013

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Commandant
XP:
37/400  (37/400)
Mar 29 Sep 2015 - 20:57

Mes splendides doigts de brasseur, je ne sens plus mes extrémités ! Combien de temps je suis resté avec ce cornet glacé à tenir du bout des bras, j’ai l’impression que cette course à durée des heures. D’ailleurs, je veillerais à remercier Pamela d’avoir parlé en ma faveur au Roi. Je n’imaginais pas revenir à table sans un coulis de chantilly ou encore une tache de vanille sur le costume trop serré. Les gamins avaient l’air prêt à arroser mon crâne plutôt que le cornet en biscuit, bandes d’exciter du bocal, m’utiliser moi et ma fourrure comme simple mannequin !

Attend, mais de la pièce montée… Ils vont en faire quoi ?

Un des beignets c’était rapproché de moi pour récupérer le trophée et faire le compte, profitant d’ailleurs du moment d’inattention pour remettre une dizaine de boules blanche, couleur du Roi, par-dessus celles des gamins. À croire que je n’en avais déjà pas assez fait, il m’invitait ensuite à déguerpir de l’endroit pour laisser le jury délibérer posément. Je traversais la salle de nouveau en pleine effervescence avec le rangement, je passais à côté de Pamela et elle me susurra une fois de plus le léger favoritisme envers le Roi.

Si à midi, le Roi te dit qu’il fait nuit, contemple les étoiles…
Je me posais de nouveau à côté de ma collègue et attrapais une friandise pour me donner la force de continuer, je ne sais pas ce qu’il se passais, mais je me sentais oppressé au côté du Sucrier. Enfin, nous avions un peu de paix, il était occupé à se pavaner devant les vaincus et récupérait sa pièce pour la prochaine participation.

Je ne sais pas ce que tu en penses, mais il serait temps de parler de l’alliance… Il devrait être en de bonne disposition, tu ne penses pas ?
Je posais mon regard de nouveau sur le petit homme sautillant, en effet, avec une victoire pareil il semblait au comble de la joie. Je me retournais à nouveau sur Pamela et parlais maintenant à voix basse.

Navré de te demander ça… Je pense que le Roi sera plus réceptif si tu engages la conversation, tu as de bien meilleurs atouts que moi !
Je laissais glisser mes yeux un instant avec de le redresser aussi vite que mes muscles le permettaient, une moue gênée sur le visage. Mince, j’espère qu’elle n’a pas remarqué ! Qu’est-ce qu’il m’arrive à proximité de cette femme… Oublions ça, une fois que Pamela aura attiré l’attention du dirigeant, je me chargerais de le convaincre. Du moins, j’espère ne pas trop en avoir besoin.



_______________________________
 
 
 
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Femme fatale
Féminin
Nombre de messages : 287
Age : 30
Localisation : Shangri-La
Date d'inscription : 09/04/2013

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Commandant
XP:
265/400  (265/400)
Jeu 1 Oct 2015 - 19:30








La rouquine remarqua après cette brève entrevue avec Chen qu'il la regardait d'un air étrange. Mais préféra ne faire aucune remarque. La pauvre créature se sentait mal à l'aise après ce petit jeu -plutôt stupide au goût de la sorcière- il était donc inutile d'en rajouter plus.


Le régent clamait toujours haut et fort sa capacité à gagner chaque course et Pamela se mit alors à l'applaudir avec beaucoup d'ardeur.


Lorsque le petit bonhomme arriva à hauteur de la jeune femme, il ne pouvait s'empêcher de faire des courbettes, comme pour montrer sa supériorité -sans aucune honte malgré son favoritisme- aux autre concurrents .



- Toutes mes félicitations !
- Ho vous savez, je n'ai aucun mérite... Je suis le meilleur après tout !
- J'imagine que vous devez êtes le meilleur dans bien d'autres domaines.
- Que voulez-vous dire ma crème ?
- Si un jour, quelqu'un désirerait faire une alliance avec vous et par conséquent votre monde, vous effectueriez votre choix sur le bon allié ? Je me trompe ?
- Non, vous ne vous trompez pas ! Mais où voulez-vous en venir ?
- Et bien voyez-vous, le Consulat aimerait justement créer une alliance avec vous.
- Et...
- En fait d'une part, si un jour vous veniez à avoir des problèmes, nous serions là pour vous venir en aide. Et d'autre part, cela voudrait également dire que nous pourrions nous revoir...



Le roi ne répondit rien à cet instant, mais un sourire se dessinait sur son visage. Et des sortes de gloussements venant de Sa Sucrerie se faisaient désormais entendre.


La sorcière jeta un œil très discètement à son compagnon et se retourna de nouveau vers le régent.



- Ma douceur... Vous savez c'est... Vous êtes bien certaine que l'on se reverra ?
- Oui bien évidemment !
- C'est donc avec plaisir que j'accepte !
- Ce qu'il faut savoir c'est qu'une alliance fonctionne dans les deux sens... Si nous venions à avoir des problèmes, vous aussi vous devrez nous soutenir.
- Vous personnellement ou le Consulat ?
- Les deux...
- Ho... Bah j'accepte quand même !
- Vous venez de faire un très bon choix.



