No you can't !

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Général
XP:
637/650  (637/650)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Jeu 6 Aoû 2015 - 20:30
" C'est l'heure. "

Une bouche d'égout, dans les rues de la cité noire, explosa. La plaque de fonte fut propulsée à des dizaines de mètres de hauteur, avant de retomber sur le bitume dans un vacarme assourdissant, arrachant à ces canailles de citoyens quelques cris de surprise ! Enfin sortit une tête bleue... suivi d'un corps svelte et superbe, celui d'un Megamind ayant toute la semblance de léviter. Il posa un premier pied à terre, tout en levant les mains devant lui. Sortirent enfin les dizaines de megabots de ce même trou béant, suivant le super vilain et se déployant dans la ruelle. Ceux qui regardaient la scène fuirent ! Oui car tous ! Tous avaient lu le flyer qu'il avait répandu dans la ville, la veille ! Tous savaient ce qu'ils allaient subir.
Continuant à marcher, le menton haut, les yeux mi-clos et les mains curieusement positionnées, ouvertes, paume vers le ciel, comme portant un plat invisible ! Le plat de la terreur !

Pour les plus grands fans, sa tenue put surprendre ! Ce n'était pas le même type que la veille, non, il arborait une tenue des grands soirs... La macabre faucheuse ! Ses gants étaient pourvus de griffes en métal mais respectaient sinon la couleur de l'habit en général, le noir ! Son justaucorps n'aurait pu être plus... juste sur le corps ! L'on aurait pu discerner la marque "petit bateau" avec un peu d'effort, sur son sous-vêtement machiavélique... Mais était-ce un piège ? Oui sans doute... Ses abdos en roc étaient sublimés par sa tenue en méga-latex, noire mais toutefois pourvue d'un incroyable crane bleu ! Et le crane... particulièrement développé, s'il vous plait ! C'était là le drapeau pirate de la mort elle-même, le clairon morbide de tous les habitants de cette ville ! La macabre faucheuse portait son nom ! Le lendemain, lui seul représenterait la fin !!
Cet énorme crâne dessiné sur son torse captait le regard, oui, mais par goût de "toujours plus Megamind !", ce dernier n'avait pas lésiné sur les épaulières et la cape ! Car c'était l'apanage de la tenue des grands méchants ! Napoléon, le Comte Dooku, le Roi Vegeta !
Cette cape faisait plusieurs mètres de long. Si incroyable qu'à l'instar des rois de France, plusieurs de ses serviteurs volaient tout en soutenant le poids de la cape noire sur l'extérieur et bleue à l'intérieure. De dos, la cape était parsemée de tracés d'un bleu glacial, traversant sa cape tout comme des filins d'orichalque dans la roche la plus pure !

D'un pas lent et régulier, il mena les megabots à travers la ville. Nul soldat dans son sillage, ni mort ni vivant. Car pour qu'il y ait un combat, il aurait fallu que la torpeur ne soit pas si fantastatique dans le coeur des officiers de la shinra !
De sa position, l'on pouvait voir l'incroyable Illusiocitadelle, aussi blanche que cette cité était noire, s'approcher petit à petit. Elle lévitait dans le ciel, superbe et si proche de Kehgdaume Euhrts. Et bientôt, elle serait sienne.

Après quelques minutes, enfin ils arrivèrent devant cet incroyable précipice. Il valait mieux ne pas être maladroit ! Car sinon, c'était la Muerte !
Qu'importe le trou béant qui séparait Megamind de la justice du Diable en personne, tout cela n'était que...


" Arrêtez-vous ! "

Cachés derrière les derniers immeubles séparant Dark city du gouffre, une dizaine de soldats sortit pour se mettre en travers de son chemin, pointant leurs fusils en sa direction. Ce n'était pas tout à fait prévu mais qu'importait, pour Megamind, dont le visage restait tout aussi impassible.

" Tu n'as nulle part où aller ! Le pont vers la citadelle a été désactivé, Megamind ! "

... Ils connaissaient son nom.

