Derniers sujets
» Mille Épines
par Death Hier à 18:27

» Cachons tout ça
par Milla Maxwell Hier à 11:08

» Tombent les masques
par Maître Aqua Dim 10 Déc 2017 - 0:41

» ...comme si c'était hier !
par Death Dim 10 Déc 2017 - 0:31

» Fiche Technique: Waltz
par Waltz Sam 9 Déc 2017 - 17:52

» Au coeur du Vide
par Rufus Shinra Sam 9 Déc 2017 - 17:29

» La vertu des brutes
par Rufus Shinra Sam 9 Déc 2017 - 16:56

» Camanaich et Entraînement de combat et agilité
par Kestia Sam 9 Déc 2017 - 9:47

» Bric à Brac
par Chen Stormstout Ven 8 Déc 2017 - 21:12

» Le savoir c'est le pouvoir
par Surkesh Ven 8 Déc 2017 - 19:46

» Attaque Nocturne
par Chen Stormstout Ven 8 Déc 2017 - 15:16

» Waltz, Le Valseur [terminée]
par Chen Stormstout Jeu 7 Déc 2017 - 17:09

» Nashira - Alya, les Sorcières aux Mille Savoirs et Anysa, la Lame de l'Avenir
par Nashira - Anysa - Alya Mer 6 Déc 2017 - 22:40

» Insomnie
par Chen Stormstout Mar 5 Déc 2017 - 19:10

» Trophées de Narantuyaa
par Narantuyaa Mar 5 Déc 2017 - 14:09


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant
 Mission de propagande
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Féminin
Nombre de messages : 11
Age : 24
Date d'inscription : 24/10/2014

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Capitaine
XP:
34/650  (34/650)
Jeu 30 Oct 2014 - 21:53
Erel venait de recevoir une mission presque dés son retour de la Contrée de départ, c'est que y avait du travail en ce moment. Elle avait déjà entendu parler de la volonté de Port Royal de devenir indépendant de la Shinra. Juste des rumeurs, elle ne pensait donc pas que s'était une réalité surtout avec toute les rumeurs qui courent dans cette ville.
Sa nouvelle mission était donc de placarder la ville d'affiche de propagande annonçant que la fabrique d'arme allait rouvrir prochainement. Maintenant le but était de trouver des personnes aptes à la faire tourner. Sur ce point elle avait déjà un contact intéressant car l'homme qui lui avait appris à manier sa dague était forgeron, il devait connaître des personnes qui seraient intéressés par l'offre, puis par les temps qui court qui refuserait un tel travail ?

Erel commença tout d'abords par faire le tour de Tortuga en mettant des affiches dans toutes les rues, dans tous les lieux publics et bien entendu au Centurio ! Rien de bien insurmontable, elle croisait pas mal de monde pendant qu'elle faisait le tours de la ville et c'est ainsi qu'elle en profita pour distribuer des flyers aux passants. Ces vils pirates et autres malfrats étaient plus intéressés par le fait de déglinguer des vaisseaux Shinra que de travailler dans cette usine ! Du coup il va falloir en convaincre plus d'un, pour ça il fallait soudoyer le crieur public ou alors le menacer pour qu'il fasse passer une annonce, elle le fera après. Car elle devait tout d'abord afficher toute les affiches en sa possession !

Elle quitta Tortuga pour aller vers la Baie des naufragés, l'endroit où tout bon pirate jetait l'encre pour boire et profiter du charme des filles, Erel savait très bien qu'elle serait embêtée en partant là-bas, mais Jecht lui avait dis de jouer de ses « charmes », bien que cela paraisse franchement répugnant mais avec ces pirates s'étaient la seule chose qui allait marcher ! Et comme d'habitude, dés l'arrivée d'une femme en ce lieu les chiens galeux se pointent ! Tout d'abord, ils veulent vous faire boire, ensuite ils s'énervent et vous collent au derrière, pour finir certains deviennent violents, ils vous attrapent par la taille et tentent de faire tous ce qu'ils ont envie de faire ! Certes effrayant mais Erel avait toujours vécu dans le coin alors elle connaissait certains pirates depuis son enfance, certains ne l’ennuieraient donc pas mais ce n'était pas le cas de tous.
Elle placarda tout d'abord les rues mais Erel savait bien que ce n'était pas l'endroit le plus fréquenté par les pirates à part lorsqu'ils s'envoyaient en l'air avec une fille de joie ! Non, l'endroit qui l'intéressait le plus était la taverne, le lieu le plus fréquenté de la ville. Mais c'est bien le dernier endroit où Erel avait envie d'aller !

