Les meilleurs voleurs

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: General
XP:
391/650  (391/650)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Jeu 6 Nov 2014 - 20:29
Dans tout Paris, nul quartier ne connaissant une agitation semblable à celui du Moulin Rouge. De jour, les va et viens des Consuls donnent à ses quelques rues de pierres étroites des allures de forum à ciel ouvert comme en Grèce. Ca ne vole pas toujours très haut mais ici et là, c’est fleurit… on voit quelques peintures sur les murs et sans que nul ne se plaigne, le quartier baigne dans l’art, la beauté et un luxe subtile. De nuit, c’est tout autre ! Il y a toujours les Consuls et il y en a plus encore… mais de seize à quatre, c’est toute une partie de ville qui vient, comme mué par une volonté commune, se plonger dans l’ambiance luxurieuse et provocante du cabaret. Sans oublier que certains aiment commencer ou finir la soirée entre eux dans un appartement… et nous autres Consuls –comme pourrait vous le dire Natalia sans cacher son orgueil un instant- sommes d’une race particulièrement sociable et attrayante. Ainsi, l’aura du Moulin Rouge s’étend comme un dôme sur tout le quartier. Officiellement, seul le Moulin Rouge en lui-même, l’établissement fait office d’ambassade.
Ne rêvez pas… on n’habite dans ce quartier qu’à une de ces deux conditions… on est consuls ou au moins, on s’entend très bien avec. Tous ceux qui habitent le quartier sont affiliés au Consulat… et Natalia n’hésitera pas à recevoir du monde directement chez elle, au besoin. Malgré tout, le Moulin Rouge offre un cadre beaucoup plus propice à la négociation… surtout quand on sait que Natalia préfère les marins et ne boit pas, il n’y a que des hommes qui dirigent à la Citée des Rêves.

Alors la Comédienne avait emménagé dans le quartier en compagnie de son singe qui avait promis de ne pas faire de vague ou causer de problèmes… ce qui ne voulait pas dire que ca allait mieux avec sa maitresse. Au moins, ils conclurent chacun de ne pas se nuire et de vivre leur malédiction du mieux possible. Ce n’est pas parce qu’ils doivent forcément être sur le même monde que tous deux doivent se coller surtout s’ils sont en froids. Alors oui… si Natalia va quelque part, que son singe le veuille ou non, le destin amènera ce dernier sur le même monde. L’inverse est aussi vrai… et on verra comment ca tourne.
Néanmoins, la grande nouvelle c’est que… oui, son appartement à du couté fortune tant il a l’air d’un palace et contraste avec un extérieur au charme rustique… mais surtout, son beau marin avait refusé de l’attendre au Nouveau Monde.

« Je te suivrais où que tu ailles ! » [i]A-t-il dit et cela l’avait profondément ému, touché… puis le lendemain, elle soupirait de joie devant la réalité. Son jules dormait n’importe comment dans le vide et un air un peu bête sur son visage endormi… après quelques essais, la Comédienne comprit qu’il la suivrait où qu’elle aille… mais pas à toutes heures non plus.

Natalia arriva devant le Moulin Rouge aux alentours de onze heures… une larme noire dessiné sous l’œil droit mais un sourire doux et décidé sur le visage, les yeux saphir un peu éteints… plus rêveurs que réellement endormis. Sa veste était rouge, orné de boutons d’ors et rayé verticalement de bandes noires. L’emblème du Consulat cousu à même l’habit. Ses cheveux blonds aux pointes brunes tombaient élégamment bouclés d’un petit chapeau rouge avec un bandeau noir retenant un carré d’as de cœurs. Les lèvres finement rougis et les yeux recouverts de noirs… ses jambes galbées se dévoilaient grâce à une robe rouge dont la traine partait du genou gauche à la cheville droite. C’est pourtant à la cheville gauche qu’elle portait un bracelet de cheville dorée.
Le rouge passion du Consulat… le noir de son engagement à celui-ci et l’or des Citées Dorées.

Lorsqu’elle arriva, sa tenue digne et sereine ainsi que son allure détendue, un sourire confiant au visage, chaque danseuse qu’elle croisait au cours de son errance la reconnaissait immédiatement ! Évidement, elles furent au courant de sa promotion à la réunion. C’est vrai qu’elle n’a pas toujours été très brillante à la réunion… mais au moins, les danseuses semblaient voir jusqu’ici en elle quelqu’un de confiance. Ah… et évidement, l’accueil le plus chaleureux fut offerts par les danseuses recrutés par l’ambassadrice. Les nymphes ont surgis de nulle part, faisant sursauter une comédienne effrayée puis enchantée ! Ce fut la même chose pour les filles d’Illusiopolis… et au moment de croiser Eva, Natalia se fit avoir par son chant et tomba à l’eau, ne coupant pas au bain ! Au moins, l’Aquarium était à la hauteur ce qui était promis… un véritable jardin d’Éden sous-marin, comme si un Noé originaire d’Atlantica avait pris un couple de chaque espèce marine, flores ou faunes, pour la mettre dans l’aquarium. Evidement, ces milles et unes couleurs enchantent… ca brille, ca frétille de poissons multicolores, d’algues qui dansent et de coraux semblables aux plus grands charmeurs qui sans bouger, vous ont déjà pris dans leurs filets. Eva prétendit se venger des circonstances de son recrutement, malgré tout bonne enfant… et Natalia se moquait d’elle en enlevant son costume d’ambassadrice… pour en remettre un autre, identique. Ce qui enragea la sirène ! Eva est de toute façon le bijou, le rubis étincelant du Moulin Rouge… que toutes les autres rêvent de plaire autant qu’elle, c’est foutu d’avance.

