Derniers sujets
L'étoile des vœuxLun 19 Aoû 2019 - 22:05KuroAprès GuerreLun 19 Aoû 2019 - 20:34Heinrich VentrecrocTout un programme !Lun 19 Aoû 2019 - 15:15Erik WoodsZombardiers et cervelles moisiesLun 19 Aoû 2019 - 14:34Ioan KappelLes roses sont bellesSam 17 Aoû 2019 - 23:05Irelia AlishinaBienvenue à la Ville d'HalloweenSam 17 Aoû 2019 - 19:12VentusDistille-moi une vodkaSam 17 Aoû 2019 - 17:24Ioan KappelIl y a toujours un cheminVen 16 Aoû 2019 - 11:31Chen StormstoutLe colloque des CaryatidesMer 14 Aoû 2019 - 20:37Irelia AlishinaVamos a la playaMer 14 Aoû 2019 - 12:57Huayan SongLà est le foyerMar 13 Aoû 2019 - 18:59SoraSombres horizonsJeu 8 Aoû 2019 - 14:24Chen StormstoutBirth by SleepMer 7 Aoû 2019 - 22:35Chen StormstoutEscaleMer 7 Aoû 2019 - 18:26DeathDeus Ex MachinaMer 7 Aoû 2019 - 18:01Death
Lumière d'Étro

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Seigneur
XP:
Acte de Foi Left_bar_bleue293/500Acte de Foi Empty_bar_bleue  (293/500)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Ven 29 Mai 2015 - 15:40

Pentaghast sentit un choc à l’atterrissage du vaisseau de la compagnie, remuant un peu plus son estomac malmené depuis son départ du Domaine Enchanté. Jamais elle ne se fera au voyage entre les mondes, le temps des rondes au sein même de la citadelle lui semblait lointain. La main sur son ventre, la garde se releva péniblement et se dirigea en direction de la porte de sortie pour remplir sa mission au sein même du château de la Lumière. Le Primarque avait ordonné au Templier de se rendre ici même afin de remplir une mission diplomatique, dans le but de la ménager d’après ses paroles. La Dame avait quelques qualités, en particulier quand il s’agissait de se battre au nom de la Déesse, malheureusement, le tact et la patience n’en faisaient pas partie et elle n’avait jamais eu besoin de cela lors de ses rondes.

Maintenant à l’intérieur des épaisses murailles de la Lumière, elle se devait de conserver son calme et faire bonne figure devant les dirigeants de ce groupe aux valeurs morales proche de ceux dictés par Étro.

Le conteur était au courant de la teneur de son départ, et tenait à assister à la rencontre avec la dirigeante de la Lumière. Pentaghast n’aurait certainement pas refusé l’aider de son ami, bien plus habile avec les mots qu’elle. Mais personne ne pouvait l’accompagner, elle devait être seule à délivrer ce message. Mais ce serait mal connaître Varric, il tenait à ajouter son grain de sel pour la bonne réussite de cette mission. C’est une heure avant le départ de la garde qu’il arriva dans ses dortoirs, une robe taillée pour de genre d’occasion.

Tu ne vas quand même pas te rendre devant une dirigeante en armure de plates ?! Il faut un plus de classe, de prestance pour ce genre d’évènement ! D’ailleurs, as tu un jour porté une robe…
La phrase du conteur trottait dans la tête de Pentaghast, comment avait-elle pu se laisser manipuler de la sorte. Porter une longue robe de couleur noire fendue dans le dos et un tabard d’un vert-azur sombre recouvrait son buste, prônant le symbole de la Déesse, c’en était trop pour elle. Malheureusement, Varric trouva les mots justes pour contraindre la Dame à arborer cette tenue aujourd’hui en posant une cape de la même couleur sombre sur les épaules. Elle était rouge de honte en sortant du vaisseau, face aux deux gardes de la Lumière en armure reluisante, elle n’imaginait pas que le poids du métal lui manquerait autant.

D’un geste de la tête, les gardes de la Lumière invitèrent l’envoyée du Sanctum à les suivre. Ce n’est qu’après avoir traversé les jardins intérieurs que la Dame pouvait se rendre compte de la différence marquante entre cet endroit et le château de son monde. Rien que par la blancheur des murs et des sols, simplement coupée par un long tapis rouge et d’autre toile pendue au mur arborant un symbole noir, celui du Roi de ce lieu. C’est après une dizaine de minutes de marche que les gardes s’arrêtèrent face à une porte de bois, frappèrent et m’invitèrent à rentrer.

