Derniers sujets
» Froide Noblesse
par Arthur Rainbow Aujourd'hui à 17:02

» Attaque Nocturne
par Lenore Aujourd'hui à 14:25

» Recensement des Avatars (obligatoire)
par The Babylon Rogues Hier à 22:57

» Fiche des Babylon Rogues
par The Babylon Rogues Hier à 20:39

» Tombent les masques
par Roxas Hier à 17:12

» Il était une fois ... Toxine (Finis )
par General Primus Hier à 16:22

» Jet The Hawk! Storm The Albatross! Wave The Swallow! We're the Babylon Rogues!
par General Primus Hier à 15:38

» Visite au cimetière
par Narantuyaa Mer 22 Nov 2017 - 16:54

» D'un prêtre à une soldate, et vice-versa
par Kestia Mer 22 Nov 2017 - 15:43

» Récréation
par Hoper Mar 21 Nov 2017 - 17:58

» Basique!
par Fiathen Dim 19 Nov 2017 - 22:17

» Absences Aqua
par Maître Aqua Dim 19 Nov 2017 - 21:21

» Conseillère en Urbanisme
par Huayan Song Dim 19 Nov 2017 - 15:13

» Essai en laboratoire
par Cypher Sam 18 Nov 2017 - 16:24

» Au fond du donjon, troisième grille à droite
par Kestia Sam 18 Nov 2017 - 14:32


Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant
 C'est l'heure !
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
No you can't !
Masculin
Nombre de messages : 29
Age : 24
Localisation : Dans l'ombre !
Date d'inscription : 06/02/2014

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Général
XP:
483/650  (483/650)
Mar 26 Aoû 2014 - 1:52
" C'est l'heure de rien du tout ! Tu pouvais pas te taire deux minutes, Nounou ?! "

" Oh pardon ! Monsieur voulait sans doute demander un ticket pour le vaisseau-mère, remercier le guichet avec un joli sourire et prendre le premier vaisseau ?! "

" On... On aurait pu ! Ce qui est sûr, c'est que tu casses tout le rythme avec tes précautions à la noix ! "

" Pas du tout ! Si la Shinra a au moins remarqué qu'on n'est pas rentré de mission, le Président a compris que nous avions déserté ! On sait où est le vaisseau-mère mais on n'a aucun moyen d'y aller sans les menottes aux poignets ! "

" T... tu rigoles ?! Une ellipse et ça serait passé tout seul, te fiche pas de moi ! "

" Encore une ellipse ?! "

" Mais oui, peu importe ! Doit y avoir trente-trois personnes qui s'intéressent à nous, grand max, dans tout l'univers ! "

" On ne va pas toujours tout passer, monsieur ! "

"  ... D'accord, ok ! Tuons le suspens ! "

" Bon... comment on va s'y prendre... "

" C'était bien la peine de faire une punchline. "

" Allez, monsieur, du nerf ! "

" Ok euh... "

Tu parles d'une aventure, ça faisait des semaines qu'ils étaient au même endroit, avec un amour propre meurtri... Tout le monde se fichait bien d'eux et ils étaient forcés d'aller chercher des problèmes ! Bien sûr, il y avait une consolation à la clé ! Nul n'avait jamais braqué le Vaisseau Mère avant cela et... ils allaient y arriver, foi de Super vilains ! Ils étaient fort bien préparés et outrageusement armés ! Mais Nounou n'avait pas tort. Aucun vaisseau standard de la shinra ne se dirige vers le Vaisseau mère.

" On peut... se faire prendre à frauder. S'ils nous capturent, ils vont bien nous emmener..."

" Oui, dans un vaisseau commandant. "

" Damned, tu as raison... "

Leur vaisseau était dans le Quartier-général de la shinra. Leur vaisseau mais pas seulement : l'intelligence artificielle des robots, des tas de gadgets et j'en passe. Il en avait trop besoin !

" Ah ! J'ai une idée ! On braque un vaisseau de la shinra ici, dans le stationnaire ! On saisit les commandes et on se dirige vers le vaisseau mère ! Vous connaissez bien les coordonnées ? "

" Oui... Bonne idée... Comme ça, à peine à mi-chemin entre Illusiopolis et le vaisseau mère, une armada de Soldats nous pulvériseront dans l'espace ! Si la shinra sait qu'on arrive, le plan est déjà un échec ! "

" Oui... "

" Ouaip... "

" On se fait passer pour des soldats de la shinra ? "

" Tous les deux ? On a qu'une seule montre métamorphe, tu te souviens ? Et puis, même si on a l'uniforme, il faudra montrer nos badges. Donc à moins de..."

... Oh... Oh oh oh !

