Derniers sujets
» L'enthousiasme éternel
par Agon Wiley Aujourd'hui à 4:31

» Beau gosse
par Arthur Rainbow Aujourd'hui à 4:06

» Hybris
par Arthur Rainbow Aujourd'hui à 0:24

» Rex tremendae
par Matthew March Hier à 21:55

» Reading Project
par Sauron Hier à 21:00

» Un soir, une fête, une femme, un homme
par Septimus Hier à 20:55

» Pensées rationnelles
par Cissneï Hier à 19:29

» Entremetteuse
par Arthur Rainbow Hier à 19:24

» Aux abonnés absents
par Rufus Shinra Hier à 12:02

» Les Orphelins
par Septimus Mar 19 Sep 2017 - 19:06

» Changer de tête
par Pamela Isley Mar 19 Sep 2017 - 18:15

» La nature a horreur du vide
par Lenore Mar 19 Sep 2017 - 12:00

» Les sans-coeurs aussi ont le droit de se marrer
par Lenore Mar 19 Sep 2017 - 9:37

» Le glorieux et puissant être mystérieux !
par Surkesh Lun 18 Sep 2017 - 23:31

» De retour au bercail...
par Surkesh Lun 18 Sep 2017 - 22:20


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant
 Que la traque commence...
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Lumière d'Étro
Masculin
Nombre de messages : 116
Age : 27
Date d'inscription : 27/03/2015

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Seigneur
XP:
44/500  (44/500)
Dim 19 Avr 2015 - 18:30

L’aube se dessinait à travers l’étroite fenêtre de la chambre de Pentaghast, seconde après seconde, les ténèbres de la nuit étaient chassées par la douce chaleur du soleil. Le globe de lumière continuait sa course dans le ciel, éclaircissant peu à peu la pièce et le lit vide de la Dame. Elle s’était levée dés les premières lueurs pour s’apprêter, aujourd’hui, elle ne partait pas en ronde avec ses compagnons d’armes, elle devait oeuvrer pour le Sanctum.

Après une courte prière devant l’autel de sa chambre, Pentaghast se releva et se dirigea vers son râtelier d’armes empoigna la garde de son épée et noua son fourreau à la taille. Elle devait escorter les gars de Swain dans la ville, les aider dans leur recherche, une belle connerie… Les hommes du stratège ne sont qu’une bande de coupeurs de gorge en quête de sang. La présence de Pentaghast dans cette chasse avait été ordonnée par ses supérieurs, elle avait pour ordre d’entraver leurs recherches, mais aussi de faire patte-blanche. Le Sanctum protégeait la proie de Swain à son insu, et il est impératif que ce secret soit garder.
Elle allait devoir faire preuve de subtilité pour réussir ce tour de force. Et il fallait reconnaître que, ça ne faisait pas partie de ses plus grandes qualités. Malgré cela Dame Pentaghast avait longuement réfléchi à un moyen de conduire les vétérans de Swain en dehors de la ville, et elle aurait besoin de Varric pour mener son plan à son terme. Elle hésitait à impliquer le conteur dans cette affaire, mais elle n’avait d’autres choix afin de garantir la sécurité de l’apothicaire.

Le Templier attendait au milieu de la cour du Château du Roi l’arrivé des hommes à escorter, elle n’avait jamais réellement côtoyé les vétérans de Swain, mais leur réputation les précédaient. Aucun membre du Sanctum n’ignorait les intentions du stratège, et devait agir en conséquence, la raison de la présence de la garde devant les grilles de la muraille à cette heure.
Elle dut attendre plus d’une heure avant de voir les hommes de Swain quitter le donjon, ils étaient trois en armure lourde et l’épée à la main, le regard mauvais. La troupe s’arrêtait à hauteur de la Dame, la toisa un instant avant de retenir un fou rire.

- Vous êtes la personne désignée par le Sanctum ?
- Je me nomme Pentaghast, Templier aux ordres de la Déesse Etro. Mes supérieurs ont jugé… Utile, que je vous accompagne dans vos recherches.
- Il n’avait personne d’autre pour remplir cette tâche ?
- Je vous demande pardon ?