Pentaghast s’avança et aperçu une Dame rousse et vêtue, elle aussi, de noir derrière un large bureau, des centaines de feuilles posée dessus. Par politesse, la garde abaissait légèrement sa tête en fermant les yeux en signe de politesse à la dirigeante avant de s’avancer. Nerveuse, elle croisa ses bras au niveau des coudes avant de prendre parole.

Je me présente, Pentaghast, membre du Sanctum.
Elle se sentait idiote, dans cette position, cette pièce et face à l’une des personnes les plus influentes d’une groupe. La diplomate réfléchit un instant avant de continuer à parler, tentant de ne pas prononcée de sottise.

Sir Hewley m’envoie vous faire par des ses plus… Chaude…?  Salutation...
Immobile un instant, Pentaghast reprenait raison en plongeant sa main dans sa cape, sortant la missive du Primarque et la tendant à la dame face à elle. Elle ne savait pas comment expliquer ce qu’elle venait faire ici, toute l’importance de sa présence était contenue dans cette lettre. Notre position par rapport au Consulat, en particulier que nous n’agirons jamais contre le groupe lumineux ou contre nos alliés artistes, malgré la déclaration récemment proclamée au sein même du Château. Et le plus important de nos objectifs, le combat contre le groupe ténébreux et que nous sommes prêts à combattre à leurs côtés. Pour enfin, ramenés la Princesse Aurore à son père.


L'Ange de Réconfort

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Boss
XP:
Acte de Foi Left_bar_bleue624/0Acte de Foi Empty_bar_bleue  (624/0)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Mar 14 Juil 2015 - 23:23
Elle avait envoyé la patrouille attendre le vaisseau, elle n'eut donc pas à répondre pour leur intimer d'ouvrir la porte. Ils le firent sans attendre son aval, et ainsi, la porte s'ouvrit alors qu'elle essayait de faire paraître sa pile de dossiers la plus imposante plus rangée. Cela avait pour but, bien entendu, de donner un air plus rangé et plus soigné à son bureau, mais rien n'y fit et elle finit rapidement son œuvre en posant un dernier dossier sur la pile. Tant pis, elle rangerait plus tard. L'envoyé du Sanctum arrivait déjà.

Et c'était une envoyée.

Cela brisait tous les préconçus du Sanctum qui pouvaient bien encore errer dans la tête de Cissneï à cet instant. Cette femme était certes grande, et avait tout, du maintien à l'air mal à l'aise, pour être un digne combattant du groupe religieux dirigé par Angeal Hewley. Cissneï ne le connaissait pas, pas aussi bien que ce qu'elle aurait voulu, ayant plus entendu parler de lui en écho qui par véracités prouvées. Sans recourir à plus de vocabulaire inutile ; elle connaissait le Primarque du Sanctum comme un nom sur un papier et une silhouette au détour d'un couloir. Elle était membre des Turks, et est-ce que les Turks parlaient aux Soldats ? Non. Voilà toute l'étendue de leur relation. Pourtant, aujourd'hui, cette envoyée, vêtue comme un ange de la guerre, apportait une promesse. De quelle sorte ? C'était toute l'étrangeté de la situation. Il était sûr que s'il s'agissait d'une énième déclaration de guerre, la Générale n'irait pas par quatre chemins et cette personne en face d'elle, désarmée, ne ferait pas long feu. Mais s'il s'agissait d'autre chose ?

Elle n'avait décidément pas l'air à l'aise. Et le léger temps de battement qu'il y eut entre sa déclaration, sa présentation et ses motivations, et la réponse de Cissneï -après qu'elle se fut levée et approchée, le temps de digérer le détail qu'elle avait entendu dans la phrase de cette femme –Pentaghast. Elle prit la lettre, et plutôt que de retourner à son bureau sans mot dire, elle lui serra la main. Il y avait tout un art dans les poignées de mains, et Cissneï espérait ne pas avoir offensé ce messager en violant son espace vital.

Parce qu'elle n'avait aucune idée des baguettes avec lesquelles il fallait prendre les personnes religieuses. Elle avait grandi dans un univers fort libéral et saint d'esprit. Politiquement correct mis de côté ; elle avait été élevée par des capitalistes pour qui l'argent était une divinité, voilà toute son expérience avec Dieu.

«  Je vous en prie, asseyez-vous. » dit-elle à la femme en face d'elle en désignant le siège qui faisait lui-même face au bureau.

Elle retourna derrière ledit bureau en ouvrant la lettre, cachant son appréhension du mieux qu'elle le pouvait.

Ces têtes-à-têtes. Elle les haïssait. Elle ne voulait pas faire de faux pas. Elle était tellement plus douée quand la personne lui tournait le dos et qu'elle n'avait qu'à lui tirer une belle dans le crâne. Sans rapport avec la situation actuelle ; mais au moins, elle pouvait compatir avec la personne en face d'elle.