La Comédienne pensait faire un petit discours mais tout le monde a du travail… et le mieux pour elle, ce fut d’apprendre à connaitre tout ce beau monde en travaillant avec. Sans attendre, l’ambassadrice allait voir ici et là qui avait besoin d’aide. Rivy n’a besoin de rien sinon d’une liste ahurissante de tout un tas de choses pour des costumes, des accessoires et du décor… on fera ce qu’on peut mais en tout cas, la Danseuse ne manque en aucun cas d’inspirations. Ca avait l’air de l’amusée follement d’être la chef d’orchestre de toutes ces jolies danseuses. Malgré les égos, elles obéissaient toutes aux directives de la danseuses comme une marionnette répond à des doigts habiles.

Natalia regarda plusieurs danseuses, toutes différentes mais paraissant, l’espace de leurs quelques pas, parfaitement identiques sous les costumes et la chorégraphie… malgré tout, l’ambassadrice entendit sa sœur… « Vous n’êtes pas synchro du tout là ! » Bon, d’accord… chacun son art…

A son grand regret, Chen n’était pas là aujourd’hui… normalement, il passe très souvent et fut sans l’ombre d’un doute le Consul le plus présent pour le Moulin Rouge. Ainsi que son fournisseur d’alcool… alors si on ne le voit pas dans le coin, c’est probablement à cause d’une mission.

Sa route croisa finalement celle de Kimahri le Ronso, qu’elle avait elle aussi recruté. Celui-ci, content de sa position ne sembla néanmoins pas plus intéressé qu’auparavant par Natalia. Néanmoins, en plus de sa satisfaction à signaler, celui-ci avait une demande qui… la toucha, pas personnellement mais…


« Kimahri vouloir apprendre percussion. »

« Ah oui ? »

Signe affirmatif brutal de la tête.

« Ecoute… avant de commencer à jouer des percussions, Kimahri doit apprendre le rythme. Rivy Pikina apprendre rythme à chose bleue, poilue et mignonne. »

« Kimahri bleu et poilu… Kimahri mignonne ? »

« Très ! »

Vous… imaginez un colosse mi homme mi lion au pelage bleu qui vous demande très sérieusement s’il est assez mignonne pour apprendre le rythme ? Ca n’arrive qu’au Moulin Rouge… et vu que ce n’est pas le plus bavard, l’Ambassadrice continua son petit tour. On lui apprit qu’une fille volait dans les caisses… et si Gwendolyn parait la suspecte idéale, ca pourrait tout aussi bien être celle venue balancer les vols… qui vole. En tout cas, l’Ambassadrice venait de comprendre la première tâche qui lui incombait… surveiller les comptes et donc, tenir le comptoir. Sa vitesse et sa dextérité dépassait de loin celles du personnel et des danseuses… ainsi, sa présence avait, selon les danseuses et le personnel, permis à tout à chacun d’alléger un peu sa charge de travail.
Natalia s’y voyait déjà… allez à droite et à gauche, aider ici puis là… s’adapter aux problèmes, surtout. En fait, les tâches habituelles ne posent pas problèmes mais… il y a toujours un imprévu, un retard ou un disfonctionnement qu’on ne peut se permettre. Néanmoins, ca allait.

A partir de seize heures, par contre… quand n’importe qui peut rentrer après avoir payé un droit d’entrée… c’est la folie et ca ne s’arrête pas, au contraire, ca va crescendo jusqu’à la fermeture ! Là encore, la vitesse et la dextérité de Natalia furent salvatrice… évidement, elle avait besoin d’un peu d’aide, notamment vers minuit où l’influence est la plus grande… minuit n’est plus l’heure du crime mais celle d’Eva ! En tout cas, Natalia acheva de charmer les danseuses en leur déchargeant d’une partie de leur travail… elles qui n’aiment pas trop le comptoir parce qu’on ne les regarde pas assez.

