Derniers sujets
» Froide Noblesse
par Huayan Song Hier à 19:52

» Tombent les masques
par Abigail Underwood Hier à 19:25

» Chasse aux corsaires
par Pamela Isley Hier à 11:13

» Absences de Pamela
par Milla Maxwell Jeu 16 Nov 2017 - 16:46

» Promenons-nous dans les bois -
par Agon Wiley Jeu 16 Nov 2017 - 5:58

» Il était une fois ... Toxine (En cours )
par General Primus Jeu 16 Nov 2017 - 2:06

» Au fond du donjon, troisième grille à droite
par Shadow Mer 15 Nov 2017 - 16:46

» Sauver Tania [Exploit]
par Chen Stormstout Mer 15 Nov 2017 - 10:56

» Déménagement
par Chen Stormstout Mer 15 Nov 2017 - 10:34

» Contrats - Demande de Mission
par Merrion Dexelo Mar 14 Nov 2017 - 23:00

» Fiche d'Identité de Narantuyaa
par Narantuyaa Mar 14 Nov 2017 - 9:17

» Attaque Nocturne
par Narantuyaa Mar 14 Nov 2017 - 2:54

» Avant de poster dans Histoires de Grimm...
par General Primus Mar 14 Nov 2017 - 0:15

» L'âme d'un chercheur
par Huayan Song Lun 13 Nov 2017 - 15:45

» La fiche d'identité de D.Va
par D.Va Lun 13 Nov 2017 - 15:03


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant
 La séance est suspendue
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Coeur Oublié
Masculin
Nombre de messages : 80
Age : 27
Date d'inscription : 11/07/2014

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Capitaine
XP:
317/350  (317/350)
Ven 29 Aoû 2014 - 1:04

Freyja se dirigeait vers la caserne de la Lumière d’un pas lent. Tôt ce matin, elle avait reçu une missive de la chef des gardes. Elle demandait l’aide de la Chevalier Dragon afin d’affiner la technique de combat de deux de ses hommes. La jeune femme aurait pu être honorée par cette demande, si elle s’estimait capable de reproduire l’enseignement qu’elle avait reçu ses dernières années.

La jeune femme ne connaissait rien des deux hommes en question, mise à part leurs noms et leurs niveaux de combat. D’après la lettre, ils auraient été entrainés par Dame Ravness en personne, il ne faudrait donc pas prendre les soldats pour des néophytes.
Il était encore tôt au Château, trop tôt, le prochain quart allait bientôt être relevé, Freyja aurait donc toutes ses chances de trouver les hommes dans les dortoirs. Qu’ils aient été prêts à assurer leurs devoirs, ou proche de rejoindre leurs lits… Elle désirait s’entretenir avec eux maintenant, et si possible, remplir son devoir dans la matinée. Au détour d’un couloir, elle posait sa lance sur son épaule, réfléchissant toujours à la manière dont elle allait enseigner.

Approchant les portes de la caserne, Freyja apercevait un soldat montant la garde. Malgré la menace sans-cœur constante sur le quartier général, il semblait parfaitement serein, et détendu.

- Bonjour soldat… Auriez-vous un instant ?
- Bien sur madame, que puis je pour vous ?
- Dame Ravness m’envoie pour entrainer deux de vos collèges. Pourriez-vous m’indiquer ou les trouvés ? Il s’agit de Franck Potchek et Elliot Vikers.
- Désolé madame, nous sommes nombreux dans la garde, je ne connais pas tout le monde. Mais rentrer et demander à voir le registre, il vous renseignera bien mieux que moi.
- Merci pour votre aide.

Franchissant les portes, la jeune femme pouvait découvrir une nouvelle aile du Château. Devant elle se dressait une grande salle dans laquelle s’activait des dizaines et des dizaines d’hommes. Passant de pièce en pièce, l’arme à la main ou transportant une pile de dossiers. Un léger brouhaha parcourant la pièce, confirmant l’activité de la zone. Freyja s’avançait vers un bureau situé à l’entrée de l’aile, une jeune femme assise derrière son bureau remplissait des papiers à la chaîne.

- Pardonner moi, je cherche le registre de la garde, pourriez-vous m’indiquer ou le trouver ?
- Je termine d’inscrire les derniers rapports et il est à vous.

La secrétaire n’avait pas relevé la tête de son travail. La rate attendait patiemment l’accès au registre, elle espérait trouver facilement les informations nécessaires.

- Voilà, fini, que cherchez vous ?
- J’aimerais savoir la prochaine affection de deux gardes.

La femme tendait un livre à Freyja. Après de rapide remerciement, elle se dirigeait vers un pupitre afin de connaître sa prochaine destination. Elle avait passé une heure à décortiquer chaque ordre un à un, mais dans aucun de ceux-ci, elle ne trouvait le nom de Franck ou d’Elliots.