Le contenu de la lettre était... Presque inattendu. Et aurait été inattendu si la personne en face d'elle n'avait pas fait part des « chaudes salutations » de son supérieur. Cela avait conforté la Générale dans l'idée que, non, le Sanctum ne constituait pas un ennemi de plus.  Tout de même, honteusement, elle ne put retenir un soupir de soulagement à la lecture de ces mots.

« Cette situation de guerre était inattendue, mais peu surprenante. Je vous demande de répondre de ma part à ce message par un remerciement appuyé au Primarque Angeal Hewley, pour les risques qu'il prend à engager cet ordre de non-agression. »


Elle releva les yeux en parlant, et détailla enfin les traits de la personne en face d'elle. Aucun doute, elle était plus taillée pour la bataille que pour livrer de simples messages, son regard criait l'inconfort.

« Dites-lui également que je le remercie de vous avoir envoyée pour porter ce message, je doute que les risques n'étaient pas absents, je vous en remercie moi-même. »
Lumière d'Étro

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Seigneur
XP:
Acte de Foi Left_bar_bleue293/500Acte de Foi Empty_bar_bleue  (293/500)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Lun 27 Juil 2015 - 16:55

Debout ou assis, l’inconfort de la situation tiraillait toujours le Templier. Ici, face à la personne la plus influente d’un groupe, elle avait l’impression d’être retombée en enfance, sauf que son père n’était pas présent pour lui dire que faire. Acquiesçant d’un mouvement de la tête, Pentaghast s’avança d’un pas, souleva le pan de sa robe au niveau des genoux et s’assit face au bureau de la dirigeante de la Lumière, les mains croisées à même les cuisses. La Dame en face d’elle prenait connaissance du contenu de la lettre tout en retournant à sa place, permettant à la garde de laisser voyager son regard le long des murs de marbre blanc et se perde dans ses pensées.

Cette incertitude, cette peur en public et de s’exprimer face à des personnes de haute noblesse. Était-ce la raison pour laquelle Pentaghast avait rejoint les corps armés du Sanctum ? Outre l’obligation de son oncle de porter l’arme de ses aïeux à l’intérieur des murs du Château du Roi Stéphane. Ne fut-elle jamais à l’aise dans ce genre d’ambiance, il était tellement plus simple de rester droite et discrète dans une épaisse armure de plate.

Aussi loin que sa mémoire remontait, elle avait toujours eu cette boule au ventre à l’instant même ou faisait face à l’un de ses semblables. Mais pourquoi ? Quel était son problème ? Pour quelle raison ne se sentait-elle à l’aise que devant l’autel de la Divine, seul endroit où elle était capable de s’exprimer sans peur et sans fléchir face à ses aînés. Et si, la vie n’était pas ce qu’elle était, elle aurait rejoint les rangs du clergé et non ceux des Templiers… Maudit serment liés à son sang, mais jamais elle ne ploiera l’échine à l’encontre de la Divine, elle avait l’honneur de service ses actes. Même si c’était au fil de l’épée et non à la force de sa foi.

Attendant toujours une réponse, l’envoyée du Sanctum baissa légèrement sa tête et ferma les yeux. Tentant de calmer cette douleur dans son ventre, et réfléchissant à ce qu’elle aurait à répondre. Elle endossait le rôle d’ambassadrice de la Divine, et même si le message du Primarque était de paix, elle devait se préparer à quelconque éventualité.

Cette situation de guerre était inattendue, mais peu surprenante. Je vous demande de répondre de ma part à ce message par un remerciement appuyé au Primarque Angeal Hewley, pour les risques qu'il prend à engager cet ordre de non-agression.
La voix extirpa Pentaghast de ses pensées, et noua d’autant plus le noeud dans son ventre. Elle redressa son regard et tenta de garder les traits les plus neutres qu’il soit.

Dites-lui également que je le remercie de vous avoir envoyée pour porter ce message, je doute que les risques n'étaient pas absents, je vous en remercie moi-même.
Pentaghast ne s’attendait pas à cela et ne put contrôler sa réaction, elle haussa nerveusement un sourcil, elle laissa sa mâchoire s’abaisser avant de reprendre le contrôle et se lever d’un bond. Dans un seul geste, elle s’abaissa dans une révérence nerveuse pour ensuite attraper la main de la dirigeante et la serrés avec un certain entrain. Les quelques mots, affirmant la réussite de sa mission, avaient eu pour effet de faire disparaître la douleur dans l’estomac de la Garde.

C’est une joie profonde de voir nos idéaux s’unir pour les combats prochains.
De nouveau libre de ses mouvements, Pentaghast recula d’un pas et posa sa main droite sur son coude, légèrement gênée par sa précédente réaction.

