Derniers sujets
» D'un prêtre à une soldate, et vice-versa
par Kestia Aujourd'hui à 19:36

» Basique!
par Fiathen Hier à 22:17

» Absences Aqua
par Maître Aqua Hier à 21:21

» Conseillère en Urbanisme
par Huayan Song Hier à 15:13

» Essai en laboratoire
par Cypher Sam 18 Nov 2017 - 16:24

» Au fond du donjon, troisième grille à droite
par Kestia Sam 18 Nov 2017 - 14:32

» Jet The Hawk! Storm The Albatross! Wave The Swallow! We're the Babylon Rogues!
par The Babylon Rogues Sam 18 Nov 2017 - 13:59

» La Shin-Ra del Sol
par Rufus Shinra Sam 18 Nov 2017 - 10:30

» Froide Noblesse
par Huayan Song Ven 17 Nov 2017 - 19:52

» Tombent les masques
par Abigail Underwood Ven 17 Nov 2017 - 19:25

» Chasse aux corsaires
par Pamela Isley Ven 17 Nov 2017 - 11:13

» Absences de Pamela
par Milla Maxwell Jeu 16 Nov 2017 - 16:46

» Promenons-nous dans les bois -
par Agon Wiley Jeu 16 Nov 2017 - 5:58

» Il était une fois ... Toxine (Finis pas corrigé )
par General Primus Jeu 16 Nov 2017 - 2:06

» Sauver Tania [Exploit]
par Chen Stormstout Mer 15 Nov 2017 - 10:56


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant
 Mini-Série... un deuxième foudroyé.
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
La Danse Folle ♪
Masculin
Nombre de messages : 84
Age : 27
Date d'inscription : 01/07/2010

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: General
XP:
370/0  (370/0)
Mar 16 Sep 2014 - 18:17
Suite de : Faux départ

« La vie est pleine de surprise… »

Moi, le Shériff de Nottingham, je suis dans ma maison de fonction qui sert aussi de prison… deux chiennes endormies dans mon lit spacieux et confortable. J’ai un poste parmi les plus influents… les habitants sont tous hypocrites, se plient à chacun de mes désirs par peur du grade et… malgré le pouvoir, la richesse, les femmes et l’influence, moi le Lévrier égoïste, matérialiste et vénal ne suit pas heureux. Ma seule joie c’est ce souvenir… ce souvenir d’une femme violente et décidée que rien ne doit arrêter… finalement, je suis tombée amoureux… de l’envoyée de la lumière. Je ne pensais pas tomber amoureux… je n’y croyais pas, ca m’avait l’air illusoire et sans avenir comme projet.
Aujourd’hui, je comprends qu’aimer… n’est pas un choix… ce n’est pas quelque chose que l’on contrôle… et je suis tombée amoureux de cette humaine, juste comme ça, sur une vision, un tympan percé et quelques coups… ma vie prend du sens. Ma vie, mon cœur et mon âme ont changés, je ne suis plus le même… je n’ai pas de morale et pour une bonne raison… la sienne sera la mienne !

Que m’importe le royaume… que m’importe cette rébellion, le prince ou le roi, le bouffon ou la princesse ou Alpha… rien ne m’importe à partir du moment où elle n’est pas mienne ! Quoique je fasse, ce n’est qu’à genou que je peux me présenter à elle. Alors j’ai envie de lui faire… un beau cadeau, quelque chose qu’une femme comme elle saura apprécier. J’ai mis mon chapeau à plumes et des habits de nobles que j’ai récupéré lors de ma dernière perquisition. J’irais sans arme… et je vais emmener quelques amis avec moi.
Vous voyez… en attendant que le messager royal ne se remette d’avoir fait Nottingham-Jérusalem à bout d’ailes, Alpha et le régent ont décidés de condamner les vautours aux travaux forcés. On a commencé hier à construire quelques scieries en lisière de la forêt et on a récolté un peu mais ce n’est que le début.

