Derniers sujets
» Pensées rationnelles
par Cissneï Aujourd'hui à 1:03

» Un soir, une fête, une femme, un homme
par Arthur Rainbow Hier à 22:11

» Aux abonnés absents
par Kurt Brown Hier à 20:01

» Les Orphelins
par Septimus Hier à 19:06

» Changer de tête
par Pamela Isley Hier à 18:15

» La nature a horreur du vide
par Lenore Hier à 12:00

» Les sans-coeurs aussi ont le droit de se marrer
par Lenore Hier à 9:37

» Le glorieux et puissant être mystérieux !
par Surkesh Lun 18 Sep 2017 - 23:31

» De retour au bercail...
par Surkesh Lun 18 Sep 2017 - 22:20

» Lessive à Port Royal
par Surkesh Lun 18 Sep 2017 - 17:55

» Tatanes et coups de lattes!
par Surkesh Lun 18 Sep 2017 - 16:53

» Bric à Brac
par Chen Stormstout Lun 18 Sep 2017 - 16:06

» Envie de me connaitre ? Il y a un peu de lecture - Fiche d'identité A. Underwood
par Abigail Underwood Lun 18 Sep 2017 - 14:31

» Achetez mon vaisseau, il est beau mon vaisseau !
par Chen Stormstout Lun 18 Sep 2017 - 14:25

» L'enthousiasme éternel
par Death Lun 18 Sep 2017 - 12:26


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant
 Pour quelques minerais
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Le Boucher de Grimm
Masculin
Nombre de messages : 455
Age : 27
Date d'inscription : 05/02/2014

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Boss
XP:
934/0  (934/0)
Mar 19 Mai 2015 - 16:35

Depuis combien de temps je traînais dans l’espace ? J’en avais aucune putain d’idée. J’étais tranquille, assis, les mains dans les poches et les pieds posé sur les commandes de mon vaisseau. Ce n’était pas par plaisir que je me suis isolé dans le vide de l’espace, quoi que, j’étais tranquille ici, aucune tête de con pour m’emmerder ou de rebelle caché derrière un lampadaire pour me planter.
Non, la raison de ma présence était bien plus conne, j’ai entrepris d’armer nos troupes avec du vrai calibre. Problème, il me faut du monde pour faire ça, et je n’ai que ce jeune coq sous la main pour faire le sale travail.

Oui, je pourrais rester bien tranquille le cul sur ma chaise et le regarder faire. Mais je ne suis pas un connard de fonctionnaire, je deviendrais dingue à rester oisif au milieu de la caserne. Mais franchement sur ce coup, j’aurais pu l’envoyée chercher ce minerai à la con.

Je m’étais diriger vers le Nouveau Monde en premier lieu, prêt a piller les mines des mercenaires et partir les cales pleins de fer, sauf que, la solution est le problème. Ils sont dans ce monde depuis le début et n’arrête pas d’assoir leurs dominations sur ses terres, et aller seul contre le Centurio… J’ai déjà eu ma dose à Port-Royale. Alors que faire putain ?! Je vais pas rester dans ce siège et revenir au manoir bredouille, il en va de ma réputation.

Une alarme résonnait dans le cockpit, et sur le tableau de bord se dessinait une dizaine de masses s’approchant de ma position. Des vaisseaux sans-coeur, encore, à croire qu’ils n’ont rien d’autre à foutre ici que de s’attaquer à la moindre personne en vol. Je me réinstallais sur mon siège et attrapais les commandes prêt à accueillir les invités surprise, un peu d’action au moins. J’abaissais les manettes pour m’avancer et posais mes puces sur les boutons de ceux-ci, prêt à tirer à l’aider des blocs foudres fournies par la compagnie… Merci les radins, heureusement qu’un bloc météore traînait dans la capitale pour rendre mon vaisseau moins vulnérable.

Après quelques instant, je voyais les tirs frôler ma coque et les sans-coeurs passer à toute vitesse sur ma gauche, prenant formation en face de moi. Sans attendre, je déplaçais le manche vers la droite et enfonçais mon doigt sur la commande de tir, dessinant les traits des tirs fassent à moi et s’approchant de leurs carlingues.
Je voyais les rayons frapper de pleins fouet les sans-coeurs, les détruisant dans un nuage d’ombre. Tu parles d’une distraction, j’avais déjà nettoyé la première vague en moins de dix secondes.

Avant de faire quoi que ce soit, les derniers vaisseaux se ruèrent sur moi. J’eus à peine le temps d’arrêter le premier en le criblant de tir, alors que les trois derniers s’écrasèrent contre ma coque me faisant tomber de ma place et allumant chaque sirène du cockpit.