" Monsieur ?! "

" J'ai une idée maguenifique ! Tu te souviens les deux anonymes soldats que Rufu a envoyé avec nous reprendre le casino ?! "

" ... J'en ai un vague souvenir... très flou. "

" Je prends l'apparence de l'un d'entre eux ! Je prends son badge et son arme et... Et et et ça passe tout seul ! "

" Pas mal ! Et moi ?! "

" Toi ! Toi tu te cacheras dans ton aquarium et tu te feras passer pour mon robot ! "

" ... et comment je marche si je ne vois rien ?... "

" ... Nounou, si tu n'y mets pas du tien, c'est sûr qu'on n'y arrivera pas. "

Nounou, en bon poisson à la tête d'un grand robot, était, il est vrai... plutôt nul pour l'improvisation... De temps en temps, on pouvait le qualifier de méga boulet, et qu'on s'entende bien ! Si Megamind le supportait à ses côtés, c'est bien parce qu'il lui restait un peu d'affection pour cet ami d'enfance... Mais oui, ce dernier le décevait constamment.

" Tu suivras ma voix. "

" Ok ! "

" Et comme je vais devoir tout faire, Nounou... Il me semble juste que tu t'occupes de scanner le visage du soldat de la shinra, ainsi que de le délester de son badge ! "

Megamind ôta sa montre métamorphe et la donna à Nounou avec un sourire paternel !

" ... Vous êtes sûr ? "

" Oui ! Je suis fier de toi, tu sais ? Est-ce que tu t'en rends compte ? "

" ... Ou... oui. "

Ils se séparèrent dans le casino... Et tandis que Nounou se rendit dans la morgue improvisée et malodorante... Megamind réunit dans un gros sac tout ce dont ils auraient besoin. Il avait passé des heures sur la confection de puissants explosifs de toutes sortes ainsi que de potions... aux effets acceptablement pas trop ridicules. Il y avait aussi le gros canon laser de Nounou, son pistolet "dé-", quelques gadgets de sa confection "au cas où !" et voilà voilà !

Et les voilèrent, ainsi fardées, devant la station shinra ! Megamind était devenu un bien moins élégant personnage, au visage trop ingrat pour que je prenne la peine de le décrire, costumé d'un gilet pare-balles et d'une combinaison camo... une kalachnikov à la main... Oui encore une kalach. Il avait pris une des armes des braqueurs ! Mais je m'égare !

Il y eut un son qui, vous le croirez sans mal, mit aussitôt en alerte les sens ninjas de notre vilain, qui jeta des regards à ses côtés d'un air méfiant. Ce son, comment vous le décrire... C'était une sorte de... *BANG*


" Nounou, tu te fiches de moi ?! On n'est même pas rentrés ! "

Megamind regarda son confrère, au visage rentré au niveau de la gorge du robot, étalé face à la porte coulissante qu'il s'était solidement mangé ! Comme réponse, il eut... un murmure qui tendait vers le hurlement reprochateur !

" Vous êtes sérieux ? Vous ne parlez pas ! Comment suis-je censé suivre votre voix ! "

Le militaire, qui était en fait Megamind !... se redressa, l'air sérieux et fit semblant de guetter l'horizon.

" Désolé compagnon, je suis dans mon personnage. "

" Votre personnage ? Pourquoi ? "

" ... L'immersion. Pour qu'ils croient en mon déguisement, je dois croire en ce que je suis dorénavant. "

" Et vous êtes ?... "

" Un homme endetté jusqu'au cou, apauvri par les soins médicaux onéreux qu'exigent sa fille as... aths... astematique. "

" Oh... "

" J'ai promis d'accomplir cinquante missions au nom de la shinra, j'ai promis de faire tous les sacrifices pour qu'ils acceptent de soigner ma fille. Et c'est pour cela aujourd'hui que je me rends au vaisseau-mère... Pour recevoir ma cinquantième mission et gagner ma liberté. J'en ai assez de commettre des crimes, j'en ai assez de...

" Non s'il vous plait, on peut y aller ? "

" Roh ! "

Et ils marchèrent ainsi... vers les guichets. Devant eux, une foule incroyable, attendant son prochain vol.  Il pouvait remarquer ici et là quelques soldats de la shinra, à qui il adressait un salut de la tête lorsqu'il croisait leur regard.

" Bonjour... "

" B... bonjour... "

La caissière était très intimidée... A vrai dire, il n'avait même pas forcé ses sourcils à se froncer ainsi, et ses yeux d'eux-mêmes semblèrent brûler d'une haine dévorante, tant il était investi dans le role play.

" Je dois aller au...

" Il fait quoi votre copain ? "

Stoïque, le militaire à l'air aigri tourna légèrement la tête vers sa droite où se situait son fidèle rob... beh... il est où ? Bien vite, le soldat fit un tour sur lui-même et vit Nounou  rampant... avec toute la semblance d'un poulpe relâché sur la terre ferme... à quelques mètres de là.

" Je... ne le connais pas. "

" Je vous ai vu lui parler juste derrière la porte pendant facilement une minute. "

" ... Vous avez l'oeil. "

" Et... donc ? "

" Mademoiselle... la vie du président est aujourd'hui en danger et je suis devant vous en mission officielle et plus confidentielle que Roswell elle-même... Donc que fait-on ? Je vous raconte pourquoi il est vital pour la survie de l'humanité que mon coéquipier robotique inspecte le sol vigoureusement ? Ou vous me donnez un fucking ticket pour le Vaisseau-Mère ?! "

Ca a fait mouche. Elle eut l'air intimidée, alors, et lui tendit un ticket avec un air excusé... et...