Merci d’avoir partagé de votre… Temps. Y a-t-il autre chose que je puisse faire pour vous, avant de rejoindre mon pays pour informer le Primarque de notre nouvelle alliance ?


L'Ange de Réconfort

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Boss
XP:
Acte de Foi Left_bar_bleue624/0Acte de Foi Empty_bar_bleue  (624/0)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Mar 25 Aoû 2015 - 22:53
La personne en face d'elle était définitivement la mauvaise personne à envoyer en tant que diplomate, et ce bien qu'elle soit en train de s'acquitter de sa tache avec honneur. Son inconfort était saisissant, en fait, Cissneï était rassurée, car elle savait désormais qu'elle n'était pas la seule à vouloir que cette petite entrevue se termine. C'était étrange, puisqu'une fois s'être rendue compte qu'elle n'était pas a plus inconfortable, elle allait beaucoup mieux. A la limite, l'entrevue pouvait continuer un peu plus longtemps, s'il y avait encore quelque chose à se dire.

Sa voix la ramena quelque peu à la réalité, depuis la petite rêverie pleine d'assurance ou avait pu voler son esprit pendant les quelques secondes sans qu'une parole ne fusse prononcée. Ah, autre chose ? Et bien, il était venu l'heure d'être courtoise, ou plutôt, de ne pas retourner une politesse, mais d'en créer une face à laquelle on ne puisse qu'être gréé.

Ce n'était pas dans l'entraînement de la Shin-Ra qu'elle avait pu lire ça, ah ça, non. Qu'est-ce que c'était donc ? L'étiquette des dirigeants de groupes ? Probablement. Elle ne pensait pas avoir appris quelque chose de son mandat de dirigeante, vraiment pas. C'était étrange tout de même.

« Je ne comprend pas grand-chose à la religion, contrairement à votre Primarque ou à vous-même. Peut-être aurais-je été différente si elle avait croisé mon chemin, mais je suppose que nous avons un but commun. Je suppose que vous pourrez lui dire ceci ; que notre but sera commun tant que nos groupes chercheront à défendre et sauvegarder la Lumière des Mondes. Cela restera sans lien avec tout le reste, que ce soit guerre ou pire encore. »

Elle n'avait aucune idée de sa capacité à faire de telles envolées lyriques, c'était une première. «  Nos camps, bien que différents en nature, sont liés à la Lumière, et je ne parle pas de ce tas de papiers que je n'arriverai jamais à ranger, juste là. » dit-elle avec un sourire, en désignant d'un geste le merdier innommable qui logeait sur son bureau, toujours là malgré ses tentatives pour la faire diminuer. «  J'aimerais bien trouver les mots pour qualifier tout ceci, mais je crains que ce ne soit impossible. Madame Pentaghast, je vous remercie encore de m'avoir délivré ce message. »

Plutôt que de faire fuir le soldat en face d'elle, elle se contenta d'un salut qui, peut-être, paraîtrait plus posé. Elle inclina légèrement la tête, fermant les yeux. Cette femme paraissait au bord de l'implosion.
 

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Commandant
XP:
Acte de Foi Left_bar_bleue239/350Acte de Foi Empty_bar_bleue  (239/350)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Jeu 27 Aoû 2015 - 16:39
Alors... Alors... ça sera pas le rp de l'année, c'est pas qu'il est mauvais mais on a connu plus mouvementé ! En fait, il est bon. Je l'ai trouvé clair et limpide, on est dans vos têtes et celles de vos groupes. Chez Cissneï, et parce qu'elle est boss, on est autant dans sa tête que celle de la lumière. Cass aussi évoque le Sanctum mais est bien dans sa propre introspection et j'ai bien aimé.

Les dialogues étaient très bons... vous n'avez pas trop fait et comme on pouvait s'y attendre, c'est chaleureusement froid. Je note ça très facile et même si j'ai eu un mal fou à le noter, j'ai bien aimé lire ce rp.

Une dernière chose, concernant Cissneï... le coup du merdier innomable, certains diront que c'est too much mais utiliser à bon escient, je trouve ça éfficace pour marquer quelque chose. Ca parait con mais j'ai tout de suite fait le lien avec le "merdier innomable" de la Lumière elle-même ^^

Cette mission devait être faite... et vous l'avez bien faites !

Facile

Cassandra : Facile : 10 points d'expérience + 100 munnies +1 PS en Dextéritét 1 PS en Symbiose

Très facile
Cissneï : 5 points d'expérience + 50 munnies + 1 PS en Symbiose

_______________________________
Acte de Foi Sign_Angeal
Fiche de compétence
messages
membres