J’ai donné l’ordre que tous les vautours se rassemblent à la lisière alors que je me tiens en face d’eux. Ce feu en moi m’a changé, véritablement… puisque le dos toujours un peu courbé, les épaules rentrés et la posture nonchalante, toujours flegmatique, ce n’est plus moi ! Slévin le Lévrier aujourd’hui se tient droit et fier, les yeux brillants d’une lumière nouvelle.
Sérieusement… m’avoir foutu à la lisière de la forêt… pile poile entre la rébellion et le royaume, qui a put avoir une idée aussi con ? Oh mais je sais, Kefka… qui alterne entre éclairs de génies et idées à la con. Soit les premiers sont dû à la chance… soit les derniers sont la preuve des premiers. Bref, de toute façon je m’en fous.


« Les Vautours, écoutez-moi ! Vous avez combattu lors du jour J ! » Et apparemment, vous y étiez tellement naze qu’on a préféré vous collez aux travaux forcés. « Certains d’entres vous ont soufferts, perdus des proches pour servir au mieux le Royaume… puis finalement, on juge que tous vos sacrifices et tous vos efforts sont… punissables par des travaux forcés ? Pitié… ce sont des nobles qui achèteront ce bois ! Le Royaume ne voit plus que l’argent depuis trop longtemps, il n’est plus le même. »

« … On t’as vu dépouillé un enfant de huit ans. »

« Il était louche. »

« Et on t’a entendu expliquer à sa mère qu’il faudrait te reluire la lance pour pas qu’il aille en prison. »

« … Et quand on vous a demandé de tirer sur la foule ? A chaque fois vous l’avez fait, non ? Alors pas de leçon de moral. Je vous propose de me suivre… pour rejoindre la rébellion ! Nous vivrons après la victoire, libres et glorieux d’avoir vaincu ce royaume impie ! »

Les vautours ne sont plus à ça près… et les rebelles ne peuvent pas moins bien les traiter que… moi et mes patrons.

« Puis sérieusement… vous avez vu le régent comme moi … ? Alpha, ce sale chien, a vendu son âme à ce démon peinturluré ! Pour un peu, le Messager Royal ne se réveillera jamais… et le conseiller, personne ne se demande comment ce lustre a pu mystérieusement lui tomber dessus ?! Venez avec moi, nous rejoignons la rébellion ! »

Pour la petite histoire, c’est moi pour le compte de Kefka qui est fait tomber ce lustre sur le serpent… et je suis l’un des rares, le seul je pense, à qui il a avoué le meurtre du Prince Jean. Moi quand je regarde le ciel, ce n’est pas dieu ou l’envoyée de la lumière qui me vient en tête… non, quand je regarde le ciel, plus fort que moi… je pense à Kefka.

Ils ne se sont pas fait prier… et moi je laisse en plan la préoccupation actuelle la plus importante du royaume. Quand j’arriverais là-bas… je m’agenouillerais devant l’envoyée de la lumière et lui déclarerait ma flamme en lui offrant un bout d’armée ainsi que toutes les informations qu’elle désire ! Bon, par contre… je dois absolument être rentré ici pour le levé du jour si je veux pouvoir jouer les agents-doubles, Alpha et le régent arriveront au petit matin. Sauf si elle veut que je sois en première ligne… je suis nul en première ligne, mais si elle veut me voir mourir au combat… alors je gagnerais et lui demanderait un combat avec plus d’enjeu pour mourir !
Elle m’aimera d’une manière ou d’une autre !

Tout cela est vrai… absolument et totalement vrai… mon cœur et ma loyauté vont à l’envoyée de la lumière. Je ne supporterais pas de vivre sans elle. De l’extérieur, le royaume a peut-être l’air uni mais… pas du tout. Cerbère, comme Roc avant eux, sont uniquement préoccupés par cette vie de soldat qui leur convient. Moi je pense qu’à ma gueule et Alpha n’a d’yeux que pour le sacro-saint royaume ! Enfin… le messager royal voudra probablement la même chose que le loup, sécurisé le monde et ramener la paix pour le retour du roi. Pui il y a ce bouffon et ses intentions troubles… puisque c’est Kefka qui m’a demandé de jouer les agents-doubles et… vous savez, je ne pose pas trop de question… mais la rébellion sera très intéressé de savoir que le régent… veut faire gagner du terrain à la rébellion.
Mais qu’est-ce qu’il veut ce bouffon ? Parce que s’occuper de la rébellion… ca lui prendrait quoi, dix minutes le temps de lancer deux ou trois catastrophes naturelles ? Kefka m’a vu et me voyant sans moral s’est dit que chouette, il a trouvé quelqu’un comme lui… et en effet, il a trouvé en moi quelqu’un d’aussi peu fiable que lui.