Lorsqu'elle entra dans la taverne, les pirates lui jetèrent un regard en biais, ils l'analysaient avant de tenter quoique ce soit. Elle demanda le patron, d'un ton froid et sévère, histoire de s'affirmer un peu mais y en a certains à qui il en fallait plus pour les faire renoncer. Le premier pirate s'avança, puant la bière à 10 kilomètres et en titubant, il s'appuya sur le comptoir à proximité d'Erel, la jeune femme leva les yeux au ciel en soupirant, les ennuis commençaient.

« Hé, salut poulette, qu'est-ce que tu viens faire par chez nous ? »

« Va décuver soûlard, je n'ai pas de temps à perdre avec toi ! »


« Ouah, elle a du répondant en plus les gars...j'aime les femmes rebelles. J'espère au moins que tu sais manier le sabre... »

Le pirate ricanait, ses amis aussi d'ailleurs. Non mais franchement c'est pas avec ce genre d'image qu'il allait impressionner la jeune femme, il était tellement saoul qu'une pichenette le mettrait par terre ! Erel ne répondit pas, le pirate s'avança. Qu'est-ce qu'il foutait le patron ?

« On peut discuter si tu veux ? Même si j'aime pas trop écouter les gonzesses parler. Je préfère pratiquer l'escrime. »

Il va arrêter ce gros lard avec ses blagues stupides. Erel croisa les bras, elle commençait à s'impatienter ! Le pirate n'abandonna pas, comme quoi Jecht avait bien raison, il fallait qu'elle joue de ses atouts féminins pour les intéresser. Bien que ce gros porc la dégoûte, elle s'assit à côté de lui sur le comptoir, les jambes croisées et sa poitrine sous le nez du pirate, celui-ci ne la regardait évidemment pas dans les yeux mais elle avait son attention.

« Mais que fais un pirate si...particulier dans un endroit pareil, tu as l'air tellement fort. Tu sais que nous aurions plutôt besoin de toi dans la nouvelle fabrique d'arme. On peut peut-être s'arranger ? »

Ce gros porc bavait tellement il était heureux ! Erel eut un haut le cœur rien qu'en le voyant mais elle fit un effort, elle pensait à sa mission rien qu'à sa mission, il fallait bien qu'elle gagne sa vie et que le patron soit content ! Elle poursuit en se redressant et en s'adressant à tous les soûlard du coin. Elle les incita à faire quelque chose de leur vie, à travailler pour frapper un grand coup sur la Shinra, bien entendu ils étaient d'accord !
Le patron finit par descendre, il fixa Erel d'une manière surprise. Au départ il pensait qu'elle allait postuler pour devenir une fille de joie dans sa taverne mais lorsqu'elle lui tendit l'affiche il sourit, il avait également entendu parler de cette nouvelle fabrique, il avait hâte de voir ce que cela allait donner ! Bien entendu que le patron allait suivre le mouvement et en parler à tous le monde ! C'est à ce moment-là qu'Erel se rendit réellement compte que les rumeurs allaient tellement vite dans ce monde que s'était presque effrayant.
Le cochon revint à la charge. Il saisit Erel par la taille et posa sa joue moite sur son épaule, il puait l'urine et la bière, vraiment répugnant, bien entendu elle tenta de le pousser mais rien à faire la sangsue porcine était collée à son bras...s'il fallait lui brûler le dessus de la tête pour qu'elle se décroche, elle n'hésiterait pas à le faire, ça n'allait pas changer grand chose vu que le pirate n'avait quasiment plus de cheveux sur la tête !

