Derniers sujets
» Froide Noblesse
par Arthur Rainbow Aujourd'hui à 17:02

» Attaque Nocturne
par Lenore Aujourd'hui à 14:25

» Recensement des Avatars (obligatoire)
par The Babylon Rogues Hier à 22:57

» Fiche des Babylon Rogues
par The Babylon Rogues Hier à 20:39

» Tombent les masques
par Roxas Hier à 17:12

» Il était une fois ... Toxine (Finis )
par General Primus Hier à 16:22

» Jet The Hawk! Storm The Albatross! Wave The Swallow! We're the Babylon Rogues!
par General Primus Hier à 15:38

» Visite au cimetière
par Narantuyaa Mer 22 Nov 2017 - 16:54

» D'un prêtre à une soldate, et vice-versa
par Kestia Mer 22 Nov 2017 - 15:43

» Récréation
par Hoper Mar 21 Nov 2017 - 17:58

» Basique!
par Fiathen Dim 19 Nov 2017 - 22:17

» Absences Aqua
par Maître Aqua Dim 19 Nov 2017 - 21:21

» Conseillère en Urbanisme
par Huayan Song Dim 19 Nov 2017 - 15:13

» Essai en laboratoire
par Cypher Sam 18 Nov 2017 - 16:24

» Au fond du donjon, troisième grille à droite
par Kestia Sam 18 Nov 2017 - 14:32


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant
 Route préprogrammée
avatar
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
La forme de vie ultime
Masculin
Nombre de messages : 97
Age : 26
Date d'inscription : 22/04/2015

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Officier
XP:
206/150  (206/150)
Ven 1 Mai 2015 - 18:45
20h, le soleil avait pratiquement finit de disparaître à l'horizon, n'éclairant déjà plus l'aile sud du château depuis longtemps déjà. Un faisceau de lumière apparaissait alors subitement au détour d'un couloir, illuminant difficilement le vaste corridor. Une silhouette sombre hérissée de piquant surgissait à la suite de la lumière, marchant d'un pas monotone, l'air plus plongé dans ses pensée que préoccupé par sa tache de surveillance. Depuis son arrivée dans ce monde, pas mal de chose le préoccupé, au point qu'il commençait à douter de ses capacité à faire quoi que ce soit en dehors de sa borne d'arcade.

Shadow se figeait alors devant une armure en exposition. Il fermait les yeux un instant, et claqué des doigts... Rien, à par l’écho du son qu'il venait de produire. Il rouvrait les yeux et soupirait avant de reprendre son chemin.


"Aucun pouvoirs, pas le quart de ma vitesse et de ma force d'origine... Je n'ai jamais eu ce genre de problème, même dans la station je pouvais tenir tête à n'importe qui et j'étais tout aussi efficace dans les autres bornes."

Il regardait sa main, avant de la laisser retomber. C'était rageant pour lui de se dire qu'il faisait a peine le poids contre un humain, alors qu'il était obligé de se retenir pour ne pas ridiculiser les personnages des autres jeux dans les cross over. Autant qu'il se contente de faire ce qu'on lui demandait en attendant de prendre sa décision. Au moins cette ronde lui laissé le temps de réfléchir. Même si devoir refaire ce trajet pendant six heures allait probablement réussir à lui faire perdre patience.

Vers minuit, le hérisson entendait un bruit, comme celui de feuille de papier, alors qu'il avait finit par s’asseoir, adossé au mur près de l'armure qu'il avait tenté de détruire. Pensant d'abords qu'il avait du rêver, il s’apprêtait à s'assoupir de nouveau, lorsque cette fois, le bruit de papier était accompagné par celui d'un contenant en bois frappant le sol. Il n'était plus seul, et visiblement, quelqu'un cherchait à s'approprier quelque chose dans une des salles de cette partie du château.

Shadow se redressé d'un bon, avant de se diriger vers une porte entrouverte d'où s’échapper un peu de lumière. Gardant sa lampe de poche éteinte, il essayait d'approcher sans faire trop de bruit, malgré le métal de ses chaussures sur le sol. Il ouvrait violemment la porte une crypto-ombre se jetant sur lui avec un tiroir sous le bras. Le hérisson avait juste le temps de bloquer le genoux de la créature avec ses avant bras pour éviter de le prendre en pleine tête, Le sans-cœur passait alors derrière lui et partait en courant. Il se lançait alors à sa poursuite, jusqu'au moment ou elle sauté au travers d'une fenêtre. Le temps qu'il donne l'alarme, il serait trop tard…

Le personnage de jeux vidéo sortait alors un pistolet mitrailleur et un chargeur de son dos, préparant l'arme et visant du mieux qu'il pouvait, bloquant sa respiration au moment de presser la détente. La rafale fusait, plusieurs balles se perdant dans la nature, avant que trois n'atteigne le torse de l'ombre, qui se volatilisait en ne laissant derrière elle que son butin, dont plusieurs feuilles étaient emportée par le vent.

Les détonation avaient visiblement attiré l'attention des gardes de la porte principale et le hérisson regardé au loin, en direction du village...


"Ce n'est pas normal, ce sans-coeur avait un comportement bizarre… Je me demande ce qu'il comptait faire de ces papier une fois arrivé au village. C'est comme si quelqu'un lui avait ordonné de les ramener."

Il rengainait alors son arme et reprenait sa ronde, faisant comme si l'état de la fenêtre était tout a fait normal.
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
L'Ange de Réconfort
Féminin
Nombre de messages : 611
Age : 23
Date d'inscription : 22/08/2009

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Boss
XP:
577/0  (577/0)
Dim 3 Mai 2015 - 3:17
Cette première mission est une surprise, parce que je découvre ton style et je réalise qu'il est vraiment très bon. Les descriptions vont droit au but avec peu de fautes, et elles sont très complètes. Shadow n'apprécie pas d'être faible hors des jeux-vidéo, et c'est vraiment bien exprimé. Il y a des petits problèmes de conjugaison, tu aurais pu utiliser le passé simple pour la bataille contre le sans cœur au début de la mission "il partait" deviendrait "il partit" par exemple.

Quelle surprise de voir Shadow avec un pistolet mitrailleur ! Je suis complètement étrangère à l'univers ; mais on sait tous que Shadow est plus sombre que Sonic, donc dans un autre angle, le voir avec une telle arme (qui est souvent rapprochée à la brutalité pure et aux "méchants") n'est pas si choquant finalement. Pour la phrase "Il rengainait alors son arme et reprenait sa ronde", tu aurais mieux faut d'employer le passé simple, il rengaina, et il reprit, pour le temps du récit ; l'imparfait est avant tout le temps de la description pure, sans actions.

Mission facile ; 10 points d'expérience + 100 munnies + 2 PS, 1 en dextérité et 1 en défense !

_______________________________
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'étang de Miragoane déborde sur la route nationale numéro 2
» Soumission au parlement de la feuille de route du gouvernement et des ministeres
» Un nouveau compagnon de route
» Sur la route des caravanes
» "La Route Perdue"