" Misérables. ", dit-il du bout des lèvres avec un sharisme tout bonnement inouï.

" Approche et on tire ! "

" Je n'ai d'autres choix que de vous montrer l'écart qu'il y a entre vous, sbires, et le plus grand des super vilains ! "

Megamind tourna lentement la tête et, s'adressant à un megabot tenant du bout de ses pinces une boite noire, lui dit calmement.

" Mousika. "

Le robot s'exécuta, déposant l'incroyable radio sur le sol avant d'appuyer sur le bouton play. Déjà le vilain regardait ses "adversaires" quand la musique commença ! C'est alors qu'il s'apprêtait à appuyer sur un bouton, son arme secrète par ailleurs, quand soudain !



" Non ! Pas celle-là !! " hurla-t-il au robot, confus ! " La suivante ! La cool ! ", poursuivit-il avant de vivement se tourner vers les soldats, l'air alerte. Les mains vers eux, il lâcha, d'une voix presque aussi forte : " C'est ma petite soeur qui a mis ça là ! "



Oh yeah !

Comme des bêtes, les dizaines de megabots volèrent vers les soldats ! Ceux-ci commencèrent à tirer, détruisant, endommageant quelques robots, mais les autres ne se débinèrent pas ! Que voulez-vous !? C'est la beauté des machines ! Aucune peur dans leur coeur mécanique !
Ca valait aussi pour Megamind ! Lui n'avait clairement pas l'once d'un sentiment ! Son coeur était... comme fait de glace ou de roc... ou un truc dur et pas chaud. Pour lui, l'amour, la joie, tout ça... pff... Ca veut rien dire ! Si je devais faire un parallélisme, ce serait...


" La toupie de la mort ! "

Oui, des noms à ses attaques, ça fait aussi partie de lui ! Il s'empara d'une des tentacules d'un de ses megabot qui poursuivit tout de même sa course vers les ennemis ! Et sans rien lâcher, se laissant porter (difficilement) par son serviteur aimé, il approcha des soldats sans la moindre peur, emporté par la puissance d'une chanson étrangement érotique ! A présent à un petit mètre d'un des soldats déjà franchement assailli, le megabot tourna sur lui-même et par la force centrifuge, permit à Megamind de gagner de la hauteur, il tendit ses jambes et frappa le soldat en plein thorax, le repoussant et le faisant tomber dans le gouffre tant craint ! Ca c'était rock !
Mais place au grand show ! La bataille était déjà gagnée, bien que plusieurs de ses robots étaient à présent HS ou carrément foutus... Qu'importe ! Une tige en métal sortit de sa manche, avec en son bout un bouton rouge. Le génie du mal attrapa le manche et appuya sur le bouton. De ses épaulières sortit deux larges et longues lattes en métal descendant jusqu'au bas de son dos... et en un éclair, les deux lattes se désarticulèrent, firent apparaître dans leur mécanisme des pièces cachées jusque-là, triplant de volume... Finalement, ce qui n'était que deux pièces rétractables, se transformèrent en un gros réacteur et une série de plus petits au dos du génie du mal. La disposition des réacteurs avait été précisément pensée pour la plus grande maniabilité de l'objet ! Il décolla en peu de temps, tandis que deux miniguns finirent de s'assembler, accrochées au jetpack, situés de part-et-d'autre du personnage ! Les tirs fusèrent quelques secondes, avant qu'il ne se décide à poursuivre sa route ! Le timing était terriblement important pour cette mission ! Quand enfin sonnerait vingt-heures trente, le satellite de ce monde miteux volerait en éclat !

Autant vous dire qu'il avait préparé une panoplie de gadgets tout à fait étonnants ! Il devait prévoir l'arrivée d'un imprévu ! Qu'était un super vilain si aucun super héros ne tentait de faire échouer ses plans !
Megamind n'en craignait aucun mais était un extra-terrestre des plus avisés...