" Ah oui non mince ! Du coup on est deux ! Un deuxième ticket s'il vous plait, au nom de ce qu'il y a de bon dans cet univers scandélique. "

Ca a touché en plein coeur. Le militaire prit le deuxième ticket et se retourna avant de marcher vers... l'autre... et de l'aider à se relever, tandis qu'un murmure vint à ses oreilles.

" Vous avez encore oublié de parler ! "

" Je regrette, mon ami. Vois-tu, pour moi... mais aussi pour ma fille, il est...

" Oh non arrêtez de parler quand vous êtes immobile ! Si ça vous amuse de raconter votre vie, vous le faîtes en marchant ! "

Oula mais c'est qu'il est ronchon aujourd'hui ! Mais il eut le mérite d'être clair ! Un coup d'oeil au panneau d'affichage et Megamind vit que le prochain vaisseau avait déjà accosté ici. C'est ainsi qu'accompagné de son robot...

" Ah pardon, j'oublie tout le temps ! "

" Ah ben merci ! "

" Donc euh... qu'est-ce que je pourrais dire... Euh... "

" Langage robot ? "

... Putain d'idée !

" Bzzz ! Trois, deux, sept, minimal excuséral, fissural boitéral, patrickeral monumental fragmental... "

Et plein de noms en -al s'en suivirent jusqu'à ce qu'ils arrivent au vaisseau en partance pour le vaisseau mère, gardé par de nombreux soldats (quatre !)

" Déclinez votre identité. "

Le militaire montra sa plaque sans ciller.

" Ok. C'est quoi ça ? "

" Mon rob... oh sérieux ! "

Il était encore à terre ! Bah évidemment!  

" Je... me rends au vaisseau maternel pour... le faire réparer. "

" Oh... Ok, soldat troisième classe. Prenez-le avec vous et entrez vite, on part. "

Et c'est ainsi qu'ils accomplirent la première partie de leur superbe exploit ! Les voilèrent dans le vaisseau de la shinra qui les mèneraient très gentiment dans le vaisseau mère !  Le vaisseau était... très long. Il n'eut le temps de regarder mais rien que dans son compartiment se trouvaient cinq soldats de la shinra, dont un qui semblait avoir pas mal de galions !

Ils s'assirent sur une banquette  et... attendirent tout simplement le départ du vaisseau. Et ça, c'était très nettement le plus facile ! Une fois dans le vaisseau mère, rien ne serait aussi évident ! Leur chance était, sans le moindre doute, que jusque-là, nul n'avait attaqué le vaisseau mère. Cela ne pouvait être que favorable ! Rufu ne s'attendait certainement pas à une attaque dans son quartier-général !


" Soldat 3ème classe.  "

Un homme se figea devant lui... et... euh... Megamind sortit son badge et le montra au soldat en question, certain d'avoir affaire à une sorte de contrôleur. Ou en tout cas pensait-il que pour une raison ou une autre, il devait montrer son badge à tout le monde, bref !
Le soldat sembla hésiter mais saisit finalement la carte, avant de prendre une machine à sa ceinture et de glisser la carte en son sein... Bah voilà ! C'était un contrôleur !


" Mort au combat ? "

" Je vous demande pardon ? "

" ... L'appareil me dit que vous êtes mort au combat. "

...

" Ah je... vois... on m'envoie en mission secrète et... voyant que... je ne reviens pas dans la minute, on me considère déjà comme mort ! Mais non monsieur ! "

" Mission secrète ? J'ai votre ordre de mission sous les yeux. Vous deviez empêcher le braquage d'un casino ! "

" Et... tout à fait, oui. Casino est le nom de code dans le milieu pour dire "sauver le ministre de la défense"... vous l'ignoriez ? "

" Messieurs, arrêtez cet homme ! "

V'la-t-y pas que les cinq canons du compartiment se braquèrent dans sa direction, tandis que Nounou, assis à ses côtés, jouait mieux que Robbin Williams lui-même le robot ! Immobile et parfaitement silencieux !

" Non non ! Je... peux vous prouver que ce je dis est vrai !! "

C'était rare et pourtant là, dans ce cas précis, Megamind était absolument paniqué ! Sa montre métamorphe le sauvait tant bien que mal des apparences, mais il était bel et bien dans un sacré pétrin. Il déposa sa kalach à terre, regardant toujours l'officier supérieur, comme suppliant qu'il lui laisse l'occasion de prouver son innocence.

Megamind prit alors le sac à son dos, l'ouvrit et... fouillant dedans, dans la précipitation et parce qu'il tremblait plus qu'une branche, fit tomber quelques objets... Un pack de munitions pour kalachnikov, un couteau de combat et une petite fiole, qui tombèrent tous les trois à terre.