Je vais bientôt récupérer de nouveaux rapports… Auriez vous l’obligence de me rendre se livre ?
La Chevalier Dragon se relevait et amenait le livre à la secrétaire, et ne retint pas une dernière question.

- Tenez, mais il y a un problème, je n’ai trouvé aucun rapport concernant deux gardes.
- Vous avez les bons noms ?
- Dame Ravness me les a envoyés elle-même.
- Alors consulté plutôt se registre…

L’intitulé était profondément différent. Elle retournait s’asseoir sur le pupitre et entreprit une nouvelle étude. Mais cette fois, Freyja trouvait les informations qu’elle recherchait beaucoup plus rapidement. Devant le nom de Vikers, elle trouvait l’inscription « mort au combat »… Potchek avait plus de chance, on trouvait « incapacité au combat ». Ne cherchant pas plus loin, la jeune femme tendait le livre à la secrétaire et retournait dans son appartement. Elle se devait de prévenir Dame Ravness de la situation actuelle.



_______________________________
 
 
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Le Drapeau Blanc
Masculin
Nombre de messages : 778
Age : 24
Date d'inscription : 23/12/2010

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Général
XP:
225/550  (225/550)
Ven 29 Aoû 2014 - 2:34
Mission accomplie.

J'ai commencé à lire et... j'ai très vite fini. Ce n'est pas une longue mission mais passé outre ça, elle est... vraiment agréable.

En fait... c'est plus compliqué que ça.

C'est, à une plus petite échelle, comme une histoire... durant laquelle on est sceptique. Jusqu'à la fin, on se dit "Ok... ouais... où il veut en venir ?" et c'est pas un pur moment qu'on passe, hein.

Puis bim, la fin... qui vient donner sens à 90% de l'histoire et... c'est dingue, ce moment.

Ici... ce n'est pas vraiment très surprenant mais... je sais pas, j'ai trouvé ça touchant comme fin.

T'as trouvé un bon angle, je trouve, pour accomplir cette mission.

Parlons des défauts.

J'ai un petit regret tout de même. Ce n'est pas vraiment un défaut de ton texte, c'est plutôt que tu as pris une direction intéressante mais que... l'autre direction, celle à laquelle je pensais, l'était aussi.

J'ai bien compris que l'aspect entrainement ne t'avait pas vraiment stimulé. Tu as contourné ça en... ayant une bonne idée. Je salue l'originalité mais... c'est tout de même dommage que tu n'aies pas affronté la difficulté, tu vois.

C'est comme je le dis. Si c'est facile, c'est que tu ne progresses pas. Alors... ici c'est un peu plus compliqué parce que... y a plus qu'une bonne idée. Je pense que tu as créé quelque chose. C'est peut-être aussi parce que je suis un peu concerné et que... Non j'en dis pas plus !
Mais t'as innové. Même si ce n'est qu'une petite avancée. C'est avec ce genre de rp que le forum prend conscience d'une nouvelle façon de faire.

Je ne regrette pas que tu aies fait ça, tu l'as bien compris mais... je ne peux pas dire que, tous personnages confondus, tu m'aies convaincu pour ce qui est de la description des combats. Or cet rp aurait pu te forcer à tenter quelque chose de plus abouti.

... Alors, parlons détails.

Tes premiers dialogues sont mal codés, niveau couleur.

Et... une faute que tu fais souvent (ici ou ailleurs) : Tu confonds très souvent ce et se.

En fait c'est très très facile de savoir que choisir entre ce et se.

Ce, c'est pour tout ce qui est pronom et déterminant démonstratif.

Un déterminant démonstratif, c'est l'article avant un nom qui va désigner un objet (ce/cette/ces). Et tous les déterminants démonstratifs commencent par un c. Dès que ton "ce" désigne un objet, c'est un déterminant démonstratif et il doit s'écrire "ce".

Exemples : Auriez vous l’obligeance de me rendre ce livre ?

Ce peut aussi être un pronom démonstratif... et c'est à peine plus compliqué.

"Ce n'est pas ta faute"

Ici, "ce" renvoie à un fait cité plus tôt.

Tous les pronoms démonstratifs, à nouveau, commencent par "c". Exemple : Celui-ci, ceux, cela, c'.

Finalement "se"... C'est un pronom réfléchi. Un pronom réfléchi, c'est tout simplement quand le sujet fait une action (le verbe) sur lui-même.

Il se demande, tu te laves, je me demande.

"se", ce n'est que ça.


Le plus simple, c'est encore de fonctionner par élimination. Dès que ce/se n'est pas un pronom réfléchi, c'est ce.

Alors... ouf, donner une difficulté à ça...

Je vais quand même dire très facile, même si ça vire vraiment vers le facile.
6 xp, 60 munnies et 1 PS en dex.



_______________________________
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Je suis une funambule suspendue dans ma bulle ♫
» bélier
» Un prof suspendu pour avoir manifesté
» Pour le feu de camp !
» Journée d'intégration ! [Bizutage][Terminé]