Pentaghast perdait déjà patience, posant sa main sur le pommeau de son épée et lança un regard noir en direction de l’homme ayant pris la parole.

- On ne veut pas de femme dans nos affaires, retourner dire au Primarque que nous n’avons pas besoin de votre aide, ou de n’importe qui d’autre…
- Assez. Je suis ici pour honorer les paroles du Roi, je n’ai que faire de vos exigences. Le Sanctum m’envoie pour vous seconder dans vos recherches, et je compte obéir à ses ordres, pas aux vôtres.
- Comment osez-vous…

Un des trois homme s’avançait, la main sur le pommeau prêt à dégainer. Pentaghast ne bougea pas, resserrant sa poigne sur son arme avant que celui-ci ne soit stoppé net par le chef de la troupe.

- Ce n’est pas une façon de traiter avec les membres du Sanctum… Veuillez l’excuser, il est un peu à cran, compte tenu de notre mission.
- …
- Nous partirons dés que vous serez prête, Dame Pentaghast.
- Je n’ai besoin de rien de plus.
- Bien, Nous partons...

La troupe regarda une dernière fois le Templier avec d’emprunter le point-levis. Pentaghast resta immobile un instant, puis passa sa main droite derrière sa nuque pour la craquer avant de s’avancer et rejoindre les hommes qu’elle devait escorter.

Les gardes de Swain s’enfonçaient dans les rues du Domaine, suivirent de quelques mètres par Pentaghast. Ils parlaient peu, se contentaient de s’enfoncer dans la ville et évitant soigneusement d’emprunter les rues menant au quartier fauve. Elle savait que l’apothicaire était en sécurité, mais ignorait totalement son emplacement, à vrai dire, elle-même ne savait pas si la troupe suivait la bonne direction. Arrivé à une énième bifurcation, les hommes du stratège s’arrêtèrent au milieu d’une ruelle déserte et firent demi-tour pour faire face au Templier.

- Pardonnez moi, mais, j’aimerais savoir pourquoi avez-vous été choisie pour nous escorter ?
- Je pars en patrouille chaque jour dans les rues de cette ville. Sans doute que, mes supérieurs ont jugé mon expertise utile dans votre… Traque ? Navré, mais je ne vois pas comment l’appeler autrement.
- L’homme… Que dis-je, la bête que nous cherchons est un danger pour le Royaume, ne me faite pas croire que vous l’ignorer.

Pentaghast fixait le chef de la troupe, les sourcils froncés et le poing serré. L’hybride à été condamnée à tort par Swain pour aucune raison apparente, et cet homme buvait les paroles de son maître comme si elle était parole d’évangile. Elle inspira un grand coup avant de continuer.

- J’ignore les raisons de la condamnation de cet homme.
- Vos supérieurs ne vous ont donc rien dit… Bien. Sachez simplement que nous devons le retrouver dans les plus brefs délais.
- D’après son signalement, il serait plus sage de patrouiller dans le quartier fauve. Vous ne pensez pas ?

Le chef de troupe esquissa un sourire en ma direction, il ordonna ensuite d’un geste de la main à ses deux subalternes de se poster en travers des ruelles adjacentes. Il se retourna ensuite et s’avança dans la ruelle centrale, un cul-de-sac, dégaina son épée et me donna ses ordres.

Nous savons qu’il est au fond de cette impasse… Faite-moi plaisir et tenez votre position, au cas où il m’échapperait.
Il n’avait pas qu’une vague estimation de sa position, il connaissait le lieu ou il était caché. Sans attendre un instant de plus, elle empoigna la garde de son épée et la dégaina dans un son aigu. Pour la première fois de sa vie, elle espérait que Varric ait suivi le plan et qu’il ne traînait pas dans un débit d’hydromel. Le chef de troupe continuait son avancé inexorable vers le fond de la ruelle, la pointe de son épée glissant sur le sol.