Putain de sans-coeur, je me relevais la main sur l’arrière de crâne, une bosse apparaissant sous le passage de mes doigts. Merde, comment je pouvais me blesser au milieu du vide de l’espace. Le radar hurlait de plus belle, je me redressais pour observer à travers le carreau un sans-coeur bien plus gros que les précédents s’approchait de moi, toutes les armes dehors.
Je sautais sur mon siège et tirais les commandes en arrière, cherchant à éviter les trois missiles envoyés en ma direction. D’une simple manoeuvre, je me remettais sur la route et vidais les blocs foudre sur l’ombre, détruisant son bras droit.

Bien fait pour ta gueule…
Tirant une fois de plus sur les manettes, je me désengageais et m’écartais de lui en évitant les tirs. Mes blocs foudres étaient vide, je n’avais plus qu’un seul moyen de l’avoir. Je fis demi-tour et enfonçais les manettes pour prendre le plus de vitesse possible, j’évite ses tirs d’une vrille et une fois à moins d’une dizaine de mètre de lui, j’enfonce mon doigt sur le tir du bloc météore, tirant un laser continu. Le trait frappait le bas de son corps, le blessant gravement, sans réfléchir un instant de plus, j’amène les commandes de mon vaisseau vers moi, le propulsant vers le haut et coupant le sans-coeur en deux, le faisant finalement disparaître.
Un petit sourire aux lèvres, je voyais la fin de mon tir atterrir contre une comète et la détruire en millier de particules. Je passais finalement les mains derrière ma nuque, fière d’une manoeuvre que personne ne connaîtrais jamais, mais foutre dieu, que c’était relaxant les trajets dans l’espace.

Les débris de la comète vinent se cogner contre ma vitre, d’un regard distrait, je regardais les centaines de cailloux venant s’écraser contre ma coque. Non, ce n’était pas possible, j’approchais mon visage du carreau et regardais avec plus d’insistance. Ce noir, avec de petit reflet gris… Du fer ? J’éclatais de rire avant d’activer le bloc gravité et me retourner vers les soutes. Qui aurait cru trouver du fer à cet endroit, c’était presque trop beau pour être vrai. Je retournais m’asseoir et je chargeais  l’arme à la recherche d’autre comète, je l’avais trouvé ma réserve de fer, et en prime, sur le plus grand terrain de jeux de l’univers.



_______________________________
 
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Noirâtre Acceptation
Féminin
Nombre de messages : 324
Age : 26
Date d'inscription : 22/06/2011

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Maréchal
XP:
548/650  (548/650)
Jeu 21 Mai 2015 - 17:41
Bon alors... C'est drôle de s'imaginer Death s'amuser comme un gosse avec les commandes de son nouveau joujou. Je trouve qu'en fait c'est bien de profiter de ce nouveau vaisseau qui t'appartient pour faire ce genre de choses. Alors bien sûr ça ne laisse pas de place au blabla et aux grandes formules poétiques mais c'est distrayant.

Cette fois-ci, j'estime que tu as fait beaucoup moins de fautes donc je ne ferai pas de remarques sur ce point. Je pense que tu as bien plus réfléchi dans cette mission que dans l'autre que j'ai notée.

J'ai bien senti la chose dont tu me parlais, c'est à dire que Death dans ses rps a l'air tout le temps en rogne. Chose que je n'avais pas nécessairement remarquée dans "Tremblez Larves". J'ai l'impression que tu es en train d'essayer de trouver ton style, de le calibrer, de sentir à quel moment tu dois mettre "des gros mots". Du coup, par moment, c'est peut-être un peu exagéré et ça manque un peu de naturel, mais ça reste amusant quand même, et on est pris dans la lecture.

Je ne m'étais pas attendue à cette issue aussi facile concernant la trouvaille du fer, bien que je voyais la fin de ton rp arriver de plus en plus vite. Et pourtant, je ne dirais pas que Death a eu spécialement facile. Il a quand même du combattre des vaisseaux sans coeur, et son vaisseau  a quand même pris un bon coup, avec sirènes et tutti quanti. Je pense qu'il est bon pour la réparation =).

En fait je trouve que c'était une bonne idée de trouver le fer dans les astéroïdes, moi je n'y aurais pas pensé. Je pense que j'ai dit tout ce que j'avais envie de dire mais je peux conclure en disant que c'était une bonne petite mission soignée et qui différait de ce qu'on voit habituellement à la coalition.

Mission Normale : 24 XP (dont 4 bonus) + 200 munnies +3 PS en dextérité
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pour quelques immortels.. Beaucoup doivent mourir.. ( Renzaburo )
» Pour Quelques Pièces d'Or
» Pour quelques fragments de plus skaven Vs Liche and co
» Juste pour quelques commentaires ^^
» [FB:1619] Pour quelques crânes de plus.