Il gagnait de l'altitude à une vitesse éblouissante. Des tourelles de la shinra firent assez vite feu sur lui mais furent à leur tour assaillies par les megabots précédemment lâchés ! Pour le reste, il put s'en occuper, déchaînant des salves de tirs sur la citadelle...
Rufu était un bon à rien... Et cette idée insupporta Megamind qui se rappela avoir été enfermé des années durant par ce méchant de pacotille.
A présent, c'était à son tour de dicter sa loi !

Où était son armée !? Pensait-il vraiment qu'une dizaine d'hommes et cinq ou six tourelles faites en papier pourrait arrêter son génie ?!
Le Grand Megamind était le seul homme à avoir braqué le vaisseau-mère de la shinra et à en être sorti vivant et plus fringuant que jamais.  Les médias l'avaient tu mais il ne doutait pas que dans l'ombre, dans les prisons, les parkings et les milieux un peu underground, un murmure grandissait ! La rumeur d'un homme qui avait seul, ébranlé un groupe entier pour récupérer un de ses biens !
Cette histoire était épique ! A présent... Elle serait légendaire.

Le grand génie du mal arriva enfin à l'apogée de ce monde ! L'autel du néant, inchangé depuis l'avènement de la shinra ! Peu étonnant d'ailleurs, il ne s'agissait que d'un point de vue et du lieu le plus proche de Kingdom Hearts, il ne comportait donc que peu d'intérêts pour tous ces gros et laids qui vivaient dans le plus grand luxe possible dans l'Illusiocitadelle !

Megamind fit replier d'un mouvement sec son jetpack qui se rangea sous ses épaulières, tandis qu'un des mégabots arriva jusqu'à lui, tenant dans une de ses pinces une radio. Celle-là même qui lui permettait de commander l'entièreté de son armée, ainsi que de communiquer avec la base.


" Code : Je suis sur les lieux. Rien à signaler, Peafowl ? "

" Des troupes de la shinra ne vont pas tarder à monter jusqu'à vous. "

" Unité Cerbère. "

" Elle sera là dans une trentaine de secondes. "

" Ok ! "

Megamind prit une longue inspiration, sentant comme une boule dans son ventre ! C'était moins du stress que le trac. Oui, le trac, celui des artistes ! Aujourd'hui c'était bien ce qu'il était pour cette ville. Allait-il être fantastique ?... Oui... Sans doute. Mais rien n'empêchait, c'était un moment religieux, pour lui, ce moment tant attendu que...

" Nounou aimerait vous parler. "

" Oh. Et bien passe-le-moi. "


Une voix plus aigue encore que celle de Peafowl résonna dans la radio, une voix enjouée qui surprit notre méchant préféré puisque des semaines avaient passé sans qu'il ne guette de la bonne humeur chez son acolyte de toujours.

" Monsieur ! Comment vous vous sentez ?! "

" Comme... Comme le premier homme qui s'apprêtait à marcher sur la lune. Sauf que... moi je m'apprête à l'exploser ! "

" Vous devez être au comble du bonheur ! "

" Oui...  Ah et merci pour la macabre faucheuse ! Elle est très bien. "

Un regret vint pincer son cœur à ce moment-là ! Bien sûr qu'il aurait aimé que Nounou soit avec lui à ce moment, peut-être le plus important de sa vie, mais... les choses avaient tourné de manière impromptue et depuis ces quelques semaines de froid, son Nounou s'était contenté de bricoler avec lui sans pouvoir partir à ses côtés en mission.

" Montrez-leur, monsieur ! On n'ignore pas un super-vilain sans en payer le prix ! "

" Merci, mon Nounou. Ca me fait chaud au..."

" Et vous me voyez ?! "

" Qu... ? "

Megamind se retourna et vit, en effet... rien. Oui bon ! Un instant il crut que son acolyte l'avait rejoint mais bon, personne ne l'avait vu !

" Euh, non. "

" Je suis devant le casino, je vous fais coucou ! "

Le vilain s'approcha du bord de l'autel et regarda la ville, minuscule depuis sa position. Il devina la position de leur planque mais ne vit évidemment pas Nounou. Bah non, c'était des kilomètres qui les séparaient !