Vite…
L’homme de Swain posa sa main sur la poignée d’une porte en bois et tourna son visage en direction du Templier, un sourire mauvais au bord des lèvres. Elle devait faire quelque chose, l’hybride est innocent, elle le savait, sa mort n’apporterait qu’un sourire aux lèvres du stratège. Elle amena son bras en arrière et s’apprêta à s’avancer quand une flèche siffla à son oreille et alla se planter dans le sol, à quelques centimètres des pieds du chef de la troupe.
D’un même geste, les hommes en armure et le Templier se retournèrent pour voir un homme revêtant une épaisse cape cachant son corps et son visage. Il abaissa son arc, dévoilant des mains recouverte de poil et terminer de griffe avant de faire un pas en arrière et s’enfuir vers les murs du Domaine.

Comment ?! Mais merde, ne rester pas planter là, poursuivez le ! Il ne doit pas nous échapper…
Les deux hommes quittèrent leurs positions et passèrent à toute vitesse à proximité de Pentaghast, épée en dehors du fourreau, et peu après, par le chef de troupe, de la fureur dans les yeux. Elle se retourna finalement et suivait les hommes courant à travers les rues de la ville, l’hybride à une centaine de mètres devant eux.
Les gardes de Swain courraient aussi vite qu’ils pouvaient, mais leurs lourdes armures ne les aidaient pas. Le Templier était juste derrière eu, courant aussi vite qu’elle le pouvait pour ne pas se faire distancer. Après plusieurs minutes de courses, ils avaient tous quitté les ruelles désertes de la ville pour se faufiler dans la rue centrale. L’hybride se glissait sans mal entre les passants alors que les gardes bousculaient hommes et femme, Pentaghast désirait ardemment s’arrêter pour les aider à se relever, mais elle ne pouvait pas non plus laisser les hommes du Stratège prendre trop d’avance.

L’apothicaire était toujours devant, mais l’écart qu’il avait creusé diminuait de minute en minute, ils n’abandonnaient pas. Soudainement, elle remarqua le chef levé bien haut son bras et hurla à ses deux hommes de prendre les ruelles adjacentes, il était encore cinq mètres devant-elle. L’hybride avait changé de direction, il ne se dirigeait plus en direction du château mais vers les portes de la ville.

Templier !!! Il ne doit pas quitter la ville !!! 
L’hybride était toujours devant, faisant enrager de plus belle le chef de la troupe. D’un coup, un des deux gardes apparaissait à une embouchure à proximité du fugitif et poussa un sprint, elle devait empêcher ça. Pentaghast se concentra un instant, canalisant sa lumière au bout de ses doigts, les hommes de Swain étaient focaliser sur leur traque, il ne ferait pas attention à elle.

Etro, je t’en supplie… Que cet homme ressente le fardeau de sa faute !
Elle avait chuchoté cette courte prière, une lumière blanche émanait maintenant du bout de son bras gauche. Elle s’arrêta alors un instant et tendit son bras en direction de l’homme prêt à attaquer l’hybride. Un éclair de Lumière traversa la rue pour percuter l’épée de l’homme, et stoppa instantanément sa course. La lame était tombée on sol, l’entrainant dans chute et le faisant rouler sur plusieurs mètres.
Le chef de troupe n’eut d’autre choix que de s’arrêter prêt de son homme, inconscient sous le choc de la chute. Il regarda sa proie bifurquer au coin de la rue et disparaître à nouveau dans la foule, l’énervant de plus belle. Le Templier arriva aussi vite qu’elle le pouvait et s’arrêta à sa hauteur, reprenant son souffle.

- Il semblerait que la traque est finie…
- Taisez-vous !!! Je savais que vous étiez une incapable, même pas fichu de suivre la cadence !
- …
- Disparaissez… Et ne pensez pas vous en tirer aussi facilement…

Pentaghast rangea sa lame dans son fourreau et fit demi-tour en direction du Château, l’apothicaire était maintenant sauf. Les hommes de Swain ne le chercherons plus dans l’enceinte de la ville maintenant, du moins, elle l’espérait.