« Tu vas pas partir maintenant alors qu'on commence à peine à se connaître ! »

« Tu veux toujours jouer avec moi ? » dit Erel d'un ton enjôleur

« Oui ! »

Erel saisit sa dague avec son bras libre et la positionna sous les bijoux de famille du pirate dégoûtant ! Cette fois-ci c'est elle qui ricanait et moins le pirate.

« Je t'explique tu me lâches maintenant où alors... »

« Ouais...pas de problème ! »

Le pirate lâcha la jeune femme qui jouait avec sa dague sous le nez des pirates, en se dirigeant vers la sortie la jeune femme joua également de ses charmes pour que tous les regards des pirates se dirigent vers ses fesses, car oui, les fesses étaient un moyen de communication fiable surtout avec ce genre de public. Elle ouvrit la porte et avant de partir elle leur lança d'un ton charmeur qu'elle les retrouverait à la fabrique.

Enfin elle était partie de la Baie des naufragés ! Elle repartit à Tortuga, cette fois il s'agissait de trouver le crieur public, il n'était pas très dur à débusquer, il était toujours sur la grande place de la ville ! Il fallait qu'il prévienne tous ceux qui passaient que les mercenaires recrutent des personnes pour travailler dans la fabrique ! Cet homme n'était pas du genre à aider gracieusement, Erel avait donc deux choix qui s'offrait à elle, soit elle le soudoyait au risque que quelqu'un lui fasse une offre plus généreuse soit elle le menaçait mais si ça ne marchait pas elle se ferait passer pour une idiote ! Enfin, quand on connaît Erel, on sait qu'elle ne déboursera pas un sous de sa poche pour ce type, non elle allait plutôt lui taper dessus. Le crieur était un petit homme trapus au visage rond et au nez pointu courbé vers le bas...une pioche quoi...enfin cessons la méchanceté ! Sa dague en main, elle s'avança vers lui, elle saisit la dague par la pointe, visa et lança...la dague se logea dans l'épaule du crieur qui poussa un cri effroyable de douleur. Erel profita de l'occasion pour saisir l'homme par le col, le projeta contre un mur et positionna son avant-bras sur la gorge de celui-ci ainsi elle n'avait cas appuyer pour le priver d'oxygène ! Le crieur se demande ce qu'il lui arrivait car il ne s'attendait réellement pas à être bousculé de la sorte, certes crieur public était un métier dangereux mais pas à ce point. Erel prit la parole sans laisser la chance à l'homme de décrocher un mot.

« Tu vas crier dans toute la ville que les mercenaires vont ouvrir une fabrique d'arme et qu'on a besoin de monde ! Si je n'entends plus cet unique message sortir de ta bouche je te promets que tu ne pourras plus jamais crier ! »

Le crieur voulut parler, Erel pressa sa trachée si fort qu'il devint violet, la jeune femme relâcha la pression et alors que le crieur reprenait son souffle il eut l'occasion « d'en placer une ».

« Oui...inutile de faire tous ça...je peux coopérer sans être agressé comme ça ! »

« Ah...pardon...je pensais que...enfin désolé...sans rancune hein ? »

Erel rougit, elle se sentit complètement stupide sur le moment, on lui avait toujours dit qu'il fallait être persuasive avec ce genre de personne. Comme quoi ce n'est pas vérifiable avec tous les crieurs.
Enfin, après cette grosse bourde, elle allait se remonter le moral auprès du forgeron de la ville, un vieil ami de la famille presque à la retraite. En réalité, il devrait déjà être à la retraite mais il se refusait d'abandonner son travail.
En apercevant Erel, le forgeron cessa toute activité, il la salua et aussitôt lui demanda de quoi elle avait besoin. Elle lui parla de la fabrique, de ce que les mercenaires allaient faire, et surtout qu'il fallait recruter des gens aptes à faire ce boulot. Le forgeron parut intéressé, il ne voulait cependant pas avoir une grosse concurrence alors pourquoi ne se joindrait-il pas au projet ? Malgré le fait qu'Erel le supplie de se ménager, le vieux forgeron n'abandonnera pas l'idée qu'il pouvait être utile ! Erel ne pouvait pas cracher sur une aide aussi précieuse à l'heure actuelle, à Port Royal rare était ceux qui travaillait bien, à part des voleurs de seconde zone, pas grand chose de bien intéressant !
Bien entendu ce vieil homme était efficace ! Erel pensait même qu'il était le meilleur, elle lui devait sa dague et ses talents de combattants alors elle pensait que cela intéresserait les autres mercenaires porteur du projet. Le forgeron pourrait alors former les pirates de Tortuga à forger des armes et à faire des canons, des boulets et pourquoi pas des armes novatrices après tout le vieil homme avait encore pas mal d'idée encore !

Après tous ça, Erel repartit au Centurio, elle allait rendre des comptes auprès de son commanditaire.
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Argument Imparable
Masculin
Nombre de messages : 315
Age : 26
Date d'inscription : 15/07/2010

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Maréchal
XP:
48/1000  (48/1000)
Ven 31 Oct 2014 - 3:28
Y a de très bonnes choses. Avant de dire quoi, je vais dire ce qui m'a un peu gêné. Deux choses en fait...

D'une, le fait que tu dises "Elle quitta Tortuga pour la Baie des Naufragés" et plus tard "Elle retourna à Tortuga". Bah... a part le fait qu'entre Tortuga et la Baie des naufragés, c'est pas vingt minutes en vélo... je trouve que ça tue un peu l'immersion.

Sur toute la mission t'y vas à fond mais pour les deux voyages en question, qu'auraient du durer un petit bout de temps (voir plusieurs jours), tu me fais des ellipses pas possibles;

Moi je me dis quand même que ce sont des voyages en bateau, qu'il y a pas rien à dire là-dessus. Et même si tu n'as rien à dire, bah, dis au moins qu'elle a fait le voyage en bateau, ne seraitce que ça. Là j'ai eu l'impression que tu prenais un portail pour faire Tortuga - Baie des naufragés.

De deux, bah... Je me suis demandé ce que tu savais de la baie des naufragés. Tu la décris comme une sorte de repère à soiffards, là où Tortuga semble assez soft. Or c'est... carrément pas ça. La Baie, c'est un repère de pirates. Recruter là-bas, c'est un peu...  zarb.
Par contre ! Tortuga, c'est ça le boui-boui dégueu qui pue la pisse !

Voilà donc ! Parlons du reste hein.

J'ai vraiment trouvé ton implication cool. Franchement tu le fais à fond. Y a des passages que je trouvais vraiment cool, voir marrants.

Ah puis, t'as posté ça vingt-cinq minutes après avoir reçu ton contrat donc je te félicite.

J'ai aimé que tu joues le jeu de mon perso, que tu fasses ce qu'il t'a suggéré, j'ai trouvé ça marrant. C'est pas timide, c'est bien.

Tu aurais un peu plus creusé l'aspect propagande directe (donc parler aux gens) ça aurait été parfait.

J'ai quoi d'autre à dire... Bah ça fait plaisir de voir une vraie mercenaire ! Les autres sont des tantes.

Pour la forme et parce que je trouve bête de faire des ellipses aussi faciles sur des voyages, je te donne pas de bonus ! (Ouais je sais, je suis cruel...)

Normal : 20 xp, 200 munnies et 3 PS... Symbiose ? "Oh mais quel chieur ! J'en veux pas de tes PS en Symbiose !" Ouais mais bon oh ! Hein ! Ok ?!

Ah Erel, faudrait que tu mettes le lien de ta fiche de perso dans ton profil si ça te fait rien;

_______________________________
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty
» Première mission
» Une mission pour changer la face d'Haïti !
» Libellé de la lettre officielle de démission du Commissaire Claudy Gassant
» Ordre de Mission