" Oh oui ! Je t'aperçois ! "

Après tout ! Si ça lui faisait plaisir ! Megamind agita donc le bras, convaincu que Nounou était parti chercher des jumelles pour distinguer de tout en bas l'imposante silhouette du vilain !

" Ah et je voulais vous dire ! "

" Je reprends la ligne, désolé ! Il est vingt-cinq ! "

" Woah ! Où en est l'unité Cerbère ?! "

" Elle est sur place ! "

Trois robots de taille humaine atterrirent derrière Megamind. Ils n'étaient pas très puissants mais avaient une force de frappe conséquente. A la place d'un semblant de visage humain, c'était une gueule de chien qu'il arborait tous. De cette gueule, ils pouvaient cracher des grenades fumigènes. Vous me direz "quel rapport entre les chiens et la fumée", ma foi, on s'en fiche !

" Allez en bas de l'escalier menant à l'intérieur, restez-y à tout prix. Si quelqu'un montre sa truffe, vous me balancez des tirs de suppression et vos grenades. Je ne veux pas les voir ici ! "

Ils obéirent de suite, tandis que Megamind se massait les tempes. Il porta la radio à ses lèvres et dit distinctement " Activation Megamind fever ! "

Un megabot se présenta devant lui, tandis que son oeil rouge devint bleu.

" Ca tourne ? "

" Retransmission immédiate, j'arrange ça. Que les megabots se préparent. "

Quatre megabots volèrent haut dans le ciel d'Illusiopolis et se disposèrent en carré, chacun à un coin. L'instant plus tard, un écran géant apparut, reliant les quatre robots, visible par chaque habitant de la cité, filmant la proéminente tête bleue de Megamind.

" Vermines ! ", cracha-t-il à la Megabot-cam. Il put entendre l'écho de sa voix, sourd et sonore, venir des quatre coins d'Illusiopolis, baignant la ville dans la douce mélodie de ses insultes !

" Je suis Megamind, le plus grand génie du mal ! Et je suis répugné ! Oui, répugné par vos têtes ! Vous êtes tellement laids, tous autant que vous êtes ! La moitié d'entre vous se déguise en caïd, tandis que l'autre a des airs de tapineuse ! Mais ce qui me met en rage, c'est que vous vous preniez tous pour des bad guys ! "

Un regard par-dessus le megabot et il put voir l'écran géant déclamer sa propre haine ! Qu'était un coup d'état sans une mise en scène en béton armé ! Plus personne ne pourrait l'ignorer.

" Non ! Moi je vais vous apprendre ce qu'est la méchanceté absolue ! Regardez... ceci ! ", hurla-t-il en levant son index vers le ciel. Ce n'est qu'après quelques secondes de réflexion que le megabot-cam leva son regard et l'objectif vers le bout de l'index de Megamind, pourvu, rappelons-le, d'une menaçante griffe. De tout son être, le robot fier de sa prise, zooma et ajusta son objectif pour que l'image soit la plus nette ! Brave bête !

" Pas mon doigt, demeuré ! Au-dessus ! "

Le robot obéit, montrant dorénavant... un immense canon volant dans le ciel et se rapprochant tout doucement de l'autel. En fait, soulevé par une trentaine de megabots, le canon d'une dizaine de mètres de longueur menaçait à tout moment d'exploser dans les airs en cas de secousse trop forte... Mais qu'importe !