En donnant cette réponse, la sorcière se contenta de battre des cils.



Bon question « distance de sécurité » avec le nain, ce n'est pas gagné, mais au moins, une bonne chose est faite, c'est le principal...




Après avoir rendu fou de joie Sa Sucrerie, Pamela se retourna une dernière fois vers Chen avec de grands yeux.










avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Maître brasseur
Masculin
Nombre de messages : 409
Age : 27
Date d'inscription : 21/05/2013

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Commandant
XP:
37/400  (37/400)
Lun 5 Oct 2015 - 18:40

Une comédienne, il s’agit forcement de son secret. Même Natalia ferait pâle figure devant la performance que venait de réaliser Pamela à l’instant, et n’allez pas croire que j’exagère la réalité. Quand il y encore une heure, elle me chuchotait que le Sucrier lui mangeait dans la main, nous étions loin de la vérité. Si nous sortions un papier réclamant la moindre ressource de son pays ainsi que toute les sucreries prête à se battre avec comme seule promesse une soirée en tête-à-tête avec la rouquine qu’il signerait sans sourciller et avec un sourire aux lèvres.

Bon, j’exagère peut-être… Cependant, les faits sont là. Pamela Isley avait signé l’accord avec le dirigeant de Sugar Rush à elle seule. Une femme pleine de surprise ! Seigneur dieu, elle me regarde avec ses grands yeux, je pourrais tellement me perdre dedans et les contempler pendant des heures.

Oh mais attends, si elle fait cela… C’est qu’elle attend un truc de moi, vite, on se concentre et on réfléchit un instant. Participer au dîner du Roi, prendre une photo et maintenant avoir son accord pour une possible alliance entre son royaume et le Consulat. Il ne manque rien, outre une preuve écrite ! On aura l’air malin de ce ramener devant le boss avec comme seule preuve notre bonne volonté. Nerveux après le regard de ma collègue, je glissais ma patte dans une de mes poches intérieures et ressortais un papier ainsi qu’un stylo-plume et le posais sur la table pour ensuite le glisser devant la personne tombée sous le charme de la jeune femme.

Ne me prenez pas pour un insolent, votre majesté. Les paroles s’envolent mais les écrits restent et vous comprendrez que moi et ma charmante collègue préférerions que vous déposiez votre sceau sur ce papier afin de sceller notre accord… Êtes-vous d’accord Pamela ?
Pamela se retourna en direction du Roi et lui sortie son plus beau sourire, faisant presque fondre la Sucrerie sur place.

Pour ma petite crème, je ne reculerais devant rien !
Il claqua dans ses mains avant d’attraper le stylo-plume et annota sur deux papiers les termes de notre accord conclu grâce à Pamela, et l’instant d’après, un bonbon vert s’approcha du roi et lui tendit son sceau. Les secondes passèrent alors que je restais attentif à ce qu’il écrivait sur les papiers, c’était presque trop simple… Enfin, nous avons quand même dû passer la soirée dans ce monde d’enfants drogués aux sucreries et au dirigeant des plus étranges. La diplomatie était vraiment complexe et je ne suis pas sûre d’avoir compris ce que nous avions accompli, cependant, ce papier le prouverait !

Et je signe… Sa Sucrerie ! Voilà ma douce, alors, quand pourrions-nous nous revoir ?!
Il retournait alors son regard sur la jeune femme et la dévora une fois de plus du regard, ça faisait presque peur. Maintenant qu’il était rivé sur Pamela, je ramassais du bout des doigts le stylo et la feuille et les glissais aussi vite que possible dans ma poche.

Attend guimauve !!! J’ai besoin d’avoir un moyen de contact ma douce, rends ce stylo à la dame… Je te prie !
La mâchoire légèrement pendante, je lançais un regard à ma collègue avant de retirer mon stylo et lui tendre. Pour être honnête, je ne pensais pas qu’il serait aussi à fond sur la jolie rouquine. Maintenant, à savoir si cela lui plaît… Nous verrons sur le chemin du retour.



_______________________________
 
 
 
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Femme fatale
Féminin
Nombre de messages : 287
Age : 30
Localisation : Shangri-La
Date d'inscription : 09/04/2013

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Commandant
XP:
265/400  (265/400)
Mar 6 Oct 2015 - 12:26








La sorcière s'empara du stylo et se mit à griffonner quelques petits mots sur l'autre morceau de papier et le tendit au régent.



Tu veux un moyen de me contacter, t'inquiète pas... C'est moi qui viendrais dans ton royaume, pas toi qui mettras les pieds dans ma maison. Non mais ho !



Sa Sucrerie récupéra donc le petit bout de papier et se mit à le lire, en fronçant légèrement les yeux.