" Attendez ! Je vais trouver ! "

" Qu'est-ce que c'est que ç..."

L'un des soldats se pencha vers la fiole, regard intrigué et... fut coupé par une explosion suffisamment détonante pour faire sursauter chacun, mais pas que ! La fiole explosée créa dans la microseconde une incroyable fumée blanche qui envahit bientôt toute la salle. Un classique ! Megamind se leva, attrapa d'une main le poignet de l'officier et de l'autre mit un doigt sur l'index de ce dernier, appuyé sur la gâchette de son arme de poing... Il dirigea la main armée vers un soldat, dont il avait retenu la position, bien qu'il était aussi aveuglé par le brouillard que les autres... et pressa la détente.

L'officier voulut se dégager de son emprise et... autant dire qu'il y arrivait!  Megamind ne pouvait rivaliser face à la force du vieil homme, et même en y mettant les deux bras ! Pour sa survie, il mit toutes ses forces dans sa main gauche, empêchant le soldat de diriger son arme vers lui et... il tomba à genoux, posant son autre main à terre, cherchant à taton sa kalachnikov, sans résultat... Et le stress, jamais éteint, ne fut que soulagé quand ses doigts saisirent un objet en métal.
Le soldat... qui était en vérité, je ne vous le cache plus, Megamind !! Le soldat, donc, saisit le manche du couteau de combat et planta celui-ci dans le torse de l'officier avant de vivement reculer, sans véritable direction. Il savait seulement que s'il restait immobile, il serait fusillé à l'aveugle.

Il fit quelques mètres en courant et ne s'arrêta que lorsqu'une silhouette fut visible à travers la fumée blanche... Visible pourquoi ? Parce que la fumée se dissipait ? Certainement pas ! La pièce était fermée, le brouillard ne disparaissait que légèrement au fil des secondes. Non c'était davantage parce que cette silhouette était à vingt centimètres à peine de Megamind ! Il reçut un coup de pied dans le ventre... d'une telle violence que même l'adrénaline ne put endormir la douleur du coup. Sa respiration fut, durant quelques secondes, coupée et... lorsqu'il comprit vraiment la situation, il vit un lourd canon dressée à une dizaine de centimètres de sa tête, le tenant en joue...

Mais bon, de vous à moi, dans cette situation, il n'allait pas tarder à recevoir un coup de chevrotine dans la tête. Ses yeux fixèrent la silhouette, cette masse noire, presque onirique, gouverner ce paradis blanc. Pour le génie du mal, futur défunt, son assassin parût bien impressionnant. Il ne devait pas être si grand que ça et pourtant, il crut le voir prendre quarante centimètres tant il était intimidé. Et cette incroyable ombre, gigantesque... sembla alors se séparer en deux et se voir pousser et un troisième bras et...


" Nounou ! "

Même aveugle, Megamind comprit que le soldat se prit un incroyable coup de poing dans la nuque, attaqué par derrière par le fidèle acolyte de toujours, Nounou, qui était franchement génial ! Certes il aurait pu légèrement se dépêcher mais ahah!
Passons ! Le soldat se prit un coup de poing, le canon de son arme sembla dévier sa trajectoire mais tira tout de même, pulvérisant le siège qui se trouvait à quelques centimètres à peine de Megamind !


" C'était trop juste, ça ! "

" Vous n'avez pas d'arme ? "

Nounou l'aida à se relever mais Megamind se jeta de suite sur le corps du soldat, qui... n'était pas mort donc... il s'empara du fusil à pompe et frappa de toutes ses forces le crâne du soldat avant de se relever, à bout de souffle...
Un coup de feu fut tiré dans leur direction... Bien heureusement, la fumée blanche fit que le tir fut raté mais évidemment, les... deux gars restant savaient où ils étaient. Megamind et Nounou se planquèrent alors derrière une banquette du compartiment, ignorant totalement où se situait le deuxième soldat. L'un d'eux, celui qui venait de tirer, se situait vers l'avant du compartiment, vers l'avant du véhicule. Nounou murmura, avec une panique très discernable :


" Vous vous rendez compte qu'après ce compartiment, y en a encore d'autres ? "

Megamind acquiesça, les sourcils froncés, bien que son compagnon ne puisse voir son visage. Il tâta son fusil à pompe, le fixant sans le voir.

" Et toi ? Tu as une arme ? "

" Non... "

" Saleté ! "

" C'est quoi, la vôtre ? "

Megamind lui tendit, appelant son attention en tapotant son épaule.

" Tu crois que c'est quoi ? "

Nounou sembla réfléchir quelques instants, touchant lui aussi l'arme.

" Un Mossberg à canon court. "

" Oui je pense aussi à ça. "

Nounou lui rendit le fusil avec la plus grande discrétion, tandis que leurs oreilles restaient entièrement concentrées sur le couloir entre les sièges... Si quelqu'un marchait, ils devaient pouvoir l'entendre. Le bon sens voulait toutefois que les deux soldats restent aussi immobiles qu'eux, attendant une action de l'autre. Et bien sûr, ils ne se permettaient pas de parler plus fort qu'en murmures.