" A vingt-heures trente, je vous l'avais promis, je ferai sauter la lune ! Ce canon est armé d'une bombe H... de cent méga-tonnes ! Je vais réduire cet astre en poussière !  "

Megamind capta l'attention de la bot-cam, s'éloignant un peu de la piste d'atterrissage du canon, et continua son discours face caméra;

" Je sais ce que vous vous dîtes. " poursuivit-il d'un ton plus grave, d'un regard chargé de compassion. Il prit une voix plus aiguë pour imiter un quidam. " Pourquoi faire ça ?! Les débris de la lune vont tomber sur la ville, on va sans doute tous mourir ! Et la radioactivité ?! Tu as pensé à la radioactivité ?! Oui j'y ai pensé ! Et vous n'aviez qu'à être plus évolué ! Mon corps sublimé par mon ascendance extra-terrestre ne craint plus rien de l'affre du temps ! "

Le canon enfin posé, Megamind se rapprocha de ce dernier tandis qu'une voix dans son micro ajouta : " Vingt heures vingt-neuf. "

" J'ai beau être la créature la plus maléfique de tous les temps... Je me suis montré clément envers vous en vous prévenant un jour à l'avance de mon méfait. Il vous reste dix secondes pour prier votre Dieu, vauriens... "

Le canon braqua la lune tandis qu'il s'approchait des commandes, affichant un sourire maléfique.

" Mais il n'y a pas de Dieu pour vous sauver ! Il n'y a que moi ! 10 ! "

Sa main s'approcha du bouton final.

" 9 ! 8 ! Comptez avec moi si vous me détestez ! 7 ! 6 ! 5-et-demi ! 5-et-quart ! "
No you can't !

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Général
XP:
637/650  (637/650)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Jeu 3 Sep 2015 - 17:58
" 4 ! "

Ainsi commençait donc l'ère de Megamind... le nom était déjà tout trouvé... Le Mega blues ! Des années et des années de désespoir, de tristesse pour la galaxie toute entière. Fini le temps des héros, fini le temps des vilains, ne reste déjà plus que le plus grand des méchants ! Le crime lui-même serait un mot à redéfinir ! La joie, à bannir du dictionnaire ! Chaque instant de chaque vie serait sous le joug de sa superberie ! Oh... Déjà il pouvait les voir sur les immeubles, les étendards qui tombaient jusqu'au sol, montrant son visage parfait... C'était déjà... si proche !

" 3 ! "

Non Rufu ! Tu n'aurais jamais du le libérer de sa géôle ! Non Rufu ! On ne peut contrôler la tempête, on ne peut contraindre l'incarnation même du diable ! Cet instant était le sien, cet instant était incroyable... la lune n'avait pas encore explosé et pourtant, il pouvait déjà deviner les débris de ce coeur gigantesque s'écraser dans les rues sales ! C'en était si intense... Il aurait quasiment pu se mettre à chanter si cela avait correspondu à sa license !

" 2 ! "

Combien le regardaient à présent, à travers cette caméra ?... Combien écoutaient le compte à rebours sans trop y croire, trop certains de voir un héros arriver ! A croire que les humains sont si idéalistes qu'ils sont incapables de croire à leur propre mort !
Et dans quelques instants, combien verraient leur vie défiler !


" 1 ?! "

Son index pointa le bouton de l'arme de destruction massive, tandis qu'un grand sourire apparaissait sur ses lèvres... Quand il appuierait, tout serait fini... Quand il activerait la bombe, la Shinra comprendrait qu'elle a laissé le super vilain acquérir déjà trop de puissance. L'ultime provocation ! Dans quelques instants, il..

" Non mais vous rigolez ?! "

Megamind retira son doigt et s'approcha de la caméra, l'air menaçant. C'est celle-ci qu'il pointa dorénavant de son index, inquisiteur !

" Vous n'avez pas compris la gravité de la situation ?! Le seul astre de cette misérable ville va être réduit en poussière et vous allez être étouffés par la radioactivité ! J'ai prévenu tout le monde... Alors... "

Il leva les deux mains vers le ciel et cria à son encontre.

" Alors pourquoi personne ne m'en empêche ?! "

" Megamind ! " prononça une voix dans sa radio ! " Quelqu'un approche ! "

" Que... "

Le génie du mal saisit sa radio qu'il mit à deux centimètres à près du bout de ses lèvres avant de lui poser la question qui brûlait ces dernières !

" Qui ça ?! Qui est-ce ?! "

" Je ne sais pas ! Il vole à toute allure dans votre direction ! "

" Un super héros !? Quelqu'un est finalement venu ?! "

Il dégaina son pistolet désintégrateur, prêt à dézinguer le premier à venir. Enfin un peu de...