***
La nuit tombait sur le Domaine Enchanté, les habitants rejoignaient leur chaumière afin de profiter d’un repos bien mérité. La journée a été chargée, mais aucun ne se doutait de ce que venait d’accomplir les Templier, une vie a été sauvée.
Pentaghast était dans les sous-sols du Château, l’épée à la main, frappant les mannequins de bois. Elle n’était pas seul, un homme arriva dans la pièce et lança devant la Dame une épaisse cape de cuir empestant la sueur. Elle se retourna pour observer Varric, le visage recouvert de charbon et sa pipe à la bouche.

C’est la dernière fois que tu me fais courir dans toute la ville comme un fou…
Il s’assit sur les marches et craqua une allumette. Pentaghast ramassa la cape et s’approcha de l’homme, un sourire sincère aux lèvres.

Je croyais qu’il te fallait de nouvelle histoire à conter, tu as ce qu’il faut maintenant ?
Le conteur regarda un instant la Dame avant d’éclater de rire, il avait maintenant un véritable exploit de la Lumière d’Etro à conter.



_______________________________
 
 
 
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Le Drapeau Blanc
Masculin
Nombre de messages : 762
Age : 24
Date d'inscription : 23/12/2010

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Général
XP:
225/550  (225/550)
Dim 26 Avr 2015 - 3:37
Mission accomplie !

C'est très bien, je suis fort content.

Déjà, première bonne chose... Tous les gardes de Swain ne sont pas totalement primaires. Ca ça me semble important, même si ça ne se ressent que dans une seule phrase de ton rp. Sans aller dans le pathos ou le ridicule, faire des hommes de Swain de simples hommes manipulés dans le genre "On ne savait pas !", c'est quand même bien de les nuancer.

Deuxième bonne chose, c'est évidemment l'intervention de Varric. Elle est inattendue , dans le sens où je ne me suis pas douté que "ça" arriverait. Même si c'est évident que je m'attendais à ce qu'il se passe quelque chose !

Mais n'empêche qu'à un moment j'ai eu le flip du "Il va échouer la mission et l'hybride va se faire planter". Donc c'est te dire à quel point j'ai été tendu.

Pas un instant on ne croit qu'il s'agit du vrai hybride qu'ils poursuivent. Mais ça je pense pouvoir dire que c'était voulu de ta part. Et c'était pas con, ça servait à rien d'essayer de nous étonner avec un "Mais en fait c'était Varric". En fait, avant même qu'il n'arrive, tu nous prépares un peu à ce que ce soit ce dernier qui sauve la mission.

Seul problème, la conclusion où pour moi, tu as peu renié cette idée.

Je l'ai trouvée dispensable puisque la seule chose qu'apporte la conclusion, c'est justement cette sorte de "réponse". Tu nous révèles que l'hybride était en fait Varric, ce que tout le monde avait compris.

" Alors quoi ? " Vas-tu me dire ! " Je ne devais pas conclure ?!"

En fait je pense que ta conclusion n'est pas mauvaise mais est totalement inintéressante puisqu'elle n'apporte rien.  J'ai eu l'impression de voir une fin de Scoubidoo.. Tout le monde rigole à la fin et c'est là-dessus qu'on se quitte. A demain les enfants !
Clairement, ce que tu aurais du faire, c'est justement y mettre quelque chose d'un peu consistant.

Varric est ici à la fois très utile, très important et à la fois anecdotique. Ce qui l'aurait rendu plus intéressant, c'est une réelle discussion entre Cassandra et Varric. Qu'ils parlent un peu de... Swain, de cette mission, n'importe. Qu'on se quitte en en ayant appris plus sur les pensées des deux personnages.

Normale :
21 xp, 220 munnies et 3 PS... 2 en vitesse, 1 en dex.

_______________________________
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Charte du Brigandage et de la Traque au Poitou
» Chasse, traque et discussion. [PV Knurgaod]
» La traque des preneurs d'otages
» La Traque. (Quête)
» JOUR ET NUIT, JE TRAQUE LES ÉPIPHANIES.