" Vous pensez que la fumée sera dissipée bientôt ? "

" Aucune chance. Y en a encore pour dix minutes avant qu'on y voit quelque chose. "

" Ok et... les munitions ? "

" Si on est pessimiste, il doit rester quatre coups dans la bête. "

" Et on n'a rien d'autre ? "

" A part la montre métamorphe, que dalle, mon Nounou... Le sac est resté là-bas, et je ne sais même pas où c'est, là-bas ! "

Bidouillant sa montre, Megamind retrouva son apparence et abandonna par la même occasion son passé de soldat de la shinra !

" Que fait-on ?..."

Le grand génie du mal marqua un silence. En fait, le vaisseau tout entier était dans le silence le plus total, c'en était incroyable. Et avec le silence, il y avait un stress pesant, opressant.

" Je suis... totalement à court d'idées. "

" Je pourrais courir vers l'avant du compartiment en faisant un maximum de bruit et en protégeant mon corps ! Ils tireraient sur moi, sur la partie robot, je veux dire... et vous pourriez les repérer et tirer de suite ! "

" ... L'idée n'est pas mauvaise mais je ne peux pas prendre le risque qu'ils tirent sur des pièces sensibles de la machine. Si elle ne marche plus et que tu perds ton corps robotique, le braquage du vaisseau-mère est avorté ! Qui plus est, il y a toujours un risque qu'ils te touchent. "

" Ok. "

Diable, il n'avait pas la moindre idée ! La fiole de fumée blanche avait été une sacrée improvisation dont il n'était pas peu fier mais... à présent elle était plus gênante qu'autre chose. Même à deux contre un, il ne craignait pas une fusillade, suffisamment adroit avec une arme à feu dans les mains pour se défaire de deux gamins ! L'avantage est qu'il ne craignait pas les éventuels renforts des autres compartiments. Aucun soldat ne se risquerait à entrer ou sortir dans la pièce, vu comme les deux camarades ne craignaient pas l'infériorité numérique, dans ce cas où ils étaient ainsi cachés.
Le désavantage monstrueux...  était que dans une vingtaine de minutes le vaisseau arriverait à proximité du vaisseau mère, et que la phase d'infiltration serait ainsi un échec monumental.

S'ils n'agissaient pas maintenant, ils étaient condamnés à mourir ou à retourner en prison pour un sacré bout de temps.


" Bon. J'ai une idée... mais je te préviens, elle est tellement lamentable que tu seras sans doute persuadé qu'elle m'a été soufflée par la Coalition noire elle-même. "

Megamind retira le gilet pare-balles qu'il portait pour le déguisement... et d'une main, tira le corps inerte du soldat qu'ils avaient étalé plus tôt, toujours à leur côté. Tout en restant accroupi, l'extraterrestre détacha le gilet pare-balles du soldat et le mit à côté du sien...

" Ok, baisse ton aquarium ! "

Nounou pencha l'aquarium qui lui servait de tête vers Megamind. Cette tête avait un superbe avantage, en l’occurrence ! Il y avait dans l'aquarium quelques lampes ! Et bien qu'elles n'étaient pas d'une intensité assez forte pour que de l'autre bout du compartiment les soldats puissent les discerner dans cette fumée blanche, et bien... Si Nounou s'approchait, ils la verraient sans doute !

" L'idée, c'est que tu essuies plusieurs rafales en headshot et que je profite de ton courage pour te venger ! "

" C'est... mon idée de tantôt mais en pire, c'est ça ? "

" Reste baissé ! "

Et Megamind se mit au travail, arrangeant son monstre à lui. Une minute plus tard... Nounou se leva, de ses deux mètres vingt de hauteur... visiblement seul. Il s'avança vers l'avant du compartiment.

" Tout droit ! Garde l'axe ! "

" Facile à dire ! "

" Bien sûr que c'est facile ! "

" Ce qui est facile, c'est de passer votre journée à m'aveugler ! "

" Ok, répète après moi ! "

De l'autre côté du compartiment, on entendit un immense rugissement et une voix robotique - bien que légèrement aigue - prononcer :

" Je vais détruire l'espèce humaine ! "

Apparut alors devant les soldats de la shinra, transperçant l'opaque fumée blanche, deux yeux bleus... immenses ! Ou du moins était-ce ce que Megamind voulut qu'ils perçoivent ! Ce dernier ne put s'empêcher de pouffer, malgré l'inconfortabilité de sa position, et cela même et surtout quand il entendit le déclic de nombreuses armes à feu, et qui, il le devinait, mettait en joue son fidèle ami!

" Je vais détruire l'espèce hu...

Nounou ne put finir sa phrase... Ce fut une fusillade tout à fait impressionnante, les coups de feu fusèrent par dizaine, visant la tête de Nounou, immobilisé sous l'impact.
Les tirs s'arrêtèrent enfin lorsque les munitions des soldats semblèrent épuisées !