" Fausse alerte, c'est un oiseau. "

" Un oiseau ?! "

" Oui il est noir et il fait nuit donc...

" Raaaaah! ", hurla-t-il, désespéré, avant de ressurgir devant la caméra, les yeux fous.

" Vous l'aurez voulu ! Cinq secondes supplémentaires, bande d'ingrats ! C'est le cadeau que je vous offre parce que j'ai été pris de pitié par vos lamentations que j'entends jusqu'ici ! 5 ! 4 ! "
No you can't !

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Général
XP:
637/650  (637/650)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Lun 28 Sep 2015 - 21:46
" 0 ! "

C'en était fini. Plus de compte à rebours, plus de troisième ou de quatrième chance, non. Plus rien ! Pas même un rat pour l'empêcher de commettre son méfait dont il avait pourtant fait l'annonce ces derniers jours. Des territoires entiers, des groupes aux réputations les plus terribles, des héros légendaires avaient lu son annonce, savaient son plan... et rien.

Non. Personne n'avait lu son flyer, personne ne l'avait lu ! Quelques idiots, au mieux, avaient peut-être cru que c'était l'annonce d'une soirée un peu branchée dans le nouveau bar appelé Autel du néant...  

Et il n'y avait pas que la veille ! Il n'y avait pas que les flyers ! Combien de journaux avaient parlé de son assaut sur le vaisseau-mère de la shinra ? Il n'en savait rien, non, mais quel qu'était le nombre, aucun de ces papiers ne l'avait mis en première page ! Je m'voyais déjà ! Voilà comment il aurait du appeler son livre autobiographique ! La vie triste d'un homme qui remue ciel et terre pour qu'on le regarde un peu, mais qui n'obtient même pas un applaudissement ou dans son cas, un cri ! Pourtant il avait tout essayé.

Mais si demain il sortait un livre autobiographique... Il y avait fort à parier que personne ne l'achèterait ! Ou si ! Les gens l'achèteraient, le disposeraient dans leur bibliothèque sans l'avoir lu mais s'en vantant ! Voilà, il avait droit à des mensonges !

Que pouvait-il faire de plus ?...

Megamind fronça les sourcils et fit une moue particulièrement énervée. Oui il était troublé, vexé, mais il ne vascillait pas ! Il ne hurlerait pas une fois de plus ! En somme, il y avait aussi du calme dans son... dans sa moue ! Un regard vers la caméra...


" Personne pour vous sauver. "

Il regarda le détonateur et ressentit un léger frisson d'excitation. Au fond... pourquoi faire dans la demi-mesure ? Certes il avait... dit à Nounou qu'en cas d'échec, il mettrait fin à sa carrière de super vilain. Mais enfin ? Il lui restait une toute dernière carte !
Pourquoi détruire une lune quand on peut détruire une ville !?

Megamind, d'un brusque mouvement de tête, chassa cette idée de sa tête ! C'était tentant oui. Il pourrait ainsi se venger d'avoir été ainsi ignoré ! Il graverait son nom dans les cratères de la plus grosse explosion du siècle !
Mais il ne voulait pas mourir, malgré tout... et puis il y avait Nounou.


" En fait ça ne m'étonne pas. ", prononça-t-il du bout des lèvres, le regard baissé sur le bouton rouge de l'arme. " Moi non plus, je ne serais pas venu vous sauver... Vous ne brillez pas assez fort. "

