Derniers sujets
» Un coup de pied dans la fourmilière
par Cypher Aujourd'hui à 1:22

» Au fond du donjon, troisième grille à droite
par Kestia Hier à 13:41

» A l'abordage !
par Chen Stormstout Hier à 11:03

» En ligne de mire
par Cypher Hier à 0:41

» Contrats - Demande de Mission
par Surkesh Hier à 0:10

» Le savoir c'est le pouvoir
par Surkesh Ven 15 Déc 2017 - 22:07

» Tombent les masques
par Lenore Ven 15 Déc 2017 - 16:52

» Tour du Propriétaire
par Narantuyaa Jeu 14 Déc 2017 - 18:21

» Bric à Brac
par Chen Stormstout Jeu 14 Déc 2017 - 16:06

» Cachons tout ça
par Death Jeu 14 Déc 2017 - 15:37

» Pourtant, rien ne change
par Death Jeu 14 Déc 2017 - 11:22

» Chasse aux corsaires
par Pamela Isley Jeu 14 Déc 2017 - 11:14

» J'ai PAS mal à mon forum
par Fiathen Jeu 14 Déc 2017 - 8:07

» Que la vengeance commence!
par Kestia Mer 13 Déc 2017 - 22:18

» Camanaich et Entraînement de combat et agilité
par Cissneï Mer 13 Déc 2017 - 19:09


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant
 La violence ne peut etre une solution. {MISSION}
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Roi du Chateau Disney
Féminin
Nombre de messages : 67
Age : 23
Date d'inscription : 04/06/2014

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Capitaine
XP:
88/650  (88/650)
Sam 22 Nov 2014 - 3:15
Depuis sa visite impromptue dans Fantasia, Mickey était bel et bien revenu au Chateau, bel et bien décidé à tenir sa promesse, cette fois ci. De toute facon, les choses étaient claires : le théatre des opérations, c'était là bas, dans son Royaume. Et ca aurait été une grave erreur de sa part d'errer dans les mondes sans but quand on pouvait l'informer de l'avancement de la Lumière, comme celui de la Coalition Noire. Les dirigeants de la Lumière faisaient un travail remarquable, mais il ne pouvait pas les laisser, en plus de ca, diriger le château. C'était son devoir, et le fuir sous prétexte qu'il voulait se battre n'était pas ce qu'aurait voulu Yen Sid. Et Mickey comptait bien honorer la mémoire de son mentor en gagnant cette guerre.
Si la plupart du temps, le Souverain restait au château pour s'occuper de sa protection, il lui arrivait cependant bien évidemment de quitter le territoire pour un monde qui avait besoin de son aide.

Si au tout début, quand tout cela avait commencé, Mickey faisait toujours en sorte de passer inapercu et de faire profil bas, la tendance semblait inversée, ces derniers temps, à part à Sherwood. Il se devait de se montrer, d'apparaitre en un maximum d'endroits possibles pour faire en sorte que les gens n'oublient pas que la Lumière était belle et bien la, et qu'ils finiraient par l'emporter.

Ce serait mentir de dire, qu'au début, il n'avait pas été effrayé. Il n'était pas vraiment une souris de discours. Il avait toujours préféré l'action. Mais les derniers évènements l'avaient poussé à prendre à deux mains ses responsabilités de Roi, et si on continuait à le soliciter, c'était sans aucun doute, parce qu'il n'était pas si mauvais !
Pour cette mission au Pays des Reves, cependant, Mickey avait du laisser tomber le coté discret, et se présenter comme officiellement en visite « diplomatique ». Il avait prit connaissance des derniers évènements du monde de la belle Cendrillon, et ne pouvait qu'etre terriblement attristé par la situation...
La Princesse de Coeur avait disparu, enlevée par la Coalition Noire, et le Prince avait selon les villageois perdu la tete...
Mickey ne savait qu'en pensait. Etait ce la vérité ? Ou les villageois, appauvris et affamés, minés par la disparition de la princesse, voyaient le mal partout ?
Il ne le saurait pas avant d'avoir mis les pieds la bas.

Mais dans son expérience de Roi et de mari, Mickey était venu à cette conclusion qu'ils étaient tous... humains (ou moins). Et que malgré leurs obligations, ils avaient aussi bel et bien un cœur faible, qui leurs faisaient prendre des décisions inconsidérées. Minnie avait parfois été en danger, et pour lui, la protéger à la fin justifiait tous les moyens. Celui qui essaiera de vous faire croire qu'un homme peut sacrifier la personne qu'il aime pour son royaume, est un beau menteur.
Après tout, n'était t'il pas le petit moussaillon qui était devenu mousquetaire et qui avait écumé tous les mondes pour protéger ses amis et mériter sa place de roi auprès de sa dulcinée ?
Le Prince avait le droit de s'expliquer auprès des villageois.

En tout les cas, si ils pensaient à prendre les armes contre lui, une intervention s'imposait.
Et avant tout chose, le Roi avait décidé qu'il serait bon de parler au prince, avant toute chose... Malheureusement, en arrivant au château, ils se heurtèrent non seulement à des dizaines de Sans-Coeur, mais aussi à une grille fermée, une cour déserte. C'était comme si le château était resté inhabité pendant cent ans...
Mais Mickey savait parfaitement qu'il n'y avait pas de coincidence quand à la présence de Sans Coeur en nombre dans les parages. Le Prince était entrain de sombrer, et laissait une porte grande ouverte à la Révolte et aux Ténèbres.
Finalement, Donald et Dingo le conduirent jusqu'au village, ou s'étaient formés, d'après les rapports, bien des groupes de Révoltés...

D'apparence, l'endroit était calme et paisible, féerique. L'endroit était construit autour d'une fontaine, ou un fée étrangement reconnaissable se tenait, toute en pierre blanche. L'eau s'écoulait tranquillement, et l'odeur du pain frais flottait dans l'air. Les maisons étaient petites, mais cossues, et les villageois qui faisaient vivre la place entière avaient l'air heureux....
Sauf que le Roi comprit que ce n'était qu'une illusion, quand on finit par les remarquer.

A coté de lui, Dingo eut une exclamation
« Gawrsh... Voila des personnes qui ne rigolent pas »
En effet. A l'instant ou le Roi Mickey et ses deux amis étaient entrés dans le village, l'atmosphère s'était considérablement alourdie. Il voyait parfaitement bien qu'ils se méfiaient de lui. Et ca, jamais il n'avait du à y faire face encore, dans tous les mondes ou il s'était rendu.
« Ne t'inquiètes pas, mon ami. Je suis sur qu'on va y arriver ! »
Mickey devait avouer qu'il essayait plus de se rassurer lui que ses deux compagnons. Et si un simple discours ne marchait pas cette fois ci ?
Des murmures naquirent autour d'eux alors qu'il s'approchaient du centre du bourg. Alors, un homme barbu et massif s'approcha d'eux.

« Que venez vous faire ici ? »
« Je suis venu vous parler »
« A la demande du prince ? »
Immédiatement, les voix se mirent à etre beaucoup plus fortes. Le murmure était presque devenu un cri.
« Non, je suis venu vous parler au nom de la Lumière ! »
Le Roi Mickey bondit sur le bord de la fontaine, ses deux « gardes-du-corps » postés d'un part et d'autre de sa petite personne.
« Ecoutez moi tous ! S'il vous plait ! »
Certaines personnes avaient levés les yeux vers lui, d'autres s'étaient approchés, près à lui donner sa chance, tandis que d'autre l'ignoraient ouvertement. Peu importe, il allait faire en sorte que son message soit entendu.
« Je m'appelle Mickey ! Mes amis et moi sommes venus vous parler en tant que membres de la Lumière pour vous mettre en garde ! »
Il se tut quelques secondes pour voir l'effet que cela ferait sur les villageois... Finalement, voyant qu'on ne l’interrompait pas, il décida de grimper sur la statue au centre de la fontaine pour mieux les voir.
« Les forces des ténèbres rodent ici, nous pouvons les sentir. Elles sont extrêmement dangereuse car elles prennent une forme rassurante, pour vous qui êtes éprouvés ! Mais ne-vous-laissez-pas-berner ! 
Ils vous promettrons la liberté, vous promettrons la possibilité d'etre entendu, mais gardez à l'esprit que ces mêmes personnes n'en ont que faire de votre sort ! Ils se servent de vous et de votre colère. Elle se nourrit de ces sentiments ! »


Et l'histoire se répétait, encore et toujours. L'Organisation avait eut les memes méthodes pour de différentes raisons. Faire naitre la haine dans le cœur des gens, et s'en servir pour attendre leur but et pousser les mondes à se replier sur lui meme pour finir par disparaître, c'était exactement ce que faisait le Coalition Noire ! Ces gens n'étaient pas aussi en colère, auparavant.
« Vous suggérez que nous nous laissions marcher sur les pieds par un prince incapable de gouverner ? » L'homme qui les avait acceuillit partit d'un rire tonitruant et moqueur, soutirant quelques exclamations dans la foule.
« Non. Mais est t'il forcé d'avoir de la violence et des levers de fourches ? Cendrillon ne voudrait pas voir son Royaume se nourrir d'autant de noirceur. »
« Mais elle n'est plus la ! Et nous devons apprendre à nous défendre ! En fait, on peut se défendre tout seuls, allez vous en ! »
La dernière phrase fut reprise en écho par la foule, et pendant quelques secondes, Mickey pensa à abandonner. Seulement quelques petites secondes avant qu'il ne se rappelle qu'abandonner n'était pas dans le contrat.

« Je le répète, ce n'est pas la solution ! Donnez nous un peu de temps. La Lumière arrivera. Elle vous aidera, vous aurez tout ce qui vous est nécessaire, vous avez ma parole. Et je reviendrais personnellement m'assurer que le Prince écoute son peuple et ce qu'il désire.Vous lancer dans une guerre civile ne mènera à rien sinon à laisser définitivement les Ténèbres s'installer dans votre monde ! »
Il les parcourut encore une fois des yeux, et reprit.
« La Guerre, c'est la tristesse, c'est les pertes, et la mort ! Vous devez rester soudés, croire au Prince qui régnait sur vous et que vous respectiez ! La Lumière brille en chacun de vous, et votre volonté et bien assez forte pour vous protéger du Mal ! »
Il les interrogea du regard.
« Voulez vous tous prendre le risque de perdre ce que vous avez déjà, mes amis ? »
La question avait fait mouche, il pouvait le sentir. Tous étaient proprement terrifiés, seulement ils avaient besoin de trouver un leader dans quelqu'un. Mickey savait que des personnes étaient passées avant lui, et avaient séduit les villageois. Certains n'en sortiraient jamais, mais la souris espérait, au fond, que suffisamment prendraient le risque de le croire.

Chacun avait ce pouvoir, et il avait envie de croire, en lisant leurs expressions, qu'ils l'avaient entendu, qu'il allaient lui faire confiance, au moins le temps qu'ils puissent asseoir leur aide dans la Région.
Il aida Dingo et Donald a distribuer les quelques vivres qu'il avait emmené aux villageois, et encore une fois, il essaya de leur parler, de leur faire comprendre qu'ils pouvaient compter sur eux, et qu'ils se devaient d’être patients, comme les villageois de Sherwood leurs avaient accordé leur confiance. En levant le nez faire l'ombre du château, Mickey se dit que la personne la plus difficile à convaincre resterait le Prince lui même.

En attendant, le Roi et ses deux amis avaient fait tout ce qu'ils pouvaient.
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
L'Ange de Réconfort
Féminin
Nombre de messages : 614
Age : 23
Date d'inscription : 22/08/2009

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Boss
XP:
577/0  (577/0)
Lun 15 Déc 2014 - 18:01
En premier lieu ; les passages d'introspections de Mickey quant à son rôle de Roi sont très sympathiques à lire. Ce poste n'est pas un réel poste de leader mais plutôt de symbole ; le fait qu'il doit se montrer est très important.

Il y a une certaine maladresse dans les mots de Mickey, qui traduit celle de la Lumière en elle-même (.... ne me regardez pas comme ça je suis pas du tout responsable) ; "Donnez nous un peu de temps. La Lumière arrivera. Elle vous aidera, vous aurez tout ce qui vous est nécessaire, vous avez ma parole." c'est quelque chose de bien, qui a un très bon fond, mais cet attentisme peut-être très mal perçu par une bande de sans-culottes en furie (j'imagine assez bien ces paysans comme des révoltés du Tiers-Etat... l'idée de fourches sans doute !). Ils en ont marre, ils sont en train eux aussi de basculer dans les ténèbres. Mais au final, Mickey continue son discours et arrive à leur faire changer d'avis. A les faire réfléchir. Disons qu'il s'est très très bien rétabli sur ses pattes, sa phrase précédente aurait du faire tiquer la foule un peu plus, je pense. Mais c'est un détail.

Le fait que tu ait parlé de ténèbres est vraiment... Génial. Non pas parce que je n'y aurait pas pensé moi-même (haha, bien sûr que j'y aurais... pensé... bien sûr oui.) mais c'est parce que la situation dans ce monde est franchement merdique.

Il y a quelques fautes et des virgules qui se baladent dans le texte, des fois ça apparaît, on ne le remarque pas énormément mais elles sont là quand même. Il n'en reste que c'est tout de même une bonne mission !

J'hésitais quant à la notation ; tu as fait une mission périlleuse et demandait une mission du rang supérieur, je vais quand même te noter en mission périlleuse.

35 points d’expérience + 300 munnies + 3 PS en psychisme !

_______________________________
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Mission] Parce que ce que nous voulons ne peut être partager
» Ce qui ne peut être évité, il faut l'embrasser.
» Peut-être le début d'une nouvelle amitié... [PV Nuage De Pie]
» « On peut être intelligent toute sa vie et stupide un instant. »
» Un baiser, ça peut être mortel si on y met son coeur... {PV Bruce