" Surprise ! "

Megamind, suspendu au dos de son gigantesque acolyte, grimpa sur ce dernier, dégaina son fusil à pompe, et atteignit la tête, visiblement intacte, de son équipier ! Il était assez prêt pour distinguer des silhouettes, aussi... en un éclair, le canon de son Mossberg braqua la tête d'un soldat et bim... il put presque voir le crane exploser. Il pompa son arme et visa aussitôt un deuxième soldat qu'il abattit d'un coup de chevrotine.
Il sauta par-dessus Nounou et s'avança vers l'avant du compartiment ! Il n'était pas totalement sourd, il avait entendu trois types d'arme, bien qu'il s'attendait à ne voir que deux soldats. Il tomba bien assez tôt sur le troisième soldat qu'il mit en joue de son fusil à pompe... avant de l'assommer de la crosse de son arme.


" Victoire ! Bravo Nounou !! "

Il se retourna alors, tout sourire, vers son équipier, toujours debout, immobile. Il avança vers lui, continuant à rire et déposant à terre son fusil à pompe. Leur plan fut absolument dingue et pourtant il avait marché ! A sa décharge, recouvrir la tête de Nounou des deux gilets pare-balles et tenter de disposer les trous de ces derniers de manière à laisser apparaître aux plus influençables deux grands yeux bleus... c'était du génie.

" Bah quoi tu boudes ? T'as vraiment géré, tu  peux être fier de toi ! Quand tu as rugi, j'y ai presque cru ! Hein ? "

Il atteignit enfin la machine qui retenait l'aquarium de son ami.

" Tu dis rien ? "

Le sourire de Megamind s'effaça soudain. Sans attendre il grimpa sur son ami, s'aidant de ses bras et de ses membres robotiques pour avoir une meilleure prise. Je vous ai parlé de stress tout à l'heure ? Hein... oubliez ça. Là, Megamind a paniqué.
Il arracha de ses doigts tremblants les deux gilets criblés de balle, les laissant tomber à terre et... scruta l'aquarium, essayant de discerner grâce aux faibles lumières son ami poisson, nageant avec autant de panache que d'habitude mais...


" Bouh ! "

Nounou surgit du fin fond des sombres profondeurs de son aquarium pour resurgir à la surface !

" Oh imbécile ! "

Megamind se laissa tomber sur les épaules de Nounou, retenant à peine son coeur de littéralement exploser, sous les rires soutenus de son acolyte !

" Je te hais ! "

" Vous pouvez parler ! C'est moi qui ai pris tous les risques ! Vous auriez mérité de me perdre... "

" Tu... Tu vas voir, dès qu'on aura notre vaisseau, je construirai une méga friteuse et je ferai de toi le plus détestable des captain iglo ! "

Megamind descendit de là-haut, encore sous le choc. Il devina sans mal que les gilet pare-balles de tête étaient foutus donc... débarassa un des nouveaux cadavres de son gilet, l'enfilant aussitôt. Ce genre de protection n'était pas forcément son méga trip mais pour l'heure, qui était dédiée au Saint-Patron des fusillades, il ne ferait pas davantage son coquet.

" J'ai retrouvé le sac ! "

Ce fut pour Megamind une consolation telle... que oui, il est vrai ! Il en pleura !


" Ok ! Réveille celui que j'ai épargné, de ma grande magnanimité ! "

Et en attendant que Nounou réussisse à sortir le soldat de son coma, Megamind souffla un peu, tout en fouillant quelques affaires dans le grand sac.

" Voilà ! Je crois qu'il est avec nous ! "

" Ok... "

Il ne se releva même pas, continuant à préparer la suite. Néanmoins c'est bien de là qu'il mena son interrogatoire.

" Ecoute-moi bien, Mylène... Je vais te parler de mon ami. Derrière ce corps de robot et cette paroi en verre, il y a un poisson. Oui, c'est gentil un poisson, que tu te dis... Sauf que celui-là est pire qu'un piranha. Il a quarante rangées de dents et un vorace appétit. Il est comme un dingue. Pour te dire, dès que je parle de Marsupilami, il devient fou de rage... Dès que je le dis, c'est dingue je te jure, il bondit sur tout ce qu'il bouge et se laisse emporté par ses instincts... "

" Euh... "

" Qu'est-c'ya ? Tu me crois pas ? Tu penses que je suis un menteur ? "

" Non pas du t..."

" Tu m'insultes ? Tu m'insultes parce que t'es du côté du marsupilami ? "

" Vous délirez ?! "

" T'es pote avec Marsupilami ? Tu sais combien de piranhas il a mangé ? Ca te fait rien ?! T'as un problème contre les poissons ? Qu'est-ce qu'ils t'ont fait !? "

" Mais arrêtez ! "

" Tu savais pas que c'est une espèce en voie d'extinction, j'imagine. Bah évidemment. Je parie que tu détestes les écolos... Tu mériterais que je libère la bête. Sale braconnier. "

" Ok ok ! Je vais parler ! "

" Bien sûr que tu vas parler. Vas-y mon Nounou, demande-lui ce qu'il y a derrière cette porte. "

Il se concentra une nouvelle fois sur les affaires contenues dans le sac, ne prêtant pas plus d'attention à leur prisonnier. Ouais... c'est sûr que c'est impressionnant. Pour les interrogatoires, il était peut-être le meilleur.