Sa main s'écrasa sur le détonateur. Un bruit déchira dès lors ses oreilles tandis qu'un énorme missile, laissant derrière lui une énorme bouffée de flammes et d'air, fut tirée. Tout en faisant quelques pas en arrière, il fixa l'ogive se rapprocher de plus en plus de la lune. La méga-botcam filma la scène, suivit la bombe dans sa course.
Nul ne vit l'objet se crasher contre le Quindom Art, mais Illusiopolis tout entier distingua, la seconde qui suivit, l'incroyable cratère sur la surface de cette dernière. Le souffle de la bombe à hydrogène une fois explosée fut visible et à des centaines de kilomètres à l'heure, sembla se rapprocher de chaque habitant d'Illusiopolis.
Megamind ne rata pas une miette du spectacle, jusqu'à ce que lui-même fût expulsé en arrière. Dans sa chute, sans qu'il puisse en comprendre la source, il entendit un vacarme effroyable provenant de la ville.
La tête dans un seau, chacun de ses membres tremblant, il parvint à se relever, en chancelant longuement. Les immeubles d'Illusiopolis, pourtant si loin, s'ils ne s'écroulaient pas, avaient été largement secoués, l'onde de choc ayant brisé toutes les fenêtres du centre.
Lorsqu'il regarda la lune une nouvelle fois, il en resta bouche bée. La lune se disloquait littéralement en deux. L'on pouvait voir le bas du coeur se détacher du reste de l'astre, et encore se disloquer en plus petites parties.
La gravité allait attirer le plus petit de ses débris... et la ville allait subir une pluie de météorites lunaires !

Le grand génie du mal, déchu, oui peut-être, admira le spectacle sans parvenir à en détacher son regard ! D'accord, il n'avait pas fait parler de lui... mais il avait offert une explosion formidable... à une ville abandonnée par tous.
Pour eux, il pouvait au moins rester jusqu'à la fin !

Les pierres de lune s'approchaient déjà dangereusement des plus hauts immeubles de la ville. Les premiers impacts produisirent un tel éclat et un tel vacarme qu'il crut sentir son coeur s'arrêter et ses os se fracturer à de nombreuses reprises ! Il ne pouvait ressentir les tremblements de la ville, puisqu'au sommet d'Illusiocitadelle, elle-même lévitant toute entière loin de la cité noire, il était protégé. Oui mais pas des météorites. Comme le formidable coup du destin, comme répondant à l'appel d'une fin digne de ce nom, il vit une astéroïde grossir dans l'horizon. Ouh ! Un frisson le rendit sûr d'une chose : Celui-là était pour lui, précisément !

Il porta sa radio à sa bouche, un sourire aux lèvres, laissant le mégabotcam filmer ce qu'il voulait...


" Quelques regrets, Peafowl ?! "

" L'aventure fut courte, donc... oui quand même. "

" Ahah ! Crois-moi, cette histoire commence tout juste à être intéressante ! Passe-moi Nounou ! "

" Tout de suite. "

Un grésillement dans le micro avertit l'extraterrestre de l'arrivée de Nounou.

" Les calculs étaient bons ?! On l'a pas manquée ?! "

" Ils étaient parfaits ! Je crois que le missile a traversé cet astre affreux et qu'il se dirige vers un monde dont tout le monde se fout ! Plus rien ne l'arrêtera ! "

" Oh, d'une pierre deux coups, dans ce cas ?! "

" Je ne sais pas. Avec un peu de chance, le vaisseau mère de la shinra passera dans sa trajectoire ! "

" C'est pas de Rufu ! "

Megamind lâcha un long rire franc, entendant de l'autre côté de la radio l'hilarité particulièrement aigue de sa frétillante friture !

" Au fait, je voulais vous dire, tantôt ! C'est important ! "

" Tu en auras tout le temps plus tard ! "

Megamind fit volte-face et courut vers le bord de l'autel du néant, poursuivi par un immense morceau de la lune. Il sauta de ce dernier, sourire aux lèvres, le poing en avant... un instant précédant l'impact de la météorite sur l'autel du néant, le détruisant comme une brindille !

Et Megamind ?! Et le super-vilain de notre tendre enfance ?! L'extraterrestre ayant vécu une très grande partie de sa vie en prison ? Le plus bad de tous les boys ?!
Il disparut dans l'incroyable gouffre obscur qui s'étendait à perte de lumière sous l'incroyable Illusiocitadelle, sacrément balafrée par sa petite sauterie !
messages
membres