- Je ne comprends pas. Vous ne voulez pas qu'on se revoit ?
- Si, avec plaisir. Mais ne vivant pas dans ma propre maison, plutôt une résidence, je ne préfère pas faire venir quelqu'un là-bas. C'est pourquoi je reviendrai ici... Aussi souvent que possible.
- J'aime mieux ça !



Le roi posa son petit papier sur son nez et inspira profondément, comme pour récupérer une infime petite particule du parfum de la sorcière.


Pamela se tourna vers le pandaren pour lui remettre son stylo et se leva immédiatement, suivi de très près par le roi.



- Vous vous en allez déjà ?
- Et bien vous voyez, Chen et moi avons encore quelques petites choses à faire au Consulat.
- Ho... Je comprends. J'ai été ravie de vous avoir rencontré !
- De même.



Sa Sucrerie s'empressa de prendre la main de la sorcière et de l'embrasser.


Pamela le remercia chaleureusement et fit signe à Chen qu'il était temps pour eux de partir.



Je n'ai pas envie de rester une minute de plus dans cet endroit, le nain est trop bizarre...




C'est alors qu'il passèrent les portes de la salle de réception et se retrouvèrent dehors. Avec toutes ces confiseries qui décoraient ce royaume.


Respirant cet air empli de sucre, Pamela se retourna vers Chen.



- Tu as dis qu'elle était où ta fontaine en chocolat déjà ?











avatar
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Le Tragédien
Masculin
Nombre de messages : 749
Age : 24
Date d'inscription : 23/08/2009

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Boss
XP:
1054/500  (1054/500)
Mer 30 Déc 2015 - 22:13
Mission accomplie.

J'ai vraiment adoré cette mission. Du tout au tout.

Cet rp a ceci de particulier qu'il s'agit d'un dialogue, oui... mais entre trois personnes et avec seulement deux rpistes. Bon c'est pas vous qui l'avez inventé mais voilà. Il y a Pamela, il y a Chen et il y a Sa Sucrerie, un pnj. Et malgré le fait que ce ne soit qu'un pnj, malgré toutes les difficultés évidentes de ce genre de rp, le dialogue était parfait. Vous avez su répondre à l'autre et répondre à sa Sucrerie de manière franchement géniale. C'était comme si sa Sucrerie avait fait cet rp avec vous. Preuve étant, aucun d'entre vous ne décidait davantage les paroles de sa Sucrerie que l'autre.

Y avait un dynamisme fou qui m'a conquis, je dois dire.

Une deuxième chose excellente, c'est la relation de chacun d'entre vous avez sa Sucrerie. J'ai trouvé les deux situations très drôles. D'un côté on a Chen qui en plus d'être ignoré, est presque méprisé par tout le monde. D'un autre on a Pamela qui l'emballe juste monstrueusement. J'ai trouvé vos rps drôles.

Evidemment c'est à ça que sert la pomme d'or, aussi ai-je trouvé très juste le fait que sa Sucrerie soit si baba devant elle. Chen, ça je m'y attendais pas, tu joues aussi le jeu et tu es fortement influencé par la pomme d'or. Du coup tes rps ont un point de vue très original sur Pamela et ça c'est cool.

Finalement j'ai deux petits regrets.

Premièrement, je ne voulais pas vraiment que vous proposiez dans cet rp une alliance. Comme je l'ai dit dans l'intitulé, je voulais que le Consulat se rapproche de Sugar Rush. Du coup, malgré le déroulement de la mission que j'ai vraiment trouvé impeccable, je trouve que malgré tout, avoir réussi à conclure une alliance aussi importante après deux rps faits avec le Roi... surtout que le premier n'annonçait rien de bon... c'est un peu rapide. Dans un autre cas je dirais "deux rps peuvent suffire". Ici, cet rp était génial et j'ai pas trouvé illogique la signature du roi mais voilà. Je trouve quand même ça dommage. J'imaginais une série de 4 missions, pour vous dire ^^
Si vous aviez pris plus de temps pour lui faire signer... (parce que ça a été fait en deux rps) ou encore si vous aviez vraiment eu une bonne idée, j'aurais été content.

Deuxièmement, Pamela, n'oublie pas que tu as certaines capacités grâce à ta pomme d'or. Alors j'ai vu qu'elles n'étaient pas dans ta fiche, et c'est de ma faute, mais tu as des trucs juste dingue... pour pousser les hommes à faire ce que tu veux. Je ne te dis pas que tu dois les utiliser, je pense juste que j'aurais trouvé rigolo que tu le fasses ^^. Je vais corriger très vite cette erreur dans ta fiche de perso, donc va vite la voir =)

(Les compétences acquises grâce à une arme unique se trouvent à la fin de la fiche)

Mission accomplie !

Avancée :
Pam : 34 xp, 340 munnies et 3 PS en magie.

Chen : 34 xp, 340 munnies et 3 PS en défense.
Contenu sponsorisé
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Distribution] Hors-Série : Premier arrivé, premier servi !
» serveuse agressée par un RAMADIEN pour avoir servi de l'alcool...
» À quoi ont servi les réformes économiques en Haïti ?
» Ce qui peut vous être servi...
» Spišský Hrad