Et après de précieuses informations et un choc cérébral plus tard, les deux compères étaient une nouvelle fois devant la porte.


" Y a ce compartiment puis le cockpit, donc ! Il nous reste combien de temps ? "

" Dans... huit minutes max, on arrivera en vue du vaisseau mère, si on ne prend pas le contrôle."

" Ca ira ? "

" Pff. Ils n'ont aucune chance ! "

Megamind sortit un appareil de sa poche et sembla enclencher un mécanisme, tandis que Nounou activa le levier pour ouvrir la porte. Et tandis que la fumée blanche s'engouffra dans le nouveau compartiment - clairement pas assez pour l'envahir mais juste le temps nécessaire pour dissimuler quelques précieuses secondes la position des deux braqueurs - le super vilain lança l'appareil, qui était en fait une radio !,  dans la salle, discernant déjà, derrière de nombreux sièges, une dizaine de soldats. La musique commença, plus innocente que Dieu lui-même !



L'être incroyablement maléfique, potentiellement maître du monde mais déjà réellement sexy, se pencha alors, saisissant de nombreux batons de dynamite qu'il passa sous le briquet que Nounou tendait!  Et sans attendre, il les jeta dans les moindres recoins de la salle ! Et vous dire... que les premiers soldats qui les virent, paniquèrent à l'instant, est un bel euphémisme ! Megamind et Nounou n'attendirent toutefois pas que la terreur soit totale, restèrent dans leur compartiment et se cachèrent ainsi derrière la porte...


" Courez ! "

" Ca va exploser ! "

Oui voilà, c'est ça qu'ils attendaient ! Megamind et Nounou entrèrent en fanfare dans le nouveau compartiment, apparaissant enfin mais... se mettant tout de même à couvert derrière les sièges, chacun de son côté.

" J'espère que vous savez danser ! "

Les soldats fuyaient à l'extrême posée, vers le cockpit... tandis que Megamind brandit alors deux mitraillettes UMP sur les soldats qui lui tournaient encore le dos et que Nounou brandissait son grand canon laser.
Les mèches des dynamites arrivèrent au bout et... Rien.


" Déçu ? "

Les coups de feu fusèrent. Ils mitraillèrent autant qu'ils le pouvaient les soldats, ne cessant que lorsque l'un vit son canon surchauffer et l'autre fut à court des munitions, aussi bien dans une mitraillette que dans l'autre. Ils se baissèrent... Megamind lâcha les mitraillettes et saisit son pistolet "dé-", étant tout de même plus efficace et précis avec son arme de prédilection ! Il fit tourner la roulette pour... choisir le mode déshydrateur ! Un classique ! Il avait abattu au moins cinq gars, et Nounou avait fait mouche, avec certes moins de précision, à deux reprises ! Il ne restait plus grand chose, en somme !

Il y eut alors une course ! La course pour le premier qui penserait à se positionner face contre terre et à tirer sur les ennemis en visant les pieds, par-dessous les sièges ! Et...


" Ahh !! "

Megamind s'effondra assez rapidement, oui. Une balle était plantée dans son tibia et... oui... on peut dire que la douleur était insurmontable !

" Nounou !! Sauve-moi ! "

Son acolyte sauta alors de l'autre bout du compartiment, surgissant de nul part, s'empara du monsieur et... le déposa tout simplement sur un siège, là où il était finalement assez à l'abri. Il aurait du y penser !

" J'y retourne ! "

Quelle abnégation ! Nounou l'impressionnait, parfois ! Megamind pouvait déjà entendre son canon tirer des incroyables tirs lasers ! Décidément... Le tempétueux savant mais tout aussi combattant ne pouvait le laisser faire seul ! Tant bien que mal, assommé par la douleur, il chercha dans son sac une potion de sa propre confection et la but ! La douleur disparût en grande partie  mais la blessure restait là ! Il aurait à régler ça plus tard ! Sur ce, il n'attendit pas de reprendre son souffle et se leva ! Plus à découvert, tu meurs... mais debout sur un siège, il avait une vue de choix. Et transpirant, et manquant de tomber dans les pommes, Megamind tira dans le tas, déshydratant deux soldats, les transformant en petits cubes...

Le dernier soldat tira dans sa direction mais que dieu le bénisse, la panique lui fit rater sa rafale de tirs et...


" Plaque-le au sol, Nounou ! "

Une nouvelle fois, son fidèle compagnon surgit de nul part et sauta sur le dernier soldat de tout son poids - et c'est beaucoup - , l'écrasant violemment !

Encore une victoire !