« J’arrive mon amour ! »
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
L'Aquilon
Masculin
Nombre de messages : 331
Age : 25
Localisation : Entre la lumière et l'obscurité... dans les limbes du coeur
Date d'inscription : 14/05/2012

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Commandant
XP:
42/400  (42/400)
Lun 8 Déc 2014 - 0:45
Bon, je ne pense pas que mon commentaire soit excessivement long pour la simple et bonne raison que je n'ai pas grand chose à dire.

D'une manière générale, j'ai bien aimé ton rp, surtout le retournement de situation inattendu ! Qu'un des larbins de Kefka décide de rejoindre la rébellion... Bien joué, franchement^^
Et je ne parle même pas des raisons qui le poussent à agir, c'est à la fois hilarant, et très... bizarre !

« Moi, le Shériff de Nottingham, je suis dans ma maison de fonction qui sert aussi de prison… deux chiennes endormies dans mon lit spacieux et confortable. J’ai un poste parmi les plus influents… les habitants sont tous hypocrites, se plient à chacun de mes désirs par peur du grade et… malgré le pouvoir, la richesse, les femmes et l’influence, moi le Lévrier égoïste, matérialiste et vénal ne suit pas heureux. »
En revanche, si j'ai aimé le contenue, je n'ai absolument pas aimé la forme. Le fait que tu aies fait des paragraphes, et toutes tes phrases de manière déstructuré, ça nuit énormément au rythme. On ne peut pas lire le texte simplement car il faut beaucoup d'attention pour te suivre. Tes idées sont un peu confuses, et la ponctuation n'arrange rien. Ça donne un certain style au texte, mais ce n'est pas franchement une bonne chose.

Pour en revenir aux confusions, il y a par exemple cette phrase : « Oh mais je sais, Kefka… qui alterne entre éclairs de génies et idées à la con. Soit les premiers sont dû à la chance… soit les derniers sont la preuve des premiers. »
Je n'ai pas vraiment compris la fin de ta phrase... Les derniers sont la preuve des premiers ?

Autre chose ! Tu parles des Vautours, de leur changement d'allégeance, comme le tien. Tu les convaincs assez facilement mais il aurait été préférable de t'étendre un peu plus. Tu en fais des tonnes sur les raisons qui poussent le lévrier à changer de camps, mais tu résumes en une phrase ce qui peut pousser les oiseaux à le faire.
« Les vautours ne sont plus à ça près… et les rebelles ne peuvent pas moins bien les traiter que… moi et mes patrons. »

Enfin, je terminerai avec un dernier bon négatif. Tu n'abordes qu'à la fin l'idée initiale de Kefka : faire du lévrier un agent double.
« Pui il y a ce bouffon et ses intentions troubles… puisque c’est Kefka qui m’a demandé de jouer les agents-doubles et… vous savez, je ne pose pas trop de question… mais la rébellion sera très intéressé de savoir que le régent… veut faire gagner du terrain à la rébellion. »
C'est l'élément primordiale du rp, ce qui va changer un tant soit peu le rythme de la guerre... et tu le noies littéralement avec l'amour que ressent le lévrier, ne l'évoquant qu'à la toute fin mais sans même terminer ton rp avec cette information. C'est dommage!^^

Donc comme c'est une mini-série : mission très facile 5 points d'expérience + 50 munnies + 1 PS en dextérité
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mini-Série... un deuxième foudroyé.
» Le verdict. Le deuxième tour à quand?
» Les mini-quêtes/évents de Slayers Online
» 40k Mini-Tournoi 2 VS 2 :: Samedi 5 février au Grimoire
» Mini Jeu le Seigneur des Anneaux