Alors déjà… si elles peuvent captiver les clients sur scène, elles peuvent aussi le faire au comptoir. Sans être danseuses, les cabrioles et jongleries de la belle, mignonne et toute fraiche ambassadrice captent aisément l’intention. Pour information… le centre des décisions est le sommet des arts… et ca se résume plus ou moins au Porte-parole. Celui-ci a d’ailleurs promis des cowgirls pour alléger la tâche des danseuses au comptoir… Emilie, une fois le service finit informa Natalia de toutes ces histoires…


« Pardon ?! Des Cowgirls au comptoir… ? Et pourquoi pas des soubrettes tant qu’il y est ! »

La pauvre Emilie n’y était pour rien mais elle se laissa pourtant brimer par l’élan de l’Ambassadrice, gardant néanmoins son sourire qui lui donnait un petit air insolent contradictoire avec ses joues rouges et son regard fuyant. Natalia s’en rendit compte et avant d’avoir pu s’excuser, fut interrompu par Kimahri.

« Roderick et Bobo prétendent vous appartenir mais ne sont pas Consuls. Peuvent-ils entrer ? »

« L’humain peut rentrer. Pour le singe… Emilie, je suis désolée de t’avoir crié dessus ce n’est pas de ta faute et je m’emporte injustement… pour me faire pardonner… ca te dit un petit singe adoptif qui parle ? »

« … Sérieusement ? Ouais ! »

Emilie a la franchise d’un camion… et c’est là quelque chose qui le séduira. Kimahri fit donc rentrer Roderick et Bobo… le singe fut incroyablement heureux d’atterrir dans les bras d’Emilie qui l’emmenait déjà voir les autres danseuses. Certes, ce singe est dangereux et instable mais… tant qu’il ira de danseuse en danseuse, il se tiendra tranquille. Puis quand il s’agit de s’attirer les faveurs de belles filles, ce singe sait se faire incroyablement mignon.
Natalia congédia Kimahri et se fit langoureuse…


« Hey Roderick… »

« Oui ? »

Natalia arracha sèchement son costume d’ambassadrice d’une main… l’espace d’un instant nue avant de se revêtir d’un costume de… cowgirl…

« Garde à toi… j’arriiiiiiiiiiiiiiiiiive ! »

Bon, Genesis n’est peut-être pas si fou que ça, finalement…
[/i]

_______________________________
Je le sais ! Tu le sais ! Si on s'affronte c'est moi qui gagnerait !
Le Tragédien

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Boss
XP:
1114/500  (1114/500)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Ven 14 Nov 2014 - 5:56
Mission accomplie.

C'est une mission intéressante. Elle a beaucoup de qualités mais n'a clairement pas la même ambition que ta précédente au Nouveau Monde qui était de très grande envergure. Tu as visé ici moins haut... Je m'y attendais un peu puisque l'intitulé de la mission en lui-même n'appelle pas follement à un long rp. Néanmoins... je n'ai pas pu m'empêcher de me dire, malgré le fait que je ne m'attendais vraiment pas à plus... que la mission manque tout de même de détails.

Je pense que n'importe quel consul lisant cette mission se dira que tu as un peu survolé la mission. A maintes reprises, tu aurais pu te plonger plus profondément dans la description d'un certain moment...

Disons que ça allège ton texte, c'est sûr. Je ne dis même pas ça pour essayer de sauver ton rp ^^. Sincèrement, le manque de détails donne à ton texte une légèreté qui est agréable.

Mais même si ça rend ton style... déjà de base excellent, sans doute l'un des meilleurs du forum... plus léger encore... et bien il n'empêche que c'est un peu vite expédié.
C'est même pas une affaire de longueur, c'est un manque de précision.

Bon... Autrement j'ai trouvé très appréciable l'effort que tu as fait pour ce qui est des rps des autres consuls. Tu as fait attention aux rps faits au Moulin Rouge, tu as bien parlé de Rivy, de Chen, de Genesis. Bref, à ce niveau-là c'est presque parfait.

Pour ce qui est des danseuses, j'ai été très clairement déçu. C'est pas une déception qui a gâché la lecture mais disons que j'ai trouvé ça regrettable. Les danseuses sont dans ta mission des... accessoires. Elles ne parlent pas, ne servent qu'à gonfler les lignes. Tu en mentionnes assez peu, et quand tu les mentionnes c'est genre un nom et basta.

C'est le très mauvais point de ta mission. Ca ne rend pas ton texte mauvais (et à vrai dire ça n'altère aucunement la qualité de ton texte) mais... si je considère l'intitulé de ta mission, je trouve que c'est vraiment une lacune. Les danseuses n'ont pas la moindre présence.

En tant qu'ambassadrice du Consulat au Moulin Rouge, tu vas pas mal devoir jouer avec les danseuses. Être une sorte de... mère maquerelle pour elles (avec la prostitution en moins. J'aime juste l'image de la mère maquerelle).
Et si ton personnage a une telle importance pour le Moulin Rouge et les danseuses, tu ne peux pas faire d'elles des figurantes ^^.

Mon appréciation globale est clairement positive. Je n'ai pas cherché la petite bête mais malgré les défauts, ça restait une mission agréable à l'oeil

Mission facile : 10 xp, 100 munnies et 2 PS en... magie !
messages
membres