" Ok il nous reste quatre minutes ! Porte-moi dans tes bras, Nounou ! "

" C... comment ?! "

" Bah... j'ai un tibia troué, tu veux me faire marcher ? "

" Mais... monsieur, vous n'y pensez pas ?! Vous voulez fêter votre victoire sur la shinra en étant porté ? "

" ... En d'autres temps, ça m'aurait gêné, mais là je me sens comme... tu sais... Désintéressé par mon allure !! Porte-moi, on s'en fiche ! Y aura que le pilote pour nous voir, toute façon ! "

" Si vous y tenez. C'est vous le patron ! "

Ainsi, il sauta dans les bras de Nounou, se tenant accroché d'une main aux poils du torse gorillique-robotique de ce dernier, tandis que de l'autre main, il brandit son pistolet dé- vers le cockpit. Nounou ouvrit la porte de la salle des contrôles et... Ils furent éblouis par une lumière soudaine ! Lorsqu'ils virent enfin la source de cela, ils découvrirent un homme, le pilote, tenant un appareil photo.

" Vaisseau-Mère, je vous envoie la photo des terroristes. "

" Que... Quoi ?! "

" Ah mince ! "

" Nounou ! Empêche-le de le faire ! "

J'aurais pu vous décrire le ralenti durant lequel Nounou courut en disant probablement "Non" vers le pilote sur le point d'appuyer sur le bouton envoyant la photo... Mais en gros, il s'est planté, la photo a été envoyée et...

" Oh génial... On a peut-être mené le combat le plus épique de l'univers et... moi, Megamind, suis photographié... dans les bras maternels de mon Nounou."

" ... Je crois que j'ai fermé les yeux. "

" Nounou... Plaque-le au sol. "
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Maître brasseur
Masculin
Nombre de messages : 439
Age : 27
Date d'inscription : 21/05/2013

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Commandant
XP:
100/400  (100/400)
Jeu 28 Aoû 2014 - 16:58
En route pour le vaisseau mère Shin-Ra !

Alors, ça paraît bête d’en parler uniquement à ma troisième notation, mais… Il y a un truc que j’apprécie particulièrement quand je regarde tes exploits avec Mégamind : la façon d’écrire à la Deadpool.
La particularité de ce personnage de comics est de savoir qu’il est un héros de fiction, il se permet toutes les absurdités possibles, et surtout, il ne se casse pas la tête et utilise un langage familier. J’avais cette impression depuis le début et j’arrive enfin à mettre des mots sur mon ressentis ! Enfin voilà, je pense qu’il s’agit d’un de tes plus gros points forts avec ce personnage, et la raison pour laquelle il est si simple et plaisant à lire !

Enfin, tes qualités de rpiste sont connues et je ne me permettrais pas de les aduler une fois de plus. Pour cette raison, je noterais ta mission d’une façon différente par rapport à mes habitudes. J’ai déjà lu ton texte à la volée, et je l’ai trouvé très bon, j’ai eu ma part de rire attendu avec un rp de Mégamind. Mais je vais le relire une seconde fois en faisant bien attention à souligner ce qu’y ne va pas ! *bruit de tonnerre*

Alors… Commençons !

Oui encore une kalach. Il avait pris une des armes des braqueurs ! Mais je m'égare !

Mais… Pourquoi avoir pris une arme des braqueurs ? Avec du recul, c’est complètement idiot, tu veux pénétrer le vaisseau mère en te déguisant en soldat, mais alors prend une arme des soldats !

et vit Nounou rampant... avec toute la semblance d'un poulpe relâché

À ma première lecture, j’ai trouvé ça hilarant. La bêtise même de Nounou, pourtant habituellement dans le texte pour rattraper les erreurs de Mégamind. Diable ! Explique-moi comment il s’est retrouvé à ramper dans la station ?! Et comment le poisson arrive à se cacher dans cette position !

cinq soldats de la shinra, dont un qui semblait avoir pas mal de galions !

Alors ici, c’est partagé. Soit, tu utilises un des tics de langage de Megamind, fournissant une superbe blague ! Et je n’ai rien à dire. Ou plus simplement… Le mot correct est « galon »

---

Mauvaise langue que je suis, j’aurais pensé trouver plus d’incohérences dans ton texte. Mais finalement, le seul problème se déroule uniquement avant l’action dans le vaisseau même ! J’ai envie de dire que… Tu as beaucoup plus réfléchi à cette scène qu’à ton introduction, tu as fourni un véritable effort de logique durant toute la traversée du wagon.

Ah oui, je ne pensais pas t’aduler mais… Quand je lis tes combats, je suis toujours ébahi devant l’exactitude de tes descriptions. Ni trop, ni trop peu. On ne se perd pas, et même à ma deuxième lecture, je suis toujours autant sur le cul !

Donc, exploit accompli ! J’ai longtemps hésité mais…

Périlleux : 38 points d’expérience + 325 munnies + 3 PS (2 en force et 1 en défense)

_______________________________
 
 
 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ANGLADE REMET LES PENDULES A L'HEURE
» Heure du début du draft?
» Dernier heure
» 17h: Heure de Colle pour Clara
» Yoho, quand sonne l'heure...[pv Luth]

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet